Annatar78

La Taverne de Socrate, venez débattre !

Recommended Posts

Il y a 21 heures, Zaito a dit :

 

Bah j'en est des tonne de livres, sur toute les Mythologies, Religions, ou histoire en général, mais ma question est que ta première interventions tu dit que tu rigole de moi, d'accord, la 2eme intervention, que j'ai soit disant jamais ouvert de livres, hors si j'en est plein a la maison, voila le truc, ma question est a quand une vrai intervention qui dit quelque chose par rapport a se que je dit ? Parce que même sans parlait de "détail" tu dit absolument rien. En exemple je dit plein de chose et tu répond "Non mais va ouvrir un livre. point" tes bien sympa mais toi qui me propose des livres tu en a surement lu, donc pourquoi tu dit rien sur rien et que tu partage pas ta sagesse ?

 

Ce n'est pas ce que je laissais entendre. Tu nous dis que tes sources sont des sites internet qui ne donnent pas tous la même version des faits. Soit. Maintenant si  tu veux consulter des sources vérifiées par la communauté scientifique, lit des livres cela t'évitera de dire des bêtises et nous à te reprendre sans cesse sur la crédibilité de tes arguments.

 

Tant que personne ne prendra la peine de relancer un sujet intéressant, inédit si possible, et sans le ramener sans cesse à la religion, je me ferais un plaisir de te répondre ce genre de message, Zaito.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Annatar78 a dit :

Ce n'est pas ce que je laissais entendre. Tu nous dis que tes sources sont des sites internet qui ne donnent pas tous la même version des faits. Soit. Maintenant si  tu veux consulter des sources vérifiées par la communauté scientifique, lit des livres cela t'évitera de dire des bêtises et nous à te reprendre sans cesse sur la crédibilité de tes arguments.

 

Tant que personne ne prendra la peine de relancer un sujet intéressant, inédit si possible, et sans le ramener sans cesse à la religion, je me ferais un plaisir de te répondre ce genre de message, Zaito.

 

j'ai bien cru. Par exemple certains texte parle du conte de Homère comme une vérité vrai, un autres dira que ça viens seulement de la Mythologie, d'autre diront que Homère n'a pas existé, alors que d'autre site parle de lui comme d'une vrai personne, ou alors des date vague ou jouer avec les mot pour faire dire autres chose des date. Ta aussi des site qui affirme la "religion" des Mycéniens avec des "surement" "sans doute" "peut-être bien que" alors qu'il répète juste se que dit les histoire de Homère partager en moins 700, moins 600, et il parle des événement de moins 2500 a moins 1200, hors pas la même langue, même pas de peu. Le plus vieux Grec est un dérivé d'une langue dériver des langue de la Mésopotamie, qui n'a rien avoir avec la lange des mycéniens, donc aucune preuve de leur prétendu croyance, vue que j'ai chercher des "preuve" et il y en a aucune, ils ont rien trouvais qui laisse a croire ça sur les site(site de fouille).

 

Ensuite pour les "livre", les livre que j'ai sont de gros texte, il y a pas d'image, pas de "je t'apporte la preuve", raconte juste des information brute, et la frontière entre mythe et réalité il y en a pas. Je parle de livre sur la Mythologie, ça qui est cocasse sais que si tu prend un livre sur l'histoire, se livre la va pas trop s'attardé sur la Mythologie... lol Comme des taboo parce que trop de peuples se dise être l'origine de trop de chose. Les seul livre ou ont m'apporte des vrai image des chose et preuve a l'appuie sont des livre pour enfant. Après peut être que je cherche mal les bon livres mais je ne crois pas ou donne moi des nom de livre(avec image des chose qu'il avance, image couleur). Les livres que j'ai font beaucoup d'éloge sur tout, mais dit très peu de chose.

 

Pour finir "cela t'évitera de dire des bêtises et nous à te reprendre sans cesse sur la crédibilité de tes arguments." J'attend toujours hein, ont me dit que je suis bête ou que je ment mais attention...Ça s’arrête la, si se n'est UNE phrase qui apporte aucune preuve. exemple je parle des Gaulois blablabla j'apporte toute preuve que j'ai pu trouvais, il va me répondre "Non mais tu t'écoute mythomane ? Les Gaulais n'était pas des sauvage mais avais une culture très développer." Point final lol. "Ah ont a beaucoup ri de toi" Oui mais la vrai conversation sais quand ?

 

J'ai pas compris le "je me ferais un plaisir de te répondre ce genre de message, Zaito." je pense que tu était gentil ? Bah j'attend oui, un VRAI RETOUR oui si possible, si tu t'y connais, je parle pas du Mythe, je parle pas en abstrait ou les belle histoire fantastique de l'époque, parce que parfois il construise un "livre d'histoire" par rapport a un "mythe" écris 1000 ans plus tard hein, mais de la construction du mythe dans mon message, donc si tu t'en sens le courage.

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui donc c'est bien ce que je pensais, tu n'utilises pas des livres très pertinents. Quand on parle d'histoire grecque, c'est mieux de consulter des ouvrages écrits par des universitaires, des historiens spécialisés. Ce sont ceux là qu'il faut consulter.

 

On est pas là pour faire un cours d'histoire, merci, donc si tu veux des "preuves" tu te renseigne un peu plus sur le sujet. Avec toi on doit limite s'excuser de te reprendre, ça commence à bien faire.

 

« J'ai pas compris le "je me ferais un plaisir de te répondre ce genre de message, Zaito." » C'est pourtant simple. Tu ne vois pas le hors sujet dans nos propos ? Ce serait bien de relancer un nouveau sujet sans rapport avec la religion. Je n'ai pas le courage de prendre part à cette mascarade.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la limite je propose le sujet suivant :

"La vérité a toujours raison ? Est elle une réalité ?"
Vous avez 4 heures et sans base religieux (le moins possible si impossible) et bien sur si vous êtes candidat au BAC vous avez tout intérêt de plancher dessus (Oui je spoil l'exam comme un gros sac)
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Annatar78 a dit :

Oui donc c'est bien ce que je pensais, tu n'utilises pas des livres très pertinents. Quand on parle d'histoire grecque, c'est mieux de consulter des ouvrages écrits par des universitaires, des historiens spécialisés. Ce sont ceux là qu'il faut consulter.

On est pas là pour faire un cours d'histoire, merci, donc si tu veux des "preuves" tu te renseigne un peu plus sur le sujet. Avec toi on doit limite s'excuser de te reprendre, ça commence à bien faire.

« J'ai pas compris le "je me ferais un plaisir de te répondre ce genre de message, Zaito." » C'est pourtant simple. Tu ne vois pas le hors sujet dans nos propos ? Ce serait bien de relancer un nouveau sujet sans rapport avec la religion. Je n'ai pas le courage de prendre part à cette mascarade.

 

Oui donc c'est bien ce que je pensais.

 

-Je demande des exemples de livres, tu me donne l'auteur et le nom d'un livre que tu affectionne sur le sujet, pour que je puise le lire et comprendre ta "version" que tu n'a JAMAIS DITE, parce que si ont me parle de livres sur la Grèce antique je parle de bien avant cette période et de après cette période, qu'on me donne le nom du livre...Tu me la toujours pas donner cette "version" que tu a et que tu semble pas affectionné la mienne, peu être du fait que je dise que la Myhtologie Grec, le fait qu'elle soit une "mythologie" provienne des peuple du haut de la Mésopotamie quand les peuple se sont mélanger a eux ? J'en sais rien tu ne dit striquetement rien...Un livre "spécifique" toi qui a l'air d'être très fort dans le domaine tu doit bien avoir des livres dans des bibliothèque a me proposer, non ? 2eme ou 3eme fois que je te demande de me donner le nom de tes livres qui serais en contradiction formel avec se que je dit.

 

-Vous êtes la pour pas grand chose certains d'entre vous, pas la pour un "cours d'histoire" d'accord, mais quand ont parle de Grèce antique...hm, comment je fait, je vous fait pas cours, mais oui je suis obliger de parler de l'Histoire si ça traite d'Histoire...

 

-Je vous demande pas de vous excuser de me "reprendre", mais d'argumentait en même temps ça serais pas du luxe, et pas 3 pauvre phrase ou les type te parle de livre etc, mais ne cite RIEN, alors que eux te demande 50 mille preuve de se que tu avance...Et quand ta fini de les avancer il y a plus personne que des gens qui demande a changer de sujet, et a ne rien dire du tout de concret sur LE SUJET.

 

Bah si vous êtes toujours Hors sujet en se moment, tu va pas non plus me le reprocher ? Parce que bon la "mascarade" elle n'est pas de mon coté hein, vous lancer des pique sans RIEN avancer, ni construire, ni argument, pas même un début de phrase, garde bien le mot "mascarade" ou tu la trouvais, soit se que vous êtes en train de faire mais que vous n'avoué pas pour paraître plus intelligent que vous ne l'êtes, merci. Pourtant je m'en fou de parlait avec n'importe qui, mais le faite que en PLUS vous me prenez pour un mythomane(soit 90% des historiens sont des mytho vue qu'il ont tous la même version juste les "jeu de mots" qui change), qui fait des mascarade alors que vous ne dite RIEN sur le sujet, apporter rien, ne faite que des diffamation mais dans le vent le plus complet sans preuve, argument sans que dalle, la plus pars savent même pas très bien sur quoi il m'en veulent sur le sujet, non mais ça va 5 minute hein ne dite rien si sais pour RIEN dire, c'est pourtant simple, c'est simple pourquoi tu comprend pas ?

 

Vous parlait plus ou moins tous comme emmily, soit extrêmement "croyant", alors allez croire qui vous voulait, se que vous voulait en ayant rien chercher, juste sur parole, en écoutant le type le mieux habiller de l'assembler et le plus haut socialement, je ne fait pas partie des croyants. "Quoi ! Tu ne crois pas en Homère, le poète et comique de l'ans 850 ont sais même pas si il a existé ?  Quoi a sont époque il raconte le passé qu'il y a eux il y a 400 ans a 1500 ans, Homère doit être un sacré archéologue vue que la Grèce ne sont pas vraiment les même peuple depuis 400 ans, mais attention ! Sont histoire a était écrite 250 ans après que Homère les est dite ! Alors qu'il avais deja l'écriture hein" Bref si ont moins tu me disais ou était la redevance hein ? Parce que bon je peu essayé de deviné se que tu reproche a se que je dit, mais si tu ne dit rien...Pas facile la communication quand ont ne connais même pas les reproche, les gens te crache juste gratuitement dessus, et limite ils t'insulte quand tu leur demande des explication.

 

Alors je veux des explications(jamais fourni, même pas le titre) ou des excuses merci.

 

Je parle comme tu me parle, j'espère que tu apprécie se partage d'idées, de point de vue.

 

Il y a 15 heures, doc a dit :

A la limite je propose le sujet suivant :
"La vérité a toujours raison ? Est elle une réalité ?"
Vous avez 4 heures et sans base religieux (le moins possible si impossible) et bien sur si vous êtes candidat au BAC vous avez tout intérêt de plancher dessus (Oui je spoil l'exam comme un gros sac)
 

 

La vérité a toujours raison pour celui qui la dit.(Ont parle pas de mensonge que les vérités propre a chacun) La réalité sais l'ensemble de toute les vérités.

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Zaito a dit :

La vérité a toujours raison pour celui qui la dit.(Ont parle pas de mensonge que les vérités propre a chacun) La réalité sais l'ensemble de toute les vérités.

C'est quand même un peu leger ton explication sur un sujet éternellement remis sur le tapis tu ne trouve pas ? XD 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, doc a dit :

C'est quand même un peu leger ton explication sur un sujet éternellement remis sur le tapis tu ne trouve pas ? XD 

 

Bah il y a pas plus concis, tu voulait que je rajoute quoi ? Après je parle de la vérité de chacun, pas de mensonges des gens pour se sortir de la ou ils sont.

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Zaito 

Au finalement tu fais de pavés  entiers pour répète ce que j'avais dis , après on te remercié pour sa en plus . Trop drôle cette équipe lol 

@doc

Avant de parler de ton sujet j'aimerais te demander ce qu'est une vérité . et c'est pas pck tu as lancé que tu ne dois pas participer 

Share this post


Link to post
Share on other sites



 

il y a 44 minutes, emmily a dit :

 

@doc

Avant de parler de ton sujet j'aimerais te demander ce qu'est une vérité . et c'est pas pck tu as lancé que tu ne dois pas participer 

La vérité le concept philosophique.

En général je répond que quand j'ai quelque chose à dire m'voyez. Je ne suis pas comme Zaito, quand j'ai rien à dire je ne dis rien jusqu'au moment où j'ai quelque chose à dire car j'ai lu quelque chose d'interessant ou qu'une idée est sortie de ma grotte.
(Bon par contre je ne vois pas ou tu as vu qu'on a remercier Zaito au passage)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, emmily a dit :

@Zaito 

Au finalement tu fais de pavés  entiers pour répète ce que j'avais dis , après on te remercié pour sa en plus . Trop drôle cette équipe lol 

 

Si tu aurait suivie ont est pas une équipe ils sent prenne pratiquement tous a moi gratuitement hein, sans rien derrière cassi a chaque fois. Sinon je ne tes pas copier soit en sur lol je m'en serais souvenu, sinon si il y a des similarité, cite le passage "copier" pour voir nos point commun. 

 

Il y a 16 heures, doc a dit :

La vérité le concept philosophique.
En général je répond que quand j'ai quelque chose à dire m'voyez. Je ne suis pas comme Zaito, quand j'ai rien à dire je ne dis rien jusqu'au moment où j'ai quelque chose à dire car j'ai lu quelque chose d'interessant ou qu'une idée est sortie de ma grotte.
(Bon par contre je ne vois pas ou tu as vu qu'on a remercier Zaito au passage)

 

"La vérité le concept philosophique." Oui très bien comme tu le dit hein dit rien si sais pour un truc aussi navrant a dire hein. Il y a absolument rien dans se que tu dit, ça veux rien dire du tout idiot, ça peu être tout est rien. Il y a un des "Aristo" adepte de la philo/drogue, tu doit surement connaitre, ils sont du genre a dire de la mxrde avec du vide, ils prenne juste de jolie mot les colle et voila, mais ça veux rien dire au final, ta les même sur le ciné/drogue, ils prenne de la drogue tu vois, et tout les aspect du films et révèle seulement si tu prend de la drogue, d'ou que les "pauvre peuple" ne comprenne pas leur art, mais je te jure, avec la drogue les son du film etc sont pas pareil, et sais ça qu'il appelle l'Art philosophique et cinématographique dans sais milieu la. Donc promos la philo comme une divinité alors que tes idiot comme pas possible, mais oublie pas de bien me laisser tranquille parce que toi en message privée tes un psychopathe(dans le sens réel du terme), merci.

 

De toute façon je peu dire tout est n'importe quoi, vous allez juste êtres silencieux un temps, le temps d’enterré la conversation pour ensuite recommencer a m'attaquer sur rien, ou sur un détail, détail qui pour vous, je serais considéré comme l'idiot et vous le savant, même si vous avais rien trouvé a dire sur tout le reste et que je vous dément 50 mille fois sans que vous dite quoi que se soit de crédible, donc.

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zaito : Plutôt que de brasser de l'air avec tes réponses à rallonge sans intérêt, une simple phrase du type : "merci pour le conseil, je vais me renseigner" aurait suffit.

 

"La vérité a toujours raison ? Est elle une réalité ?"

 

Merci Doc pour ce sujet. Tout d'abord je pense qu'il n'y a pas une seule vérité mais bien une multitude. Pour chaque événement historique ou même chaque événement quotidien, plusieurs vérités existent. En effet, chaque individu interprète un fait de son point de vue propre. Il se crée, en quelque sorte, sa vérité. S'il s'agit d'un événement passé et dont cette personne n'a pas vécu, sa vérité sera alimentée par différents témoignages issus des  personnes contemporaines des événements et qui, par la transmission de cette "vérité", formera la mémoire collective. Par exemple, aucun de nous n'a vécu au moment de la libération de Paris en 1944, mais l'on sait comment la ville a été libérée. Ce point de vue, cette vérité, nous est acquise. Pourtant il se peut que certains d'entre nous ont eut des membres de leur famille qui ont vécu la libération de Paris en direct et qui ne sont pas forcément d'accord avec la version des faits qui s'est perpétuée au fil des générations.

 

Tout cela pour dire que ce qu'on entend par la "vérité" n'est qu'une version officielle, un point de vue neutre et général. Or, si l'on reste dans le thème de l'histoire, la "vérité historique" est perpétuellement remise en question. C'est le travail même de l'historien. De nouveaux documents sont continuellement retrouvés, ce qui permet de réactualiser des faits historiques traités par des générations d'historiens. Je pense que la vérité doit être systématiquement remise en question.

 

De même, je ne pense pas que la vérité soit une réalité, du moins pas une réalité universelle. Un enfant qui va voler des bonbons et qui va mentir à sa mère en lui disant qu'il les a acheté, impose une vérité, la sienne. Celle-ci ne constitue pas pour autant la réalité des faits. Ainsi, chacun, en détournant la réalité, peut imposer sa vérité. Sans entrer dans le détail, c'est notamment ce qui s'est passé dans les sociétés fascistes (Italie, Allemagne, Espagne) du début du XXe siècle. Les populations ont cru à la vérité qu'on leur avait imposé. On sait aujourd'hui que cette vérité était erronée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Zaito a dit :

"La vérité le concept philosophique." Oui très bien comme tu le dit hein dit rien si sais pour un truc aussi navrant a dire hein. Il y a absolument rien dans se que tu dit, ça veux rien dire du tout idiot, ça peu être tout est rien. Il y a un des "Aristo" adepte de la philo/drogue, tu doit surement connaitre, ils sont du genre a dire de la mxrde avec du vide, ils prenne juste de jolie mot les colle et voila, mais ça veux rien dire au final, ta les même sur le ciné/drogue, ils prenne de la drogue tu vois, et tout les aspect du films et révèle seulement si tu prend de la drogue, d'ou que les "pauvre peuple" ne comprenne pas leur art, mais je te jure, avec la drogue les son du film etc sont pas pareil, et sais ça qu'il appelle l'Art philosophique et cinématographique dans sais milieu la. Donc promos la philo comme une divinité alors que tes idiot comme pas possible, mais oublie pas de bien me laisser tranquille parce que toi en message privée tes un psychopathe(dans le sens réel du terme), merci.

 

Tu es trop dans le futur Zaito, reviens un peu vers le présent pour que j'arrive à comprendre quelque chose.
Enfin avec relecture j'ai enfin saisi un truc, si la philo aristo de junkie te casse les pieds, que fous tu dans un topic Philo ?
Je t'invite à lire la premiere page c'est écrit en gros (puis merde la taverne de SOCRATE ! tout est dans le titre)
Surtout qu'en plus ma question n'est absolument pas de mon domaine, du coup moi même je prend des risques là. Je ne suis pas la à te dire qu'il faut absolument que tu sois un monstre en philo pour venir causer mais que au contraire tu t'enrichis des réponses et des erreurs sur tes reflexion (surtout dans un sujet comme ça) et que à cotés tu te renseigne. Si je ne te répond pas c'est que je n'ai rien a répondre car il n'y a rien à répondre tout simplement.
Mais bon le sociopathe en moi te dit aussi que la victimisation a outrance est drôle le temps de 5 messages.
 

 

Il y a 1 heure, Annatar78 a dit :

 Tout d'abord je pense qu'il n'y a pas une seule vérité mais bien une multitude. Pour chaque événement historique ou même chaque événement quotidien, plusieurs vérités existent. En effet, chaque individu interprète un fait de son point de vue propre. Il se crée, en quelque sorte, sa vérité. S'il s'agit d'un événement passé et dont cette personne n'a pas vécu, sa vérité sera alimentée par différents témoignages issus des  personnes contemporaines des événements et qui, par la transmission de cette "vérité", formera la mémoire collective. Par exemple, aucun de nous n'a vécu au moment de la libération de Paris en 1944, mais l'on sait comment la ville a été libérée. Ce point de vue, cette vérité, nous est acquise. Pourtant il se peut que certains d'entre nous ont eut des membres de leur famille qui ont vécu la libération de Paris en direct et qui ne sont pas forcément d'accord avec la version des faits qui s'est perpétuée au fil des générations.

 

Tout cela pour dire que ce qu'on entend par la "vérité" n'est qu'une version officielle, un point de vue neutre et général. Or, si l'on reste dans le thème de l'histoire, la "vérité historique" est perpétuellement remise en question. C'est le travail même de l'historien. De nouveaux documents sont continuellement retrouvés, ce qui permet de réactualiser des faits historiques traités par des générations d'historiens. Je pense que la vérité doit être systématiquement remise en question.

 

De même, je ne pense pas que la vérité soit une réalité, du moins pas une réalité universelle. Un enfant qui va voler des bonbons et qui va mentir à sa mère en lui disant qu'il les a acheté, impose une vérité, la sienne. Celle-ci ne constitue pas pour autant la réalité des faits. Ainsi, chacun, en détournant la réalité, peut imposer sa vérité. Sans entrer dans le détail, c'est notamment ce qui s'est passé dans les sociétés fascistes (Italie, Allemagne, Espagne) du début du XXe siècle. Les populations ont cru à la vérité qu'on leur avait imposé. On sait aujourd'hui que cette vérité était erronée.


Ah mince c'est plus ou moins ce que j'avais en tête à la base.
Du coup oui c'est l'une des choses que je trouve drôle c'est qu'une vérité dépend completement de son vécu et de se qu'on a appris. Difficile donc de remettre en question ce que nous avons acquis que se soit au travers de l'education, de la science ou de la religion (Dogmatisme toussa, faut wikipédia Poincaré et on se calme d'avance sur la religion).
Par conséquent si la raison et la réalité change et du même temps la verité change comme pour ton excellent exemple de l'enfant qui vole un bonbon. Le réel est elle finalement la seule chose qui concrétement nous permet de nous faire une vision précise de la vérité, mais du coup une vérité différente de celle de l'enfant.
Mais que faire si le réel rend faux quelque chose et que plus rien ne permet de comprendre une vérité ? La réalité et la vérité peuvent vivre ensemble en cas de conflit sur la raison ?

Edited by doc

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vérité est propre à chaque individu car définie par nombres de critères, comme Annatar78 l'a dit.

 

La réalité, en revanche, je l'appellerai vérité avec un grand V, soit Vérité, pour signifier qu'elle est la vérité ultime; dont seul pourrait témoigner un être omniscient et sans sentiments.

J'ai ajouté cette dernière particularité car les sentiments peuvent modifier - pour le meilleur ou pour le pire - un événement vécu ou raconté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Annatar78 a dit :

Zaito : Plutôt que de brasser de l'air avec tes réponses à rallonge sans intérêt, une simple phrase du type : "merci pour le conseil, je vais me renseigner" aurait suffit.

 

J'aurait aimer mais tu n'a ni partager tes connaissance avec moi, ni proposer de livres spécifique, j'ai beaucoup de livre a la maison qui traite de cette période, mais dans le flou, pourtant ils y a des gros livres, ne prend pas la peine de me répondre sais infini quand ont répète la même chose a chaque fois.

 

Il y a 21 heures, doc a dit :

Tu es trop dans le futur Zaito, reviens un peu vers le présent pour que j'arrive à comprendre quelque chose.
Enfin avec relecture j'ai enfin saisi un truc, si la philo aristo de junkie te casse les pieds, que fous tu dans un topic Philo ?
Je t'invite à lire la premiere page c'est écrit en gros (puis merde la taverne de SOCRATE ! tout est dans le titre)
Surtout qu'en plus ma question n'est absolument pas de mon domaine, du coup moi même je prend des risques là. Je ne suis pas la à te dire qu'il faut absolument que tu sois un monstre en philo pour venir causer mais que au contraire tu t'enrichis des réponses et des erreurs sur tes reflexion (surtout dans un sujet comme ça) et que à cotés tu te renseigne. Si je ne te répond pas c'est que je n'ai rien a répondre car il n'y a rien à répondre tout simplement.
Mais bon le sociopathe en moi te dit aussi que la victimisation a outrance est drôle le temps de 5 messages !

 

Vous aimer pas les grand discours alors je vais allez vite vous plaignez pas que je parle pas de tout se que vous dite.

 

Je parle de véritable drogué, te drogue tu ? Ce que j'ai compris sais que oui ça découle de gens drogué, la philo que vous avancé le plus souvent, soit de l'abstrait sans réalité. Oui Socrate j'ai beaucoup parler de lui sur la Grèce antique mais tu était ou ? Ta question n'est pas de ton domaine mais tu avance un "La vérité le concept philosophique" dans le vent des pâquerette du coup ? Tu dit que ta rien a répondre, mais tu répond, tout simplement. Bizarre je me suis donner du mal sur ma victimisation a la dire, pourtant depuis que vous avez compris vos erreur la dessus, vous êtes plus sympa avec moi sur sais 2 messages bizarrement. Rapide concis clair, boom.(Ne prend pas la peine de répondre ça finira jamais et sais bête)

 

 

Le nouveau sujet maintenant.

 

Il y a 22 heures, Annatar78 a dit :

De même, je ne pense pas que la vérité soit une réalité, du moins pas une réalité universelle. Un enfant qui va voler des bonbons et qui va mentir à sa mère en lui disant qu'il les a acheté, impose une vérité, la sienne. Celle-ci ne constitue pas pour autant la réalité des faits. Ainsi, chacun, en détournant la réalité, peut imposer sa vérité. Sans entrer dans le détail, c'est notamment ce qui s'est passé dans les sociétés fascistes (Italie, Allemagne, Espagne) du début du XXe siècle. Les populations ont cru à la vérité qu'on leur avait imposé. On sait aujourd'hui que cette vérité était erronée.

 

Il y a 21 heures, doc a dit :

Ah mince c'est plus ou moins ce que j'avais en tête à la base.

 

Vous aimer la confusion en général, faudrait faire un sujet la dessus. La ont parle du mensonge de l'enfant, pas de ça vérité propre qui consiste a mentir d'avoir voler un bonbon. Mensonge et vérité n'est pas un synonyme mais un contraire, la mère croira sont fils sais ça propre vérité, sont fils aura une autre vérité propre, toute les vérité propre de chacun sans parlais de mensonge mais de leur réel intention/vérités, bah ça fera la vrai vérité dans la réalité. pas d'Abstrait pas de confusion, pas d'approximation, en comptant leur but et pourquoi ils le font.

 

Sur le coté vérité de l'histoire, ça marche de la même façon, les gens parle de l'histoire comme ça les arrange eux le plus souvent, un historiens qui dira par exemple que toute un peuple découle entièrement d'un autre, les historiens qui gagne leur vie a vendre des livre sur le mérite de se peuple, les gens de la bas attaché a leur histoire, ne l'accepteront pas, même si sais la vérité réel. l'histoire est interpréter, ont préfère la version sur une guerre qui commence a cause d'une histoire d'amours, que la même guerre expliquer juste pour une quête de pouvoir, de colère contre l'étrangers, et de massacres gratuit. Sur ont préfère raconter l'histoire d'amours même si elle est pas bien réel, et elle sort d'un conte, ont va parler d'Histoire avec un grand H. Tous ça pour dire que la vérité sur tout, ont ne peu pas la connaitre a par si toute personne serais honnête et raconte ça vérité propre, sans jeu d'influence ou de partie. Ont connais deja beaucoup de notre Histoire, chaque pays tire juste la couverture pour enjolivé sais origine.

 

Il y a 13 heures, Sharlugo a dit :

La réalité, en revanche, je l'appellerai vérité avec un grand V, soit Vérité, pour signifier qu'elle est la vérité ultime; dont seul pourrait témoigner un être omniscient et sans sentiments.

J'ai ajouté cette dernière particularité car les sentiments peuvent modifier - pour le meilleur ou pour le pire - un événement vécu ou raconté.

 

Sans sentiment, oui (pas forcément mauvais, je les vois venir), mais faudrait qu'il comprenne chaque sentiment par contre, sinon il pourrait pas comprendre les gens. Sinon oui les sentiments altère notre jugement.

 

 

Sinon je pense qu'on a fait le tour sur la "vérité" dans tout ses angle non ? Ont peu se lancer sur le sujet "La confusion généralisé, comment ça commence." du coup ?

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites

À Zaito 

Je t'avais dis que votre croyance avait pour origine la mythologie , chose que tu n'avais pas accepté . Et la tu revient parler de mythologie ou je me trompe? 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, emmily a dit :

À Zaito 

Je t'avais dis que votre croyance avait pour origine la mythologie , chose que tu n'avais pas accepté . Et la tu revient parler de mythologie ou je me trompe? 

 

J'ai dit que de base ont a pas de croyance, cite les passages si tu veux être plus clair.(2eme fois que je te demande de me cité les passage, je vais faire comme ça maintenant je vais dire le nombre de fois que je demande des chose qui vienne jamais) Je pense que tu confond l'Art, la religion, etc.

 

Il y a 15 heures, MasterDagan a dit :

Réponse : quand tu écris.

 

Réponse: Ne soit pas si haineux.

 

Hilarant, tu tes caché quand je tes répondu sur un sujet précédent, te tracasse pas tes pas le seul a faire des disparition a la Naruto(oui tu est occupé blabla impossible de reprendre a un ancien message blablabla tu t'excuse jamais d'être virulent pour rien, sur rien, alors qu'on dit la même chose pratiquement mais tu inteprête les mot différament pour continuer a avoir raison même si tu insinuer autres chose au message juste d'avant blablabla), et te revoila a m'attaquer comme un enfant qui défend sais camarades dans la misère. lol Soit bah avec rien, les gens applaudisse la plus pars ont jamais participer au sujet, toi encore tes la pour te venger d'un précédent sujet, mais les autres ils dise rien, participe pas, dise que j'ai tort avec rien, me demande 50 mille preuve que je donne, ensuite ont me dit "oh mais tu parle trop du coup, moi j'ai des preuve sers t'en" je lui demande ou il a trouvais sais fameuse preuves, de quoi ont sais même pas ça va pas jusque la, et elle ne vienne jamais.

 

Allez bien relire vos réponse et se que vous apporter, comment vous esquiver les chose ou vous avais eux tort, et comment vous allonger la discussion 1000 ans alors qu'elle est deja terminer pour vous il y a longtemps mais que vous continuer a lancer des pic comme des enfants immature. Il y a même doc qui ma envoyer une vidéos qui dit "ferme la" tu sais ils sont au bout du rouleau mais le pire il savent même pas sur quel sujet ni rien juste en désaccord pour être en désaccord. lol Ils savent même plus la plus part et même beaucoup ont même pas suivi. lol

 

Bon masterbozo a fait son pitre, attaque ou il en dit le moins possible vue qu'il y a moins a en dire donc, défense plus dur, attaque gratuite et sournoise hein bon, du coup:

 

Ont relance sur quel sujet ? Pourquoi ?

 

-Vous faite des attaque d'enfants, ça rime a rien il y a même plus de sujet, votre seul sujet sais moi, je suis flatter mais je n'aime pas être autant exposer.

 

-Le sujet tourne en rond, parce que les gens se répète, enfin principalement parce qu'il en ont rien a foutre des sujet, il sont ni passionné par les sujet, ni rien de la sorte. Quand tu va trop loin en information pour leur répondre il sont discret et attaque sournoisement.

 

Donc j'aurait aimer faire un sujet sur la confusion, mais ça ne vous anime pas, peu être parce que ça serais trop vous décrire je ne sais pas, si une seul personne me le demande je vous le prouve se que j'avance hein. long a faire mais je le ferait sans hésiter, après la plus pars sais pas comme si il était pas au courant a quel petit manège ils jouons.

 

Ne relancer pas sur moi sais complètement puéril, je doit faire quoi, parfois je m'excuse a répétition sur des trop haineux jusqu'a qu'ils se calmes, mais la, allez courir, relisez bien vous êtes des gamins.

 

Je ne fuit pas, sais malsain de continuer, ça vous fait passer pour plus mauvais que vous ne l'êtes vous vous en rendez même pas compte, allez relire se que je demande a chacun au pire, pas la mer a boire pourtant ça n'arrive jamais se que je demande. Peut-être que certains d'entre vous sentirons de l’agacement chez moi, je vous renvoie seulement se que vous m'envoyer, soit beaucoup d'attaque gratuite, enfin moi ta le reçu avec, tu sais d'ou ça viens hein. lol

 

Donc si ce n'est pas la "confusion", quelqu'un propose un nouveau sujet, ont a fait le tour du nouveau, et celui d'avant se résume que a des attaque sans fondement, ni arguments, contre moi, donc, a vous de jouer proposer.

 

Ps: Je vous promet que le sujet sur la "confusion" pourtant vous aurait sans doute bien aider sur le fait que vos intention ne sont pas aussi discret que vous le pensez.

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites

La confusion comme sujet, je ne sais pas. Par contre, je me suis souvenu d'un concept vu en psycholinguistique, qui pourrait peut-être aider à éviter la confusion, notamment dans des discussions censément plus cadrées.

Ce concept repose sur un principe de coopération : fournir une contribution positive à la conversation, correspondant à l'objectif de cette dernière.

Je vous en fait part ici, à toutes fins utiles :

 

Les Maximes Conversationnelles de Grice

 

I] Maximes de quantité

 

A) Que votre contribution soit aussi informative que nécessaire.

B) Que votre contribution ne soit pas plus informative que nécessaire.

 

=> Fournir assez d'éléments tout en ne se perdant pas dans des détails superfétatoires.

 

II] Maximes de qualité

 

A) Ne dites pas ce que vous croyez être faux.

B) Ne dites pas ce que vous n’avez pas de raisons suffisantes de considérer comme vrai.

 

=> Demeurer sûr de ce que l'on avance.

 

III] Maxime de relation

 

Soyez pertinent.

 

IV] Maximes de manière

 

A) Évitez de vous exprimer de manière obscure.

B) Évitez l’ambiguïté.

C) Soyez bref.

D) Soyez ordonné.

=> Être le plus intelligible possible pour l'autre afin d'éviter les malentendus.

 

Comme on le voit, ce n'est pas forcément facile à appliquer, car cela implique une certaine discipline.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Zaito a dit :

J'ai dit que de base ont a pas de croyance, cite les passages si tu veux être plus clair.(2eme fois que je te demande de me cité les passage, je vais faire comme ça maintenant je vais dire le nombre de fois que je demande des chose qui vienne jamais) Je pense que tu confond l'Art, la religion, etc.

Ne pas en avoir représente déjà une croyance ( celle de pas croire ) 

C'est la croyance en ta propre personne qui fait de toi ce que tu es , alors arrêté de jouer avec les mots tu comprends parfaitement ce dont je te parle . 

Non cela ne sera pas nécessaire te cite ne servirait à rien ,  sérieux j'ai pas parlé d'art moi . Ce que je dis c'est que l'athéisme provient de la mythologie dont le nom mytho 😮

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, emmily a dit :

Ne pas en avoir représente déjà une croyance ( celle de pas croire ) 

C'est la croyance en ta propre personne qui fait de toi ce que tu es , alors arrêté de jouer avec les mots tu comprends parfaitement ce dont je te parle . 

Non cela ne sera pas nécessaire te cite ne servirait à rien ,  sérieux j'ai pas parlé d'art moi . Ce que je dis c'est que l'athéisme provient de la mythologie dont le nom mytho 😮

 

Mytho viens de mythe/menteur, oui je vois maintenant pas avec ton message mais j'ai réfléchi, la "Mythologie" n'est pas née en Grèce, se qu'on appelle Mythologie est juste l'histoire des Mythes...

Ont arrête stp, ont va me prendre pour le méchant si ont continu, changeons de sujet.

 

il y a 41 minutes, Aronaar a dit :

 

                                Les Maximes Conversationnelles de Grice

 

=> Fournir assez d'éléments tout en ne se perdant pas dans des détails superfétatoires.

=> Demeurer sûr de ce que l'on avance.

=> Être le plus intelligible possible pour l'autre afin d'éviter les malentendus.

 

J'ai un léger problème avec cette méthode je m'éxplique.

 

"Maximes de quantité"

 

Pas de détail superflu, d'accord, mais quand les gens vous demande a chaque fois plus de détail pour "prouvais" vos dire, qu'ont leur donne, et que ensuite ont vous fait le reproche de trop en dire, comment je suis sensé faire pour la quantité ?

 

"II] Maximes de qualité

A) Ne dites pas ce que vous croyez être faux."

 

Si ont dit pas se qui est faux comment fait ont pour avancer ? Un dit telle chose qui est plutôt fausse l'autre doit prouvais sais dire avec des arguments ou autre non ? Sinon le débat il y en a point.

 

" IV] Maximes de manière

C) Soyez bref.

=> Être le plus intelligible possible pour l'autre afin d'éviter les malentendus."

 

-Comment ont peu être bref, et en même temps ne pas l'être dans la 1ere maximes ?

 

-Je suis intelligible pour les malentendus, pourtant il y en a encore et encore malgré que j'explique explicitement les situation, ça ne marche pas pourquoi ? Ta beau faire toute les règle de savoir vivre que tu veux, si ta des gens qui peuvent mentir sur leur intention, tu peu bien t'acharner 1000 ans a leur dire ou est le malentendus, ils passerons leur temps a changer la réalité du débat pour qu'il soit perçu comme, Bon/Meilleur/Intelligent etc, mais ne les en aucun cas de se qu'ils montrons, parce qu'il ont mis toute leur mots dans le fait de alternée les fait.

 

Ton texte(surement tiré de quelqu'un d'autre) ne marchera jamais dans la réalité de notre monde, parce que les gens ont pas les même intention, ni but, quand il débat, certain sera pour discuter de tout, d'autre pour en sortir meilleur, et d'autre pour montrer qu'il sont meilleur, en moins meilleur que les moins prudent. Par exemple si tu ne fait pas gaffe a bien ne pas vexer qui que se soit sur quoi que se soit, celui qui aura vexer quelqu'un même sans vraiment l'avoir voulu, bah certaines personne réagisse en attaquant a tort et a travers l'autre, avec le temps il se regroupe entre eux, et détruit juste l'autre qui a était trop "bête" en se mettant seul, ils se disent ça parce que pour eux c'était pas un simple débat, ils sont vue, ils ont des relation entre les gens, et même des gens qui diront n'importe quoi ils vont se soutenir entre eux, contre celui qui dit a sont amis qu'il a tort.

 

 

Ton texte ne peu pas fonctionné pour la simple raison qu'ils ni a pas les même raison qui anime chaque personne pour entrer en contact avec les autres. Si se texte aurait était efficace il y aurait pas eux autant de guerres entre temps, non ?

 

Je dit juste se que je pense telle quel, je suis pas contre toi ou ton texte, je me dit pas "ah tien voila Aronaar je vais le contre dire" non, je répond juste peu importe la personne, si demain mon propre frère, ou peu importe qui dit des chose contraire a se que je pense je lui dirais quand même, alors que des gens eux se mette en "groupe" même avec leur différence pour mieux se valoir contre les solitaire en débat, alors que au final ça ressemble a rien leur intention ou but dans le débat, mais en dehors ils sont juste regroupé contre ceux qui était contre eux, pour AUCUNE AUTRE RAISON, le sujet ils sans foute, n'importe quel sujet, le but est pas le sujet mais d'avoir raison sur des gens spécifique...

 

Mais sinon tu peu me dire se que tu pense de ma réponse. Je ne t'agresse pas, alors prend pas ça pour une agression juste parce que j'ai pas le même avis...Beaucoup confonde les 2 terme.

 

Ton texte me fait pensé a un "statu quo", le contraire d'un "débat".

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Zaito a dit :

Si ont dit pas se qui est faux comment fait ont pour avancer ? Un dit telle chose qui est plutôt fausse l'autre doit prouvais sais dire avec des arguments ou autre non ?

 

Il faut s'abstenir de dire ce qu'on croit être faux, importance nuance. Une personne peut ainsi affirmer quelque chose qu'elle croit vraie, tout en s'appuyant sur un raisonnement erroné ou des arguments qui ne tiennent pas la route.

 

il y a 28 minutes, Zaito a dit :

-Comment ont peu être bref, et en même temps ne pas l'être dans la 1ere maximes ?

 

La brièveté rejoint le concept de s'exprimer avec concision, sans détails inutiles, en allant à l'essentiel. On peut être bref sur chaque élément de réponse jugé nécessaire, tout en gardant assez d'informations pour se faire comprendre.

La subtilité étant donc de jauger cette quantité d'informations idoine.

 

il y a 37 minutes, Zaito a dit :

Ton texte(surement tiré de quelqu'un d'autre) ne marchera jamais dans la réalité de notre monde, parce que les gens ont pas les même intention, ni but, quand il débat,

 

1) Comme indiqué dans le titre, le concept provient de Grice, qui fut philosophe.

 

2) Comme indiqué en avant-propos, ces maximes ont pour présupposé qu'il y a volonté de coopération dans la discussion. Ce n'est évidemment pas le cas universel.

 

il y a 41 minutes, Zaito a dit :

Ton texte ne peu pas fonctionné pour la simple raison qu'ils ni a pas les même raison qui anime chaque personne pour entrer en contact avec les autres. Si se texte aurait était efficace il y aurait pas eux autant de guerres entre temps, non ?

 

1) La question de l'intentionnalité est très pertinente. Les débats ont tendance à faire ressortir des convictions, des attachements à des valeurs, qui exacerbent les sensibilités et font jouer l'affectif. Sans "contrat de communication", sans volonté de cadrer les choses, les maximes sont en effet inopérantes.

 

2) Je pense que tu fais un raccourci. La guerre dépasse largement le cadre d'une conversation, et peut très bien se passer d'elle pour être effective. On revient sur la question de l'intentionnalité.

 

il y a 50 minutes, Zaito a dit :

Ton texte me fait pensé a un "statu quo", le contraire d'un "débat"

 

J'ai pensé qu'il serait peut-être utile au vu des dérapages chroniques sur le sujet. Pensée probablement naïve, mais cela ne coûtait qu'un peu de temps pour un résultat possiblement positif. Ou peut-être, qui sait, un débat en soi sur comment débattre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/06/2018 à 14:07, doc a dit :

Ah mince c'est plus ou moins ce que j'avais en tête à la base.
Du coup oui c'est l'une des choses que je trouve drôle c'est qu'une vérité dépend completement de son vécu et de se qu'on a appris. Difficile donc de remettre en question ce que nous avons acquis que se soit au travers de l'education, de la science ou de la religion (Dogmatisme toussa, faut wikipédia Poincaré et on se calme d'avance sur la religion).
Par conséquent si la raison et la réalité change et du même temps la verité change comme pour ton excellent exemple de l'enfant qui vole un bonbon. Le réel est elle finalement la seule chose qui concrétement nous permet de nous faire une vision précise de la vérité, mais du coup une vérité différente de celle de l'enfant.
Mais que faire si le réel rend faux quelque chose et que plus rien ne permet de comprendre une vérité ? La réalité et la vérité peuvent vivre ensemble en cas de conflit sur la raison ?

 

Finalement, je pense que l'on peut dire que la vérité n'est qu'une question de confiance. Chercher la réalité, la vérité vraie, celle que certain emploie avec une majuscule, ne peut s'effectuer, je pense, que par l'enquête qui doit déterminer l'exactitude des faits. Les faits vérifiés par des preuves sont les uniques garants de la réalité. Si le réel est altéré, ta première question, seul le doute, la remise en question de la situation permet de comprendre, ou plutôt d'accepter la vérité proposée. Dans l'exemple, la vérité proposée par l'enfant. 

 

La réalité et la vérité peuvent vivre ensemble dans le cas où l'on accepte le mensonge par le pardon, ou l'ignorance de la situation. Proposer une vérité en désaccord avec la réalité peut aussi être employé dans une bonne intention. Dans certaines situations, connaître la réalité d'un fait peut faire plus de mal que de bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Miisaka a dit :

Franchement, je kiffe les bananes.

Vrai.Bref.Clair.Ordonné.

 

Hors sujet total, mais pourquoi partout ou je vais des gens parle de fruits en complète hors sujet, une mode surement, regardez des pages précédente juste sur ce topic, ça arrive souvent juste après un de mes message, ou quand je suis présent, mais pas que sur se topic, et jamais les même "gens".

 

Il y a 4 heures, Aronaar a dit :

J'ai pensé qu'il serait peut-être utile au vu des dérapages chroniques sur le sujet. Pensée probablement naïve, mais cela ne coûtait qu'un peu de temps pour un résultat possiblement positif. Ou peut-être, qui sait, un débat en soi sur comment débattre...

 

En faite ça aurait était terminer il y a longtemps si les gens ne relance pas le débat d'une simple phrase, qui sous entend l'extrême contraire de se qui sais passer, et un silence de ma par, pour les gens qui ont pas suivi serais un aveux d'une faute.

 

Pour faire simple je vais décrire des gens, pour montrer en quoi ont ne peu pas communiquer avec ton texte cité.(non se n'est pas l’horoscope) Après juste le ressenti a travers internet, dans la réalité ont est souvent pas comme ça quand ont discute.(moi je suis pas aussi virulent même quand ont me cherche la discussion tourne court du fait que les gens savent quand je les regarde que je sais leur tort, rien a gagner, rien a prouvais a personne, donc ça se passe mieux)

 

Emmily: Veux de la reconnaissance, ne parle jamais directement de ça religion, mais ne fait que en parlait, quand elle comprend pas une questions/texte...bref elle confond plein de chose, et répond tous par un morceaux de texte ambiguë, qui répond pas du tout sur se qu'elle répond, la plus par du temps.

 

doc: Cherche a avoir un maximum de gens de sont coté, sauf la cible qu'il sais fixer, une ou plusieurs, mais souvent qu'une seul a la fois, s'aide du fait qu'ils sont un groupe pour lancer des attaque gratuite, même sans parler de sujet, même sans qu'il y participe.

 

Annatar78: S'aide de se qu'il a appris, ou tout du moins les plus information les plus partager(en nombre qui crois a l'information), quand il ne sais pas si il peu avoir raison/tort, il si engouffre pas, et parle de manière très détournée dans d'autre sujet/discussion, de la discussion précédente, sans pour autant remettre le sujet. Si il sais engouffré dans un tort, il cherchera en sans dédouané avec presque rien.

 

Aronaar: parle comme un robot pour avoir le moins de sentiment ressenti par les autres (je capte quand même), pas de mise sous tension etc, sera apprécier de tous du fait qu'il ne laisse rien transparaître, il peu donner raison, il donne jamais tort directement, façon indirecte, il dit pas que ta faux mais te dit le contraire de toi, après il poursuit très rarement. Prend jamais de risque dans un débat.

 

Miisaka: Une armée de clones identique qui me parle de fruit a l'occasion.

 

MasterDagan: (en se moment) Il attaque des "cible facile" a avoir raison dessus, ensuite il attaque très virulente contre la personne, il pense avoir a faire a une "cible facile", victoire facile donc, mais si il c'était tromper d'interprétation, il va faire mine que le sujet soit pas le même, ou qu'il aurait dit en faite autres chose, pour continuer d'avoir raison et pas pouvoir revenir en arrière du fait qu'il a était virulent le premier. Ça serais admettre une erreur ou il a était virulent le premier.

 

les autres, certains évite carrément de me parler, me si je leur parle, comme ça PAF, peuvent pas se trompé dans un mot lol...Mais certains essaye d'êtres moins virulent avec les autres souvent de se qui me parle plus il ont comme plus envie d'êtres mise a mal.

 

(Si vous vous reconnaissais pas, se qui m'étonnerait, j'y peu rien sais comment je vous perçoit)

 

Avec des gens si différent comment une discussion pourrait bien marcher avec "Les Maximes Conversationnelles de Grice", les maxime ont aucun sens si les gens sont différent, ou même si une seul personne serais un menteur.

 

Les gens sont différent, si ont parle avec peu de mot, dans leur vie a eux ils ont peu être pas la même "conception" des mot et donc peuvent interpréter différemment les ensemble de mots dit. Quand quelqu'un se rencontre qu'il a eux tort quelque par, il y a quelque possibilité, plus le débat a était virulent, et plus ça fait mal(d'avoir tort contre l'autre), donc quand quelqu'un sais qu'il a eux tort, prouvais A+B.

 

(Je parle des gens qui savent qu'il ont tort, pas de se qui ne sont pas au courant)

 

- il y a celui qui a mal mais qui avoue qu'il a tort sur telle ou telle chose.

 

- il y a celui qui sais qu'il a eux tort, mais il a un mal qui l'envahi, il ne supporte pas le fait d'avoir tort et modifie la réalité quitte a pourrir le débat, et le changer a l'occasion, il vont modifier se qu'il ont dit, se qu'a dit l'autre et même parfois modifier le sujet, les questions etc. En sachant qu'il ont eux tort.

 

-Il y a celui qui se mu dans le silence, (il laisse passer le mal), après parfois il viens plus tard pour se venger, ou parfois il viens pour faire comme si de rien n'était.

 

Voila les 3 réaction les plus répandu, la 2eme le plus, ensuite la 3eme, donc il est impossible de pouvoir bien débattre avec des gens avec de pareil réaction, le pire je suis souvent pas celui qui a eux les réaction les plus virulente le premier, je ne fait juste que renvoyer un miroir, enfin j'essaye. Après sais une mauvaise mani, certains ne s'aime pas.

 

Ta aussi des gens qui dit le moins de chose possible pour pas pouvoir êtres "perçu" par le 6eme sens des chevalier du zodiaque. Après si il dise pratiquement rien, il y a pas de débat, mais vue qu'il veulent m'attaquer(avec des mot) ils le font quand même avec pratiquement rien, et d'avoir peur d'avoir a nouveau "mal" du fait qu'il ont toujours tort vue qu'il défende quelque chose ou ils ont eux tort de base(il s'engouffre dans leur tort sans rien admettre), bah sans sans rendre compte les gens ressemble a une bande de hyène qui parle plus du sujet mais ne fait que attaquer celui qui leur a fait "mal", même si de base ça ne viens que d'un tort, jamais trop le même a chacun, mais qu'il ne supporte pas et se rassemble du fait qu'il ont les même cible, même si sur le sujet il sont pas du tout ressemblant il font des effort pour l'être et mieux se groupé contre la cible.

 

Voila pourquoi, je ne peu pas être gentil, donc rien leur expliquer et faire en sorte qu'ils ont pas "mal", mais plutôt "méchant" soit leur faire "mal" pour qu'il comprenne leur tort et comment ça leur est venu. par exemple quand tes trop gentil souvent les gens ont moins d'envie de participer au débat, alors que quand tu met de la "vie" dans le débat, bah d'un coup il sont bien plus attentif, enfin bref.

 

ps: si quelqu'un n'est pas content de mon texte, dite le moi, pour certains d'entre vous je prendrait vos messages comme exemple de se que je veux dire en détail, pas une menace ses se que je veux faire, mais j'ai pas envie que ça face acharnement, pour ça qu'il me faut un volontaire. lol

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lol tu te prend trop la tête avec des détails , on est ce qu'on est et celui qui n'avance pas recule c'est juste un principe universal hei.  

Heho d'où t'a vu que j'avais besoin de reconnaissance moi ? 

De quoi tu parles  au juste ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites