All activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. GOONIES

    À quel jeu appartient cette Image ?

    Les chats c'est vraiment des branleurs #Minou2.0 #Iminou #YeahMan 😉
  3. Yesterday
  4. Mais ce problème n'arrive pas aux autres, je crois? De plus, il ne m'arrivait pas avant. Y a t'il quelque chose qui a changé entre temps? Je cherche dans les paramètres s'il n'y avait pas quelque chose de différent en aout 2021 , car tout était niquel à l'époque 😕 .
  5. GOONIES

    Tu écoutes quoi ?

    Allez les filles c est Ben a la gratte avec une belle reprise #SerialLover
  6. RadeonPro

    Hello, I'm new. But i have a question to the Admin

    Thanks 🙂
  7. mathiswelsch

    Dragon Ball AF: Budokai Tenkaichi 3 (Yamcha Sama)

    fusion are not possible in game?
  8. Sayers666

    Alien Trilogy

    Effectivement il faut lancer le .cue
  9. HTU9

    Pokemon Emerald Multiplayer

    Ha ok merci XD
  10. ValkyriaAnarchy

    Questions-conseils sur Seiken Densetsu 3

    Oui, c'est bien ça. ^^'
  11. bloodrero

    Dragon Ball Z: Legend Of Kakarot

    quelqu'un sait si il y a ou aura une trad anglaise ou fr ?
  12. GambierBae

    Last Armageddon

    The Earth has changed. We don't know yet what happened to humanity, but we know it was eradicated. The new Earth is called Makai - the Demon World. Generations of mythological creatures dwell upon the planet, from which the human being has mysteriously disappeared. One day, a wave of energy hits the Earth. The leaders of the demons realize that a robotic alien race from outer space threatens their existence. The explosion turns earth into a wasteland. Many demons die in the chaos of destruction. It is now up to the remaining demons to fend off the alien invaders, to bring back peace to the demonic race, and perhaps to find out more about the tragic fate of humanity. Last Armageddon can be described as a post-apocalyptic Final Fantasy. Instead of a party of four light warriors who fight hordes of demons, you have a party of four demons who fight... no, not hordes of light warriors, but mysterious robot-like aliens. The turn-based fights are viewed from third-person perspective and are very similar to the battles of early NES Final Fantasies. The demons can attack, cast offensive and defensive magic, and use special skills. Once they reach a high enough level, they morph into stronger forms with more powerful skills. Dungeon areas are done in pseudo-3D and are viewed from first-person perspective. The player is able to set and use multiple parties of demons, some of which have unique skills. For example, a flying demon can take the party quicker to some locations, avoiding random encounters.
  13. Xris7744

    Importation de masse, j'ai fait n'importe quoi ;-)

    Trop bien, merci.
  14. RomStation

    Last Armageddon

    ✔ Mise à jour des fichiers de jeu par GambierBae : Last Armageddon (v1.0)
  15. RomStation

    Valkyria Chronicles

    Valkyria Chronicles est un jeu de rôle tactique sur PS3 mettant en scène un couple de héros, Welkin Gunther et Alicia Melchiott dans une Europe fictive de 1935. La nation indépendante de Gallia se retrouve au milieu d'un conflit mondial opposant deux blocs. Utilisez vos capacités de stratège afin de sauver tout ce qui peut l'être.
  16. GambierBae

    Arcana Heart 3: LOVE MAX!!!!!

    Arcana Heart 3 : Love Max!!!!! est un jeu de combat sur PS3. Le jeu propose 23 combattantes dont les capacités sont toutes très différentes. Elles sont assistées par des Arcana, des créatures fabuleuses qui leur prêtent leurs pouvoirs en combat. Le jeu offre plusieurs modes de jeu, en local ou en online.
  17. Tanuki78

    Super Smash Bros. Brawl

    La version est bien une version Europe...
  18. NinjaDevastateur

    black screen Yu Gi Oh

    j'ai confondus avec l'émulateur ps2 désoler, c'est peut être la rom elle même je les signaler plus qu'à attendre une réponse
  19. Perichor

    Mega Man III

    Megaman reçoit un message du professeur Light (ça commence toujours comme ça sur Game Boy) lui indiquant que le Dr. Wily, celui-là même qui nous casse les b*** depuis le début, est de retour. Le savant fou a accaparé une station de forage et compte s’en servir pour creuser à travers la croûte terrestre, et ainsi foutre sa petite merde habituelle. Tant qu’à faire il a réactivé huit de ses robots pour vous empêcher de passer. Le Blue Bomber est donc de retour pour sa troisième itération portable en à peine plus d’un an, et les choses n’ont pas beaucoup évolué. Vous allez devoir vaincre quatre robots issu du Megaman 3 de la NES (Snakeman, Shadowman, Geminiman et… Ah zut je me souviens plus, ça doit être Sparkman), puis vous arrivez dans un niveau intermédiaire. Une fois passé, vous avez de nouveau quatre robots à affronter, tirés cette fois de Megaman 4 (Skullman, Diveman, Dustman et Drillman) puis tombez directement nez à nez avec l’avant-dernier boss, le ch’tit nouveau : Punk. Un dernier niveau et vous combattrez enfin le Dr. Wily, qui encore une fois a plusieurs formes, deux ici. Le principe est toujours le même : vous pouvez affronter les robots dans l’ordre que vous souhaitez (sauf Punk et la machine à Wily bien sûr), mais un parcours « simple » existe. Car chaque boss vaincu vous laisse son arme de prédilection - des missiles à tête chercheuse pour Diveman, des serpents qui rampent au sol pour Snakeman, etc. - et chaque robot est vulnérable à l’arme de son collègue. En cours de jeu, Megaman se contrôle avec A pour sauter et B pour tirer, et Start permet d’appeler le menu, où vous choisirez l’arme que vous souhaitez parmi celles que vous possédez. La glissade, apparue dans l’épisode précédent sur Game Boy, est toujours valable en appuyant sur bas plus saut, et vous pouvez charger votre tir standard en maintenant appuyée la touche de tir. Visuellement, c’est très beau. Les sprites sont toujours imposants et détaillés, et les décors sont moins basiques que dans les deux précédents épisodes. Revers de la médaille, ça rame à mort dès qu’il y a plus de trois animations à l’écran, et le clipping fait aussi ses premiers pas dans la saga portable. Bref, le Game Boy ne s’en sort pas et ça devient très vite saoûlant. Il semblerait que Capcom ait vu trop gros. Côté musique c’est pas mal par contre. La réorchestration de thèmes connus fera plaisir au fan, même si la qualité d’écoute est en deçà des jeux NES dont ces thèmes sont tirés. La jouabilité est toujours aussi bonne, rien à redire là dessus. La difficulté a été légèrement revue à la hausse après un Rockman World II vraiment facile, mais sans atteindre l’horreur du premier. La durée de vie s’allonge encore un peu plus puisque des niveaux « intermédiaires » ont été rajoutés. Le seul ennui c’est que si on connaît déjà les épisodes NES, ceux-là font un peu doublon.
  20. Perichor

    Ray-Thunder

    En l'an 209X, l'ordinateur principal du centre de contrôle de la Central Intelligence Agency devient soudainement fou, et la ville de Tokyo prend l'apparence d'une jungle de béton terrifiante où des robots de sécurité frénétiques attaquent les gens. Le gouvernement dépêche une équipe de combat spéciale pour rétablir la fonctionnalité du centre de contrôle. Ray-Thunder sur Game Boy est un soft de tir qui vous plonge dans les labyrinthes en trois dimensions. Après avoir sélectionné votre robot parmi trois machines, vous êtes immergé dans plusieurs dédales dont vous ne pouvez sortir qu'en trouvant et éliminant les adversaires. Grâce à la carte, il est possible de se repérer et de localiser les cibles. En marge de cet objectif, il est nécessaire de fouiller les moindre recoins de chaque zone pour dénicher du fuel nécessaire à vos déplacement et des recharges de santé. Exclusivement sorti au Japon, Ray-Thunder inclut un mode deux joueurs.
  21. Perichor

    Radar Mission

    Mieux que votre lessive Bonux, Radar Mission est un titre regroupant 2 jeux, totalement différents mais ayant un lien en commun : couler du bateau. Tout est dit ! Le Game A est en effet un jeu de bataille navale. Petit rappel sur le principe de la bataille navale … après tout, certains élèves étaient studieux en cours de latin et n’ont pas pu goûter aux joies de crayonner les cases de son voisin. Sur une grille carrée sont placés vos navires répartis en plusieurs classes, chacun d’entre eux occupant un nombre différent de cases : sous-marin (3 cases), porte-avion (5 cases), destroyer (4 cases), frégate (3 cases), navette (2 cases). Vous pouvez les placer comme bon vous semble, côte à côte mais ils ne peuvent pas se chevaucher ni être placés en diagonale. A vous des les placer de façon stratégique pour tromper votre adversaire. La chance est LE facteur qui fait monter la pression en cours de partie. Pour en revenir à notre jeu, le Game A est une bataille navale. Pourquoi s’acharner à en sortir un jeu sur Game Boy ? Quelques petits ajouts sympathiques le rendent d’autant plus agréable à jouer. La difficulté est progressive, montant à chaque niveau passé. Et avant de lancer une partie, vous pourrez sélectionner plusieurs paramètres. Ces derniers seront conservés tout au long des niveaux sauf si vous éteignez/allumez la Game Boy. Exit les grilles à carreau, cette fois on passe à l’action. Fermez les écoutilles : on part en plongée ! Ce jeu met face à face 2 flottes de navires dans un combat en temps réel. Au départ, chacun est composée d’un nombre identique des navires + 1 sous-marin (vous et votre némésis). Vous dirigerez ce sous-marin et serez la quasiment la seule pièce à pouvoir faire feu sur l’ennemi… ça tombe bien de l’autre côté c’est pareil. Concrètement, vos 2 flottes se font face et contrôlent une moitié de carte gentiment délimitée au milieu par une ligne. Les bateaux sont éloignés sur 3 distances différentes par rapport à cette ligne. En clair, il y a des bateaux proches de vous, d’autres moins proches et enfin ceux encore moins proches, tout au fond de votre champ de vision. C’est notamment le cas des porte-avions … difficiles à couler et en plus ils envoient … des avions. Vous, dans votre sous-marin, vous disposez de 2 vues : surface et plongée. En surface vous aurez la possibilité de tirer sur les bateaux et/ou le sous-marin ennemis. C’est également en tirant sur des bonus à coup de torpille que vous pourrez les récupérer. En revanche, à part vous déplacer sur la gauche ou sur la droite, vous n’aurez aucune indication sur la localisation des ennemis.
  22. Perichor

    Racing Damashii

    Racing Damashii sur Game Boy est un titre de course de moto. Jouable seul ou à deux, que ce soit en mode Championship ou dans le mode Practice, votre objectif est d'atteindre la première place. Dans Racing Damashii, la caméra est objective et permet de bien se placer sur la ligne horizontale invisible en bas de l'écran. Il faut doser la vitesse de l'engin à l'entrée des virages pour ne pas glisser et tomber dans la pelouse. Les circuits sont relativement longs puisqu'il faut en moyenne quatre minutes pour les terminer.
  23. Perichor

    Roadster

    Roadster sur Game Boy est un jeu de course sorti exclusivement au Japon en 1990. Dans ce soft jouable seul ou à deux, vous pouvez tenter de remporter la victoire directement en mode tournoi ou vous perfectionner dans le Training Mode. Après avoir sélectionné le pilote de votre choix, vous êtes amené à contrôler votre engin vu de dessus. Comme les routes sont dégagés et que le gameplay est plutôt clément, Roadster se révèle être un titre très accessible.
  24. Last week
  25. insecatorus

    Pokémon Fire Black

    Bonjour, est-ce que quelqu’un pourrait me dire comment on fait pour passer les gardiens rocket afin d'accéder à Safrania svp ?
  26. iluxeu

    Sonic 2 XL

    Pauvre Sonic
  27. Minou33

    Qu'est-ce que tu mat ?

    La question du jour : ils sont combien dans la tête de CATHEURINE ????!!!!??????????
  28. Travgard

    Skylanders Giants

    Le jeu de mon enfance, c'est cool de pouvoir y jouer en meilleur qualité, et puis dans le noir ça donne un petit quelque chose en plus. Par contre je me demande si on peut se servir du portail de cet opus pour les autres jeux ou si il y a un système de compatibilité comme pour une vraie Wii.
  1. Load more activity