ChatNoirRetro

Active member
  • Content Count

    2236
  • Joined

  • Last visited

About ChatNoirRetro

  • Interests
    Les jeux vidéos, le dessin et ce qui touche + ou moins à la culture geek
  1. ChatNoirRetro

    À quel jeu appartient cette Image ?

    Je tente... Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate ?
  2. ChatNoirRetro

    À quel jeu appartient cette Image ?

    Ouaip je confirme, et je crois que c'est le 2 qui est représenté sur l'image.
  3. ChatNoirRetro

    À quel jeu appartient cette Image ?

    C'est la version PC, mais on va pas chipoter, tu l'as dans le mille !
  4. ChatNoirRetro

    À quel jeu appartient cette Image ?

    On part à la guerre !
  5. ChatNoirRetro

    À quel jeu appartient cette Image ?

    Il s'agit de Serious Sam 2, si mes yeux ne me mentent pas.
  6. ChatNoirRetro

    À quel jeu appartient cette Image ?

    C'est une bonne réponse !
  7. ChatNoirRetro

    À quel jeu appartient cette Image ?

    Celui-ci, c'est donné !
  8. ChatNoirRetro

    À quel jeu appartient cette Image ?

    Ico sur PS2, c'est mon dernier mot. 👽
  9. ChatNoirRetro

    Qui/Que suis-je

    Au final, le topic est mort ? Dommage, il avait du potentiel.
  10. ChatNoirRetro

    Recherche d'un Titre de Jeu

    Y a pas beaucoup de flingues dans Streets of Rage x3 Je miserai plutôt sur Rolling Thunder 2
  11. ChatNoirRetro

    Jeux Gore

    Manhunt, c'est encore trop connu ? Le but du jeu c'est littéralement de dézinguer ses adversaires de la manière la plus sanglante possible.
  12. ChatNoirRetro

    Rayman

    Bon, après avoir poncé le jeu ces derniers temps (avec la version Jaguar à laquelle j'ai joué en parallèle), je me sentais obligé d'apporter ma petite review sur Rayman. Comme beaucoup l'ont dit, c'est un jeu magnifique, féerique, avec une esthétique géniale, une ambiance géniale, des musiques géniales et dans l'ensemble, génial. Si le jeu réussit sur absolument tous les points en ce qui concerne la forme, avec des graphismes en 2D extrêmement détaillés, il réussit tout autant concernant le fond, même si à ce niveau-là il demeure plus classique. Étant un jeu de plateforme par excellence, le jeu ne déstabilisera pas les habitués aux DKC ou autres plateformers possédant également un gros aspect exploration. Car oui, Rayman est un jeu qui pousse à la recherche, et pas qu'un peu car pour accéder à la fin du jeu, il faudra obligatoirement avoir détruit toutes les cages du jeu, au nombre de six par niveaux, et disséminées un peu partout dans ceux-ci. Là où une partie d'entre elles se trouvent assez facilement sur le chemin, une grosse majorité d'entre elles n'apparaîtront que lorsque le joueur fera quelque chose de bien précis, du style récupérer un item en particulier ou se rendre à un point donné pour ensuite retourner en arrière et trouver la cage fraîchement apparue. Le jeu est plus que friand de ce genre d'évènements préprogrammés, et cela donne pour sûr une identité au level-design. Très bien pensés, fort diversifiés et brillament construits dans leur thématique, les différents mondes de ce jeu seront de fait un véritable plaisir à traverser, bien que la difficulté du jeu pourra en effet en rebuter plus d'un. Ce n'est pas un mythe, le jeu est dur. Pas infernal non plus — testez Tintin et Tibet et osez me dire que Rayman le devance en terme de difficulté, — toutefois les passages stressants et les nombreux pièges bien fourbes ne tarderont que très peu avant d'apparaître au joueur de manière bien brutale (le niveau Allegro Presto représente un pic de difficulté à la fois soudain et très élevé — essayez de passer la séquence des mini-plateformes glissantes sans rager la première fois !). Ça, plus le fait que les niveaux soient souvent très longs (il ne s'agit pas que de simples lignes droites : ils se composent généralement d'une suite de trois-quatre sous-niveaux sans réelle thématique commune entre eux — et qui sont souvent eux-mêmes assez longs), plus le fait que les continues soient limités à cinq et que les vies ne réapparaissent jamais une fois obtenues une première fois (ce qui force donc, en cas de dèche de 1-ups, de farmer les "Tings," ces boules bleues qui se trouvent partout dans les niveaux, et qui nous donnent une vie une fois 100 obtenues), et vous avez là un jeu qui se révèle finalement assez frustrant, bien que fun. Pour les néophytes, c'est pas mon genre, mais je recommenderais bel et bien d'utiliser les cheat codes. Le jeu est plus que friand de passages vraiment très durs la première fois, et le fait de ne pas pouvoir recommencer comme on veut à chaque game-over empêche réellement d'apprécier le jeu à sa juste valeur lorsqu'on découvre. Une fois habitué (ou pour les tryharders), alors ce jeu devient une véritable pépite de difficulté, couplée à une réalisation des plus merveilleuses qu'il m'ait été donné de voir dans ma vie de joueur, et des musiques magnifiques qui, je le dis, me resteront dans la tête pendant un long moment.
  13. ChatNoirRetro

    La Suite de Mots

    Séparation --> Fission
  14. ChatNoirRetro

    [Tuto] Accéder au serveurs de jeux en lignes PS2 sur PCSX2

    Merci d'avance pour le tuto (qui n'est pas encore achevé au moment où j'écris ces lignes) ! J'imagine cependant que ça ne marche pas pour les MMO/jeux exclusivement online, type Final Fantasy XI ?
  15. ChatNoirRetro

    Les jeux de 2023- vos espoirs et vos attentes !

    Ah bah j'ai (encore) parlé trop vite, ça a vraiment l'air plus emballant que le remake du 2. Merci pour la découverte !