NinTester

Uploader
  • Content Count

    562
  • Joined

  • Last visited

About NinTester

  • Birthday February 28
  • Interests
    1. Prié pour Super Mario Galaxy 3.
    2. Finir tout ces jeux achetées, hackés ou même émulés...
  1. NinTester

    Mickey Mouse no Fushigi na Kagami

    Magical Mirror Starring Mickey Mouse est un jeu d'aventure sorti sur GameCube. Vous y incarnez la souris à grandes oreilles préférée des enfants dans des aventures enchanteresses se déroulant de l'autre côté du miroir de Disney. L'histoire présente un Mickey piégé de l'autre côté d'un miroir qui symbolise le monde du réel et le monde des rêves. Un univers alternatif où Mickey devra faire face à ses cauchemars et dont il ne pourra s'échapper qu'en réunissant la totalité des morceaux du miroir éparpillés à travers un étrange château. Dans chaque pièce, il s'agira de résoudre un certain nombre d'énigmes ultra simplistes en cliquant sur certains objets. Si Mickey peut effectuer une action, il faudra alors disposer de la quantité d'étoiles requises pour agir. A chaque fois, c'est Mickey qui se sortira lui-même de ce mauvais pas moyennant une petite séquence durant laquelle le joueur n'aura plus à intervenir.
  2. NinTester

    Donkey Kong Jungle Beat

    Donkey Kong Jungle Beat sur GameCube est un titre qui va mettre à l'épreuve votre sens du rythme à l'aide de 2 tams-tams de la console (vendu séparement). Lancez-vous dans une aventure palpitante lors de laquelle le gorille encravaté va réaliser des actions de folie au rythme de vos frappes sur les bongos. Ayez le timing le plus parfait si vous voulez être certain de réussir vos mouvements.
  3. NinTester

    Super Smash Bros. Crusade

    Fangame Super Smash Bros. extrêmement fun, à tester et recommandé si on ne peut pas acheter un Super Smash Bros. ^^ !
  4. NinTester

    Rainbow Cotton

    Un autre tireur de la saga Cotton. Des problèmes se préparent dans la patrie de Silk, l'amie de longue date de Cotton, alors que le démon diabolique Suede vole le légendaire bonbon Willow du château de la reine. Voyant que personne ne peut affronter Suede et ses forces, Silk traite du coton afin de rétablir la paix dans son pays, mais elle a peut-être oublié que Cotton est elle-même une grande fan des bonbons Willow... En ce qui concerne le gameplay, Rainbow Cotton suit en fait les étapes de Panorama Cotton alors que le gameplay passe d'une perspective 2D à une 3ème personne. Le gameplay lui-même rappelle cependant des jeux comme Panzer Dragoon, dans lesquels vous ne contrôlez pas Cotton pendant qu'elle vole, mais plutôt où elle vise avec ses sorts magiques. Vous pouvez abattre des ennemis ainsi que des coffres ouverts, des portes et d'autres emplacements bonus pour des bonus et des sorts, qui font progresser les capacités de Cotton de manière rpg-lite et augmentent votre arsenal avec différents pouvoirs magiques. Profitant des avancées technologiques, le jeu utilise pour la première fois des graphismes polygonaux et pour compléter l'action, le jeu propose des cinématiques animées en 2D entre les niveaux.
  5. NinTester

    What's Shenmue

    Pas de soucis 👌
  6. NinTester

    What's Shenmue

    Testé à l'instant avec Redream aucun problème ^^
  7. NinTester

    Tomato Adventure

    Second jeu d'Alpha Dream :(((.
  8. NinTester

    What's Shenmue

    Quel émulateur utilises-tu ?
  9. Dokapon DX: Wataru Sekai wa Oni Darake est un jeu de la série Dokapon. Il s'agit d'un party game de 2003 développé et publié par Asmik Ace Entertainment en exclusivité au Japon sur Nintendo GameCube le 10 avril 2003, puis sur PlayStation 2 le 8 juillet 2004. Sting, les créateurs de Dokapon Kingdom, ont participé au portage de la version PlayStation 2.
  10. NinTester

    Hikaru no Go 3

    Hikaru no Go 3 est un jeu vidéo de plateau sorti sur Nintendo GameCube le 30 mars 2003 au Japon, développé et édité par Konami. C'est le cinquième et dernier jeu basé sur le manga et l'anime du même nom comme la deuxième suite du premier jeu.
  11. NinTester

    Sonic Heroes

    De retour sur nos consoles, toute la bande de Sonic s'est donnée rendez-vous dans Sonic Heroes pour défier à nouveau les insupportables sbires d'Eggman, alias le Dr. Robotnik. Mais pour joindre l'utile à l'agréable, les joyeux drilles ont décidé de faire ça en équipes, histoire de voir quels sont ceux qui s'en sortent le mieux. Sonic Heroes part d'une idée tout bonnement excellente, qui consiste à nous proposer quatre équipes de trois personnages. L'intérêt réside donc dans la possibilité d'incarner 12 personnages jouables, mais aussi dans les complémentarités entre ces personnages au sein d'une même équipe. Les fans de la série Sonic sont sans doute impatients de connaître les noms des heureux élus et leur répartition. Voici donc pour vous la liste des quatre équipes que l'on pourra sélectionner dès le début du jeu : Team Sonic (Sonic, Tails, Knuckles), Team Dark (Shadow, E-123 Omega, Rouge la chauve-souris), Team Rose (Amy Rose, Big le chat, Cream la lappine) et Team Chaotix (Espio le caméléon, Vector le crocodile, Charmy l'abeille). Sur 14 niveaux de jeux tortueux à souhait, nos compères vont donc rivaliser de vitesse et d'ingéniosité pour atteindre le plus rapidement possible l'anneau Goal de chaque parcours. Ceux qui ont déjà pratiqué les différents opus 128 bits de Sonic ne seront pas dépaysés par le gameplay qui reprend bon nombre d'éléments des opus de Sonic Adventure. Les parcours sont longs, les environnements vastes, les pièges multiples et la vitesse de jeu hallucinante. Mais Sonic Heroes en reprend aussi les défauts, à savoir des angles de vue pas toujours optimisés, mais aussi la trop grande assistance qui donne la désagréable impression d'être pris par la main sans pouvoir faire ce que l'on veut. Certes, c'est nécessaire compte tenu du level design, mais la confusion qui règne est d'autant plus frustrante qu'il est toujours indispensable de bien connaître les niveaux pour faire un bon score, et que la liberté d'action s'en retrouve aussi considérablement réduite. Mais quoi qu'il en soit, ceux qui gardent un bon souvenir des épisodes 128 bits sauront pardonner à Sonic Heroes ces quelques défauts, pour se concentrer sur les nouvelles possibilités de ce titre, et elles sont nombreuses. La première chose à savoir est que même si chaque personnage a ses propres aptitudes, on retrouve dans chaque Team un personnage axé sur la vitesse, un autre axé sur la force, et un troisième axé sur le vol. Partant de là, tous les parcours tirent partie de cette complémentarité pour vous obliger à switcher entre vos personnages pour surmonter les épreuves. Des indicateurs vous indiquent à quel moment il est bon de changer de leader pour passer en formation Speed, Power ou Fly, et c'est à vous de comprendre de quelle manière passer l'obstacle grâce à cette formation. Parfois, plusieurs embranchements sont autorisés pour un même endroit, ce qui vous permet de choisir le chemin qui correspond à la formation que vous préférez. Mais il est bon d'insister sur la multiplicité des actions qui vous sont offertes, car c'est sans doute ce qui perturbe le plus au début du jeu. Non seulement les parcours sont ainsi fait que l'on est projeté dans tous les sens sans vraiment savoir ce qui nous arrive, mais en plus, il faut apprendre rapidement à tirer partie des capacités de chaque personnage. Si l'on prend la Team Sonic, par exemple, il suffit de choisir Sonic comme leader pour avoir accès à plusieurs types d'attaques différentes comme l'attaque en boule ou la tornade bleue. Avec Tails, on peut non seulement voler mais aussi sauter plus haut et attaquer les ennemis volants. Enfin Knuckles est parfait pour exploser les monstres ou les gros blocs, mais il peut aussi envoyer ses deux compères à la face des ennemis sous forme de boule de feu. Ensemble, ils peuvent même adopter une formation en triangle comme des parachutistes pour prendre de la hauteur, récupérer trois fois plus d'anneaux en s'alignant sur les rangées d'anneaux parallèles, et déclencher une attaque Team Blast dévastatrice lorsque la jauge en haut à droite est remplie. Bien sûr, on retrouve des commandes similaires avec les autres teams, mais reconnaissons que le tutorial n'est pas de trop pour assimiler toutes ces commandes. Notez qu'on peut récupérer en chemin des power up pour améliorer la puissance des attaques de chaque leader, et que la collecte des anneaux s'avère toujours aussi indispensable. Outre le mode Story, un mode Défi permet de refaire les niveaux terminés en un temps record, et il est possible de s'adonner aux parties à deux en écran splitté avec moult variantes de règles. Enfin, le mode Extra ravira tous ceux qui aiment passer des heures à revoir toutes les cinématiques du jeu. Si l'on prend Sonic Heroes pour ce qu'il est, c'est-à-dire un Sonic qui, à l'instar des dernières versions 128 bits, souffre de quelques défauts et d'un gameplay souvent trop assisté, mais qui repose sur une idée très intéressante et apporte bon nombre de nouvelles possibilités en termes d'action, Sonic Heroes reste un bon investissement pour ceux qui vénèrent la série des Sonic Adventure.
  12. Love Hina Advance: Shukufuku no Kane wa Harukana est un visual novel sur Gameboy Advance tiré de la série animée japonaise Love Hina et qui se présente sous la forme d'un manga interactif. Il vous faut répondre à différentes questions en un temps limité pour faire avancer l'histoire.
  13. Love Hina Advance: Shukufuku no Kane wa Harukana est un visual novel sur Gameboy Advance tiré de la série animée japonaise Love Hina et qui se présente sous la forme d'un manga interactif. Il vous faut répondre à différentes questions en un temps limité pour faire avancer l'histoire.
  14. NinTester

    Paper Mario Multiplayer

    Informations complémentaires tu connais ?
  15. NinTester

    Rayman 3

    « Quoi, déjà trois volets ? Mais je n'ai même pas vu passer le second ! » Oulah, on se calme, pas de panique. Si vous n'avez jamais vu de cartouche estampillée Rayman 2 sur GBA, c'est pour la bonne et simple raison qu'Ubi Soft a préféré zapper cet épisode pour passer directement au 3, collant alors avec sa sortie sur les autres machines. C'est pas plus mal ainsi d'autant que l'éditeur a pris soin de confectionner un jeu tout nouveau tout beau qui reprend certains éléments de Rayman 2 que l'on connaît déjà (les pirates, Barbe Tranchante...) pour y inclure tout plein de trucs inédits. Comme sur les autres supports, l'histoire s'appuie sur l'apparition de Lums Noirs béliqueux dont le chef aurait été avalé par Globox, l'ami de Rayman. Alors que vous vous apprêtez à l'accompagner chez le médecin, Globox disparaît. Peut-être que Barbe Tranchante et sa bande y sont pour quelque chose, qui sait ? Sur les traces de son ami, Rayman traverse de nombreux niveaux plates-formiques qui font donc la part belle aux réflexes et à l'agilité du personnage. Du point de vue représentation, on se rapproche alors du premier volet avec une vue de profil sur des environnements en 2D. Parfois, le jeu se permet quelques folies et bascule en pseudo 3D. Grâce au mode 7 de la console, on a alors droit à des niveaux de courses. C'est ainsi qu'on fait du ski nautique dans des marécages ou qu'on participe à des courses d'auto-tamponneuses. La diversité est de mise et les niveaux ne se ressemblent pas. Il y a toujours quelque chose de différent à faire. En fait, dès que l'on pense tomber dans une certaine routine, le titre se reprend en main et nous propose une phase de jeu différente. Séquence de vol sur un tonneau, courses et niveaux d'adresse pure, il y en a pour tous les goûts. Comme je le disais plus haut, Rayman 3 sur GBA renoue avec le mode de représentation qu'a connu le héros lors de ses premiers pas sur console. Très efficace, la réalisation dite à l'ancienne, convient bien au style de jeu et ne prend jamais le joueur en défaut. La vue est toujours optimale avec possibilité de bouger légèrement l'écran pour vérifier par exemple s'il y a bien une plate-forme sous nos pieds. Les habitués du personnage remarqueront que Rayman est allé faire un tour dans le studio de C'est Mon Choix pour un relooking en bonne et due forme. Désormais, plus petit, voire plus trapu que dans le premier volet, il a surtout l'air moins niais grâce à des traîts légèrement moins enfantins. Contrairement aux versions 128 bits et PC, « l'homme à la raie » n'acquiert pas beaucoup de nouveaux pouvoirs. Il pourra néanmoins apprendre à escalader les parois, à se balancer aux anneaux volants et à donner des super coups de poings trop puissants. L'aventure de Rayman ne s'annonce pas exceptionnellement longue malgré la cinquantaine de niveaux qu'il devra fouiller. Comme auparavant, on pourra prolonger le plaisir en se forçant à libérer tous les Lums prisonniers et à trouver tous les items dans chaque zone. Mais ce n'est pas tout, car plusieurs niveaux sont également à partager à plusieurs. A l'aide d'une seule cartouche (ou de plusieurs suivant vos moyens financiers) vous pourrez découvrir quatre modes de jeu spéciaux : tag (sorte de touche touche), burglar (touche touche à l'envers), course et arène. Et si vous croyez que Rayman 3 s'arrête en si bon chemin, vous vous fourrez l'auriculaire dans l'oeil car il existe une connectivité avec la GameCube. En plus d'une dizaine de niveaux à télécharger, vous pourrez participer à un mode de jeu totalement inédit qui mélange allégrement les joies de la course et de la réflexion. Le principe est simple mais diablement efficace. A la manière d'un Tetris-like, le joueur sur GBA doit construire un parcours en se servant de blocs tombant du ciel. Simultanément, le joueur sur GameCube doit suivre le tracé tout en ramassant des bonus de temps. Le but est d'atteindre les différents points de passage qui jalonnent la course. Notez que pour ce jeu, vous devrez allumer la GBA vide de toute cartouche.