Aronaar

Mais au final... Qu'est-ce qui fait un RPG ? [Débat/discussion]

Recommended Posts

Vous êtes-il déjà arrivé, ami Lecteur, en lisant la fiche descriptive d'un jeu, dans le corps d'un test ou lors d'une discussion, de tiquer lorsqu'un jeu est catégorisé d'une telle manière que cela vous paraît bizarre ou même absurde ?

 L' expérience m'est arrivée lorsque je parcourais la liste des jeux "culte" selon JVC (ce qui est déjà toute une histoire, mais là beaucoup plus subjective). Indépendamment de ce qu'on pense du site, il reste dans les premiers en France niveau audience, et a donc une certaine influence.

Cette petite expérience m'a fait réfléchir sur la façon dont l'on définit les catégories dans le jeu vidéo. Beaucoup ne posent pas tellement souci, comme les jeux de plateforme.

Plus les années passent, plus la question du RPG, par contre, me semble ambiguë. Comme une mélasse omniprésente, il tend à s'insinuer de plus en plus dans les autres genres.

Comme il est important de s'accorder sur le sens des choses, je vous propose donc cette question, amis Lecteurs :

 

Qu'est-ce qui définit un RPG ?

Y a-t-il forcément une part de subjectivité ? Est-il possible d'établir un nombre de facteurs objectifs suffisant, partagé par le plus grand nombre ? Peut-on parler de "degré de RPG" ?

J'ai déjà traité la question il y a plusieurs années dans un dossier (https://drive.google.com/file/d/1saB0AmRb0t9CR5zpI8-CaI2YV8Qsrbpz/view?usp=sharing, pour les curieux), mais je serai très intéressé qu'il y ait un débat sur ce sujet, et de connaître vos avis.

A vos claviers !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous les jeux vidéos sont un peu des RPG, en soit. Car à la base, RPG se définit par son propre nom : Role Play Game, littéralement "Jeu de Rôle". Donc, un RPG, c'est grosso modo enrôler un personnage, comme ce que l'on ferait au théâtre. Donc, suivant cette logique, n'importe quel jeu où l'on incarne un ou des personnages sont des RPG. Mais pourtant, personne ne considèrerait un jeu comme Super Mario Sunshine ou même Resident Evil, voir même Life is Strange (jeu qui est créé par des développeurs qui avaient déjà sortis 2 des + grandes licences RPG du monde) comme des RPG. En fait, la vision globale d'un RPG descend très sûrement de Donjons et Dragons (ou un autre Role Play majeur, je m'y connais pas assez en ces trucs-là), où l'on retrouve à peu près tous les ingrédients d'un jeu RPG lambda. Au final, le terme "RPG" dans le domaine du jeu vidéo est aussi vague que le terme "Jeu d'action", et ce sont d'ailleurs tous les 2 des termes qu'on peut utiliser pour n'importe quel jeu vidéo tellement ils sont génériques.

 

Edit : Bien sûr, il existe des exceptions qui échappent aux termes RPG ET Jeu d'action, comme les jeux de cartes ou autres jeux barbants. Le terme "Jeu d'action" peut s'utiliser dès qu'il y a un minimum de mouvement et de temps qui presse + ou moins le joueur. Par exemple, un jeu comme Mario Party ou même Bubble Bobble, voir même Candy Crush pourrait être considérés comme jeu d'action. En revanche, des jeux comme Animal Crossing ou Les Sims non (en revanche, ils pourraient être considérés comme RPG). 

Edited by ChatNoirRetro

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'on ne peut pas considéré un jeu où l'on incarne un personnage comme un RPG. C'est plutôt quand on peut le contrôler, choisir ses orientations, son équipements, ses sortilèges, ses statistique, ou simplement tout ce qui se ramène a une fiche de personnage. En général une notion de combat y est attaché car nombre de représentation célèbre du genre  comporte des combats ou du moins quelque chose qui pourrais y ressembler.

Evidemment il y a beaucoup de degrés a cela et cela varie beaucoup en fonction des jeux. L'on aura pas la même possibilité de faire un peu ce que l'on veut comme dans un Fallout new vegas ou l'on peut choisir son alignement, son style de combat / personnage, le déroulement des événements et la façon de les accomplir que d'un RPG dit classique ou l'on suit une histoire scripté avec des archétypes en tant que personnage.

 

Si l'on aboutit a la solution "tout les jeux vidéos sont un peu des RPG" c'est clairement que l'on oublie des jeux comme Call of Duty ou Fifa qui sont a des années lumières de cette définition. Les jeux de courses/sport également, ce n'est pas parce que l'on peut choisir son véhicule ou son arme que l'on dans un RPG. Sans histoire, pas de vie, pas d'évolution de personnage, pas d'éléments RPG. Ce n'est pas parce qu'un jeu coche par exemple coche une case sur les 10 nécessaire a la catégorie plateforme qu'il sera un jeu de plateforme.

 

Les Sims et animal crossing sont des pièges si l'on oublie qu'un RPG a besoins d'une histoire pour faire évolue le personnage et l'environnement. Effectivement l'on pourrais dire qu'avec les Sims qui est avant tout un jeu de "simulation" l'on peut faire une histoire sans problème, mais avec de telle argument l'on pourrais dire que parce que F-Zero GX a une histoire et un personnage qui évolue c'est donc un RPG. L'on ne doit pas confondre le genre de la simulation et du RPG même si les nuances peuvent être parfois lié au réalisme de la simulation. Animal Crossing pour avoir un peu aider ma soeur sur DS et Wii ne comporte pas d'éléments qui pourrais faire de lui un RPG.

 

Evidemment l'on a le choix de classe ou de personnages quand les classes sont séparé ainsi, éventuellement la race quand l'univers en donne l'occasion. Considéré que Mario pourrais être un RPG quand la série Zelda remplis bien peu de conditions pour cela est compliqué.

Les MMORPG aussi ont un degrés divers d'éléments RPG, dans World of Warcraft, bien que le choix de classe et de races soit très variés surtout avec les extensions, il n'en reste pas moins que TOUT le monde fera la même histoire, avec quelque différence en fonction du camp (et encore plus ça va moins ça ce voit) et avec la disparition des quètes de classe qui enrichisse assez peu l'experience on ne peut pas dire que l'on impact l'histoire autre qu'en suivant le fil rouge.

A contrario dans SWTOR (le MMO Star Wars), l'on a une histoire par classe que l'on peut influer a divers degré en fonctions des possibilité de la classe. Il est en ce sens le petit frère boiteux de Kotor 2 et malgré tout conserve d'assez solide éléments de RPG, même si cela disparaît un peu avec le temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 2 heures, Aronaar a dit :

de tiquer lorsqu'un jeu est catégorisé d'une telle manière que cela vous paraît bizarre ou même absurde ?

C'est ce que je me suis dit la fois où j'ai vu un de tes test sur Pokemon catégorisé en jeux d'aventure...
 

Il y a 1 heure, ChatNoirRetro a dit :

Life is Strange (jeu qui est créé par des développeurs qui avaient déjà sortis 2 des + grandes licences RPG du monde)

Ah, quel sont ces deux autres jeux ? :) ah moins que tu confonds avec l'éditeur.

 

Il y a 1 heure, ChatNoirRetro a dit :

des jeux comme Animal Crossing ou Les Sims non (en revanche, ils pourraient être considérés comme RPG).

ça me rappel qu'une fois j'avais tiqué en lisant un journal de Mickey, car ils avaient classé Animal Crossing New Leaf de Jeux de rôle justement. ^^'
Dans un sens je te rejoins sur le genre de l'action qui est très générique et qui justement pourrait être à coller à tout et n'importe quoi. Tout comme je te rejoins sur le fait que le genre vient de Donjon & dragon et que par conséquent tout ce qui lui ressemble pourrait être classifié de RPG. Et que si l'on prend le sens du mot au pied de la lettre, alors tout jeu où l'on incarne un personnage et un jeu de rôle. (mais à mon sens, il faut différencier le JdR, papier ou orale, et le RPG vidéoludique).

Mon avis sur le sujet étant qu'un RPG est un dérivé du genre Aventure (pour ça qu'il y a parfois quelque confusion et que certain Zelda sont considéré comme des RPG). La différence avec ce dernier c'est tout l'aspect stratégique de l'équipe et des combats, ce qui se traduit par: des combats au tour par tour, des points d'expérience et d'or, une gestion de l'équipe et/ou de l'inventaire.
Là où je veux en venir avec le "dérivé du genre Aventure" c'est qu'on y retrouve aussi l'exploration de zone connecté entre elle, avec des interaction de l'environnement et l'obtention d'objet clef.
à partir de là, si l'on suit la liste d'éléments donnés, voir ce qui est ou n'est pas un RPG me parait simple:
Pokemon est un RPG: Combats au tour par tour, gain d'or et d'xp, gestion de l'équipe (et un peu l'équipement vu que l'on peut leur donner une baie ou un objet spécial).
Animal Crossing n'est pas un RPG: On incarne un personnage dans un village avec d'autre habitants. Il n'y a aucun combat ni xp et la gestion de l'équipement n'a aucune répercussion sur les stats du personnage puisqu'il n'en a pas, de plus l'exploration est très limité et il n'y a pas d'objectif claire hormis payer la dette au début. Par contre on se raprocherait d'avantage du jeu d'aventure puisque l'on peut se balader dans un grand environnement, qu'il y a des interaction avec gain d'argents et d'objets.
Mais je serai curieux d'avoir ton explication sur les Sims et Animal Crossing, ChatNoirRetro, mise à par le fait que l'on incarne un personnage et que l'on personnalise tout (ce qui du coup, rentre dans le genre bac à sable). :) 

Bref, à partir de là, tout ce qui ajoute ou déforme à la formule RPG dite "traditionel" donne lieu à ses différents dérivés:
Pas d'exploration mais une structure intégralement basé sur le tour par tour: Tactical RPG.
Pas de combats au tour par tour mais direct: Action RPG.
Idem, mais avec un gameplay de First Person Shooter: FPS RPG.
Un village (ou deux...) et exploration limité à des donjons aléatoires: Dongeon RPG.
Pas de combats au tour par tour mais direct sur une horde d'ennemis: Beat them all RPG...ah non pardon, Diablo-Like, oups, je voulais dire Hack n'slash.
Pour ça que j'ai un peu de mal à comprendre l'appellation de ce dernier, car finalement un HnS est très proche d'un action RPG, juste qu'il y a pleins d'ennemis et par corolaire beaucoup de drop d'objet (le fameux "loot"). Mais bon, visiblement ça suffit à donné un autre genre de jeu, comme quoi la définition d'un genre ne tiens pas à grand chose.

Ce qui fait, pour poursuivre la question d'Aronaar, qu'il devient effectivement difficile de catégorisé un jeu de RPG à une époque où les jeux aime bien mélanger un peu tout et n'importe quoi et effectivement les méchaniques de RPG se retrouve un peu partout. Mais à mon sens, ce n'est pas parsqu'un jeu te propose un système d'xp que ça en fais un RPG ou un action RPG. Tout comme ce n'est pas parsqu'un jeu d'aventure ou un RPG a un peu de plate forme (Ex: Kingdom Hearts ou Ys VIII) que ça en fais un jeu de plate forme au même niveau qu'un Mario ou un Sonic. Du coup, finalement tout est question de dosage et de proportion et c'est là où ça peut devenir subtile et à l'interprétation de chacun(e). Un peu ce que vient de poster Itachiorion. Après, un RPG peut comporter des choix mais ça ne me semble pas obligatoire, sinon bon nombre de vieux JPRG dirigiste ne sont plus des RPG sous prétexte que tu ne peux pas choisir le dialogue que tu veux.
Pour faire un peu de hors sujet, j'ai remarqué que pas mal de gens considérait Tomb Raider comme un jeu d'aventure. Alors les derniers j'en sais rien, mais pour ce qui est des premiers (et pour en avoir finit quelques un): non, ce n'est pas un jeu d'aventure. Oui, il y a des objets clef à récupérer et à amener ailleurs... et c'est tout, et très limité. à croire qu'il faut un univers exotique avec des temples remplis de pièges avec 2-3 énigmes et hop, c'est un jeu d'aventure. Vu le nombre de plate forme, on est plus proche d'un jeu d'action-plate forme. Rien que la structure en niveau empêche les premiers Tomb Raider d'être un jeu d'aventure, et le back traking y est très légé par conséquent.

Bref, pour moi, la question de ce qui définit un jeu de RPG m'a toujours paru limpide, et globalement quand un jeu se fait classifié de tel, c'est généralement le cas. Ce qui fait que j'ai toujours pensé que ce qui définissait le genre a toujours été compris et vu de la même façon par tout le monde... à par Micromania qui met Art Academy Pokemon (un logiciel de dessin, donc) en Jeu de rôle... 
Mais bon, s'il y a des avis contraire, ça peut être intéressant à débattre. :) 

Edited by Paxdu92

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, le RPG est un terme vague, descendant lui-même d'un terme vague : le jeu d'aventure. Limite, on pourrait faire un arbre généalogique des différents types de jeux vidéos.

 

"Mais je serai curieux d'avoir ton explication sur les Sims et Animal Crossing, ChatNoirRetro"

 

En partant du principe visiblement assez faussé que le terme RPG est à prendre au pied de la lettre, Les Sims est un RPG car on interagit avec nos Sims, au point de littéralement les contrôler, on incarne donc en quelques sorte une famille de Sims. Quant à Animal Crossing, j'ai surtout dit ce jeu au pif car j'étais pressé, mais on pourrait quand même le considérer (en partant du même principe visiblement faussé dit + haut) comme RPG car on enrôle un villageois arrivant dans une ville, et on contrôle sa vie.

 

"Ah, quel sont ces deux autres jeux ?  ah moins que tu confonds avec l'éditeur."

 

Oups, oui, je parlais de l'éditeur (Square Enix), mais les développeurs (Dontnod Entertainment) ont bel et bien créé un jeu Action-RPG (même si aussi narratif)récemment, même s'il est beaucoup moins influent que Final Fantasy ou Dragon Quest : Vampyr. 

  

Edited by ChatNoirRetro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, un RPG est un jeu dans lequel on peut soit :

- donner une personnalité à un personnage, comme dans Detroit Become Human par exemple.

- incarner un personnage avec sa personnalité prédéfinie, comme dans GTA par exemple.

 

Si on ne peut faire ni l'un ni l'autre dans un jeu, alors je ne le considère pas comme un RPG.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Sharlugo a dit :

Pour moi, un RPG est un jeu dans lequel on peut soit :

- donner une personnalité à un personnage, comme dans Detroit Become Human par exemple.

- incarner un personnage avec sa personnalité prédéfinie, comme dans GTA par exemple.

 

Si on ne peut faire ni l'un ni l'autre dans un jeu, alors je ne le considère pas comme un RPG.

 

 

Alors tu ne considères pas Paper Mario comme un RPG ? :alien:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le fait est que RPG peut si l'on réfléchi un peu sérieusement au cas doit être appliqué au sens strict du terme sinon l'on tombe justement dans ce genre de cas

 

Le 01/09/2018 à 17:37, Sharlugo a dit :

- donner une personnalité à un personnage, comme dans Detroit Become Human par exemple.

 

Ce jeu est a peu près aussi proche du genre que peut l'être andromède de la voie lactée (Spoiler: c'est astronomiquement énorme).

 

Je pense que l'on tiens la le problème principale, l'on ne peut pas simplement attribuer une classification RPG a un jeu parce qu'il en prend une composante, ou du moins ce que l'on considère comme tel. C'est un peu comme faire des théories basé sur des hypothèses en ne prenant pas en compte tout ce qui ne fait pas du jeu un RPG. Oui dans l'exemple en question l'on peut définir son personnage... Ou est la fiche de personnage? Les capacités a attribué? A t'on déjà vu un RPG sans des éléments qui sans être présent avec un cahier des charge ultra précis ne font même pas l'ombre d'un début d'apparition dans le jeu en question.

Animal Crossing échoue sur le même sur le même plan avec en plus une absence totale d'histoire et d'aventure. Oui on a inventaire, mais heureusement (ou pas en fonctions des goûts) un jeu avec un inventaire n'est pas un RPG.

 

Je me souviens avoir lu sur un magazine que Borderlands est un FPS/RPG. L'on a dedans, de l'aventure, des classes, des niveaux de l'inventaire, le choix dans la montée de niveaux... Cela veut dire que l'on a tout bon? Ne pensez vous pas qu'il manque un petit quelque chose, pourtant assez crucial quand l'on imagine un instant une partie de jeu de rôle a proprement parler?

 

Révélation

Le choix

 

Dans l'aventure vous n'avez aucun choix du moins pas qui soit autre chose que "Choisissez la personne a qui vous rendez la quête pour choisir votre arme." Ici l'on a pas le choix vraiment de faire les choses un peu dans l'odre que l'on veut même si l'on peut considéré que les événements s'impose au joueur. L'on a pas le choix de ne pas tiré pour achever la personne en face de nous si l'on estime que cela n'est pas nécessaire. L'on ne peut chercher d'autre moyen d’accomplir la mission.

Evidemment si le jeu ne présente pas d'aventure a proprement parler la notion de choix "scénaristique" est de facto absente. C'est peut être aussi ce qui fait le problème de la définition de RPG. Elle est très restrictive, des jeux qui remplisse tout le carnet de commande il n'y en a pas foultitude, du moins pas autant que les FPS. Du fait que c'est trop contraignant l'on pourrais se dire qu'après tout si un jeux possède disons la moitié de ce que l'on mettrais dans un RPG ça passe. C'est peut être ça le problème du RPG.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les genres dans les jeux vidéos sont devenus de plus en plus brumeux, puisque l'on a maintenant un grand panel d'oeuvre qui mélangent plusieurs genres. Et d'ailleurs, parfois, le genre peut paraître des plus subjectifs, il m'est ainsi arrivé de voir des gens dire que Dark Souls était un Hack&Slash plus qu'un RPG, que Blood Bowl était un jeu de sport et que Borderlands était un FPS avant toute chose.

Il faut se rappeler que les jeux vidéos, dans les termes les plus techniques, c'est à dire lors de leur production, peuvent être réfléchit par le biais des Briques de Gameplay.
http://www.therabbithole.fr/wp-content/uploads/2014/04/RABBIT-HOLE-Serious-game-01.jpg

 

En cliquant sur le lien, vous comprendrez de quoi je veux parler.
Lorsque l'on utilise les briques, on est beaucoup plus précis sur le genre de jeu auquel on joue (aujourd'hui en tout cas) que lorsque l'on donne un genre.
Parce que le RPG, au final, c'est un jeu d'aventure... avec plein de trucs. Gestions d'inventaires, choix, statistiques, progression du personnage... Et encore plein d'autres choses plus ou moins complexe.
Certaines personnes incluent d'eux même des éléments de jeu de role dans des jeux, que ce soit par des mods ou par un role play volontaire.
Par exemple, lorsque je joue à WK2018 et que je joue Braun Strawman en train de monter sur le ring pour faire sa promotion, et qu'il est aussitôt coupé par un gros malandrin un brin vulgaire, je peux décider de la façon dont FONCTIONNERA le personnage pour les semaines suivantes. Vas til répondre au tac au tac, monter d'un cran dans la violence verbal, faire appel au public ou juste mettre une patate dans la gueule de son adversaire ? Ca mine de rien, c'est du pur jeu de rôle ! Ca n'impacte pas trop le jeu, mais juste la façon dont va réfléchir le personnage, du pur rôle play.

Voilà pour mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ita, tu es prié de me lire correctement avant d'essayer de me répondre.
Le but des briques de gameplay n'est pas de définir la qualité d'un jeu, mais ce que l'on peut faire dedans. Ce qui en gros, est plus précis que lui donner un genre. Et je ne vais pas refaire mon explication.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le RPG englobe beaucoup de genres au final.

 

Oui Itachiaurion, le RPG tient sa source des JDR, ainsi la première définition du RPG était tout simplement d'incarner un personnage, en ayant un pouvoir total sur ses caractéristiques, évoluant dans un monde narratif.

 

Aujourd'hui avec l'explosion de la "qualité" du jeu vidéo, ceux-ci sont bien plus diversifié, ainsi on a Borderlands 2, qui est certes un FPS mais se rapprochant énormément de ce qu'on nommait un RPG à l'époque. Aujourd'hui le RPG peut englober pleins d'autres genre. Certains diront qu'un RPG est un jeu composé d'aventure, tel un Zelda, de Narration et d'illusion de choix, tel un Mass Effect, ou encore un personnage évoluant d'un un monde très détaillé et immersif, tel qu'un The Witcher 3.

 

Au final le RPG ne peut pas se définir, et s'il devait l'être, la seule réponse plausible est tout simplement "un RPG est ce que tu souhaites trouver dans celui-ci".

 

J'suis un grand Fan de Mount & Blade Warband (j'viens de choper Dhirim <3), je le considère comme un RPG, car pour moi un RPG a besoin d'une immersion narrative, d'un contrôle total sur mon personnage et possessions, et de pouvoir choisir l'avenir de celui-ci.

 

Ce n'est pas ça pour tous le monde bien entendu, et c'est ce qui fait la diversité du jeu-vidéo. Un genre peut être mixé avec d'autres, les frontières de genres n'existent plus.

 

D'ailleurs petite parenthèse sur le JDR, celui-ci aussi évolue, nous avons une multitude de support JDR, du donjon&dragon, en passant par un petit Cthulhu, sur de la SF etc …

 

En MJ, je ne traite jamais tous les supports de la même manière, j'aurais tendance à rajouter d'avantage d'aventures et d'exploration dans un Pathfinder que sur un JDR d'enquête criminelle.

 

Enfin après, c'mon avis hein, à bon entendeur o/

Edited by TheSkyMiral
Kthulu modifié en Cthulhu, Maiffa allait me zigouillé, z'auriez fait quoi à ma place ?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/09/2018 à 13:34, MaiffaInes a dit :

Ita, tu es prié de me lire correctement avant d'essayer de me répondre.
Le but des briques de gameplay n'est pas de définir la qualité d'un jeu, mais ce que l'on peut faire dedans. Ce qui en gros, est plus précis que lui donner un genre. Et je ne vais pas refaire mon explication.

Euh en fait je parlais au personnes qui disait que undertales est un rpg parfaits x) j'aurais du mettre une citation certe.

Edited by Itachiaurion

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Itachiaurion a dit :

Euh en fait je parlais au personnes qui disait que undertales est un rpg parfaits x) j'aurais du mettre une citation certe.

 

De toute façon, je ne parlais pas de la qualité du jeu mais du fait qu'il contient tous les éléments de base d'un RPG classique. Tu as juste mal interprété le mot "parfait" :3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, TheSkyMiral a dit :

Le dernier Zelda n'a pas ce système ?

 

Non il a un système de craft certe, mais cela relève plus de la survie que du RPG et non pas d'xp ni de niveau dans ce Zelda là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/09/2018 à 11:06, Itachiaurion a dit :

Le sujet n'étant pas de dire qu'elle jeu est un RPG ou pas mais plutôt qu'elle définition donner au genre.

Une bonne définition, permet normalement, de définir le plus précisément possible le genre... Tout en répondant si oui ou non tel jeu est dans cette catégorie avec des critères bien spécifique.

Il faudrait donc se demander ce qu'est un rpg ou si un rpg peut être défini sur son contenu (un rpg peut-il exister sans exp?, quel type de caméra utilise un rpg?, Ect). En cas de non réponse, on devrait se demander quels sont les critères qui font que tel jeu ne devrait pas faire partie d'un rpg. Et en cas de non réponse (encore), il faudrait plutôt utiliser des mots plus précis ou inventer de nouveaux mots définissant une catégorie plus précise des rpg.

Révélation

La suite de ce que je pense quand quelqu'un aura répondu

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je réponds. 👽

 

Au passage, ma vision du jeu de rôle en général n'a pas changé depuis un an : n'importe quel jeu où l'on incarne un personnage est un jeu de rôle à la base. Ensuite, plein de facteurs permettront, après la création du jeu, de définir le genre spécifique de ce dernier. 

Share this post


Link to post
Share on other sites