GambierBae

Uploader
  • Content Count

    1,033
  • Joined

  • Last visited

About GambierBae

  • Birthday 10/14/1997
  • Interests
    -Jeux Video
    -Manga, Comics
    -Films de science-fiction
    -Serie Télé
  1. Bon, a cause des mise à jour récentes de Windows 10, Sega CUE Maker ne fonctionne plus correctement. Mais j'ai la solution : Pour les ordinateurs 32bit : 1- Téléchargez comdlg32.ocx et mettez le dans le dossier "system32" de Windows : https://www.ocxdump.com/download-ocx-files_new.php/ocxfiles/C/COMDLG32.OCX/6.01.9782/download.html 2- Dans le menu "recherche" de Windows, tapper "cmd" et vous allez trouver l'application "Invite de commandes", Lancez le entent qu'administrateur. 3- Tappez la commande suivante dans l'application : "regsvr32 \windows\system32\COMDLG32.OCX". et après ça, un message s'affiche qui vous dit que le registraire .ocx est un succès et vous pouvez de nouveau utiliser Sega CUE Maker. Pour les ordinateurs 64bit : La même chose que pour les ordinateurs 32bit, sauf que : 1- Il faut mettre comdlg32.ocx dans le dossier SysWOW64 plutôt que system32 2- la commande d'activation est : "regsvr32 C:\Windows\SysWOW64\Comdlg32.ocx"
  2. GambierBae

    ff8 sur PSx ne peut pas être lancé

    Il est dans les fichiers de RomStation, mais pas ajouté dans l'onglet Jeux. il m'est arriver avant, trouve le fichier zip du disque 2, décompresse le et lanc ele sur l'émulateur de ton choix.
  3. GambierBae

    ralentissement sur l'émulateur ps2

    quel émulateur ? Play! ? ou PCSX2 ?
  4. GambierBae

    PB vitesse GoldenEye 64

    quel émulateur? quel version ?
  5. GambierBae

    Gex 3 : Deep Cover Gecko

    Notre vedette écailleuse nous revient dans de nouvelles aventures encore plus délirantes. Cette fois ci, Gex doit sauver sa camarade agent secret X-Tra de son bourreau Rez. Pour accomplir sa tache, il aura à rassembler les télécommandes de chaque monde, pour en ouvrir de nouveaux. Le titre contient de nombreux éléments qui le distingue. Pour commencer, c'est le comédien Dana Gould qui s'occupe de doubler la voix de Gex dans sa version originale. Le jeu regorge d'humour et d'interactivité. Chaque niveau suit un thème relatif au monde de la télévision et parfois s'inspire de véritables programmes télé que beaucoup de joueurs identifieront facilement. Gex peut également gagner de nombreuses capacités basées sur les différents niveaux qu'il parcourt, ce qui rend chaque passage unique. Deep Cover Gecko adopte la formule de tout bon jeu de plates-formes et y ajoute sa touche personnelle le distinguant de tout autre jeu sur le marché.
  6. GambierBae

    Lara Croft: Tomb Raider - The Prophecy

    Tomb Raider : The Prophecy est un jeu d'action/aventure sur Gameboy Advance qui vous place dans la peau de Lara Croft. Le scénario envoie donc Lara chercher la pierre noire qui est censée lui révéler ce que fut, et est encore, la magie mais très vite elle se rend compte qu'il existe plusieurs pierres. De la Suède au Cambodge, le titre vous fait visiter des environnements divers et variés.
  7. GambierBae

    Gunstar Heroes

    Les frères jumeaux Gunstar, qui vivent sur la planète 9, sont deux garçons très comme il faut. Et puis un jour vient un gros méchant. Grâce aux pouvoirs de quatre gemmes, ce dernier décide d'annexer la planète. Jugeant cette idée condamnable, les deux frères décident de laisser resurgir leurs instincts de sauveur de planète. Ils s'en vont ainsi bouter le vilain hors de chez eux. Noble et rude tâche qui les verra suer sang et eau. N'espérez pas une seconde de répit, vous êtes tenu d'être constamment attentif et sur vos gardes. Les adversaires viennent de partout et le flot ne tarit jamais. Du grand spectacle ! Excellemment réalisé, le jeu offre des graphismes et des musiques d'une qualité rare pour une Megadrive. Les parties à deux sont carrément géniales. La diversité des endroits à explorer assure de longues heures de jeu, que vous ne verrez sans doute pas passer. De plus, le nombre de prises des frères Gunstar est assez étonnant. Ils peuvent attraper un adversaire et l'envoyer au loin, sauter et donner un coup de pied, effectuer une glissade, s'entraider lorsqu'ils sont ensemble à l'écran... Surtout qu'en plus des prises, les armes dont vous disposez sont vraiment nombreuses. Encore un joli coup de la part de Treasure.
  8. GambierBae

    Gunstar Heroes

    Les frères jumeaux Gunstar, qui vivent sur la planète 9, sont deux garçons très comme il faut. Et puis un jour vient un gros méchant. Grâce aux pouvoirs de quatre gemmes, ce dernier décide d'annexer la planète. Jugeant cette idée condamnable, les deux frères décident de laisser resurgir leurs instincts de sauveur de planète. Ils s'en vont ainsi bouter le vilain hors de chez eux. Noble et rude tâche qui les verra suer sang et eau. N'espérez pas une seconde de répit, vous êtes tenu d'être constamment attentif et sur vos gardes. Les adversaires viennent de partout et le flot ne tarit jamais. Du grand spectacle ! Excellemment réalisé, le jeu offre des graphismes et des musiques d'une qualité rare pour une Megadrive. Les parties à deux sont carrément géniales. La diversité des endroits à explorer assure de longues heures de jeu, que vous ne verrez sans doute pas passer. De plus, le nombre de prises des frères Gunstar est assez étonnant. Ils peuvent attraper un adversaire et l'envoyer au loin, sauter et donner un coup de pied, effectuer une glissade, s'entraider lorsqu'ils sont ensemble à l'écran... Surtout qu'en plus des prises, les armes dont vous disposez sont vraiment nombreuses. Encore un joli coup de la part de Treasure.
  9. GambierBae

    Rockman 7: Duel of Fate

    Bien qu’étant sorti après Megaman X et Megaman X2 et grosso-modo en même temps que le volet X3, Megaman 7 fait partie de la série « classique » des Megaman, celle commencée sur la NES et comprenant 6 épisodes sur cette même machine. Le dernier de ces épisodes NES a d’ailleurs été édité seulement un an avant la sortie de ce volet Super Nintendo. Il est vrai que la maison Capcom est réputée pour exploiter à fond ses licences, ce qui provoque de vives critiques de la part de certains joueurs qui regrettent un manque de renouvellement et de créativité, et se retrouvent blasés. Je me garde de rentrer dans ce genre de débat puisque je considère que chaque jeu doit être noté pour ce qu’il vaut intrinsèquement, et non pas par rapport à ce qu’il vaut de plus ou de moins que ses prédécesseurs ou successeurs. Ceci étant mis au point, on va pouvoir rentrer dans le vif du sujet. Tout commence en cette année 20XX AD, lorsque Megaman est proclamé héros intersidéral pour avoir mis fin pour la sixième fois (pour les deux du fond qui suivent pas) aux plans de conquête du monde du Dr Wily. Mais ce bon vieux Wily savait que ses plans pouvaient être contrecarrés une fois de plus, et avait caché quatre robots qui étaient programmés pour se mettre en route automatiquement s’il n’entrait pas en contact avec eux pendant six mois. Les quatre robots en question se sont activés et ont commencé à ravager la ville pour retrouver leur maître. Après avoir démarré le jeu, vous aurez droit à une courte intro dans laquelle Megaman accepte d’aller s’occuper de Wily pour la septième fois et reçoit son casque, élément indispensable de la tenue du parfait Blue Bomber. Le Professeur Light (créateur de Megaman) a été attaqué par les quatre robots de Wily et vous demande de commencer votre mission dès maintenant. Mais il est déjà trop tard et vous assistez impuissant à l’évasion du Dr Wily. Vous vous mettez à ses trousses et rencontrez pour la première fois le robot Bass, accompagné de son chien Treble. Celui-ci vous explique avoir essayé d’arrêter le Dr Wily pendant votre absence. C’est à partir de là que le jeu commence vraiment, avec l’écran de choix des robots, au nombre de quatre. Eh oui, il faudra vous contenter de quatre robots pour commencer ce septième volet, au lieu des huit habituels (ou six pour le premier volet sur NES). Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le principe des Megaman : vous pouvez choisir dans quel ordre vous voulez passer les niveaux, chacun ayant pour boss un des robots à la solde du Dr Wily. Une fois un robot vaincu vous récupérez son arme, qui pourra à son tour vous permettre de battre un autre robot plus facilement qu’avec le Mega Buster, arme de base de Megaman. Vous pouvez donc en théorie parcourir les niveaux dans l’ordre que vous voulez, sauf que certains robots se révéleront particulièrement coriaces à battre, et qu’il vous faudra d’abord récupérer les armes d’autres robots pour en venir à bout.
  10. GambierBae

    Akumajou Dracula X: Gekka no Yasoukyoku

    Cette fois-ci, l'aventure n'est plus menée par l'un des descendants de la famille Belmont comme il est de coutume dans les précédents épisodes, mais par le charismatique demi démon Alucard, fruit d'une union interdite entre l'immortel Dracula et l'éphémère Lisa, brûlée vive pour avoir aimé le vampire. Alucard souhaite demeurer dans son repos éternel en espérant échapper ainsi à cette nature vampirique qui le répugne. Pourtant, lorsque le mal renaît et que les Belmont ne sont plus là pour protéger le monde de l'effroyable Dracula, Alucard décide de se réveiller pour s'opposer à son père. Cet épisode va réinventer le gameplay de la série en y introduisant un aspect RPG, dont une ébauche était déjà apparue dans Castlevania II : Simon's Quest. On assiste donc à la montée en puissance progressive d'Alucard au travers des gains d'expérience, de niveaux, de sorts, d'objets et d'armes. Le château dans lequel le joueur évolue s'inspire fortement du level design de Super Metroid. Ainsi, certaines zones ne sont accessibles qu'après la destruction de blindages caractérisés le plus souvent par des Boss, et il s'avère souvent nécessaire de revenir sur ses pas après l'obtention d'une technique permettant d'atteindre des lieus précédemment inaccessibles. Chaque arme offre a Alucard un style de combat particulier, car le joueur n'est plus limité au fouet pour seule et unique arme principale : épées courtes, longues, lourdes, à deux mains, katanas, poignards, massues, armes de jet... Un large choix qui contribue pour une part non négligeable à la richesse et à la variété de ce grand jeu.
  11. GambierBae

    Sugoi Hebereke

    Sugoi Hebereke est considéré comme Bird's Eye comme le jeu d'arcade Warrior de Vectorbeam en 1979, mais avec des éléments de bagarre similaires à ceux trouvés dans l'arcade Pit-Fighter d'Atari Games en 1990, Nekketsu Kakutō Densetsu en 1992 de Technos Japan, The Outfoxies en 1994 de Namco et Super Smash Bros de Nintendo. Il existe deux modes de jeu dans le jeu: le mode histoire et VS. mode. Dans VS. mode, jusqu'à quatre joueurs peuvent jouer en tant que casting de la série Hebereke simultanément lors de l'utilisation d'un SNES Multitap. Le but du jeu est d'assommer (KO) les trois autres adversaires. Chaque scène est de forme carrée et présente ses propres risques environnementaux et objets en mouvement.
  12. GambierBae

    Hebereke's Popoitto

    Hebereke's Popoitto est une variante de Tetris. Le but de chaque niveau est de supprimer les blocs déjà présents sur le terrain de jeu, représentant les personnages de la franchise. D'autres blocs tombent du haut de l'écran et doivent être dirigés au bon endroit avant de toucher le sol ou un autre bloc. Lorsque quatre ou plusieurs des mêmes blocs sont ensemble, ils disparaissent. Le hic de cette variante est que les blocs qui doivent être supprimés se déplacent sur le terrain de jeu. Le joueur prend le rôle du pingouin Hebereke qui veut gagner un tournoi contre ses amis.
  13. GambierBae

    Popoitto Hebereke

    Hebereke's Popoitto est une variante de Tetris. Le but de chaque niveau est de supprimer les blocs déjà présents sur le terrain de jeu, représentant les personnages de la franchise. D'autres blocs tombent du haut de l'écran et doivent être dirigés au bon endroit avant de toucher le sol ou un autre bloc. Lorsque quatre ou plusieurs des mêmes blocs sont ensemble, ils disparaissent. Le hic de cette variante est que les blocs qui doivent être supprimés se déplacent sur le terrain de jeu. Le joueur prend le rôle du pingouin Hebereke qui veut gagner un tournoi contre ses amis.
  14. GambierBae

    Oishii Puzzle wa Irimasen ka

    Oishii Puzzle Wa Irimasen Ka est un jeu de société avec des personnages de la série Hebereke de Sunsoft. Il se compose de trois plateaux de jeu avec quatre genres de puzzles différents: mots croisés, repérer la différence, recherche de foule dans la veine de Où est Waldo? et puzzles. La version Arcade prend en charge deux joueurs et la version SNES jusqu'à cinq Multitap. Les avatars des joueurs sont les personnages principaux de Hebereke ainsi qu’une fille aux cheveux roses.
  15. GambierBae

    Hebereke no Popoon

    Hebereke's Popoon est un jeu de puzzle à blocs tombants qui se joue toujours contre un adversaire, qu'il soit IA ou humain. Tout comme dans Dr. Mario, il y a toujours une paire de deux blocs de différentes couleurs tombant du haut de l'écran. Tant qu'ils tombent, les blocs peuvent être tournés. Le but est de réunir trois blocs ou plus de la même couleur; puis ils disparaissent et font apparaître un bloc spécial du côté de l'adversaire. Après la disparition d'un bloc, les blocs au-dessus tombent. La correspondance est perdue lorsque l'espace dans lequel apparaît la paire de blocs est rempli par un autre bloc, c'est-à-dire que l'écran est plein. Le jeu a huit personnages et le bloc spécial mentionné ci-dessus est la tête du propre personnage. Il ne peut être supprimé que s'il est associé à un bloc de la même couleur. Cependant, lorsque le joueur parvient à créer une réaction en chaîne, l'une des deux attaques spéciales peut être déclenchée contre l'adversaire, par ex. inverser les commandes ou obscurcir la vision pendant 10 secondes. Les attaques varient d'un personnage à l'autre. Pendant la campagne, le joueur prend initialement le contrôle de Hebereke et doit vaincre tous les autres personnages (le meilleur des trois). Une fois qu'un personnage est vaincu, il peut être utilisé pour le match suivant. Le mode tournoi est une séquence de matchs à élimination directe. Ici, jusqu'à huit joueurs peuvent participer, mais les matchs eux-mêmes sont toujours un contre un.