Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Dernière heure
  2. Mega Man X

    Nikel
  3. Scooby-Doo Mystery

    Houla, jeu pas terrible: les sensations de plate-forme sont inexistantes (éviter une petite souris tient du calvaire), et les contrôles sont totalement aléatoire.
  4. Aujourd’hui
  5. La Suite de Mots

    Pixar -> Pinokio
  6. Le Topic des Rédacteurs

    On sent effectivement que c'est les grandes vacances d'été, voilà une semaine que mon pauvre article attend piteusement de savoir s'il sera publié, snif. Merci Pax pour ton retour intéressant, comme sur Night Trap. J'ai rectifié en ce qui concerne l’incrustation des personnages dans des décors virtuels. J'ai aussi ajouté un paragraphe sur les jeux porno en fin d'article. Par contre j'avais déjà songé à donner un chemin d'accès au jeu, mais je ne suis pas sûr d'avoir le droit de le faire. Voyeur n'est pas sur Romstation, qui n'a pas de jeux/émulateur pour la CD-i. J'ai trouvé la version DOS sur abandonware par et pu la faire fonctionner en suivant les étapes décrites par le top commentaire, mais c'était un peu galère.
  7. Streets of Rage II

    Portage tardif du beat them all phare de la Megadrive, Streets of Rage II sur Master System tient malheureusement du zéro pointé. Alors que l’adaptation du premier épisode tirait parti au mieux des capacités de la petite 8-bits, sa suite a tout du soft torché à la va-vite parce qu’il faut encore essayer de tirer quelque profit d’une console avant qu’elle ne parte vers le grand cimetière des consoles du passé. Pour la petite histoire, le cruel Mr X est toujours vivant et a kidnappé Adam, l’un des trois flics qui avaient causé sa ruine dans le premier épisode. Il n’en faut pas plus pour qu’Axel et Blaze, secondés du petit Eddie «Skate» et de ses rollers, se lancent une fois de plus dans un grand nettoyage urbain. On regrettera au passage la disparition du gros Max, passé par pertes et profits dans ce portage 8-bits. Si ce n’est des ambitions revues à la baisse (oubliez les stages mobiles comme les ascenseurs, ou les effets spéciaux comme dans le bateau-pirate ou le manoir hanté), Streets of Rage II reste en accord avec les principes de la série : avancer à travers des paysages urbains glauques, ramasser des armes en démolissant poubelles et cabines téléphoniques, et neutraliser à coups de poings et de pieds des dizaines de voyous, punks, maîtres d’arts martiaux et entraîneuses sado-maso, avant de coltiner le sempiternel boss de fin de niveau, une brute très résistante et dont on saluera l’originalité occasionnelle. Streets of Rage II est un échec manifeste comparativement au premier épisode. Considérez les graphismes par exemple : les sprites sont petits, les décors et l’agencement des stages ont été simplifiés et les couleurs sont baveuses. Streets of Rage II étant très beau sur Megadrive, il est logique qu’il perde beaucoup de sa superbe sur Master System. Mais ce second épisode est nettement plus moche que le premier, qui avait réussi le tour de force d’être extrêmement réussi pour une console 8-bits. Il est regrettable que le second opus n’ait pas fait au moins aussi bien. Le son et l’animation sont potables. On reconnaît les mélodies dans le premier cas et dans le second, on constate avec plaisir que l’essentiel des mouvements a été repris de la version Megadrive, même si leur rendu a été simplifié. Mais de nouveau, on est très déçu par la jouabilité. Que le jeu ne soit pas très maniable et que les personnages répondent mal aux commandes, c’est une chose ; on pourrait encore s’en accommoder. Mais la difficulté est très mal dosée : certains adversaires ne songent même pas à se défendre, d’autres vous rouent de coups sans même vous donner la possibilité de vous relever. On perd parfois plusieurs vies contre un unique adversaire, qui a visiblement décidé que votre partie s’arrêterait là. Une telle inégalité dans la difficulté témoigne plus que tout autre élément que le portage a été bâclé.
  8. Streets of Rage

    Il aura fallu attendre pas loin de deux ans pour voir arriver le fameux Streets of Rage sur une Master System alors particulièrement vieillissante. Tous les ingrédients du jeu sont présents. Tout est juste un peu moins [remplacez par le superlatifs de la version Megadrive : beau, fun, écoutable, etc.]. Pourtant, ce portage est particulièrement intéressant. Grand âge de la console oblige, les développeurs maîtrisent maintenant le support. Du coup, les graphismes sont plutôt fins pour de la Master System et savent retranscrire l'ambiance nocturne de Streets of Rage version 16 bits, avec ses contrastes et ses couleurs vives. Le tout reste très lisible et les ralentissements sont peu nombreux. Les musiques sont peut être ce qui a le plus pris cher. C'est à peine si on reconnaît le fameux générique de fin de niveau tant il est défiguré. Mais malgré ces pertes, tous les ingrédients sont là : les trois personnages, Axel, Blaze et Adam, les cinq niveaux, les boss, et surtout la maniabilité. C'est un peu plus saccadé, mais moins que dans beaucoup de productions de la 8 bits de Sega. Même la super attaque, celle qui permet de faire intervenir des bagnoles de flics pour tout dézinguer à l'écran a été maintenue. Mais tout cela a un prix qui se paye cher : on ne peut y jouer que seul. Impossible de jouer avec un pote, ce qui était l'un des principaux points forts de l'opus original. On imagine bien que ce terrible manque vient des capacités réduites de la console, mais c'est tout de même vraiment dommage. Au final, ce Streets of Rage s'avère être une excellente surprise. C'est une version light de l'opus Megadrive, un Streets of Rage du pauvre en quelque sorte, mais cela a permit a certains joueurs les moins fortunés de goûter aux délices de ce beat'em all mythique. Ce Streets of Rage version Master System est une vraie réussite. Très bien réalisé et surtout très fidèle à l'original, on lui pardonnera l'absence de mode deux joueurs pour pouvoir se lancer une fois de plus dans l'aventure... en version light.
  9. Fifo GFX dolphin 64

    choisis la version x86 ou x64 selon ton pc
  10. yep, essaye de laisser la fenêtre réseau de windows ouverte... sinon, décrit nous un peu plus le problème?
  11. Hier
  12. Romstation trop gourmand

    C'était du sarcasme ?
  13. Demande au staff de romstation

    Je suis désolé, mais possédant une Atari 2600, je peux t’assurer que la ludothèque est aussi variée et bonne que celle d’une autre console lambda... Regarde par exemple des titres comme Pitfall, Hero ou autres qui ont révolutionné leur genre à l’époque (c’est un temps où Activision faisait des bons jeux ). Personnellement, je pense plus que cela est dû au fait que l’Atari 2600 n’avait pas de chip de démarrage comme sur NES, ce qui a permis à n’importe qui de développer son propre jeu dessus et notamment des jeux pornographiques, et vu que Romstation est un site tout public, on comprend tout de suite la douille...
  14. Pokémon Eclat Pourpre

    Bof Bof, j'aime pas du tout les maps entre les villes, les spawn de mobs sont trop élever, et c'est vraiment pénible de voguer d'une ville à l'autre.
  15. Emulation de la WII à venir ?

    ça fait un moment maintenant. Ils ont fermé les serveurs de Wii et DS car la Wii U et 3DS les ont remplacée voir maintenant la Switch. Dans un certains sens je suis d'accord à chaque nouvelle console de Big N les serveurs de l'ancienne sont fermés assez vite. Quand on voit que la 360 est sortie il y a 13 ans (2005) et que les serveurs sont toujours ouverts alors que la One a 4 ans… Heureusement il y a Dolphin pour arrangé ça pour la Wii et même la Cube ! Le problème de Nintendo c'est qu'ils sont trop attaché à leurs patrimoine. On le voit d'ailleurs ces derniers temps avec la fermeture ou le blocage de dl de rom sur de nombreux sites.
  16. F-Zero X : New Lap (Hack)

    Relm, I'm just here ! - KoZzY - =]
  17. Violent Storm

    Un des meilleurs beat'em all sur arcade, avec les D&D. Pas mal de coups spéciaux, 3 persos jouables, des petites touches d'humour et une difficulté bien réglée. A faire avec des potes de préférence. J'y jouais quand j'étais enfant sur borne d'arcade au luna-park de la ducasse annuelle. De très bons souvenirs!
  18. Paper Mario 3D Land

    What is the button start in azerty beyboard ?
  19. zelda a link between worlds

  20. (help) manette non détectée

    Joytokey est encore plus compliqué à configurer que l'emulateur seul
  21. aide

    hong kong 1997 sur SNES
  22. Cherche des émulateurs

    Je pense que tu trouveras tous ce que tu cherches dans le site d'emu-france, c'est un site qui répertorie une grande liste d'émulateur... http://www.emu-france.com/
  23. Final Fantasy VI Advance (Sound Restoration)

    J'ai un gros problème, dans l'enceinte du Colisée dans le monde en ruines, chaque fois que je tente de parié quelque chose (quoi que ce soit) j'ai un écran noir, la musique continue mais rien ne se passe. Je ne peut donc pas retrouvé shadow que j'ai attendu sur le continent flottant et sauvé dans le velt. Quelqu'un a une solution ? Pourquoi cette écran noir quoi que je parie et même après de nombreuses relances de ma rom ou de mon pc ? (Sur Visual Boy Advance)
  24. Pokémon Uranium Version

    mais c pas pokemon uranium et croyez moi car je l'ai finie (celui sur pc)
  25. Titeuf: Mega Compet

    quand j'installe le dernier build j'ai un prob avec le pilote gs lequel je dois choisir
  26. Probleme Audio Dolphin

    apres quelque test j'ai remarqué que l'émulateur avait surtout de fps un probleme quand lespersonnage parle :/
  1. Charger plus d’activité