Acuado

L'Auberge du BlaBla Fringant

Recommended Posts

D'une parce que certaines sont p'tète frustrées et répondent par la violence envers les hommes. De deux parce qu'il y a beaucoup d'insultes envers les hommes qui remettraient en cause leur virilité, comme si être efféminé était une tare.

 

 

Le problème de l'arabo-phobie en France.

 

C'est ça qu'il faut absolument empêcher avec le féminisme, tu comprend ou je veux en venir?

 

Un étranger (très souvent magrébin) se fait insulter dans la rue. Il va se frustrer et répliquer contre un non-xénophobe. Celui ci va donc devenir raciste, et c'est la propagation de la maladie de la haine

Edited by LouIoup

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest LordDagan

D'ailleurs pour changer un peu de sujet, j'ai du mal a imaginer l'Hétérophobie

 

Vous pensez que ça existe?

 

Mais TOUT peut exister. La phobie étant une peur, une crainte, on peut dès lors "ophobe" de n'importe quoi : les hétéros, les chinois, les chauves, les nains, les bonnes soeurs, le saumon, les philatélistes. La conscience humaine est capable de tout. Dommage de ne retenir que le mauvais, par contre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, je comprends bien. Mais je trouve ça important de voir que le viol, c'est pas l'inconnu dans la ruelle sombre, ni forcément l'oncle et que ça va briser la famille.

Le viol, c'est aussi des femmes qui se rendent même pas compte qu'elles sont violées (ou des hommes ! Y'a un témoignage où c'est plutôt l'homme qui est gêné !).

Alors OUI des hommes souffrent, et je pense que le féminisme peut les aider aussi. D'une parce que certaines sont p'tète frustrées et répondent par la violence envers les hommes. De deux parce qu'il y a beaucoup d'insultes envers les hommes qui remettraient en cause leur virilité, comme si être efféminé était une tare.

Voilà voilà.

 

Bah y'a pas besoin de White Power, les blancs n'ont jamais été ceux qui avaient besoin de se révolter pour exister, contrairement aux noirs.

 

C'est ce que disais clubo. Des blancs se font insulter très souvent (je l'ai vécu) alors qu'ils sont assimilâtes. Mais on les ignores, parceque c'est une minorité par rapport aux noirs maltraités juste avant

Mais TOUT peut exister. La phobie étant une peur, une crainte, on peut dès lors "ophobe" de n'importe quoi : les hétéros, les chinois, les chauves, les nains, les bonnes soeurs, le saumon, les philatélistes. La conscience humaine est capable de tout. Dommage de ne retenir que le mauvais, par contre.

 

Ouais enfin là pour le coups le système du "frustration donc vengeance" marche pas trop, a moins que je sois bien naïf c'est le seul cas ou ca me semble impossible

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest LordDagan

 Des blancs se font insulter très souvent (je l'ai vécu) alors qu'ils sont assimilâtes. 

 

Oh mais on peut mettre de côté la question de couleur, surtout en France. Nous sommes un pays assez régionaliste, et y a pas besoin de chercher bien loin pour se "marrer" : la province n'aime pas Paris, les bretons ne s'entendent pas toujours entre eux - le Morbihan ayant toujours eu tendance à se faire valoir au dessus des autres, et même par chez moi, j'en entend des vertes et des bien trop mûres entre les "angevins" du maine-et-loire et les vendéens. 

Edited by LordDagan

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce que disais clubo. Des blancs se font insulter très souvent (je l'ai vécu) alors qu'ils sont assimilâtes. Mais on les ignores, parceque c'est une minorité par rapport aux noirs maltraités juste avant

 

Je vais essayer d'être la plus claire possible mais je suis pas très douée avec les mots. L'homme blanc hétéro n'a jamais été soumis, il a toujours été "l'idéal". Alors bien sûr il y a quelques victimes, qui ne doivent pas être niés, ils doivent être entendus (je ne dirais jamais que les hommes ne sont pas violés ou que c'est moins douloureux !), seulement globalement la recherche de l'égalité permet aussi de régler ce problème pour les minorités.

Alors oui ça m'énerve qu'on mette en avant ces minorités, parce que, merde quoi, l'homme blanc hétéro n'est pas une victime. Il y a des victimes, et c'est vraiment regrettable, horrible, et si un homme blanc hétéro me parlait de ce pourquoi il est une victime je l'écouterais avec attention. Mais l'ensemble ne l'est pas. Alors que TOUTES les femmes sont victimes. TOUS les noirs sont victimes. TOUS les homo sont victimes. Tu saisis la différence que je fais ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh mais on peut mettre de côté la question de couleur, surtout en France. Nous sommes un pays assez régionaliste, et y a pas besoin de chercher bien loin pour se "marrer" : la province n'aime pas Paris, les bretons ne s'entendent pas toujours entre eux - le Morbihan ayant toujours eu tendance à se faire valoir au dessus des autres, et même par chez moi, j'en entend des vertes et des bien trop mûres entre les "angevins" du maine-et-loire et les vendéens. 

 

Oui bon la France c'est de la merde voilà c'est vérifiable hein c'est pas moi qui le dis voilà y'a qu'a lire mon dernier livre c'est écrit dedans hein inutile de le démontrer voilà, moi j'ai lu moi qui est compris je suis en position de l'affirmer haut et fort, c'est la merde et c'est a cause des palestino-israëlien voilà  #Soral

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest LordDagan

Alors que TOUTES les femmes sont victimes.

 

Faux ! Le peuple Zatopèque résiste encore et toujours à l'envahisseur ! :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais essayer d'être la plus claire possible mais je suis pas très douée avec les mots. L'homme blanc hétéro n'a jamais été soumis, il a toujours été "l'idéal". Alors bien sûr il y a quelques victimes, qui ne doivent pas être niés, ils doivent être entendus (je ne dirais jamais que les hommes ne sont pas violés ou que c'est moins douloureux !), seulement globalement la recherche de l'égalité permet aussi de régler ce problème pour les minorités.

Alors oui ça m'énerve qu'on mette en avant ces minorités, parce que, merde quoi, l'homme blanc hétéro n'est pas une victime. Il y a des victimes, et c'est vraiment regrettable, horrible, et si un homme blanc hétéro me parlait de ce pourquoi il est une victime je l'écouterais avec attention. Mais l'ensemble ne l'est pas. Alors que TOUTES les femmes sont victimes. TOUS les noirs sont victimes. TOUS les homo sont victimes. Tu saisis la différence que je fais ?

 

Ca t'énerve a cause des préjugés sur le fait qu'il ne fasse pas partie de la minorité victimisée. On juge par expérience et non par identité. Si un homme ou une femme se fait violer je punirais son agresseur de la même façon, point.

 

Si on se rend compte qu'un plus grand pourcentage d'un groupe se fait victimiser, ca fera une belle statistique a foutre au placard, parceque ce qui compte c'est que PERSONNE ne se fasse victimiser.

Edited by LouIoup

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être, si tu précises de qui ils et elles sont les victimes, ça m'aidera... Les majorités? Non, on a dit qu'il ne fallait pas placer tout le monde dans le même sac (en tout cas, si personne ne l'avait dit, je l'ai fait^^). Alors quoi, les blancs? Les hommes?

Tiens, juste en passant, est-ce que les noirs sont alors les victimes des femmes, ou les femmes sont victimes des noirs? Si tu dis que tous les noirs et toutes les femmes sont des victimes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca t'énerve a cause des préjugés sur le fait qu'il ne fasse pas partie de la minorité victimisée. On juge par expérience et non par identité. Si un homme ou une femme se fait violer je punirais son agresseur de la même façon, point.

 

Si on se rend compte qu'un plus grand pourcentage d'un groupe se fait victimiser, ca fera une belle statistique a foutre au placard, parceque ce qui compte c'est que PERSONNE ne se fasse victimiser.

 

Nan, t'as rien compris. Là je sèche, franchement je sais pas, lis des trucs.

Et : Les noirs sont victimes des blancs, les femmes victimes des hommes et les homos victimes des hétéros.

Sur ce je m'arrête là, je brasse de l'air, je peux pas faire mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être, si tu précises de qui ils et elles sont les victimes, ça m'aidera... Les majorités? Non, on a dit qu'il ne fallait pas placer tout le monde dans le même sac (en tout cas, si personne ne l'avait dit, je l'ai fait^^). Alors quoi, les blancs? Les hommes?

Tiens, juste en passant, est-ce que les noirs sont alors les victimes des femmes, ou les femmes sont victimes des noirs? Si tu dis que tous les noirs et toutes les femmes sont des victimes...

 

Tes arguments sont complètement erronés même si c'est bien cherché

 

Une personne se fait victimiser. La personne qui a discriminé sera punie peu importe si elle soit Homo/Hétéro, Blanc, Noir, Chinois, Arabe, Beau, Moche, et toutes ces conneries

Nan, t'as rien compris. Là je sèche, franchement je sais pas, lis des trucs.

Et : Les noirs sont victimes des blancs, les femmes victimes des hommes et les homos victimes des hétéros.

Sur ce je m'arrête là, je brasse de l'air, je peux pas faire mieux.

 

Ce sont des raccourcis, c'est pour ça que je ne suis pas d'accord Gladii

 

C'est a cause des raccourcis qu'on en est là (Arabe? Voleur) (Homo? Sale et pervers) (Blanc? Raciste)

 

Les raccourcis, ils faut les mettre a la poubelles et juger sur les actes et non sur l'identité.

 

Jean Paul Sartre bordel.

Edited by LouIoup

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue que j'ai ri :x

 

Je rigole même pas, je t'assure, c'est la vérité: http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/21/2053523-direct-sivens-suivez-la-manifestation-des-zadistes-a-toulouse.html

 

Les 2-3 dernières fois, pareil, j'entends un Hélico toute la journée, le lendemain, ou le lundi, je lis "Pas un bon jour pour sortir de chez soi à Toulouse", donc voilà... Hélico? Manif, je sors pas, il va y avoir de la pluie de parpaings...

 

Tonnèrre: Gladit dit, en gros, que quelque-part, tout le monde est la victime de quelqu'un: Les Noirs des Blancs, les Femmes des Hommes, Moi des Manifestants, Vous de Moi...

Edited by Nnamhock

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest LordDagan

Vous de Moi...

 

Non, je ne suis victime que de moi-même ! (et franchement, je morfle dur, tellement mon moi est con, et mon autre moi est faible ! ) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rigole même pas, je t'assure, c'est la vérité: http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/21/2053523-direct-sivens-suivez-la-manifestation-des-zadistes-a-toulouse.html

 

Les 2-3 dernières fois, pareil, j'entends un Hélico toute la journée, le lendemain, ou le lundi, je lis "Pas un bon jour pour sortir de chez soi à Toulouse", donc voilà... Hélico? Manif, je sors pas, il va y avoir de la pluie de parpaings...

 

Tonnèrre: Gladit dit, en gros, que quelque-part, tout le monde est la victime de quelqu'un: Les Noirs des Blancs, les Femmes des Hommes, Moi des Manifestants, Vous de Moi...

 

Fais gaffe à toi dans ce cas

 

N'empêche l'existentialisme c'est une utopie mais ce serait tellement cool...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fais gaffe à toi dans ce cas

 

N'empêche l'existentialisme c'est une utopie mais ce serait tellement cool...

 

Je vois pas pourquoi, je sors pas...

 

Et puis l'existentialisme est une réalité, pas une utopie...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois pas pourquoi, je sors pas...

 

Et puis l'existentialisme est une réalité, pas une utopie...

 

Euh je ne pense pas non

 

L'existentialisme nécessite que tout le monde l'adopte ce qui en soit est impossible.

 

Mais admettons que ce le soit, l'existentialisme supprime les prédéterminations. Tu ne deviendras pas plombier parce que ta famille est pauvre, ou business man parce que ta famille est riche. De ce fait les gens jugent sur les actes et non sur la classe sociale (puisqu'elles n'existent plus) et sur les apparences. C'est l'objectif ultime de la gauche et du communisme. C'est bel et bien une utopie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fin de compte: Si je fais quelque chose, les conséquences me retombent-elles sur la gueule, ou pas? Non parce que c'est pas Dieu qui me dit de traiter mal quelqu'un, ou qui me dit de discuter ici, ou qui me dit de jouer aux jeux vidéos... C'est bien beau, mais selon sa propre définition, l'existentialisme n'est, d'une part, ni en opposition avec la religion, et peut même parfaitement cohabiter avec, ni une utopie, mais ma vie de tous les jours... Mon père était cadre, je suis cômeur, je n'ai pas fait d'études pour être cadre aussi, ou bosser dans une entreprise, j'ai juste fait de l'allemand... Voilà...

Edited by Nnamhock

Share this post


Link to post
Share on other sites