Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Dernière heure
  2. Autant pour moi pour le titre enccore merci .
  3. KOMAJOU DENSETSU 2

    Impossible de le mettre en plein écran , alors je suis tout ouie pour vos réponses Merci d"avance
  4. Aujourd’hui
  5. La Suite de Mots

    Analphabète (ça s'écrit Manette) -> Nazi
  6. Mystic Defender

    Comme son nom ne l'indique absolument pas, Mystic Defender est la suite de Spellcaster, un jeu d'action teinté de phases d'aventure textuelle qui avait fait les beaux jours de la Master System. Laissant de côté le goût pour la mise en scène et la trame scénaristique si chère à son prédécesseur, cette suite se présente sous la forme d'un jeu d'action pur et dur comme Sega en a le secret. Devant la pléthore de titres du genre qui inondent la ludothèque de la Megadrive, nous sommes en droit de nous demander où vient se situer Mystic Defender. Caracole-t-il au sommet de son art en compagnie de Shinobi ou Gunstar Heroes, ou au contraire, se morfond-il au fond d'un gouffre de médiocrité ? Avant de rentrer dans le vif du sujet, il n'est pas anodin de souligner que Mystic Defender est à l'origine basé sur Kujaku-O, un manga publié au pays du Soleil-Levant à la fin des années 80. En bref, il est caractérisé par une histoire largement imprégnée de mythologie nippone et surtout, d'une ambiance glauque à souhait où les sciences occultes jouent un rôle prépondérant. Les producteurs ont sans doute dû penser que les joueurs européens n'étaient pas prêts à accueillir un jeu aussi dépaysant car, lors de sa localisation en Europe, le titre fera l'objet d'une censure virulente. Les mythes, les légendes, les dieux et leurs accès de fureur, tout cela est passé à la trappe. On se retrouve au bout du compte face à une intrigue totalement remodelée pour coller à nos habitudes et à notre culture occidentales. C'est donc ainsi que Joe le magicien (difficile de trouver un nom occidental plus banal) part à la rescousse d'Alexandra, la fille d'une déesse qui a été kidnappée pour être sacrifiée à une mystérieuse force des ténèbres répondant au nom de Zao. Cette fois c'est certain, ce scénario simpliste et sans saveur ne risque pas de mettre le cerveau des petits Européens en ébullition. Bingo ! Encore un bon jeu d'action/plates-formes sur Megadrive ! Décidément, personne ne pourra nier que cette machine est une véritable caverne d'Ali Baba pour tous les aficionados d'action en manque d'un nouveau challenge. Bien sûr, les plus grognons avanceront que le jeu a, visuellement parlant, pris un sacré coup de vieux et ils n'auront pas tort : les graphismes sont pauvres et souffrent d'un manque flagrant de détails et de variété. Ce qui permet cependant à Mystic Defender de sortir du lot, c'est son gameplay à la fois simple et profond qui procure un plaisir immédiat. Le jeu ne parvient tout de même pas à faire trembler les ténors du genre comme Gunstar Heroes mais on ne peut pas vraiment lui en vouloir. Mystic Defender est un distributeur inconditionnel de fun condensé et c'est bien là l'essentiel.
  7. Battle Squadron

    Battle Squadron est bien connu des amateurs d'Amiga. Cette version Megadrive n'a pas à rougir face à l'original. Passons sur le scénario où il est une fois de plus question de sauver le monde pour nous concentrer sur le jeu en lui-même. Dès les premières secondes, on sent clairement la "patte" Amiga. Le style de graphisme, aux couleurs assez vives, avec ses décors organiques, fera certainement battre le coeur des nostalgiques du gros bébé de Commodore. Les autres y verront un shoot certes classique, mais aux graphismes assez fins. Mention spéciale aux effets de relief particulièrement bien foutus. Surtout, son déroulement est différent des autres shoot'em up : vous ne progressez pas de niveau en niveau, mais choisissez votre progression. Le premier niveau, sur terre, tourne en boucle. La difficulté est tout à fait correcte, et cela a clairement une raison : vous permettre d'upgrader au maxium vos armes pour pouvoir affronter le vrai challenge qui se trouve sous terre. Pour augmenter votre puissance de feu, c'est un peu comme dans Super Star Soldier : certains adversaires vaincus laissent trainer des pastilles qui changent de couleur toutes les quelques secondes. L'idée est alors de récupérer tout le temps la même couleur pour faire monter la puissance de son tir. On peut ainsi booster jusqu'à six fois son tir principal ! Les différents types d'armes conviendront à tous et sont chacune plutôt équilibrées. On retrouve aussi la fameuse smart bomb, beaucoup plus facile à sortir que sur Amiga, puisqu'ici il ne faut pas faire de tour avec le stick mais simplement appuyer sur un bouton. Une fois armé correctement, vous pouvez descendre dans l'un des trois gouffres et affronter le réel défi du jeu. Et là, on sent immédiatement que l'on ne joue plus dans la même cour... C'est extrêmement difficile ! Tellement que c'en devient vite rebutant. Cette version Megadrive est en tout point identique à la version Amiga, à ceci près que les adversaires sont un peu plus nombreux (souvenons-nous que la smart-bomb est bien plus facile à balancer). Chose assez étonnante, il est possible de régler le nombre de boulettes à l'écran et leur rapidité ! Cela permet de se faire son propre niveau de difficulté. Mais que l'on ne s'y trompe pas, même avec les réglages au minimum, il faut être un dieu du pad pour progresser sous terre. Avec sa musique inoubliable, son gameplay classique et son déroulement atypique, Battle Squadron est un excellent shoot. Dommage qu'il soit si difficile.
  8. Logan Kart 8

    on dirait mod nation racer
  9. Hier
  10. Five Nights At Wario's 2

    c nul
  11. Resident Evil 3 : Nemesis

    cuebin: No .cue file found! Will attempt to guess format assuming single track cuebin: Seems to be MODE1/2048 iso9660: incorrect header c'est quoi ce message d erreur ?????
  12. Ryuuko No Ken

    Quand on vous dit que NEC et Hudson Soft n’avaient pas froid aux yeux ! Art of Fighting fait partie de la demi-douzaine de softs portés de la Neo-Geo à la PC Engine. Et pour cela, la petite huit bits avait non seulement besoin du support CD, mais aussi d’un petit boost fourni par l’Arcade Card, une extension permettant d’augmenter la taille de la mémoire interne de la bête ! L’histoire d’Art of Fighting (Ryuuko no Ken au Japon) se focalise sur Ryo Sakazaki et Robert Garcia, deux experts du combat de rue qui recherchent Yuri, sœur du premier et sans doute gonzesse attitrée du deuxième. Cette dernière a été enlevée par un gang mafieux dirigé par… Eheh, même à la fin du jeu vous ne le saurez pas ! Art of Fighting est un beat ‘em up 2D tout ce qu’il y a de plus classique. À la manière du premier Fatal Fury - avec lequel le jeu comporte de nombreuses connexions - vous ne pourrez choisir que parmi les deux héros pour traverser le mode solo. Par contre, à deux vous pourrez choisir votre combattant parmi huit, les deux héros plus les six persos que vous affrontez en solo, seul le boss final étant injouable. Quand bien même vous ne connaîtriez pas la saga Art of Fighting, vous distinguerez plusieurs têtes connues puisque la plupart des personnages ont ensuite été réutilisés dans les King of Fighters : outre Ryo Sakazaki, clône du Ryu de Street Fighter II (et qui sera par la suite pastiché lui-même par Capcom pour le personnage de Dan) et Robert Garcia, qui s’apparente plus à Terry Bogard, vous rencontrerez Jack le loubard catcheur, Lee le ninja masqué, King la bastonneuse endimanchée, Micky le grand dadais, John le militaire et Mr. Big le mac armé de tonfas, avant d’affronter le boss final qui n’est autre que… Eh non, toujours pas. Quoi qu’il en soit, la conversion d’AoF sur PC Engine est assez bluffante. Les personnages sont un peu plus petits qu’en arcade (le jeu marquait surtout pour ses sprites qui tenaient une bonne moitié d’écran chacun) mais ils sont quasiment aussi beaux, et les décors n’ont presque rien perdu en finesse et en couleurs. Les animations sont également très convaincantes, même si il y a parfois quelques ralentissements. Les zooms et contre-zooms (respectivement lorsque les adversaires se rapprochent et s’éloignent) sont presque aussi bluffants que sur la Rolls des consoles. Enfin, support CD oblige, les thèmes musicaux conservent tout leur charme. Ceci étant dit, même en applaudissant la performance technique le non-initié aura du mal à se faire à une jouabilité poussive. La faute notamment à des coups spéciaux déraisonnablement compliqués à sortir (un exemple tout bête : l’un des coups de Ryo consiste à aller vers l’avant, puis enchaîner un demi-cercle bas de l’arrière vers l’avant pour finir par un bouton de coup).
  13. Pokemon Version NEW Rouge Feu - L'Ère de l'Apocalypse

    pour pouvoir sauvegarder il ne faut pas avoir sauvegarder via un ficher d'abord, sa ma fais la même et je l'ai remarqué a la 7e arène perso, sa m'avais foutue les boules et j'ai du tous recommencer
  14. Pokemon Version NEW Rouge Feu - Espace

    COMMENT FAIRE?
  15. Mega Man 64

    Love this Game
  16. Super CD-ROM2 Taiken Soft Shuu

    Le disque dispose de deux jeux de démonstration: Tengai Makyou II: Manji Maru et Dragon Slayer: La légende des héros. Dragon Slayer: La légende des héros raconte l'histoire d'un jeune prince nommé Selios. Un jour, son ancien professeur Raiyas l'envoie dans une grotte voisine pour récupérer une arme magique. Quand le prince revient, il trouve la maison attaquée par des monstres. Raiyas lui dit de chercher de l'aide dans le château d'un baron, dont le pays a toujours été allié avec le leur depuis longtemps. Cependant, le baron trahit la confiance de Selios et l'emprisonne. Le jeune prince parvient à s'échapper, mais sans possibilité de retour, il n'a d'autre choix que de se promener à travers le pays, en essayant de trouver des compagnons dignes de confiance qui l'aideraient à sauver son pays. Tengai Makyō II: Manjimaru est une suite de Tengai Makyō: Ziria. Bien que n'étant pas directement lié à son prédécesseur, le jeu se déroule dans la même interprétation semi-humoristique du Japon féodal, et partage de nombreux éléments stylistiques et récurrents liés au gameplay. Le joueur navigue sur un groupe de quatre personnages maximum sur un vaste monde divisé en provinces, chacune ayant sa propre capitale et plusieurs petites villes. Les ennemis rencontrés au hasard se battent au tour par tour, à la première personne. Comme dans le jeu précédent, les sorts magiques doivent être obtenus en localisant les Retraites Tengu; ils peuvent être ensuite équipés sur n'importe quel personnage et échangés entre eux.
  17. Sonic Unleashed : La Malédiction du Hérisson

    cela dois venir de l'émulateur, c'est normal ^^;
  18. Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban

  19. Strider Hiryuu

    Strider, ou l'Arlésienne des jeux vidéos sur NEC. Vous êtes un ninja espion chargé d'infiltrer les lignes ennemies soviétiques (même si cela n'est pas dit expressément). Là s'arrête le parti pris politique, pour laisser la place à un jeu de plates-formes/action à la difficulté assez élevée. Strider évoquera aux nostalgiques leurs heures de bonheur passées devant le coin-up ou devant leur Megadrive. Prévu il y a presque dix ans pour tourner sur SuperGrafX, le jeu ne vit le jour très discrètement qu'en 1994 sur Arcade CD-ROM. Il est vrai que l'échec commercial de la SuperGrafX avait stoppé les développeurs, qui ont vu dans cette fabuleuse extension qu'est l'Arcade Card le seul moyen de le convertir correctement sur PC Engine. Malheureusement, ce jeu culte de Capcom n'est guère à son aise sur ce support. Certes, les graphismes sont aussi beaux que sur Megadrive (et parfois supérieurs) mais là où le bas blesse, c'est du côté de l'animation. Elle n'est pas d'une fluidité incroyable tout en restant acceptable, du moins tant qu'il n'y a pas trop de monde à l'écran parce que, à ce moment là, on a droit à la totale : ralentissements dignes des meilleures courses de Steve Austin, clignotements rappelant le plus pourri des jeux NES et autres effacements partiels ou totaux de sprites (" Mais put… !! PAR QUOI JE ME SUIS FAIT TOUCHER ?!!!! "). A croire que le label Arcade Card sur la jaquette est une erreur d'imprimerie. La maniabilité n'est pas parfaite non plus et on a souvent des problèmes pour faire sauter notre ami Hiryu. Toutefois, pour un fan de NEC, le jeu n'est pas désagréable à jouer parce que, primo, il s'agit de Strider et que, secundo, on l'aura attendu NOTRE version de Strider !!! Elle est globalement un peu meilleure que la version Megadrive ; mais ce n'est pas la version ultime (pour ça, il vaut mieux se procurer la version PlayStation). Au crédit de ce Strider Arcade Card, on peut signaler deux stages supplémentaires originaux (pas très beaux, mais c'est déjà ça), la bande son, et les quelques petites animations entre les scènes, en simili 3D. Honnêtement, ce jeu est plus un collector qu'autre chose. Il est bien sympathique mais ça ne va pas plus loin. Dommage car, avec un peu plus de travail, l'Arcade Card aurait permis d'en faire une excellente conversion, alors que là elle n'est que moyenne.
  20. configuré la manétte pour pc engine

    Tu lance le jeu et tu appuies sur Shift+Alt+1 ensuite tu suis les indications. Bonne soirée.
  21. Sherlock Holmes No Tantei Kouza 2

    Insérez-vous dans la peau du détective le plus célèbre de Scotland Yard, Sherlock Holmes. Aidé du Dr.John Watson vous devrez chercher des indices, parlez aux témoins... pour résoudre ces trois nouvelles affaires de meurtre à Londres. Elémentaire ? Pas tant que ça. Le principe du jeu est le même que le premier opus. La même technologie vidéo (nous sommes en 1992), offre toujours un véritable environnement interactif: vous permettant de "sentir" le trafic dans les rues du vieux Londres. La même structure apporte un regard familier, invitant à diriger toute l'attention vers la résolution des mystères: votre intelligence, vos compétences et votre patience sont nécessaires pour trouver des indices en écoutant les gens, en observant les détails ou même en lisant le London Times. t laissez-vous égarer par un mauvais indice. Le même nombre d’enquêtes : 3. Mais, chaque situation est complètement différente: "The Two Lions" impliquant le meurtre de lions de cirque, "The Pilfered Paintings" vient d'être acheté par la National Gallery ... et "The Magned Munitions Magnate", où les indices révèlent différents motifs possibles .. .avoir rien en commun, sauf le détective responsable: vous ...
  22. Pokemon version new rouge Feu - L'ere de la pocalyps

    jusqu’à

    j ai encore du mal avec les touche clavier a les parametrer c est embetant ...
  23. Rising Sun

    Japon, 12ème siècle. Après que votre père a été assassiné, vous vous êtes mis en quête de devenir Shogun pour restaurer l'honneur de votre famille. Vous devrez vaincre tous vos ennemis, y compris votre frère. La plupart du temps, vous déplacerez vos troupes à travers la grande carte du Japon - dès que quelque chose arrivera, vous devrez combattre vos ennemis dans des séquences d'action, comme une attaque de forteresse ou une défense contre un assassin Ninja . Si deux troupes entrent en collision, une bataille pourrait s'ensuivre dans laquelle vous devrez utiliser tous vos esprits stratégiques pour guider vos hommes vers la victoire. Dans la version CD-i, les séquences informatives incluent des FMV d'acteurs de la vie et de la voix ainsi qu'un nouvel art de fond.
  24. bug pcsx2

    bon après vérification sur la compatibilité du jeu directement depuis la liste du site de PCSX2 le jeu ne rencontre aucun problème j'ai donc parcouru les problèmes sur le web, mais difficile de trouver un processeur identique au tiens, il ont tous un proco similaire au miens c'est à dire supérieur à 3gHz ( recommander pour pcsx2 ) pourrait tu envoyer un screen du log de pcsx2 si elle ne s'affiche pas clique sur "autres" puis " afficher la console " ou envoyer le texte "rapport" puis "enregistrer" je télécharge le jeu pour voir.
  25. Mise à jour : 9 - 15 juillet Revenir à la première page Informations importantes Annonces Émulateurs du jour Pack Complet Playstation 2 : PCSX2 Officiel + 1.5 - 2443 + Plugins Playstation Portable : PPSSPP officiel + 1.6.x - 293 Gamecube - WII : Dolphin officiel + 5.0 - 8453 Vous pouvez aussi télécharger la mise à jour depuis l'émulateur, il vous annoncera automatiquement une nouvelle version ( activer dans les options ) Gameboy Advance : mGBA 0.6. + GIT Nintendo 64 : Project64 2.3.2 + GIT + Plugins Emulateur Plugins Vidéos Angrylion RDP Super Nintendo : Bsnes officiel + GIT + xBRZ Snes9x 1.56. + GIT Nintendo DS DeSmuME officiel + GIT Autres : Higan 106 - r47
  26. sport etc

    qui veut deviner sur le score de cette finale de coupe du monde ? pour moi france 2-1
  27. club

    bon ok...
  1. Charger plus d’activité