Annatar78

La Taverne de Socrate, venez débattre !

561 messages dans ce sujet

Shad et Itachi, vos réponses sont intéressantes.

 

Et pour les précisions que tu demande, Itachi, je me posais cette question dans le sens où: Si une personne prend, par exemple, un ton condescendant déplaisant et réducteur de manière générale dans son discours, et que tu viens à lire un post de la dite personne, quand tu lis un propos qui est simplement, objectivement juste et vrai, le fait que cette personne ait employé le ton précédemment cité va-t-il t'influencer au point de par exemple faire fi de ce seul élément vrai, ou même va-t-il pour toi annuler tout propos intelligent ou vrai qui pourrait parvenir de cette personne?

Après, je pourrais aussi poser une question ou je remplacerais le ton de l'interlocuteur avec directement le locuteur lui-même et vos émotions impliquées... Ça donnerait certainement un truc similairement intéressant au niveau de la réflexion...

 

Personnellement, je pense qu'une vérité peut être dite sur le pire des tons, elle restera toujours une vérité, et ça ne doit pas changer. Alors j'ai certes parfois du mal avec certains tons, et je suis le premier à monter au créneau lorsque ça en devient exaspérant, mais je pense que d'invalider une vérité juste parce qu'elle est dite de façon déplaisante est mal. Après, à un certain degré, ouais, le ton d'une personne peut jouer sur comment je vais prendre une chose... Une personne qui se sera montré, comme dans mon exemple, hautain, ben je vais juste lui rendre son ton, dans la logique "On va voir comment tu encaisses ta propre médication", mais si cette personne dit une chose vraie, si je n'ai rien à y redire, justement, je n'y réagis pas et admets par la même juste qu'elle a raison sur ce point.

 

Mais comme vous le disiez plus haut, Itachi et Shad, juger des intentions des autres sur Internet par écrit, ben c'est un pari dangereux, et on peut rapidement s'entuber soi-même, surtout quand on oubli la véritable nature du contenu au profit de l'apparence du contenant... En gros, un simple avis, quand exprimme de la mauvaise manière, peut être percu comme un truc imposé sur un ton impérieux. Parfois, un argument contraire à celui donné précédemment par une autre personne peut simplement faire tomber l'échange dans la case Dispute au lieu de rester dans la simple Discussion.

 

Après, ceci est un ajout pour une question toute autre, mais je me laisse aussi, en général, peu impressionner par le statut, ou la soit-disant expérience d'une personne dans un domaine, car je pense qu'une personne ne peut pas tout savoir sur un domaine, même après des années d'études, ses opinions sur le sujet sont TOUJOURS façonnées par ses expériences personnelles, son entourage, ses convictions, etc...

Mais si vous voulez, prennez ceci comme précisons à ma question: La personne, qui elle est, ce qu'elle renvoie comme image, son passé, connu ou supposé, vos impressions sur elle peuvent-elles influencer la façon dont vous voyez ses propos, même quand ceux-ci s'avèrent être vrais, ou la vérité, juste dite d'une façon, ou par une personne déplaisante, ou autre? Et pour ne pas tout voir négativement, même chose si la personne est du bon coté de votre registre de connaissances, pour le dire de cette façon, exemple, une personne que vous estimez, que vous aimez ou qui est juste impressionnante à vos yeux a-t-elle une influence sur votre façon de percevoir ses propos?

 

Exemple concret: Pourriez vous en toute honnêteté féliciter Hitler pour un truc vrai ou juste qu'il aurait dit et que vous estimez aussi de votre coté vrai et juste, et en même temps aussi dire à Gandhi si vous étiez pas d'accord avec lui sur un point de sa philosophie malgré l'homme de bien qu'il a été?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Exemple concret: Pourriez vous en toute honnêteté féliciter Hitler pour un truc vrai ou juste qu'il aurait dit et que vous estimez aussi de votre coté vrai et juste, et en même temps aussi dire à Gandhi si vous étiez pas d'accord avec lui sur un point de sa philosophie malgré l'homme de bien qu'il a été?

Le féliciter je ne sais pas, admettre être d'accord avec lui si c'est le cas, peut-être. Il en va de même pour Ghandi je suppose. (En imaginant que je sois capable d'ouvrir la bouche face à eux, hein)

 

Citation

Parfois, un argument contraire à celui donné précédemment par une autre personne peut simplement faire tomber l'échange dans la case Dispute au lieu de rester dans la simple Discussion.

Lors d'une discussion tout ne peut pas toujours bien se passer et à mon avis, c'est autant à celui qui émet le message de faire preuve de tact qu'à celui qui le reçoit de prendre un peu de recul quant au ton employé. Une discussion peut rester une discussion même avec différents tons utilisés, même avec des avis divergents. Si l'on accepte les propos d’autrui uniquement si le ton nous plait, tenir une discussion devient difficile.

 

Citation

Si une personne prend, par exemple, un ton condescendant déplaisant et réducteur de manière générale dans son discours, et que tu viens à lire un post de la dite personne, quand tu lis un propos qui est simplement, objectivement juste et vrai, le fait que cette personne ait employé le ton précédemment cité va-t-il t'influencer au point de par exemple faire fi de ce seul élément vrai, ou même va-t-il pour toi annuler tout propos intelligent ou vrai qui pourrait parvenir de cette personne?

Parfois des choses avec lesquelles on est d'accord sortent de la bouche de personnes qui nous déplaisent, ou sortent de façon déplaisante de la bouche de n'importe qui. Dans ce cas ces choses que l'ont aurait en temps normal aucun mal à accepter peuvent devenir difficiles à digérer, et l'on peut même avoir envie de contredire celui qui s'exprime même si cela signifie aller à l'encontre de nos propres idées.

Par exemple un artiste qui entendrait une personne critiquer l'une de ses œuvres d'un ton méprisant et moqueur, alors même qu'il était prêt à admettre les défauts pointés du doigt au départ, pourrait finir par s'en défendre malgré lui.

 

Et il y a des choses que l'on peut penser "vraies", mais que le ton d'une personne l'affirmant va nous amener à ré-analyser.

Imaginons : Monsieur X est persuadé qu'il faut "renvoyer les étrangers chez eux pour avoir de nouveau du travail dans son pays". Il le pense simplement, naïvement, sans mal. Or il rencontre un jour une autre personne qui tient exactement les mêmes propos, mais dont le ton transpire le mépris et la condescendance. Monsieur X va être influencé par ce ton, s'interroger, et peut-être remettre en question ses idées d'origine.

 

J'espère que mes deux exemples ne sont pas trop tirés par les cheveux.

 

Citation

Et pour ne pas tout voir négativement, même chose si la personne est du bon coté de votre registre de connaissances, pour le dire de cette façon, exemple, une personne que vous estimez, que vous aimez ou qui est juste impressionnante à vos yeux a-t-elle une influence sur votre façon de percevoir ses propos?

Cette fois je vais revenir sur le personnel : je pense que oui, parfois.

Par exemple, si quelque chose m'est dit sur un ton particulièrement déplaisant, le fait que la personne qui s'exprime ait de l'importance à mes yeux peut m'inciter/m'aider à prendre plus de recul et à réfléchir avant de répondre. Mais là ça n'est plus le ton qui influence, c'est la personne en elle-même qui annule l'effet que son ton pourrait avoir sur moi.

Je crois qu'il en irait de même pour quelqu'un que j'estime moins mais dont certains éléments qui lui seraient liés pourraient m'amener à réfléchir avant de me précipiter à répondre (Une personne particulièrement susceptible, par exemple, ou dont la condition rend ses points de vue sur certains sujets restreints).

 

Par contre, que quelqu'un que j'estime beaucoup emploie un ton déplaisant en certaines circonstances et pour certaines raisons peut aussi m'affecter bien plus que si ses propos venaient de la bouche de personnes m'étant un peu moins chères.

 

 

 

...Et j'aurais bien voulu répondre davantage mais je n'en ai plus le temps ce soir ! 142054Russ16.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

Le 12/06/2017 à 16:15, zoba a dit :

ça ressemble a ' the Truman show' ton histoire.

Oui ces exactement ça.

 

Personne d'autre ?

 

Un beau jour vous êtes dans le monde en lequel vous croyiez dur comme fer, et qu'une nuit, vous faites des rêves qui ont tous l'air d'être des souvenirs.
De très étrange souvenir, qui ne colle pas du tout avec "votre monde". Alors vous vous dite que vous aviez beaucoup d'imagination, et vous repensais à votre passé, et la bizarrement, les "rêves" ont l'air de coller avec "votre monde". Les "Souvenir" sont des bout de votre vie qui vous manque, comme des passage entier, ou alors des morceau du style ta le début et la fin, mais pas le milieux et tu pense qu'il y a jamais eux de milieu a se souvenir, et que personne ne vous en a jamais parlait, que vous vous demandaient si ces rêves ne sont pas enfaîte une plus grande réalité que le monde que vous avaient toujours connu. Imaginons, que vous êtes une sorte de Néo bloquer dans une matrice où seul vous pratiquement êtes dedans, mais vous ne voulait pas vous faire passer pour fou, alors vous ne parlez pas directement à des gens de ce qui vous arrive peur de finir dans un centre psychiatrique, tout en sachant que après y avoir réfléchi la 2eme réalité est la bonne et celle que vous avais toujours connue est fausse, mais que même en le sachant vous ne voulait pas faire l'erreur de passé pour un fou étant donné la nature des souvenir. Comment procéderais vous, pour savoir la vérité, en êtres sur a 100% et pas a 99%, sans commencer une conversation trop pousser qui vous nuirez en cas ou votre théorie serait fausse pour la personne a la quel vous la dite?

Imaginons en plus que tous les gens autour de vous le sais, mais que personne ne vous dit rien.

 

Imaginons en plus que dans les souvenirs du personnage, celui-ci décide volontairement qu'on lui efface la mémoire, mais a ça grande surprise quand il les récupère, une bonne partie des gens le connaît, alors qu'il n'a jamais voulu ça, il aurait préféré de loin rester dans l'ombre.
Imaginons que le personnage sait qui le sait, et qui ne le sais pas assez facilement. Imaginons que ces personnes l'ignorent s'ils sentent qu'ils peuvent se faire griller. Imaginons que le personnage quand il en parle les gens sont près a l'écouter, et même le croire sur parole sans donné d'avis, même si l'histoire est folle, d'où que le personnage se doute qui sont au courant.

La question du personnage est pourquoi personne ne lui donne de réponse quoi qu'il sache éperdument qu'on lui ment, le personnage a peur d'en parler directement parce qu'il ne sait pas quelle histoire ils ont de lui.

Dans une telle situation la question est, que faites-vous ? Il ne faut pas baisser ça garde et passé pour un fou, il ne peut pas en parler à sa famille même s'il sait qu'ils le savent, sa famille est du genre traître, et il ni à pas vraiment beaucoup de signe pour qu'il est une VRAIE réponse du pourquoi tout le monde le connait. Il faut prendre en compte que le personnage n'est pas fou, mais que c une situation réelle dans cette fiction.

Modifié par Zaito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, déjà je vais pas te mentir, tu as des problème pour te faire comprendre, ou en tout cas, moi j'ai du mal a comprendre, aussi ma réponse ne sera pas très brillante. Je connais le truman show, je connais le principe de matrix sans l'avoir vu ça devrait suffire.

 

Dans le cas ou tout le monde, sais que je suis dans une fausse réalité, ce sera très dur pour moi d'obtenir des réponses de leur part, puisqu'une déviation de mon comportement pourra être facilement déceler. Ensuite, les hypothèse c'est simple, la réalité c'est plus compliquer. Il se peut que n'importe qui réagisse de manière irrationnelle et imprévisible, a partir de là, la situation étant compliquer, elle deviendra probablement inextricable. 

 

Après, en partant du fait que la personne garde une rationalité a 100% ce qui est compliqué, elle devrais réussir a se lier suffisamment d'amitié avec quelqu'un pour que celui-ci lui explique, mais à encore la fiabilité ne sera pas a 100% au rendez-vous. Personnellement j’essaierai de provoquer de manière "accidentelle" des erreurs, ou de reperer celle qui existe, comme dans le truman show. Par exemple a travers un piratage informatique, pour récupérer des document et autres preuve permettant d'avoir la quasi certitude de l'existence de l'autre monde. Mais là encore, si cela est bien prévu, il se pourrais que cela soit un piège, si le monde est bien pensé, et les 100% ne seront pas atteignable.

 

Je ne peux pas progresser beaucoup plus car je comprend trop mal le problème pour en parler. Et pourquoi cette question? Ou cette expérience que tu nous propose là? Pourquoi la poser ici?

 

@Nnamhock Personnellement, je pense qu'une vérité peut être dite sur le pire des tons, elle restera toujours une vérité, et ça ne doit pas changer.

 

Je suis d'accord avec ça, le plus "difficile" étant d'admettre la vérité, ou en tout cas de la reconnaître comme tel. J'aurais pas exemple du mal a reconnaître l'existence de Jésus comme avérer et incontestable alors que les écrit le concernant, sont peut fiable. Bien sur, tout n'est pas a prendre au premier degrés, mais me faire admettre a au moins 80% que jésus est exister, je manque très fortement de preuve pour m'en convaincre. Si césar, n'avais comme preuve d’existence que ses mémoires, il aurais été difficile a croire qu'un tel personnage est exister, si des faisceaux de preuves se rejoignais pour attester son vécus. Evidemment je n'ai consulter moi même aucune de ces preuves, pour l'un comme pour l'autre, mais je fait confiance. Je fais confiance a l'autorité que j'estime la plus fiable, et en ce moment, les scientifiques, les historiens, les archéologues sont pour moi des autorités fiables. Il est possible qu'on nous ment, et que l'on nous influence a travers cet histoire que l'on nous vend. Cela nécessiterais quand même un très puissant contrôle des moyens de communications de tout types, un contrôles du travail des scientifiques, des historiens, et une absence d’erreurs qui relèverais de la perfection. Hors nous savons tous que l'humain est beaucoup de choses, mais certainement pas parfait, une organisation aussi puissante soit elle ne saurait être parfaite.

 

Prenons un personnage de fiction que j'affection, le détective consultant Sherlock Holmes. C'est peut être le plus parfait des détective humain de fiction, il a une logique quasiment sans faille, une puissance de déduction et de raisonnement quasiment parfaite, une absence d'émotions quasiment total ce qui lui évite les erreurs de jugements, une "lectures" des gens prodigieuse. Et pourtant il a déjà échoué dans des affaires, cela a beau être un détective parfait pour son travail, il est n'est pas infaillible. Cela lui est arrivé, plusieurs fois d'échoué a trouvé la bonne réponse. Nous sommes tous faillible, pour en revenir a mon propos, la théorie du complot est donc improbable. Ne pouvant vérifier moi-même chaque chose, j'accorde ma confiance a la science et au historien. J'aurais pu le faire dans la religion, chrétienne, musulmane, juive, que sais-je, mais elle ont un lourd passif de fautes, et d’erreurs, ainsi qu'un temps très long a prendre pour reconnaître ses erreurs. Peut être, que je suis manipuler, mais là ou je peux vérifier l'existence des champs électrique, de la chromatographie liquide, des mathématique, rien de ce que je devrais "ressentir" dans une église ne me vient. peut être que je n'y met pas du miens, je suis trop septique, mais j'ai quand même le droit de douter, quand rien ne viens.

 

Bon je me suis bien égarer, mais tout ça pour dire qu'il est difficile d’établir une vérité pour chacun. Pour peu que la personne ne croit pas par exemple dans les bienfait ou pas, des vaccins, il sera difficile de lui faire admettre que cela est vrais. C'est peut être là le problème, le ton importe dans ce cas là assez peu, tu auras beau me rétorquer sur tous les ton possible que les vaccins sont mauvais et dangereux, ma "croyance" dans les vaccins fait que je ne pourrais considéré comme vrai le fait que ceux-ci au lieu d'être bon pour la communauté sont un fléau, une création des pharmacie pour se faire du pognon. Je m'excuse au passage d'être retombé dans la caricature précédente, et tien a préciser que cela n'avais que pour but d’éclaircir mon propos.

 

Pourriez vous en toute honnêteté féliciter Hitler pour un truc vrai ou juste qu'il aurait dit et que vous estimez aussi de votre coté vrai et juste, et en même temps aussi dire à Gandhi si vous étiez pas d'accord avec lui sur un point de sa philosophie malgré l'homme de bien qu'il a été?

 

Révélation

original.jpg

Blague a part, disons que je n'irais pas jusqu’à féliciter Hitler, mais s'il énonce un fait sur lequel je suis en tout point d'accord avec lui, même si cela me sera très bizarre, je ne pourrais être que d'accord avec lui. Pour Gandhi c'est différent, car même étant un saint homme, (quoique civilization m'a éclairer quand a son avis sur la bombe nucléaire :p), si un fait qu'il énonce me parait comme incontestablement faux, je pourrais lui rétorquer qu'il y a un point faible dans sa théorie. Par exemple, que faire quand l'état réagit de manière ultra violente, la paix est elle vraiment solution a tout? Attention je ne suis pas un partisan de la guerre, ni contre la philosophie de gandhi, mais pour reprendre le personnage d’Hitler, tout Gandhi qu'il était, ce n'était pas avec des messages de paix qu'il aurais sauver la Pologne d'une invasion s'il en était le dirigeant. Je précise que je ne connais pas sa philosophie dans son entièreté et qu'il a peut être une solution pour de tel problème. Mais j'essaye d'avoir des exemples dans la mesure de mes moyens.

 

Bon sinon vous êtes pas réveiller les gens c'est un peu vide ici, je vous ai refroidit ou vous ne savez pas quoi dire? Vous devez bien un avis nan? ^^ Je ne pense pas que vous soyez des légumes devant vos écran si? Alors partager un peu ce que vous pensez de bande marin d'eau douces ;p Non mais bande de bachi-bouzouks (ouais je sais c'est dur comme insulte). Plus sérieusement si le sujet vous accroche pas, on peut en trouvez d'autre, mais n'hésitez pas a en discuter ici.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Itachiaurion a dit :

Bon, déjà je vais pas te mentir, tu as des problème pour te faire comprendre, ou en tout cas, moi j'ai du mal a comprendre, aussi ma réponse ne sera pas très brillante. Je connais le truman show, je connais le principe de matrix sans l'avoir vu ça devrait suffire.

 

Dans le cas ou tout le monde, sais que je suis dans une fausse réalité, ce sera très dur pour moi d'obtenir des réponses de leur part, puisqu'une déviation de mon comportement pourra être facilement déceler. Ensuite, les hypothèse c'est simple, la réalité c'est plus compliquer. Il se peut que n'importe qui réagisse de manière irrationnelle et imprévisible, a partir de là, la situation étant compliquer, elle deviendra probablement inextricable. 

 

Après, en partant du fait que la personne garde une rationalité a 100% ce qui est compliqué, elle devrais réussir a se lier suffisamment d'amitié avec quelqu'un pour que celui-ci lui explique, mais à encore la fiabilité ne sera pas a 100% au rendez-vous. Personnellement j’essaierai de provoquer de manière "accidentelle" des erreurs, ou de reperer celle qui existe, comme dans le truman show. Par exemple a travers un piratage informatique, pour récupérer des document et autres preuve permettant d'avoir la quasi certitude de l'existence de l'autre monde. Mais là encore, si cela est bien prévu, il se pourrais que cela soit un piège, si le monde est bien pensé, et les 100% ne seront pas atteignable.

 

Je ne peux pas progresser beaucoup plus car je comprend trop mal le problème pour en parler. Et pourquoi cette question? Ou cette expérience que tu nous propose là? Pourquoi la poser ici?

 

Je sais j'ai toujours eux du mal à me faire comprendre, j'ai l'impression que les gens auront les mêmes déductions que moi, alors je ne rendre jamais dans le détail, mais trop faire dans le détail j'ai le sentiment de prendre les gens pour plus bête qu'ils ne le sont du coup j'essaye un entre 2, qui marche rarement si tu veux mon avis. XD

 

Je me suis mis dans la peau d'un personnage fou, qui est convaincu de ça nouvelle réalité, et je me suis demandé comment est un fou dans sa tête dans ce genre de situation. Tu sais le fou est vraiment convaincu à 100% de son délire, peu importe le délire, et je me suis demandé si le fait de parlait avec un fou convaincu ne pourrait pas convaincre les autres de sa folie. J'ai essayé et ça marche facilement, peu importe l'histoire donné, si elle paraît crédible et que ta l'air d'en être convaincu ça marche à chaque fois, ou alors comment le fou voit le monde et quelle serait ces réactions par rapport aux gens qu'il l'entoure.

 

Sinon pour tes déductions je me suis déjà poser les mêmes questions est plus encore, ces pas l'histoire du fou qui importe, mais le comportement, ça qui le rend fou aux yeux des autres, et pourquoi dans son délire il croit vraiment ne pas être fou. Je les posais ici car je n'ai pas d'entourage a par mon grand frère spirituel pour en parlait, mais a à eux la même déduction, du coup j'ai pensé à ce forum, je me suis dit tien peut-être que.

 

Il y a 13 heures, Itachiaurion a dit :

Bon sinon vous êtes pas réveiller les gens c'est un peu vide ici, je vous ai refroidit ou vous ne savez pas quoi dire? Vous devez bien un avis nan? ^^ Je ne pense pas que vous soyez des légumes devant vos écran si? Alors partager un peu ce que vous pensez de bande marin d'eau douces ;p Non mais bande de bachi-bouzouks (ouais je sais c'est dur comme insulte). Plus sérieusement si le sujet vous accroche pas, on peut en trouvez d'autre, mais n'hésitez pas a en discuter ici.

 

Petit point, je suis athée, j'ai chaud, et j'ai la crève. lol

 

Bah en vrac:

 

-Jésus a vraiment existé, mais pas comme ont le décrit sur tout ce qui est "divin", je pense pas que ça vient de lui, mais des autres au fil du temps, ces comme tu sais les histoires de chevalier et de dragon, je vois bien le chevalier avoir tombé sur un varan de komodo, il rentre blessé il va dire a c'est proche qu'il c'est battu contre un lézard de 4 mètres de haut pour prouvé ça virilité. La question n'est pas si Jésus a existé ou non, il a existé, la question est quel et les choses vrai sur lui et quel et les choses fausses. Le fait d'être athée, est de penser, puisque je suis athée tout ce que raconte la Bible(ou les 2 autres livres) est forcément entièrement fausse, ces exactement ce que les athée reproche au religieux de ne pas être assez ouvert, du coup ça deviens bizarre.

 

-Une vérité ces quoi ? En veux-tu en voila, peu importe si tes athées, ou religieux, tu vas t'accrocher à ta vérité, parce que pour toi une vérité ne peut pas être fausse, tu vois, le religieux s'accroche à c'est supérieur qu'ils lui disent la bonne voit à suivre et à quoi ils peuvent croire et y voir d'eux-mêmes, a sa religion, à son mode de vie, l'athée lui s'accroche à c'est supérieur qu'ils lui disent la bonne voit à suivre et à quoi ils peuvent croire et y voir d'eux-mêmes, une vérité ces quoi? Une vérité, une vérité, une vérité, qui peut dire ces quoi une vérité, un vainqueur dit sa vérité, ces tout.

 

-On nous dit de ne peut pas faire les mêmes erreurs qu'on a faite dans le passé, et de bien apprendre notre passé pour mieux appréhender notre futur, alors en quoi le point Godwin à un quelconque sens ? Que ce soi dans l'horreur, ou bien le progrès, cet notre histoire non ?

 

-Bibou biou biou biou, les religions, on a pas besoin d'être un génie pour ce dire que de loin, ou de prêt, ça a tout l'air d'être n'importe quoi. Mais pour émettre un véritable avis dessus, il faut comprendre la religion dans ça totalité, et pas émettre un jugement, avec pour simple preuve quelque oui dire.

 

-Je ne connais pas Gandhi, de nom, mais je ne le connais pas.

 

Je précise que j'ai beaucoup de fièvre. lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnes ? Tout le monde est partie en vacances, je vois, je m'ennuie je ne sais pas quoi faire en se moment.

Bon je relance dans la bonne humeur en tant que athée, tous ça tous ça.

 

-Pensées vous que l'être humain est capable de vivre avec l'Environnement qui l'entoure, avec les autres forme de vie, avec les autres humains, et avec soi-même ? Au final pensais vous que l'être humain est capable de vivre en paix réel sans dominer ou être dominer ?

 

Je ne pense pas.

 

Ou si ça vous plaît pas j'en est d'autre dans mon chapeau.

 

-Pensées vous que les personnalités multiples d'une personne peuvent réellement être distinct des un des autre. Qu'il pense réellement en avoir plusieurs, et que chacune a ça propre personnalité, je vais même allez plus loin, que parfois ils ont leurs propres souvenirs parfois, ça ne se limite pas à 2 ou 3. pensais vous que l'être humain soit capable de "créer" une nouvelle personnalité, et de croire réellement être en phase avec ça nouvelle personnalité . Pensé vous que l'être humain capable d'apprendre par mimétisme une personne si bien que vous ête en tout point identique a sa personnalité . En prenant compte qu'il ne devienne pas complètement fou, si telle est le cas, pensé vous que l'être humain soit capable de prédire à l'avance des choses par pure logique instinctivement, par rapport au personnalité multiple qu'il peut se créé ?

 

Je pense que oui, ce n'est pas pour autant qu'on va l'écouté a la lettre. Je vois bien quelqu'un qui te dit ne parle plus a cette personne il t'entraine dans le fond, la personne va juste ce dire, je fait ce que je veux.

 

-Pensées vous que le faite d'être pacifique, et de vouloir sauver le monde est hypocrite ? Oui.
-Pensées vous que le faite d'être belliqueux, et de vouloir sauver le monde est hypocrite ? Oui.

-Pensées vous que notre monde actuel,  avec une population de plus en plus nombreuse, soit capable de survivre sans pétrole ? Non pas tous.

 

-Pensées vous que l'école nous apprend des choses à la même vitesse que des profs particuliers ?
Je pense qu'une année en tête avec des profs particuliers, vos toutes les années dans n'importe quel établissement scolaire qu'il aurait pu allez.

Je m'ennuie tellement, quoi qu'il y a un peu de mouvement en ce moment, mais pas assez pour que l'ennuie ne revienne pas assez vite.

Modifié par Zaito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On se calme Zaito avec toutes ces questions. ^^ Tu devrais en mettre une en avant pour éviter que le topic ne devienne un débat multiple.;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma, parfois une question en entraîne une autre.

 

Bon, ne rien manger est néfaste à notre santé ?

 

Quelqu'un me dira pourquoi je dis une nouvelle question qui n'a rien avoir avec ça que j'ai dit au-dessus ?  Il n'y a pas de réponse à ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Bon, ne rien manger est néfaste à notre santé ?

Strictement "rien" ou plutôt "très peu" ? Je ne sais pas si débattre sur ce sujet va être facile, mais tu peux toujours préciser ta question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Desolé de ne pas me lancer dans les débat, je passe juste faire un coup de pub pour un ouvrage regroupant des textes philosophique.
Je copie colle mon message tiré du topic végé :

 

"Je me suis acheté le magazine "Le point Référence" de juin/Juillet 2017.
C'est un numéro spéciale dont la thématique est : "L'homme et L'animal' regroupant des textes "fondamentaux".

C'est un vraiment un chouette numéro (hormis le dernier articles, qui est écrit à la vite, et pas pertinent...).
On y trouvera des textes liés aux religions, mais aussi à des nombreux philosophes classiques : Aristote, Pythagore, de l'époque moderne : Montaigne, Schopenhauer, ou contemporaine : Carol J adams, Peter Singer...

 

Au programme de nombreuses réflexions a travers le temps et l'espace quand au rapport Homme/animale.
C'est très bien expliqué et on retrouve a chaque fois des passages originaux.

Beaucoup de chose sont abordées, avec des points de vues très diversifié. On retrouvera aussi les opinions reniant la sensibilité animale (Descartes) ou leurs importance (christianisme) permettant de bien faire le tour du sujet.

 

Je vous le conseil fortement, il m'a bien occupé.
En vente pour 7,50 euros.

http://boutique.lepoint.fr/l-homme-et-l-animal-1015"

En espérant que vous y jetiez un œil, vraiment accessible et complet ^^

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Shadow-x a dit :

Strictement "rien" ou plutôt "très peu" ? Je ne sais pas si débattre sur ce sujet va être facile, mais tu peux toujours préciser ta question.

 

Strictement rien, que de l'eau, en temps partiel, ou dans une grande période donnée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant