Search the Community

Showing results for tags 'film'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • RomStation's Annonces et Feedback
  • RomStation's Tutoriels
  • RomStation's Problèmes techniques
  • RomStation's La Taverne
  • Uploads's Forum
  • La Rédac''s Let's Play, Playthrough et Walkthrough
  • La Rédac''s Forum général
  • Tournois Multijoueur's Événements et tournois
  • Live Stream's Forum
  • Informatique générale's Général
  • Informatique générale's Sécurité
  • Informatique générale's Windows
  • Informatique générale's Linux
  • Informatique générale's Mac
  • Anime & Manga's Forum
  • Gaming's Forum
  • 14 Rue de l'Imagination's La pause café
  • 14 Rue de l'Imagination's L'Espace Création
  • 14 Rue de l'Imagination's L'Espace RP
  • Pokemon's Forum
  • nintendo's Forum
  • Musiques & sons's Forum
  • Musiques & sons's F.A.Q
  • Musiques & sons's Musiques, sons, créations.
  • Notices & Livrets - Booklets's Topics
  • Monster Hunter's Forum
  • Team Monster Hunter's Forum
  • Cube for Assault's Forum
  • Monster Hunter Team CLUB's Forum
  • **ZEQ2 CLUB**'s Forum
  • unicorns fan's Forum

Calendars

  • Live Stream's Événements live

Blogs

There are no results to display.




Filter by number of...

Found 4 results

  1. SweetBloodegde

    Alita Battle Angel [Nouvelle Version]

    Après Ghost In The Shell et Nicky Larson, c’est au tour de Gunnm de passer à la casserole pour être adapté sur grand écran, et autant vous le dire, il a su nous faire languir ! Beaucoup de gens était pessimiste à l’idée de cette adaptation et je les comprend (Dragon Ball Evolution ou Death Note en tête). Je n’ai pas l’adaptation de Ghost In The Shell dans mon cœur mais j’en parlerai en temps et heure. Cependant, d’autre personnes (dont moi) ont aussi eu l’espoir de voir une adaptation fidèle du manga, mais qu’en est-il ? On a tellement pas eu de chance avec les adaptations d'Hollywood, et d'ailleurs aussi ! Cependant, le monde des manga intéresse de plus en plus les cinéastes, on a eu droit au très bon Illang : The Wolf Brigade (2018) d'Hiroyuki Okiura malgré un échec cuisant au box office. Alita sera t-il à la hauteur ? Je précise qu'il s'agit de mon avis dans cette article, comme les autres d'ailleurs ! Vous pourrait toujours vous exprimez dans les commentaires à propos du film, ça serait avec plaisir de débattre avec vous ! Message Important ! Cette article à été modifié car je n'étais pas satisfait du résultat (et vous non plus d'ailleurs). Il est sorti trop tôt et avec un sentiment de travail bâclé. C'est pourquoi, Alita mérite un meilleur article, surtout que le film est vraiment génial et je ne lui fessais pas honneur ! Mon avis à aussi été modifié sur certain points suite à vos remarques car il n'y a que les idiots qui ne change pas d'avis ^^ L'article sera construit petit à petit avec soin et aura des modifications jusqu'à ma satisfaction personnel. Bonne Lecture cette fois-ci Une des affiche du film ! I/ Alors, On pars à Zalem ou Pas ? Avant tout, sachez que je n’ai lu que les premiers tomes du manga au moment où j’écris ces lignes et que j’ai traité l’OAV ! Il est préférable d’aller voir le film avant de lire mon article ainsi que mon article sur Gunnm, je vais essayer de ne pas trop spoiler. On doit cette adaptation à Robert Rodriguez, cinéaste assez critiqué pour ses films qui vont du très bon au très mauvais. C’est ces collaborations avec Tarantino qui font la qualité de ces films. Personnellement, je vous conseil les très bon Desperados (1995), Planète Terreur (2007), Machete (2010), Sin City (2005) ou encore Groom Service (1995) Cependant, c’est James Cameron et Laeta Kalogridis qui sont au scénario. Pour être précis, c’est une bonne partie de l’équipe qui travaillais sur Avatar qui sont au commande, plutôt rassurant ! L'adaptation de Gunnm à prit un certain temps avant de pouvoir être réalisé. On le doit d'abord à Guillermo Del Toro qui à fait découvert Gunnm à James Cameron, ils ont ensuite commencez à travailler ensemble sur le projet après avoir acheter les droits. De base, c'était Jean-Pierre Dionnet (cofondateur du magazine Métal Hurlant et Les Enfants du Rock) qui voulait acheter les droits et c'était Kirk Wong qui devait le réalisé. Apparemment, James Cameron à fait "une offre qu'ils ne pouvaient pas refuser" (à dire avec la voix de Vito Corleone) et l'ont finalement laissé les droits à Cameron. Le Saviez-Vous? James Cameron et Guillermo Del Toro sont de très bon copain depuis le début des années 90 ! En 1997, le père de Guillermo Del Toro se fait kidnappé par des gens peu scrupuleux à Guadalajara. Ses ravisseurs demandent un million de dollars pour sa libération. Malheureusement, Guillermo n'a pas cette somme parce qu'il travaillait sur le film Mimic (1997). C'est James Cameron qui l'aida en embauchant un négociateur pour payer la rançon. Avouez que c'est une histoire de fou ! Une photo des deux copains ! La production d'Alita commence en 2003 mais ne verra le jour qu'en 2019 pour une simple raison : Avatar ! Ce film fût un frein pour Alita mais fût aussi bénéfique car la technologie du film va énormément servir pour Alita, de plus, le scénario est terminé ! Malheureusement pour Cameron, il préféra misé son travail sur les suites d'Avatar car selon lui, le message est plus important alors qu'Alita, c'est une "bonne histoire", mais il reste producteur du projet. II/ Alita débarque en force ! Je vais être franc, c’est un très bon film, en plus d’être une bonne adaptation ! Sa principale force viens de ses effets spéciaux qui rend le film sublime, l'équipe technique n'ont pas chaumé tellement le film est beau. Dès la scène d'ouverture, le film nous éblouie par sa mise en lumière et cette ville/Décharge qu'est Iron City. Iron City ? C'est la ville de Kuzutetsu dans le manga mais bon, c'est plus simple à retenir ! Je n'ai malheureusement pas vu ce film en 3D mais d'après Jon Landau "On a voulu une véritable 3D, pas l'arnaque proposée par la plupart des films" (Source : FilmsActu) Comment on-t-il fait ? Le film à été filmé en 3D pendant son tournage et non en Post Prod comme la majorité des films, c'est donc une volonté des réalisateurs (Cameron et Rodriguez). Ce sont des caméras que Cameron à conçu lui-même mais surtout la motion capture qui a permit de faire le film. Ils l'ont fait comme un jeux vidéo : les acteurs jouent leurs scènes puis sont refait avec la 3D (des capteurs sont posé sur leur combinaison), donnant ce croisement entre réalité et 3D. Par exemple, le visage d'alita est réelle (sauf les yeux ^^) mais son corps est entièrement en 3D avec le corps de l'actrice comme modèle. Le Saviez-Vous ? Je suis étonné de ne pas avoir parler une seule fois des yeux d'Alita ! Si vous avez suivi l'actu du film, vous avez entendu parler (et probablement vu) des yeux d'Alita. Beaucoup les ont critiqué et même moi ça m'avais un peu choqué. Le problème des yeux est qu'il n'était pas assez gros. Comment ! Oui, l'iris des yeux ont été agrandis de 30% et personne n'a rien vu ! C'est dingue comme un petit détail peut tout changer ! Puisqu'on est encore dans le domaine de la technologie, E-Penser a fait plusieurs vidéo sur le film (Merci à la personne qui me l'a dit ^^), ça serait bête de ne pas les voir : Vous l’aurez compris, le film est agréable visuellement mais il est surtout dynamique. Les combats sont plein de dynamisme, électriques et en jette un maximum sur les spectateurs, et que dire du Motorball qui reste encore dans ma mémoire comme l'une des meilleurs scène du film ! C'est bien rythmé autant par les combats que par les moments "émotions", oscillent entre l'humour et des moments bien plus sombre. Je pense à la scène où Alita découvre le chocolat, c'est une scène très touchante et drôle à la fois ! Bref, on ne s’ennuie pas ! Parlons du Casting, c'est du 4 étoiles, on est d'accord ? Les acteurs jouent tous bien ! Ont retrouve Rosa Salazar dans le rôle d'Alita (elle jouait Lucy dans Bird Box, un tout autre rôle !), Christoph Waltz en Ido (Il jouait le colonel SS dans Inglorious Bastard ou le chasseur de primes Dr King Schultz dans Django Unchained de Tarantino). Ed Skrein en Zapan (Il joue Deadpool !) ou encore Jennifer Connelly pour Chiren (Elle joue Marion dans Requiem For a Dream ou Deborah dans Il était une fois en Amérique). J'ai juste noté que la voix FR du présentateur du Motorball n'était pas top, mais bon, on s'en fout un peu…. Il a aussi une très bonne surprise quand au choix de Desty Nova, qu’on ne voit qu’à la toute fin du film mais chut… Un esprit de guerrier dans un corps de guerrier ! Quels sont les autres qualités du film ? Une certaine cohérence avec le manga, tout en ayant sa propre logique ! Le film a fait le choix de plus s'inspirer de l’OAV que du manga. Ça en avait déplu à certain mais personnellement, ça ne me dérange pas car l’OAV était suffisamment fidèle au manga. Je vous rassure, tout ce qui manquait dans l’OAV, l’armure berserker par exemple, est présent. C’est donc un bon compromis entre le manga et l’OAV pour ce qui est de son intrigue. J’ai aussi noté qu’un passage du film comprenait les 2 versions et ça m’a fait plaisir ! Alita (Gally) est assez fidèle à la version manga mais avec quelques différences plutôt agréables : Elle a un comportement d’adolescente, probablement pour toucher un public jeune mais qui l’a rend unique ! Elle devient touchante dans ‘ses conneries d’adolescentes’, on se sent proche ! Elle est aussi beaucoup plus révoltée envers Ido et les adultes, on peut parler de crise d’adolescente ! Tout le propos du film mise sur le passage de l’enfance à l’adulte, classique, certes. Les références auprès du corps sont nombreuses (le goût, le toucher, le berserker etc...), on assiste littéralement à une gamine qui devient une femme. Alita ne perd rien de son charme du manga, on retrouve aussi ses valeurs et ses combats. La Alita du film n’a donc rien à enviée à celui du manga, c’est 2 visions différentes du personnage. Le corps est un thème très important dans le film ! En plus du thème du passage de l'enfance à l'adulte, on y retrouve une réflexion sur le transhumanisme. Selon Wikipédia, c'est le fait que la science aide à améliorer la condition humaine en augmentant son corps, c'est à dire remplacé des parties de son corps. C'est quelque chose dont beaucoup de monde sont passé à côté (dont moi) mais le transhumanisme est très présent autant dans le film que dans le manga. Il y a deux types de personnages augmentés dans le film: ceux qui l'ont souhaité et ceux qui n'ont rien demandé. Alita est de la 2ième catégorie dans ce film, d'ailleurs, la première fois qu'on la voit en "entier" est justement lorsqu'elle découvre son corps. Zapan est plutôt de la 1er catégorie, c'est quelqu'un qui est quasiment recouvert d'implant partout sur son corps et plus tard, on apprend qu'en faite, c'était partout sur son corps. Zapan est un chasseur de prime qui est dangereux parce qu'il est augmenté finalement ! Si vous avez vu ou lu le manga, un autre personnage important sera aussi augmenté, renforcent vraiment la réflexion du transhumanisme et de l'acceptation de soi. Alita se découvre à travers le combat, comme dans le manga ! Le film suit sa logique et reste cohérent dans son univers et celui du manga et c'est déjà très bien ! Les chapitres du manga sont bien introduit dans le film, surtout le Motorball qui est essentiel dans le film. On notera de bonnes idées comme Victor qui ne fait plus du trafic mais gère des équipes du Motorball, c'est très cohérent. Le film à sa logique mais il est fidèle globalement au manga, je le répète mais quand on voit les anciens adaptations d'autres manga qui part dans des délires incohérent, Alita fait du bien ! Un autre point aussi concerne le rôle d’Ido envers Alita qui est beaucoup plus direct que le manga (Alita dit clairement ce que Ido représente pour lui) ou encore Hugo que je trouve mieux fait que dans le manga/OAV : beaucoup plus rebelle mais il garde son côté gentil au grand cœur….avec ses petits trafics ! On retrouve une aussi une bande de jeunes qui renforce l'aspect "Adolescent" du film. Ce choix écarte le thème de la solitude pour le personnage d'Hugo mais l'avoir fait comme un leader super sympathique d'une bande, ça lui va bien ! D’ailleurs, un des thèmes du film est le racisme envers les corps bioniques, c’est pas flagrant mais en y réfléchissant bien, le thème est bien présent. C’est surtout la présence d'un des "ami" d'Hugo qui n'hésite pas à se moqué et humilié Alita (à ses dépend ^^). Son rôle est peut-être trop prévisible mais comme il n'a qu'un petit rôle, ça passe crème (j'imagine Alita dire ça) Alita et Hugo partage de vrais moments de complicité durant tout le film ! Les références au Manga ne sont pas aussi nombreux mais fera vraiment plaisir au fan du manga le champion du Motorball, qu'on reconnait bien malgré son changement de couleur. Le chasseur de prime qui traque ses cibles avec des chiens mécaniques est présent aussi, il n'a qu'un rôle infirme mais fera plaisir aux fans. III/ Zalem, c'est pas pour demain apparemment ! Certes, c’est une bonne adaptation avec de bonne idées mais il a ses défauts aussi D’abord, la première chose qui m'a choqué dans le film est qu'il est très édulcoré, je m’y attendais un peu avant de voir le film mais pas à ce point ! Le film est trop polie, trop soft dirons même certain, non pas par rapport au manga (imaginer les têtes découpé pour un film grand public). Non, c'est plutôt par rapport aux films standard ! (Chiren n'est même pas toute nue...attendez ! c'est une qualité ça ! je l'avais critiqué dans ma 1er partie sur Gunnm) Il n’y a pas un seul gros mot, pas de décapitation, il y a bien une scène ou deux un peu hardcore, et en plus, j'ai même rit par rapport à une scène précis (Zapan vers la fin pour ceux qui l'ont vu). Par contre, le sang est bleu j'y arrive pas ! certain personnage, comme Zapan , et son pauvre nez, ont modifié leur corps (ça me rappelle Deus Ex) mais ils restent des êtres humains, non ? En faite, il y a très un peu de sang mais je trouve qu' il y a encore moins que d’habitude ! il ne reste pas sur le sol, sauf la scène mythique où Alita en met sur son visage, après je comprend pourquoi on ne montre pas d'où il viens, j'aime les chiens aussi ! Pourquoi ce choix ? Je pense qu’il faut s’en prendre à Hollywood ! Le film est tout public pour attiré un maximum de spectateurs, Venom avait apparemment le même problème...On ne peut que s’en prendre à la logique d’Hollywood ! C'est à ce moment que Zapan à compris, qu'il a merdé ! Un autre problème du film est son manque de développement pour certains personnages, surtout les personnages secondaires en faite. Bien que Chiren ne sert à rien dans le film (créer un robot et au dodo...mauvais choix de mot) elle reste intelligemment bien utilisé. Le problème est plutôt qu'elle est méchante, pour être méchante, un personnage fonction, quoi ! C’est un peu le problème du film : j’ai trouvé les personnages trop manichéen dans leurs démarche alors que dans le manga, il n’en n’est rien ! Seule Alita semble sortir du lot mais entre faire du mal pour soi et faire des bêtises, on ne peut pas vraiment parler de système manichéens. Pour un film qui se veut de ne pas être un blockbuster, c'est plutôt faux Mr Rodriguez. Il est de même pour Ido qui est un hunter warrior plus pour payer sa facture de fin de mois plutôt que par plaisir (comme dans le manga, il faut que j'arrête de comparé). J'ai juste l'impression qu'on essaye de rentrer les personnages dans des cases, un gentil ne peut pas avoir un aspect sombre et l'inverse ! Il faut peut-être se dire aussi que le but du film est de présenté les personnages et non de trop les développés, pour une éventuelle suite…. Quand à la relation entre Ido/Chiren, bien que l’idée était vraiment pas bête, elle n’est pas développé et reste classique. Dommage, c'était vraiment une bonne idée. Le pire reste pour moi le personnage d’Hugo qui est mis en avant durant tout le film mais dont son passé et ses rêves sont passé à la trappe…..c’est un choix incompréhensible car ça enlève une émotion forte à la fin du film et fait perdre une certaine grandeur sur le personnage, surtout que c’est une scène mythique…. Après coup, je pense que c'était un choix volontaire, il y a les amis de Hugo, du coup ça ne pouvait pas être possible On retrouve Grewcica qui remplace Guryushika, dommage qu'il n'a pas la même profondeur que dans le manga ! On peut classer les personnages en deux catégories : Les Gentils et les Méchants ! Je critique non pas le fait que les personnages ne sont pas à 100 % respecté mais le fait que le message de l’œuvre original à été mis à l’écart….et c’est le gros défaut du film selon moi car ça donne l’impression que Cameron à lu le manga et vu l’OAV sans vraiment l’avoir compris, mais je pense que c’est encore la faute à Hollywood pour que le film entre dans les chartes. Il faut partir du principe aussi que le film se veut se démarqué du manga, au fond, ce n'est pas une mauvaise chose. Le Saviez-Vous ? Parce que moi, non ! Alita Battle Angel va être adapté en roman par Pat Cadigan, une auteure réputée pour ses œuvres cyberpunk et qui a remporté de nombreux prix, c’est plutôt un bon choix ! Ce livre pourrait être un bon complément au film ! L’aspect philosophique du manga n’est pas non plus mis en avant, je dirais même qu’il est absent, ce n’est pas une petite phrase sur l’importance de nos actions qui fait que le film reprend l’aspect philosophique du manga. D’autant que le film se veut direct dans ses propos sans la magie du symbolisme, c’est dommage, probablement voulu dans le cas d'une suite mais quand même ! Un dernier défaut important pour moi est justement le symbolisme du manga qui est absent aussi ! Qu’est ce que représente Zalem pour Hugo, Chiren, Ido et Alita ? Le film ne répond pas à la question, en faite, ce n’est même pas une question ! Hugo veut aller à Zalem pour aller à Zalem, pareil pour Chiren. Tout le symbolisme du manga est effacé, comme la ville d’Iron City (Kuzutetsu dans le manga) qui est presque un bon lieu pour vivre, perdant son ambiance inquiétant et lugubre, du moins, je ne l’ai pas toujours ressenti, il fait toujours claire par exemple, pour être lugubre c’est un peu raté. Cependant, ça reste une ville dangereuse avec les chasseurs de prime et "les gardiens". Un petit mots sur les Flash-back présent dans le film qui ne sert pas à grand-chose, surtout à ce moment du manga, à moins d’une suite… La scène du Motorball est inoubliable ! Conclusion….du coup c'est mort pour Zalem ? Aller le voir, aller le voir et bon sang aller le voir ! Le film est très bien et reste une très bonne adaptation.On peut pardonner certains défaut malgré quelques un. Du coup, je pense que c’est une bonne adaptation, surtout avec les autres adaptations qui ont été souvent un massacre. Alita donne un vrai souffle dans les adaptations cinéma et ça fait du bien ! Malgré tout, je pense que le film ravira les non-initiés autant que les fans, si vous êtes pas trop à cheval sur certain point bien sûr. Quoiqu’il en soit, si Alita aura droit à une suite, je serai au rendez-vous…. Espérons qu’il convaincra Hollywood et les spectateurs. Et Yukito Kishiro dans tout ça ? Alors que le film est relativement assez boudé en Amérique et qu'il a un succès moyen au Japon, nous avons enfin eu l'avis de Yukito Kishiro, l'auteur original du manga et Il l'a adoré ! Beaucoup ce sont dit que si il l'avait bien aimé le film c'est parce qu'il n'allait pas enfoncer sa propre série mais il n'en n'est rien. Il a tellement aimé le film qu'il en a fait une affiche exclusive ! Il faut savoir aussi que le film est un carton en Chine à gauche, l'affiche du film par Yukito Kishiro et à droite, l'affiche du film en Chine qui sont vraiment cool !
  2. Cyborgs

    Glass : Billet d'humeur sur un film

    Il faut bien se l'avouer, je ne suis pas quelqu'un de très cinéma, les places ont tendance à coûter cher et des nombreuses sorties, rares sont ceux qui puissent m'intéresser. La pression sociale a fait que mon voisin m'a proposé d'aller voir Glass de M.Shyamalan au cinéma Pathé de Toulon, 12.50 la place, on s'installe. Avant il me demande si j'ai vu Indestructible et Split, j'ai dit non. Après quelques explications... On va voir ce que ce film propose. Je suis pas un critique de cinéma, j'en suis très beaucoup à la première impression... Qui est souvent la dernière d'ailleurs! Si vous n'avez pas vu le film, il est recommandé de le voir quand même. Si vous l'avez vu, eh bien n'hésitez pas à partager votre avis. Avant le Film Je suis un peu suis familier avec l'univers de M.Shyamalan, j'ai vaguement entendu parler d'Indestructible avec Bruce Willis et de Split qui a été acclamé par la critique due à la performance de James McAvoy dans ses (multiples?) rôles, comme une sortie cinéma ça se refuse rarement, mon voisin m'a fait un débriefing avant (et pendant!) la séance avec une discrétion féline. C'est indéniable : avoir regardé Indestructible et Split bien que non indispensable peut être pratique pour bien se situer les personnages en tête et leur passé. Mais Glass est bien construit de telle sorte à ce que pendant sa partie introductive, on puisse se repérer dans cet univers. De ce côté là vous ne raterez pas grand chose si vous n'avez pas vu les films précédemment cités. Attention! Glass n'est pas un film à propos d'un verre d'eau On nous introduit donc le personnage de David (Bruce Willis qui plus il vieillit plus il est badass quand même), qui fait son taf "vigilante" en allant refaire le portrait de jeunes adultes qu'on nous présente entrain de high--kick gratuitement un passant dans la rue, on nous présente ensuite le(s) personnage(s) de Kevin (James McAvoy) qui a (encore) séquestré des jeunes filles. David se fait une mission de retrouver avec l'aide de son fils, l'enfoiré qui kidnappe des femmes en utilisant ses pouvoirs à sa disposition, à savoir le fait d'être incassable et d'avoir des flashbacks en ayant un contact physique avec quelqu'un. Dans cette première partie du film le personnage d'Elijah (Samuel L.Jackson) est très peu présent, on a surtout affaire à un thriller classique qui oppose David et Kevin, ce qui était plutôt sympa. D'ailleurs M.Shyamalan se permet un caméo de lui même dans une scène où il cherche à installer des caméras vidéos surveillance. J'ai pas été convaincu par sa performance, j'ai pas hésité à dire à mon voisin "Mais il nous fait une Stan Lee, est-ce que Shyamalan il se fait son Indestructible--Verse ?" ce qui a valu un petit rire. Cette première partie se termine sur un climax David VS La bête! Ici de la baston assez brutale dans un niveau terriblement humain, quelque chose d'assez terre-à-terre, je ne sais pas si c'est une volonté du réalisateur d'avoir préparé la scène comme telle, mais on est bien loin d'un Marvel ou d'un DC avec une chorégraphie assez ouf. J'ai trouvé que ça rajoutait un côté assez underground du style oui ça se patate, mais ça sait pas forcément se taper à fond. La scène se termine sur une chute du bâtiment avec des agents qui attendent les deux adversaires pour les interner. Attention! C'est la partie du film où ça devient relativement chiant Première partie qui marque, voilà la deuxième. Beaucoup d'exposition, de dialogues, Kevin & David sont internés dans un asile psychiatrique spécifiquement prévu pour eux et un dernier personnage : celui d'Elijah présenté comme catatonique et super intelligent et qui a la maladie des os de verres, et pour l'empêcher d'être trop pensant on le bourre de médoc. On présente un peu le trio qui va encadrer ces trois internés : et ce sont des personnages qui marquent tellement que j'arrive pas à me souvenir de leurs noms. Y'en a un qu'a plus de cheveux que l'autre et qu'est un poil un peu plus fils de pute, et l'autre bah il est moyen con, je dirais même loyal - con personnellement en manquant de lâcher sa carte à Kevin. Ainsi que le Dr.Staple mais on y reviendra plus tard. J'ai oublié le détail des trois-quart du blabla franchement, et regarder la page wikipedia elle aide pas du tout puisque c'est pas indiqué non plus. Dans les grandes lignes ça donne : -Ces surhumains ils le sont dans la tête, en fait ils le sont pas du tout. Oui, c'est comme ça que le Dr.Staple balance ça, La bête c'est dans la tête à Kévin et David l'indestructible c'est dans sa tête aussi. C'est à s'en tirer les cheveux quitte à se niquer le cuir chevelu. Une déclaration comme ça dans cet univers fait pas de sens et flingue un peu le plotwist à venir. Mais le passage énormément chiant, c'est toute cette exposition entre David, Staple, Kevin, Elijah, et trou duc gardien numéro 1 qui pense qu'Elijah se fait la malle de sa chambre et menace de lui péter les os en laissant tomber une lampe torche sur ses jambes (outch). D'ailleurs le traitement des personnages est relativement inégal : David se fait rosser dans sa pièce avec des capteurs qui l’inondent (parce que l'eau c'est sa faiblesse) mais pas grand chose d'autre. Le personnage de Kevin a droit à le plus de traitement avec le plus de dialogue et la présence des flashs qui permettent de switcher ses personnalités, puis Elijah qui... bah il est dans les vappes mais la plupart du temps il fait des trucs. D'ailleurs, tant qu'on y pense, pourquoi est-ce que le personnage de Kévin ne se bande pas les yeux? Ce sont les flashs qui l'empêchent de s'enfuir, doit bien y avoir une personnalité qui ai l'idée? Bon c'est p'tet dans ma tête, vu que le personnage qui tente de se sauver à répétition c'est le plus jeune d'entre toutes les personnalités. La partie la plus chiante de la partie la plus chiante Forcément pour donner un peu de péripéties à tout ça, on suit Joseph, Cassey (la séquestrée qui a survécu dans Split) et la maman d'Elijah dont je ne me souviens plus le nom. Joseph c'est pour du comic relief où il tente de mentir au Dr.Staple dans un texte mal construit qu'elle démonte à chaque argument, Cassey ramène la vraie personnalité de Kévin, et la maman d'Elijah dit que son gamin est très intelligent. Et là, on vient vraiment dans, pour moi, la partie grave je me la raconte du film. Le parallèle avec les comics. Je ne sais pas combien de temps on nous a martelé, les 3 personnages lisent des comics, passent dans des boutiques pour acheter des comics, Joseph recherche un comics qui pourrait lui rappeler son papounet et il en tombe sur un qui s'appelle... The Beast! Pas celui des X-Men d'ailleurs ça coûterai trop cher. Par contre la mise en scène de la boutique de comics est relativement cool et donne bien cette ambiance un peu geek, un peu vide-grenier, avec des cartons pleins de comics usés par le temps et ça, je salue. Mais tout le débat qui s'ensuit à dire... Oui mais vous voyez dans les comics y'a des gens qui font ça! Ce à quoi le Dr.Staple réponds un équivalent de "Mais c'est de la power-teen fantasy voyons la réalité c'est pas la fiction haha" - SUEURS FROIDES - Et là Je sais plus quel personnage qui pense... Et si les comics c'était pas de la fiction c'était une manière de faire de l'HISTORIQUE ! J'ai regardé mon voisin, mon voisin il m'a regardé, j'ai regardé l'écran. Je me suis gratté la tête, j'ai débranché un peu le cerveau. Je suis vaguement familier avec cet univers comme je l'ai déclaré ci-dessus, mais je trouve ça relativement gros, je pense surtout que le problème vient du fait... bah des comics j'en ai à la maison, c'est étrange l'idée de me dire "et si le Tombraider cross The Darkness ou Tombraider cross Witchblades" sont historiques ? Au risque d'être complètement sexiste... Si des femmes comme ça existaient! La partie où le film devient moins chiant mais avec des incohérences gros comme le nez au milieu de la figure Elijah annonce à Kévin que La bête doit se régler avec David sur un lieu publique pour faire savoir que les gens super comme eux ça existe. Là tout va un peu plus vite, Gardien con n°2 se fait péter avec un coup de verre, Gardien n°1 constate qu'il est allongé sur le lit sur la caméra de vidéo surveillance avec une grosse flaque de sang et demande si tout va bien (non il est mort ça va pas bien), Gardien N°1 se fait péter dans une scène qu'on a vu dans le trailer. Et euh... Bon, il a été établis que quelques policiers, 2 gardien et le Dr.Staple travaillent ici que pour 3 patient, un noir, un chauve sans barbe, un chauve avec barbe. Elijah balance à David qu'ils vont se retrouver dans un lieu publique et qu'il va tout faire péter sauf s'il arrive à démonter la porte. Cela me fait penser que j'oublie une petite partie, le moment où Dr.Staple fait douter David qu'il a des super-pouvoirs alors que bah... Et que bah même si tu penses que c'est juste dans ta tête les faits sont là, t'es incassable (ha!) Donc, Elijah et Kévin arrivent à se casser... Incognito? Excusez moi mais ça c'est gros, y'a que trois putains de patient qui ont des physiques atypiques comparés aux autres, c'est pas en se déguisant comme une infirmière qu'on constate pas qu'ils sont entrain de se sauver... Enfin. Ça m'est resté en travers de la gorge. Le dernier acte qui se passe avec des révélations et de la baston Toujours en parallèle avec les comics (là c'est le moment où le super héros affronte son Némésis dans un climax!) sur une place de parking, encore une chorégraphie mais un peu mieux faites, de la baston David Kévin à en avoir que plus soif et un Elijah qui se fait péter avec ses os de verres par la bête. Spoiler alert : Donc on a de la baston, un peu d'enjeux, le personnage de Cassey qui vient calmer le jeu, un peu d'exposition pendant ce temps côté David qui apprends qu'en fait... Re-Spoiler alert du coup. Bon voilà, hein on approche la fin du film, le jeu se calme après moult-péripétie, une fois le conflit réglé on retrouve le Dr.Staple dans une boutique de comics, elle entends une conversation entre deux geek qui ont un dialogue typiquement geek à propos du "Oh c'est dingue ce super-villain il a toujours un jeu d'avance sur les plans du gentil", elle doute, retourne dans son asile et là. Avis final ? N'empêche qu'avec les parallèles aux comics, le film qui a tendance à être un peu lent, les incohérences grosses comme mon poing... j'ai quand même bien apprécié le film. On va dire qu'il serait bête que Shyamalan ne fasse pas de suite, vu que ça finit clairement sur un cliffhanger. Bien qu'il y ai aussi des trucs niveau cinématographie qui sont assez cool (certain plan filmés avec un traveling VERTICAL monsieur qui donne une sensation de perdre ses repères), mais aussi un putain d'abus des close-up sur les visages des personnages qui regardent la caméra en parlant. En discutant avec mon voisin, lui a été un poil déçu, il s'attendait plus à un thriller David vs La bête, mais on est quand même ressorti content de notre séance et non content de s'être payé 12.50€ notre place de cinoche, on est parti se prendre un KFC en parlant du film.
  3. Istriel

    Devdas - Parvati Chakrabôrty

    From the album: Fanarts mix not video games

    Devdas est avant d'être un film Bollywoodien, est un roman indien relatant une histoire d'amour tragique à la Roméo et Juliette. Je n'ai jamais lu ce roman mais j'ai adoré le film qui est magnifique pour ses décors grandioses, ses costumes , ses chorégraphies et sa musique. Le tout porté par deux stars de ce genre de cinéma : Aishwarya Rai et Shahrukh Khan‎. Voci donc, l'héroïne tragique Parvati Chakrabôrty dit "Paro" dans un style un peu à la Disney. Un jour peut-être je ferai une colo. Croquis au crayon à papier.

    © Istriel - http://istriel.deviantart.com/

  4. GuiltyAxer

    Despicable Me 2

    From the album: Jaquettes de jeux #HACK