Club ouvert  ·  173 membres

Nehpro

L'hypersexualisation dans les Mangas et Jeux Vidéos

Messages recommandés

ensuite, du point du religieux, la religion A à se meler de la vie des autres (dans certains cas). c'est triste mais c'est vrai. après persone n'est obligé de cautionner la bétise des autres, pere ou frere.
par chance, la plupart des gens sont raisonnable (dans une certaine mesure), et PEUVENT changer d'avis et céder à la raison. (mais ca c'est toujours hs. après si ca dérange personne alors c'est ^pas grave ^^)

Modifié par elwendyr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En soit c'est pas un truc qui doit être débattu, y'a des choses qui doivent être remises à leurs places c'est tout.
A partir du moment ou les contenus trop sexualisés sont (pour la télé) affichés à des heures tardives, (pour internet) qu'il y a un contrôle parental, et que les jeux vidéos ont bien les PEGI qu'ils méritent avec des vendeurs qui font attention tout va bien (même si c'est pas le cas actuellement xD).

Plutôt que de mettre la faute sur les créateurs de contenu, c'est sur les distributeurs qu'il faut cracher.
De plus, pour les accidents au Japon, ça n'a absolument rien à voir avec les mangas/jv, c'est justement parce qu'ils sont bien trop sévères avec ça (au niveau social), de fait, les gens passent leurs temps à refouler leurs envies, et au bout d'un moment, ça casse, c'est normal.
Je vous conseille d'ailleurs un très bon anime, qui justement, nous montre un Japon futuriste ou tout ce qui est "indécent" est strictement interdit, allant jusqu'à faire porter des colliers et bracelets à la population pour contrôler leurs faits et gestes, j'ai nommé: shimoneta to iu gainen ga sonzai shinai taikutsu na sekai  (Un monde sans blagues salaces est ennuyeux, trad aproximative), on peut ne pas aimer le genre, mais ça a le mérite de faire réfléchir.

Au final, n'importe quel adulte est capable de faire la différence entre fiction et réalité, mais ça, c'est le travail des parents de l'apprendre aux enfants, et certainement pas aux créateurs de contenus de s'adapter à ceux qui ne sont pas capables de faire leur boulot.

Pour tout ce qui est des pratiques sexuelles, à partir du moment ou les personnes impliquées sont consentantes, qu'ils fassent ce qu'ils veulent, ça ne regarde personne d'autre, d'ailleurs je trouves ça plus malsain d'essayer de connaître les fantasmes des autres plutôt que de réaliser les siens.

Si les gens se mettaient ça en tête, ce genre de débats n'aurait plus aucune raison d'exister (même si à mon sens, ça devrait déjà être le cas maintenant).

Désolé si je me répètes sur certains points, je dois avouer que je n'ai pas tout lu (avec des HS dont certain contenant des pavés immenses, j'en suis venu à sauter des pages).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En réponse à Acherontia.

 Si c'est mon avis sur l'affaire  qui t'intéresse sache que sa ne change pas.

Ce que je n'approuve pas pour ma propre personne je n'approuverait pas cela non plus pour ma famille ni pour personne  d'autres d'ailleurs. 

 

Si en revanche il s'agit d'une attirance que se soit  du même sexe ou de sexe opposé , cela est très normale car cela concerne le coeur qui aime tout simple sans même savoir pourquoi .

On peut même avoir une attirance sur nos parents, nos frères , tante ou même pour des macabés soit dite en passant .

 

Mais es ce que cette attirance doit être cultivé et entretenu au point d'avoir des relations intimes avec ses derniers? 

 

Non sûrement pas , il y'a des limites a ne pas franchir et c'est justement ce qui nous différencie des bêtes.

 

 

En réponse à elwendyr.

 

Un artiste qui n'est motivé que par sa propre satisfaction, je n'appellerait pas ce la un artiste . 

Pour moi c'est avant tout un individu de la société , donc qui connait ses problèmes. 

À travers ses son travail il véhicule un message qui tout doit être son apporte pour cette même société . 

 

Mais il est vrai que tous ne sont pas soucieux de la répercussions que peut entraîner leurs travails.

 

 

Pour ce qui est des principes divins 

Sache que l'accepter ou le refuser n'y changera rien car elle régissent déjà le monde . 

C'est comme accepter ou non l'existence du ciel . 

Et de plus dans nos juridictions ce sont ces même principe qu'on a adopter à nos guise  pour pouvoir établir une société durable . 

 

Et toutes les termes que nous employons dans notre quotidien découle de ses même oeuvres et principes divins que pourtant tous n'ont pas l'amabilité d'accepter . 

 

Pour conclure la religion n'est pas seulement enfermé dans un placard mais c'est répartis dans la vie de tout les jours , et vouloir le dissocier de son contexte est impossible. 

En outre , l'existence même de l'homme nécessite des normes et s'est d'être ignorant que de vouloir s'écarter de toute norme .

 

 

Modifié par emmily

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mmm....bien sur, ce serait bien de donner une définition d'artiste...donc voilà la "mienne" (c'est à dire ce que j'entends par artiste): pour moi c'est une personne qui cherche à concrétiser des possibilités que n'exprimerait pas forcément la nature connue si on la laissait à elle même, et d'autres possibilités aussi. c'est tout simplement quelqu'un qui façonne son environnement pour qu'il ressemble le plus possible à sa vision, qu'il soit le plus proche de cette possibilité.
donc, les œuvres existent déjà indépendamment d'une certaine manière, l'artiste ne fait que les "invoquer" (comme on pourrait considérer que des nombres jamais prononcés et jamais écrits existent quand même).et donc de cette manières toutes les œuvres sont égales dans le sens qu'elles ont toutes leurs propres fins.
donc un artiste compétent succédera dans sa démarcha artistique, c'est à dire qu'il réussira à exprimer cette possibilité. plus son œuvre d'approche de son but, plus il sera jugé compétent donc. c'est ca que j'entendais par intentions. bien sur, l'artiste et d'autres personnes peuvent s'accorder sur la possibilité à exprimer, les intentions et les attentes seront les mêmes, donc l'artiste et le public jugeront de la même manière et c'est le seul moment ou on considèrera que "l'artiste doit quelque chose à son public".

au final, bien sur, ca marche que si on prend ma def d'artiste ^^
à partir du moment ou tu juge son apport à la société, tu ne juge plus l'artiste mais l'être humain derrière. je dis pas que c'est un mal ou un bien par contre.

mmm...principes divins ou lois divines?... mes principes ne sont pas fonctions de la réalité, seul leurs expression l'est. par principe, je veux dire mes principes moraux. peu importe les répercussions qu'ils auront sur mon être, sur ma vie, sur mon existence, j'espère de tout mon cœur que moi futur ne les trahira jamais.
s'ils sont les même que tes principes divins tant mieux, sinon tant pis ^^ (ils auront toujours plus de valeur à mes yeux s'ils sont différent).
tous ce que tu sort est de l'ordre de la croyance, et je refuse de débattre avec des trucs comme ca. pas que je pense que tes croyances ne valent rien, bien au contraire, juste que je veux débattre en utilisant uniquement des postulats et ce qu'ils supposent (donc pas de croyance, juste de la logique. des certitudes qui repose sur une incertitude on pourrait dire ^^). 
j'ai pas compris ce que tu voulais dire par norme. tu veux dire des normes auquel il faut se soumettre? mettre mon cerveau en pause et accepter ce que tous le monde pense, peut être à tort, parque c'est la norme? ou autre chose?
 

"En outre , l'existence même de l'homme nécessite des normes et s'est d'être ignorant que de vouloir s'écarter de toute norme ."
 

tu peux pas faire l'apologie de l'ignorance (parque c'est ce que tu fais en cherchant à savoir quelles œuvres ont un impact  positif sur la société, quelles œuvres ont un impact négatif sur la société, afin de dire "il ne faut (pas) montrer cela. tu censure le possible lui même.). et ensuite nous dire qu'être ignorant c'est nul.
en plus, tu part de la réponse, et pas de la question ici. tu n'explique pas en quoi c'est être ignorant que de vouloir s'écarter de toutes normes. tu le pose. on est ignorant si on ne reconnaît pas ce que tu dis comme vrai (je suis sur que tu fais pas exprès, mais là t'es pas dans l'argumentation mais dans la rhétorique ).

(vous voyez, c'est exactement ce que je dis. du point du religieux, la religion A à se mêler de la vie des autres, on vient d'avoir le point de vue du religieux ^^. mais la croyance n'a pas toujours pour origine la religion, donc bon...).
encore une fois, je juge la réussite d'un artiste sur un plan technique uniquement, et non sur un plan moral.
donc, si on veut juger du danger de l'hyper sexualisation, on ne se prononcera pas sur la qualité de l'art en question (déjà donné les critères de la réussite selon moi), ca nous fera ni avancer ni reculer. c'était juste là ou je voulais en venir.

"Non sûrement pas , il y'a des limites a ne pas franchir et c'est justement ce qui nous différencie des bêtes."
et ces limites... ont été définis par qui au juste? les limites de vitesses sur l'autoroute ont été définis par un gars dans un bar (j'adore dire ca), on peut donc les remettre en cause, parce qu'elle viennent d'un humain. elles sont tributaire d'un raisonnement et d'un jugement faillible, de l'environnement dans lequel on voulait les appliquer... 
mais je pense que tu me parle de limites divines, qu'on ne peut pas remettre en cause tout ca tout ca. comme je peux pas te prouver qu'elle ne viennent pas de dieu (Probatio diabolica comme on dit dans le domaine) bah on avancera jamais.
mais il faut dire que si tu es dans la croyance, les autres sont dans la raison. et comme on est dans un débat....

oh mon dieu, ce pavé indigeste berk... après encore une fois, je pense que la croyance a de la valeur justement par qu'elle rejette le raisonnable...qu'elle se substitue au savoir comme diraient certains....
mais c'est justement pour ca que je n'aime pas la voir essayer de se faire passer passer pour ce qu'elle n'est pas.

pour finir sur le sujet, je fais partie de ceux qui pensent que l'ignorance n'est jamais bonne sur le long terme. et donc qu'on ne doit pas imposer de limites à l'art, au mieux, imposer des prérequis aux "spectateurs" (et pas d'âge ou je ne sais quoi, non, des prérequis de connaissances ou d'expériences. simplement on est pas dans la tête des gens, donc on fait avec l'âge).

Modifié par elwendyr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai décidé de supprimer les commentaires non pas parce que je vous censure mais tout simplement parce que vous avez trop dévier sur le hors sujet qui à la base parle de l'hypersexualisation dans les mangas et les jeux vidéos or dans ce débat sur l'homosexualité il n'y avait plus aucune référence d'un manga ou d'un jeu vidéo.


Si vous souhaitez débattre sur ce sujet en général, ça se passe ici :

 

Au passage si c'est pour qu'à chaque fois vous vous chamaillez sans cesse dans un débat, ignorez/abstenez vous tout simplement. Vos différents, vous les réglez en privé, merci.

 

En bref, merci de reprendre le sujet initial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites