Annatar78

La Taverne de Socrate, venez débattre !

Recommended Posts

Faux, la science cherche à prouver qu'une théorie est fausse. C'est seulement quand elle n'y arrive pas qu'elle valide une idée.

tu parle de la preuve par l'absurde mais c'est aussi une preuve et elle peut aussi être fausse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu la question de départ et son évolution, je suis content d'être purement réaliste: Cellules au commencement, évolution en suite, puis humain aujourd'hui.

 

Après, je ne dénigre en rien la discussion, mais je sens un peu que le débat patauge dans les guerres de tranchées, que certains campent sur leurs positions et que philosophiquement parlant, ce débat ci (pas le topic entier, juste la question là en ce moment) est morte.

 

Je suis obligé de camper sur met position, tu les connais pas ce qui croit vraiment(au sens propre) aux religions, quand ils sont vraiment lancés, les dinosaures et homme préhistorique non jamais existé, les scientifiques, et historiens sont des complotistes, le pire tu peux leur prouvé A+B pour des choses qui ne vont pas te croire et reste dans leurs idées, pour ça que je lui est dit des le départ que ça servait à rien. Ça te surprendra peut-être mais une bonne partie des religieux ont une vision du monde très différente de la nôtre, au départ je me suis jamais posé la question si Dieu existe ou non mais quand je vois comment pense ce qui croit en lui, bah je préfère ne pas y croire. Un monde sans dieu ces bien plus logique qu'un monde avec dieu ces plus rationnel, enfin rationnel pas pour tous.

 

ps hors-sujet: Je vais te répondre après Koh-lanta emmily, ou pendant la pub.

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faux, la science cherche à prouver qu'une théorie est fausse. C'est seulement quand elle n'y arrive pas qu'elle valide une idée.

Est fanatique celui qui est sûr de posséder la vérité. Il est définitivement enfermé dans cette certitude ; il ne peut donc plus participer aux échanges ; il perd l'essentiel de sa personne. Il n'est plus qu'un objet prêt à être manipulé.

Albert Jacquard

Biologiste, Généticien, Scientifique (1925 - 2013)

 

PS: C'est aussi une très bonne réponse à la thématique actuelle sur l'existance de dieu

Edited by Gaga46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est fanatique celui qui est sûr de posséder la vérité. Il est définitivement enfermé dans cette certitude ; il ne peut donc plus participer aux échanges ; il perd l'essentiel de sa personne. Il n'est plus qu'un objet prêt à être manipulé.

Albert Jacquard

Biologiste, Généticien, Scientifique (1925 - 2013)

 

PS: C'est aussi une très bonne réponse à la thématique actuelle sur l'existance de dieu

 

C'est pas une réponse du tout, fanatique et croyants sont deux choses différentes, et cette citation ne fait pas critique de la foi en tant que telle, mais bien du fanatisme.

Ca nous dit toujours pas si Dieu existe tout ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas une réponse du tout, fanatique et croyants sont deux choses différentes, et cette citation ne fait pas critique de la foi en tant que telle, mais bien du fanatisme.

Ca nous dit toujours pas si Dieu existe tout ça.

hum... oui c'est pas faux, faut que j'aille dormir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

zaito j'aimerai bien qu'on trouve un terrain d'enttente c'est pour sa que j'ai eesaye de repondre a ta question

j'avais oublier de repondre a zigg : zigg dit toi que cette eternelle "et avant sa " sera toujours d'actualite c'est justement pour sa qu'il faut qu'il ai une entite mere qui a debute tout et qui va clore ce "et avant lui" pour que cela ne continue pas eternellement cette entite en question c'est elle qui est entre la non exeistence et l'exeistence et qui a tout peint elle a peint l'exeistence alors que regne le neant absolu elle a cree l'humanite ainci que l'homme mais enfait l'homme au depard n'ete pas sous cette forme la (humaine faite de chaire et de sang) mais plutot la grace humain ou la lumiere et c'est la que cette entite a cree d'autre etre en plus des animeaux et des vegeteaux qui sont asujetis a l'homme mais rassure vous des que nous mourrons tout sera claire ceux qui savaient pas sauront ceux qui savaient et beinsauront aussi enfait tout debut par la mort c'est pour sa qu'il ne faut pas avoir peur de la mort mais plutot de la vie. Cette vie est illusoire elle est nocive remplie d'atrocite et de fatalite ce corps est voue a pourrir on peut ammaser des biens avoir des enfants et une vie jouyeuse et en un eclaire tout dispare on fini enterre vous savez on est comme des poisson qui ne savent pas qu'ils sont dans la mer et pour finir ils debatent pour voir si la mer existe vraiment ou si le l'univer s'arrete sur la mer ce qui est vraiment irronique

Share this post


Link to post
Share on other sites

zaito j'aimerai bien qu'on trouve un terrain d'enttente c'est pour sa que j'ai eesaye de repondre a ta question

 

Bah commence pas par dire que les athées ont forcément tort ça aurait était un bon début.

Edited by Zaito

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela en devient fatiguant.

 

Je lis beaucoup d’aberrations. Ce serait bien de faire attention à ce que tu dis, Emmily, car un sujet aussi sérieux que la question religieuse ne peut pas être débattue sans un certain recul. Et relis toi, s'il te plaît, j'ai vraiment du mal à te lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peu le thème de beaucoup de jeux post apocalyptiques où toute trace de civilisation a disparu genre comme dans dawn horizon zero (bon il y a aussi des robots géants mais voilà quoi)

 

Et je pense que c'est pour ça que ce genre de jeux post apo nous fascine, ils nous font réflechir à ce que l'on ferait si cela arrivait vraiment car si le scénario est bien cohérent, on peut penser que ce qui se passe dans le jeu pourrait aussi se passer dans la vraie vie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je propose une nouvelle réflexion : l'homme civilisé peut il vivre dans la nature ? Cela revient à nous demander si notre culture ne nous empêche t-elle pas de retrouver notre état sauvage.

Tom Hanks nous l'a bien prouvé dans Seul au monde! =p

Je pense qu'il le peut, s'il n'a pas le choix. Reste à définir le concept de nature, et ce qui, aujourd'hui, est encore naturel.

Si on entend par là vivre sans aucune technologie, construire sa cabane, chasser pour se nourrir etc... je pense que oui c'est tout à fait possible, qu'est-ce qui l'en empêcherait? Soit c'est un choix de vie, soit c'est l'apocalypse et sans ça, il y a risque de décès.

Je suis plus intéressée par les histoires à la Tarzan, ou les "enfants sauvages" --> un homme de la nature a bien du mal à devenir un homme civilisé. Ca parait même plus difficile que l'inverse finalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"c'est justement pour sa qu'il faut qu'il ai une entite mere qui a debute tout et qui va clore ce "et avant lui""

Et bien non pas du tout. Ce n'est pas "il faut" c'est "tu aimerais". 

"cree d'autre etre en plus des animeaux et des vegeteaux qui sont asujetis a l'homme"

Assujetir, c'est se soumettre.  Ils existaient bien avant l'espèce humaine, et j'espère qu'ils existeront après...
Voila, je l'avais (encore déjà dit) mais le monothéisme à instaurer une philosophie ou l'homme est au centre de tout est domine. Désolé pour les autres (boudhisme, animistes... qui sont pourtant très développés, et qui étaient majoritaires y'a pas si longtemps ! ).

 

Tu  es dans ta "foi" sans rien de concret.
Bref, j'ai déjà  dit pas mal de chose dans se sujet je pense, elle va me faire tourner en rond. Puis j'ai un peu de mal à te lire. Quand tu écris des "pavés" essayes d'aérer un peu avec des espaces. ^^

 

 

Pour passer aux sujets évoqués par annatar :

"l'homme civilisé peut il vivre dans la nature ? Cela revient à nous demander si notre culture ne nous empêche t-elle pas de retrouver notre état sauvage."

 

Alors, y'a 2 sujets très distincts selon moi en faite.

 

Déjà le terme civilisé à plusieurs définissions.

Il faut prendre en compte qu'un groupe qui s'organise, à forcément des normes des valeurs, et etc...

Pour toi civilisation = 1 culture. ?
Et dans se cas, on peut très bien être une culture ou civilisation, et vivre en rythme avec la nature.

 

Parce qu' apère, le terme civilisation est souvent employé pour faire une catégorisation de gens supérieurs, et inférieurs.

 

TU peux aussi définir civiliser par : "Amener une collectivité, une société à un état de développement plus complexe d'un point de vue culturel et matériel." (l'internaute. com je sais, mais en ligne voila quoi)
Sauf que la aussi, suffit des livres d'ouvrages anthropologique (Godelier ma gueule è_è ) que les cultures dites "non civilisées" avaient des relation tout autant complexe mais différentes que celles qui se sont imposées. Juste qu'elles ont pas été étudiées, mais que les populations ont pris chère. =O)

 

 

"Cela revient à nous demander si notre culture ne nous empêche t-elle pas de retrouver notre état sauvage."
Alors, tu veux dire, la  culture (en france restons dans un cadre large mais pas trop :") ) empêche de vivre plus en rythme avec la nature ?
(la notion "d'état sauvage" c'est tout un autre débat, et je l'associe avec vivre en rythme avec la nature par rapport avec la première idée)

 

Voila voila. :")

 

"Tom Hanks nous l'a bien prouvé dans Seul au monde! =p"
Toujours pas vu !

Edited by ziggourat

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Si on entend par là vivre sans aucune technologie, construire sa cabane, chasser pour se nourrir etc... je pense que oui c'est tout à fait possible, qu'est-ce qui l'en empêcherait?

 

Qu'est ce qui l'en empêcherait ? Notre inconscient tout d'abord. Si demain nous devrions retourner vivre dans la nature, à l'état sauvage, peu d'entre nous arriverait finalement à survivre. Nous sommes conditionnés, aujourd'hui, dans un monde ou nous avons tout à portée de main. L'état de nature oblige l'homme à survivre par ses propres moyens.

 

L'autre aspect qui nous empêcherait de vivre dans la nature, est je pense et j'y reviens, est notre culture. L'homme est cultivé et se nourrit de curiosités jour après jour. Qu'adviendra t-elles de toutes ces connaissances dans la nature ?

 

Alors oui l'homme peut se débrouiller dans la nature à "court terme", comme tu l'évoque, Pisha, dans le film Seul au monde. Mais je pense qu'au bout d'un moment une chose, une pensée, un état d'esprit,...lui rappellera l'être civilisé qu'il était et qu'il reste finalement au fond de lui et que, de ce fait, je pense que l'homme civilisé n'est pas capable de survivre en pleine nature. Cela correspond à une régression dans son esprit, une condition de "liberté" qu'il ne peut plus atteindre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que fais-tu des quelques, certes rares, tribus qui vivent sur les îles ou en Amérique du sud, en Afrique..., en autarcie et sans civilisation dans le sens où on l'entend?
Ils se débrouillent par leurs propres moyens, vivent de chasse, de pêches et de constructions de fortunes.
Ils ont aussi une culture, des connaissances et certainement de la curiosité pour le monde.
Peut-être que nous, habitants de pays ultra développés, étouffés de technologies en tout genre, ne pourrions plus si facilement retourner à un état naturel, quoi que je maintiens que quand on est face au mur on développe des capacités inespérées, mais ce n'est pas le cas de l'Homme avec un grand H, à mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, c'est parce que l'homme est une espèce qui a réussi à dompter la nature que nous sommes conditionnés

C'est pour nous le meilleur cadre de vie, bien que la société possède des défauts et que la démocratie ne règne pas partout, et même si nous étions forcés de retourner dans la nature, l'intelligence humaine a des chances de nous faire rebâtir une quelconque civilisation.

 

J'entends par là un retour à l'ère des hommes nomades qui se déplaçaient toujours en petites communautés, en autarcie.

Je pense que ce genre de système est tout à fait possible, moi-même j'aimerais bien expérimenter ne serait-ce qu'une fois le fait d'être un chasseur-cueilleur...

 

Après tout dépend de la cause de notre retour à la nature :

-Une guerre nucléaire qui aurait tout détruit, dans ce cas ce serait effectivement très dur de survivre

-Une catastrophe naturelle comme l'éruption du Yellowstone, qui soit dit en passant causerait les dégâts ci-dessous :

Bien qu'il soit indiqué que cette carte n'est qu'un exemple, les dégâts seraient quand-même considérables

eruption.png

 

Il y en a plein d'autres mais voici les deux plus probables selon moi, bien sûr on pourrait citer la disparition des abeilles ou du développement de l'intelligence artificielle mais là n'est pas le débat

 

Je pense que pour que nous puissions vraiment vivre dans la nature, il faut que nous y ayons vécu dès l'enfance, tout comme cet enfant :

 

Selon Wikipédia, Victor de l'Aveyron : "En 1799, durant l'hiver, l'enfant passe du Tarn à l'Aveyron.

Le 6 ou 8 janvier 1800, un enfant nu, voûté, aux cheveux hirsutes, est débusqué par trois chasseurs. Il s’enfuit, sort des bois et se réfugie dans la maison du teinturier Vidal, à Saint-Sernin-sur-Rance.

Il ne parle pas et fait des gestes désordonnés. D'après Dagognet, « il marche à quatre pattes, se nourrit de plantes, est velu, sourd et muet. » Il est envoyé trois jours plus tard dans un orphelinat de Saint-Affrique puis le mois suivant"

 

C'est un cas d'enfant sauvage célèbre dont on arrive toujours pas à connaitre les origines

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouiiiin mon message à été oublié ! :'( hastag tristitude.

Petite précision tout de même : "Justement, c'est parce que l'homme est une espèce qui a réussi à dompter la nature que nous sommes conditionnés"
Non, nous n'avons pas dompté la nature. On la saccage, mais faut pas l'oublier, qu'on dépend de l'environnement, nous faisons partie d'un éco système. Donc ça nous joue (et jouera) de mauvais tours.  Puis on prévoit peu la météo qu'on subit : les séismes, les cyclones etc... par chance, y'en a pas tant que ça.... Pour l'instant. (dédicace aux gisements de gaz de schistes ! )
 

Edited by ziggourat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, c'est parce que l'homme est une espèce qui a réussi à dompter la nature que nous sommes conditionnés

C'est pour nous le meilleur cadre de vie, bien que la société possède des défauts et que la démocratie ne règne pas partout, et même si nous étions forcés de retourner dans la nature, l'intelligence humaine a des chances de nous faire rebâtir une quelconque civilisation.

 

Du coup je repose ma question : quid des quelques populations qui n'ont pas évolué de cette manière?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on analyse un peut le les athées on voit clairement qu'ils n'ont pas suffisamment d'arguments et qu'ils n'arrivent pas a convaincre leur interlocuteur ils dissent que l'univers a été créé par hasard suit a l'explosion mais si on creuse pour voir qu'es ce qui est a l'origine de l'explosion en question et bien plus rien .

Si on regard les polythéists du fait qu'ils ne peuvent pas représenter le dieu de façon concrète ils le projetent sous différentes facetté pour en toucher le maximum possible mais faut ce demande d'où vient ce dieu dont tout le monde parle parce que on a pas encore vu un homme dieu ou un animal dieu (je parle pas d'un animal qu'on vénéré mais plustot une représentation avec un force infinie et un pouvoir illimité) j'en arrive a cette conclusion que ce dieu dont on parle ne vien pas d'ici

On a tendance a juge les chose par rapport a nos 5 sens et dans le cas ou nous n'arrivons pas a l'expliquer nous le rejetons automatiquement on peut prendre l'exemple de Galilée qui avait dis que la terre été ronde puisque les hommes de cette époque se trouaient dans l'incapacité d'imaginer la terre comme étant ronde donc ils ont nie alors la nous savons que s'ete vrai

Ce qui prouve que notre capacite d'analyse est limite et que c'est pas parce que la raison ne peut saisir une chose qu'elle n'existe pas

Comme dernier exemple je vous donne ce si : si le vent ne se manifestait pas et que nous n'avions aucun moyen de démontre son existence alors on allé tout simple le nier

Je sais pas si le débat va continué au moment ou on parle mais là je me sens un peu obligé d'en parler :)

 

Premièrement entre les "athée" que tu dois assimiler à la science, et les monothéiste, ce qui disent le plus de bêtisent pour le moment c'est les monothéiste. La terre est au centre de l'univers (la grosse blague), la terre qui a 6000 ans à la louche (alors qu'on dépasse facilement les 4 milliard), les espèces qui sont déterminées (coucou darwin :) ) quoi d'autre... ah oui tiens la peste noire, est un châtiment de Dieu. Il s'agit juste d'une maladie comme les autres. Il fut aussi un temps ou les monothéiste pour justifier un forme de racisme et de ségrégation avais rajouter comme ça ni vu ni connu dans des textes "saint" que les noir (ou autre gens de couleurs) était inférieur à l'éthnie dominante, qu'ils étaits moins intelligent et qu'il devais se soumettre à leur "maître".

 

Ensuite pour les polythéiste on peut prend les religions greco-romaine qui représente parfaitement leur divinité et qui n'utilise pas de simple bêtes pour ça. On a également les Égyptiens même si c'est plus compliquer avec eux (notamment car ils n'ont pas les mêmes cultes entre eux).

 

Ah oui au fait par rapport à l'univers crée par hasard par le Big Bang, premiérement cette théorie est de plus en plus remis en cause. Et deuxièmement pour certain monothéiste Dieu n'a pas crée volontairement la terre et l'homme mais uniquement par hasard contrairement à ce que disent certaines religions assez... bornée.

 

Ensuite tu pose là question "d'où vient ce dieu dont tout le monde parle?" Si je puis me permettre on pourrais interprété que tu es créationniste non? Vu ce que tu as dit a propos des hommes des cavernes et ton point de vue sur la religion cela ne serais pas étonnant. Après je ne suis pas sur que tu connaisse parfaitement le concept.

 

Et surtout tu dit "les polythéists du fait qu'ils ne peuvent pas représenter le dieu de façon concrète" Je trouve ça insultant pour quelqu'un qui serait polythéiste. En effet juste avec cet phrase tu nie le concept de polythéisme puisque qu'ils représentent selon toi LE DIEU tout puissant auquel tu semble beaucoup attaché. Hors ils ne représentent pas UN dieu unique tout puissant et plein de bonté violent mais plusieurs entité divine que l'on retrouve dans un panthéon. D'ailleur si tu t'y connais en philosophie tu sauras que le concept d’omnipotence est caduque par définition (cherche le théorème de dieu et du rocher lourd sur le net).

Voilà j'ai dit ce que j'avais à dire, même si je sens que quand je vais avancer je vais voir qu'on t'as déjà répondu, je voulais mettre un peu mon grain de sel, pardon du hs. ^^'

Je propose une nouvelle réflexion : l'homme civilisé peut il vivre dans la nature ? Cela revient à nous demander si notre culture ne nous empêche t-elle pas de retrouver notre état sauvage.

Petite question on peut faire un digression vers le concept de l'homme qui à tendance à détruire "naturellement" ce qu'il à autour de lui? ^^

 

Sinon je pense un peu comme toi, si du jour au lendemain l'homme se retrouve à l'état de nature, 95% de l'humanité va s'éteindre, il ne restera que ceux qui réussirons à s'adapter. Après je pense quand même que certains essaierons de re-civiliser l'homme en essayant déjà de ne pas perdre toutes les connaissance que l'on a eu pendant à la louche 6000 ans et deuxième d'utiliser ces connaissances pour re-civiliser l'homme. A moins vraiment d'un cataclysme je ne vois pas comment on pourrais perdre tout le fruit de nos connaissances.

 

Après tout dépend de la cause de notre retour à la nature :

-Une guerre nucléaire qui aurait tout détruit, dans ce cas ce serait effectivement très dur de survivre

 

 

Concernant la guerre nucléaire, pour faire simple en plus des millions ou milliard de mort que cela va causer vu la puissance de chaque nation nucléaire, les survivant serait confronté à un hivers nucléaire de grande ampleur (un peu comme les dino mais en pire) et en plus a des retombé massive de radioactivités. Du coup je pense qu'on peut simplement transformer le très dur de survivre en impossible ^^

Du coup je repose ma question : quid des quelques populations qui n'ont pas évolué de cette manière?

Je pense que la réponse est dans la question :) effectivement pour ces tribus là ce sera facile de s'adapter, a moins que l'on tombe dans un scénario apocalyptique. Et comme il a été montré précédemment, un homme sans influence par des parents civilisé se maintient à l'état sauvage.

 

Mais je pense que la question d'annatar concerne surtout les hommes tel que nous tous ici :)

Edited by Annatar78
Ne pas hésiter à utiliser la balise spoiler lorsque le message est trop volumineux. J'ai mis sous spoiler ce qui concernait le débat précédent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma question c'est surtout : pourquoi, si l'Homme a naturellement tendance a bâtir des civilisations, ces populations, qui font quand même partie de l'Humanité, n'ont pas évolué dans le même sens? Je pense que toucher au concept de nature est très très compliqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Ma question c'est surtout : pourquoi, si l'Homme a naturellement tendance a bâtir des civilisations, ces populations, qui font quand même partie de l'Humanité, n'ont pas évolué dans le même sens? Je pense que toucher au concept de nature est très très compliqué.

 

Leur culture est différente de la notre. L' Homme a prit deux chemins différents, l'un s'est rapproché de la nature, l'autre s'en est éloigné. Nature et culture s'oppose mais ne peuvent exister l'une sans l'autre. Ces peuples d'Amériques du Sud, d'Afrique, d'Asie,... que tu cite si justement, sont, si tu y regarde de plus près, de plus en plus absorbé par "notre" civilisation. Très peu de peuples parviennent encore à vivre en autarcie.

 

Pourquoi donc ? Car "notre" culture a envahie la leur. Les enfants reçoivent une éducation par des gens extérieurs, ils quittent leurs familles pour habiter les villes, ne veulent plus porter le costume traditionnel lorsqu'ils rentrent dans leur village...

 

Pourquoi n'ont ils pas évolués dans le même sens que le nôtre ? Car il y a eut, à l'aube de l'humanité une évolution à deux vitesses. L'Asie et l'Europe se sont développés plus rapidement que l'Amérique et l'Océanie par exemple. C'est la connaissance, l'évolution des techniques qui permettent l'évolution des peuples. N'oublions pas qu'une partie de notre savoir, en tant qu'européen, nous est parvenu d'Asie. Alors que nous nous battions contre les anglais durant la guerre de Cent Ans, les "chinois" avaient déjà connaissance de choses dont nous ignorons.

 

L'Amérique fut préservée de l'Europe pendant des siècles. C'est pour cela que les amérindiens du Nouveau Monde étaient tels qu'ils étaient au moment des grandes découvertes. Les peuples qui n'ont pas été assimilés aux européens ont gardés une certaine indépendance, autonomie, loin de cette culture qu'ils ne souhaitent pas. Mais au fil des siècles je ne pense pas que ce soit possible que ces peuples gardent pleinement leur autonomie, au risque de perdre leur culture. Les nouvelles générations apportent des connaissances qui les rapprochent de plus en plus de notre civilisation. De plus, ces peuples ont de plus en plus de mal à "survivre" sans l'aide du monde extérieur, c'est à dire notre culture.

 

Les peuples amérindiens qui vivent en Guyane par exemple, ne peuvent vivre sans crainte que grâce à la protection de l’État français qui a mis en place une zone naturelle protégée au sud de ce département d'outre-mer pour préserver ces tribus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui tiens très bonne question comment ca se fait que les européens aient conquis le monde et se soit développé mais pas les autres civilisations en Amérique du Sud?

Et si l'histoire avait été autrement? Si les incas(ou les mayas des amérindiens quoi) étaient venus en Europe?

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le voit bien, qu'il est devenu hardcore difficile de rester en dehors de cette culture maintenant mondiale et envahissante, je dis pas le contraire.
Mais je m'intéresse à l'évolution à deux vitesses dont tu parles justement. Qu'est-ce qui fait que certains peuples aient avancé de la sorte au niveau technologique quand d'autres ont continué dans une voie plus "naturelle"? Comment naissent les découvertes et l'évolution à l'échelle d'un peuple? Je ne pense pas que les gars d'Amérique du Sud soient spécialement plus cons que ceux d'Asie, alors quoi : coup de bol? Un gars à eu une illumination et en a fait profiter le pays, qui a son tour en a fait profiter le pays voisin? Pendant que de l'autre côté de l'atlantique, bah on taillait encore des flèches sans les remettre en question?
Il est fort possible que tout ça soit du au hasard ou bien, à une culture différente et des valeurs qui entraînent dans une direction ou une autre.
Le degré d'avancement technologique serait alors un choix par principe et non un retard d'évolution. J'avoue, j'aime cette idée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le voit bien, qu'il est devenu hardcore difficile de rester en dehors de cette culture maintenant mondiale et envahissante, je dis pas le contraire.

Mais je m'intéresse à l'évolution à deux vitesses dont tu parles justement. Qu'est-ce qui fait que certains peuples aient avancé de la sorte au niveau technologique quand d'autres ont continué dans une voie plus "naturelle"? Comment naissent les découvertes et l'évolution à l'échelle d'un peuple? Je ne pense pas que les gars d'Amérique du Sud soient spécialement plus cons que ceux d'Asie, alors quoi : coup de bol? Un gars à eu une illumination et en a fait profiter le pays, qui a son tour en a fait profiter le pays voisin? Pendant que de l'autre côté de l'atlantique, bah on taillait encore des flèches sans les remettre en question?

Il est fort possible que tout ça soit du au hasard ou bien, à une culture différente et des valeurs qui entraînent dans une direction ou une autre.

Le degré d'avancement technologique serait alors un choix par principe et non un retard d'évolution. J'avoue, j'aime cette idée.

 

J'avais vu que certaines civilisations refusent justement cette avancée technologique et le modèle de civilisation européen pour rester fidèle à leurs valeurs et à leur mode de vie. De même, certains ne comprennent pas notre mode de vie et ils ne nous envient pas du tout. Donc ils sont pas plus cons, ils vivent juste différemment. 

(j'essayerais de retrouver les docs, mais ça fait un bail =x)

 

Du coup, je pense qu'il est tout à fait possible pour l'homme de retourner à l'état naturel. Surtout vu les tendances actuelles à retourner vers un mode de vie plus naturel. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest LordDagan

Oui tiens très bonne question comment ca se fait que les européens aient conquis le monde et se soit développé mais pas les autres civilisations en Amérique du Sud?

Et si l'histoire avait été autrement? Si les incas(ou les mayas des amérindiens quoi) étaient venus en Europe?

 

Excellente question, quand on sait que le concept de civilisation prend naissance au moment de la sédentarisation de l'être humain... Ce qui arrive en même temps et partout sur terre, suite à la fin de l'ère glaciaire du néolithique.

 

Je vais essayer de faire au plus simple : l'agriculture. Oui, tout découle des ressources agricoles (autant en ressources végétales qu'animales) . La répartition était inégale, en ce temps là, surtout si on s'attarde sur la denrée principale de l'homme à ce moment là : la céréale. Dont plus de la moitié se trouvait dans ce qu'on appelle le croissant fertile (au proche-orient) . C'est très résumé ce que je vais faire, il y a beaucoup de détails, de précisions à faire, mais en gros, de cet état des lieux, il y a un effet boule de neige :

- Domestication des animaux plus ou mais aisée.

- Une écriture qui va arriver plus ou moins vite (l'écriture fonctionnelle, celle des tablettes sumériennes, qui étaient des registres de comptes.)

- Des technologies qui arrivent plus vite chez ceux qui "mangent" bien, parce que le fait de ne pas à avoir à se soucier de sa survie permet la spécialisation, 

- Enfin, l'agriculture fait naître la notion de bien... Et par ricochet, la notion d'état.

 

De ce simple fait de distribution des richesses, il était donc impossible pour les civilisations d'amérique centrale/sud d'évoluer aussi rapidement que de l'autre côté de l'Atlantique. 

Edited by LordDagan

Share this post


Link to post
Share on other sites

je tiens à revenir sur le sujet précédent car une video sur le sujet (et qui présente bien le problème) vient de sortir...:

On a affaire à un véritable dialogue de sourd

https://youtu.be/h8RbYK4BNig

 

et je propose une nouvelle réflexion plutôt très personnelle:

Pourquoi n'êtes vous pas végétarien?

je développe un peu:

en mangant de la viande qui provient d'un élevage non bio, nous tuons énormément d'animaux inutilement

(par ex: les poussins male sont directement broyé après leurs naissance car seul les poules produisent des oeufs et sont donc rentables)

 

je propose ma solution: d'après la fin du premier tome de suicide island, nous vivons grâce à la nature que nous mangeons et nous retournons à la nature après, nous fesons partit de la nature (faut vraiment le lire....)

Share this post


Link to post
Share on other sites