Search the Community

Showing results for tags '3ds'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Official forums
    • Feedback
    • Technical issues
    • Uploads
    • Multiplayer
    • Creations
    • The Tavern

Categories

  • General
  • Online
    • Multiplayer
  • Games
  • Emulators
  • Data

Blogs

  • Le Bazaar de la Liche
  • Pax
  • MaiffaInes
  • Meliw
  • Les Tests d'un Chat Simiesque
  • Lurcal
  • Blankaquatique
  • EdwardCarnby96
  • CRk31
  • Annatar78
  • ziggourat
  • Rrrrufus
  • Lightstar
  • NickHarwitt
  • MacLeeraw
  • shertigan
  • Nnamhock
  • Whiskybar
  • Bremmus
  • NIMAI
  • battleman45
  • Slurpcanon
  • Grumpyon
  • Twin
  • Hugod
  • Vinlange
  • Tongpall
  • Lighto
  • Virus91
  • Absalon
  • Vaylis
  • Akihiro
  • Sylvana
  • geextah
  • Quazarn
  • avare
  • Shak
  • cedric
  • Problèmes graphique FF X-2
  • Mancave
  • les chronique d'un fan de star fox
  • Arka354
  • Devblog
  • Le domaine du Chat Geek
  • Multi joueurs
  • Les Archives de la Rédac'
  • Anima
  • Probleme d'ouvrage avec les jeux GC
  • Le Roi des Koopas, Bowser
  • retrogix
  • Match Super smash bros 64
  • GAME JACKETS
  • GAIDEN 62
  • TheDarkGamer
  • Aider moi sur kh2fm
  • jeux Pc
  • Le Capharnaüm du Chat Simiesque
  • morou1989
  • penichon
  • Game all
  • Celle qui manipula le Destin
  • Heroes & Heroes Reborn
  • Heroes
  • L'Ere des Wyvernes
  • Charmed
  • Sliders Les Mondes Parallèles
  • jeggkf2
  • obscure the aftermath fr recherche multi et conseil
  • Les Chroniques De Sarah Connor
  • la chronique du croiser
  • Fan de How To Train Your Dragon
  • d4rw4
  • je suis en stream venez dicuter
  • live twitch
  • super smash flash 2
  • pourquoi il n'y apas de jeux de wii ou de DS ?
  • écran noir
  • Emulateur Dolphin x64 ne s'ouvre pas
  • pourquoi que a chaque fois que je active un jeu gamecube sur mon emulateur dolphin? (mettez un guide de comment faire svp)
  • angeldeath
  • Inktober 2019
  • RetroGameBan
  • aventure pokemon argent saison 1 episode 1
  • Volo
  • Le Frigo De PenPen
  • Sonic Robo Blast 2 v2.2
  • lag emulateur dolphin
  • Mais qui est donc ...
  • xicor
  • téléchargement beuguer
  • THE STORM
  • Sondages
  • Euh... a quoi sert l'abonement déja -_-
  • les critique du croiser
  • Ice et les jeux ppsspp
  • Team zozo64
  • Marie héno
  • bon vieux temps
  • PREDATOR avec Scharzy
  • TRON LEGACY
  • A quelle jeu vous jouez en multijoueur
  • A quelle jeu jouez vous en multijoueur
  • Naruto: The Nine Tails Form
  • l'entraineur 2000-2001
  • POKEMON
  • cannabis medical spiritualité
  • fire emblem



Filter by number of...

Found 4 results

  1. Paxdu92

    Luigi's Mansion 2

    Bonjour, bienvenue dans notre agence immobilière. Vous cherchez une maison ? Nous avons ce qu’il vous faut. Plutôt classique ou avec un grand jardin ? Si vous cherchez quelque chose qui sort de l’ordinaire, nous avons aussi une charmante petite maison près de la neige, parfait pour faire du ski… et se casser la jambe. Oh non, ne me dites rien, je sais ce que vous cherchez ! Une grande horloge avec des ruines ensablées ? Ah oui c’est vrai, c’est pas une maison ça… Que dites-vous ? Le manoir près de la colline ? Marché conclu monsieur… hum... K. Tastrof ? Oui c’est ça, j’ai bien prononcé. Merci d’avoir fait appel à nous, oh attendez! Juste une chose : soyez prudent la nuit ! Deux Lunes ? Quelle surprise lors de l’E3 2011 ! Un nouveau Luigi’s Mansion, après 10 ans d’absence ! Si je fus agréablement surpris à ce moment là, j’étais plutôt intéressé par Paper Mario... qui au final se montra décevant. Luigi quant à lui, ne m’emballait pas tant que ça. J’ai bien aimé l’épisode Game Cube, mais je n’étais pas non plus fan de ce jeu. Les infos concernant cette suite était peu nombreuses, tout ce qu'on savait c’est que Luigi allait devoir visiter 3 manoirs différents. J’espérais donc une triple durée de vie mais ce n’était pas suffisant pour me donner vraiment envie de l’attendre. C’est au final, au fil des jours, que des infos ont été données au compte goutte. Un multi joueur, 5 manoirs à visiter, un étrange sous titre : Dark Moon (qui est le titre Américain) et une interview de Myamoto disant que l’aventure serait plus orientée énigme. Là, j’ai commencé à attendre ce jeu, c’était suffisant pour vraiment me donner envie de l’avoir. Alors mieux que le premier ? La réponse est oui ! Pour faire un rapide récapitulatif, le premier Luigi’s Mansion est sorti sur Game Cube en 2001, donc, au lancement de la console. Ayant un univers particulier, plus « sombre » que d’habitude, Luigi est le héros et la progression est assez lente. Ce « Resident Evil Junior » fit une entrée remarquée mais beaucoup de joueurs, dont moi, pointèrent du doigt une mauvaise durée de vie. Le jeu étant assez court, il n’y a même pas d’objectif annexe, juste une difficulté supplémentaire en fin de jeu. Quoiqu’il en soit, on retrouva souvent les personnages tels que le professeur K. Tastrof ou les fantômes, dans divers jeux tels que : Mario et Luigi Super Star saga, Mario Power Tennis, Mario Kart DS, etc… Cette suite, dont personne ne pensait voir le jour, se déroule donc après les événements du un, et pas la peine d’avoir fait le premier pour comprendre le maigre scénario, quelques petites références seront faites. La vallée des ombres est un coin pour le moins étrange, surtout la nuit. Elle abrite de nombreux fantômes... pacifiques. Le prof. K. Tastrof ayant installé son laboratoire dans un vieux manoir, décide de travailler sur les phénomènes paranormaux de la région. Mais un soir de travail, alors que tous les petits ectoplasmes aidaient le savant, une ombre ronde parcouru le ciel sous un clair de lune et de croissant. Vous ne comprenez pas ? Il y a deux Lunes dans la vallée des ombres. La Lune normale, qui est dans l’espace, puis une autre très spéciale : petite et violette, sous forme de croissant qui vole au dessus de la région. Je disais donc, une ombre se rapprocha dangereusement de la Lune Noire. Elle posa ses petites mains boudinées et soudain tout explosa ! Le sombre croissant se divise en 6 morceaux qui s’éparpillent dans la vallée, en particulier dans les manoirs. Puis tout commence à se dérégler, de la brume se propage partout et les gentils fantômes deviennent agressifs ! Mais pas trop, hein, il y a pas écrit Pegi 18 sur la boite. Le manoir de K. Tastrof est sans dessus dessous et après avoir mis un peu d’ordre, il décide de remédier au problème en appelant une vieille connaissance qui pourrait faire le sale boulot. Ailleurs, dans une petite maison (hein ?! Où est le manoir du premier épisode ???) Luigi dort paisiblement devant la télé. Puis soudain, il se réveille en sursaut et se fait aspirer dans son téléviseur, qui le propulse dans le laboratoire. Secoué par le voyage, ce bon vieux K. Tastrof explique au plombier que la Lune Noire a été détruite et que la situation pourrait devenir critique si rien n’est fait pour y remédier. Il lui explique aussi qu’il a été « pixélisé » grâce à sa nouvelle invention : le télépixelisateur, qui permettra donc d’aller voir ailleurs, dans les autres zones de la vallée des ombres. Ce n’est pas tout ! Un nouveau Ectoblast a été conçu par la même occasion : le model 5000. Pour les nouveaux arrivants, sachez juste que c’est le fameux aspirateur que Luigi utilisera pour capturer les fantômes, pas si différent que le 3000 du premier jeu. Luigi sera donc embarqué bien malgré lui dans cette histoire. Après avoir dépoussiéré le premier morceau de Lune, il est temps d’aller chasser du fantôme !!! Autant vous mettre dans le bain tout de suite : l’humour est très présent, au détriment de l’angoisse. Luigi’s Mansion n’était pas un jeu qui fait peur, pas du tout même. Mais il avait cette ambiance effrayante : peu de musiques, des fantômes qui apparaissaient par surprise et ce fameux moment où il y avait une coupure d’électricité me reste dans la mémoire comme étant le passage plus « angoissant » du jeu (j’étais jeune quand j’y ai joué). Ici : des jeux de mot du prof, des mimiques de Luigi complètement loufoque dignes d’un cartoon et des fantômes qui font des pitreries avec l’environnement. A cela s’ajoute une musique constante et un professeur qui vous harcèle sur votre Nintendo DS, pour dire ce qu’il faut faire. Bref c’est une ambiance sympathique qui en ressort. Oui, vous avez bien lu, je parle de DS. Fini la Game Boy Horror, là on se modernise. A la manière d’un Codec de Metal Gear Solid, vous recevrez des appels pour savoir ce qu’il faut faire, quand il faut rentrer au QG ou avoir l’avis de K Tastrof. Donc autant vous dire que vous n’êtes plus seul. Ce n’est pas un mal, l’ambiance est bonne et l’humour, sans être hilarant, fait sourire de temps en temps. Mais du coup, on est loin du mystère et de la solitude qui était présents dans le premier. L’intrigue n’est pas très intéressante et seul un petit élément pourra soit surprendre, soit faire sourire les connaisseurs du premier jeu. La progression étant coupée en mission, vous reviendrez régulièrement au labo, ce qui hache un peu le rythme et retire un peu ce côté aventure présent dans le un. Suivant toujours un objectif définit et logique, il faudra trouver une clef, poursuivre des fantômes, visiter un lieu précis, sauver un Toad puis l’escorter, etc… Bref, la narration est présente sans que ce soit passionnant. Plus de manoir… Les missions sont nombreuses et divisées en certains nombres dans les différents manoirs explorables. Comme déjà dit, l’une des nouveauté est la présence de 5 lieux à visiter au lieu d’un. Ne vous emballez pas trop vite, cela ne veut pas dire que la durée de vie est multipliée par 5 ! Plus petit que le grand manoir de la première aventure, ils seront en revanche plus variés (pour mon plus grand plaisir mouahahah !!!). On a donc le manoir classique, puis viennent des zones à l’architecture différente et aux thématiques distinctes. Quel est l’intérêt me diriez vous. La possibilité de créer de nouvelles énigmes pardi. Faire des choses qui n’auraient pas été possibles dans une simple demeure, comme utiliser des graines-ballons pour s’élever dans les airs, régler des horloges à la bonne heure pour ouvrir une porte, faire fondre la glace pour se frayer un chemin et j’en passe… enfin pas tant que ça en fait. Nous venons donc à un petit soucis du jeu : les énigmes se renouvellent très peu, il est donc rare d’être surpris en se disant « Oh ! Quelle bonne idée ! » . Des bonnes idées il y en a, aucun souci, mais elles sont juste peu nombreuses. En plus d’avoir la possibilité de courir, le matériel fourni à Luigi s’étoffe au fur et à mesure que l’on progresse dans le premier manoir. Mais une fois que l’on a bien compris le fonctionnement, plus rien ne pourra vous bloquer. En gros, les énigmes se résolvent souvent de la même manière. Le révéloscope est une nouveauté du jeu, c’est une sorte de lampe qui lance une lumière magique faisant apparaître les objets ou les fantômes invisibles. L’idée est très bonne et oblige au joueur de fouiller le moindre recoin avec cette lumière. Faites attention, la batterie est limitée, mais elle se recharge très vite. Autre solution : utiliser votre aspirateur pour aspirer ou souffler des éléments du décor tels qu’un tapis, une petite corde, une manivelle, etc… souffler est donc plus utile que dans le premier jeu. A cela s’ajoute votre lampe torche qui permettra, en plus d’éblouir les vilains fantômes, d'activer des interrupteurs ou des éléments spéciaux. Puis enfin, vous pouvez interagir avec l’environnement. Donc du coup, avec la lumière, l’aspiration, le révéloscope et l’interaction, on finit forcément pas trouver la solution ! Il est rare de bloquer et si ça arrive, c’est que vous n’avez pas bien fouillé ou que vous n’avez pas utilisé un objet du décor tel qu’un seau d’eau pour faire pousser une plante par exemple. En plus des énigmes, la chasse aux fantômes est toujours présente et relativement similaire à l’épisode GC. Il faudra éblouir le spectre en restant enfoncé sur la touche A. Plus vous restez longtemps, puis la lumière sera forte et étendue, permettant d’éblouir plus loin. Une fois que le fantôme est tétanisé, vous n’avez plus qu’à l’aspirer en restant enfoncé sur R et en bougeant le stick dans le sens opposé du fantôme, qui tente de s’enfuir. Au moment de l’aspiration, celui-ci présente un compteur de vie qui peut être plus ou moins élevé en fonction de l’ennemi. Descendant plutôt lentement, une barre de puissance augmente au fur et à mesure que vous bougez dans la direction opposée. Une fois un seuil atteint, vous n’aurez plus qu’a appuyer sur A pour lui lancer un grand coup qui fera descendre les vies d’une bonne quinzaine de points. Amusants et rapides, ces moments d’action viennent rajouter un peu de piment à une progression relativement lente. De plus, afin d’accentuer la variété, les ennemis sont donc différents, comme dans le un, avec des caractéristiques propres, allant du simple vert au gros rouge en passant par le fourbe bleu. Il existera par la suite des versions plus puissantes, une fois proche de la fin. Il existe aussi d’autres espèces telles que les momies par exemple mais je vous laisse découvrir ça. Si les grands fantômes qui avaient tous un style dans le premier, ne sont plus là, il reste toujours des boss. Je ne vais pas m’attarder sur eux car il ne sont pas super intéressants. Le premier est pas trop mal mais manque de charisme (tout comme les autres en fait). Les suivants seront soit classiques soit sans intérêt. Celui de la neige est pas trop mal car plutôt amusant et original. En plus de tous ceux là, il y en a un assez spécial qui est l’éctochien. Ce petit toutou sert pour le scénario, il n’est pas vraiment méchant mais il sert aussi dans le gameplay, car si vous trouvez un os d’or, l’ectochien viendra vous sauver du game over. Enfin, que serait un jeu Mario porté sur l’épouvante, sans ses fameux Boo, qui ici sont présents dans une très bonne quête annexe. De l’annexe, il y en a, et heureusement en fait. Dans l’ensemble j’ai mis 13 heures pour arriver au bout mais si vous êtes un rapide, alors ce sera la moitié qu’il vous faudra. Oui, 6-7 heures si vous foncez tête baissée sans chercher ou le double si, comme moi, vous prenez votre temps et farfouillez chaque tiroir. Une fois l’aventure terminée, j’ai refait quelques missions qui m'ont alors pris moins de temps. Elles sont toutes chronométrées, ce qui permet donc aux fans de scoring, de pouvoir essayer de pulvériser leurs temps ou leurs scores (il y a un système de notation allant de bronze à or). Pour rallonger la durée de l’aventure, le contenu annexe est conséquent. Pas aussi riche qu’un Kid Icarus Uprising, il y a divers petits bonus sympathiques qui viennent donc gonfler l’ensemble ou bien la rendre plus intéressante. Récolter de l’argent, permettra à la manière de points d’expérience, d'augmenter la puissance de l’ectoblast 5000. La jauge de force et la barre de batterie du revéloscope pourront donc être renforcées. A cela s’ajoute des gemmes de couleur au formes distinctes, très bien cachées dans chaque manoir. Toutes les trouver est un sacré challenge. Pour le moment je ne sais pas ce que cela débloque mais ça constitue un bon défi. Enfin, s’ajoute la fameuse quête des Boo, qui dans chaque mission du jeu, se cachent dans un objet invisible. Quand tous les Boo d’un manoir sont trouvés, il est alors possible de faire une mission bonus qui demandera d’aspirer plein de fantômes en explorant une énième fois l’environnement. La question que vous devez vous poser est : combien y t il de missions ? Les trois premiers bâtiments en sont composés de 5, plus une bonus et un boss. Surprise, au 4ème… il n’y en a que trois pauvres ! (Plus boss et bonus). Le dernier n’est composé que de quatre, c’est déjà mieux, mais pourquoi ne pas avoir fait partout 5 missions ? Je ne comprends pas, c’est pas bien gênant mais du coup on passe plus de temps sur les premiers manoirs et le 4ème j’ai l’impression de l’avoir fait à la vitesse éclair. Dans l’ensemble, chaque mission se concentre sur des parties/salles spécifiques de chaque manoir, donnant un côté unique à chaque stage, ce qui est une bonne chose. … et plus de joueurs Si ces quêtes ne vous suffisent pas en plus de l’aventure principale, il existe cette excellente idée qu’est le mode multi-joueurs ! Votre ami n’a pas le jeu, pas grave, on peut jouer avec une cartouche. Votre ami n’a pas non plus la console, pas grave, le online est là. Si vous avez la wi-fi bien sûr. Bon sang, je ne m’attendais vraiment pas à ce que Nintendo et Next Level Game travaillent autant cet aspect secondaire du jeu. Quand j’ai su qu’il y aurait un multi, j’étais persuadé que ce serait du local avec plusieurs cartouches où l’on joue à un petit mode de jeu qui occuperait 5 ou 10 minutes. Pas du tout ! Sans être aussi fun qu’un Mario Kart, il pourrait concurrencer avec le multi de Kid Icarus par exemple… mais ce n’est pas le même genre de jeu. Je suis surpris parce quand on voit les options à plusieurs qu’offrent Super Mario 3D Land ou encore le misérable New Super Mario Bros. 2, je ne m’attendais pas à autant de possibilités. Bref, vous l’avez compris, c’est accessible, temps mieux, maintenant est-il amusant ? ça dépend du mode que vous faites. Ils sont au nombre de trois : - Chasse : le mode « classique ». Il faudra aspirer tous les fantômes de chaque pièce pour passer au niveau suivant. Pas grand chose à dire, il est simple et plutôt sympa, à plusieurs on s’amuse bien. - Traque : une sorte de cache-cache. Vous devez trouver la niche des ectochiens, une fois fait, les clebs s’en vont se cacher et vous devez utiliser votre révéloscope pour les retrouver. Tous attrapés, vous passez au niveau suivant. Attention vous n’avez que 5 minutes pour chercher. Je l’ai trouvé ennuyant, au bout du deuxième niveau j’en avais déjà mare. C’est assez lent, il faut chercher, bref ce n’est pas très fun, une sorte de mode chasse mais avec de la recherche en plus. - Sprint : Vous devez trouver la sortie qui mène au niveau suivant... sauf que vous n’avez qu’une poignée de secondes pour ça. Attraper tous les fantômes d’une salle permet de gagner un chronomètre permettant de rallonger la durée du timing. C’est le plus dur car on peut perdre très rapidement si rien n’est fait ou si un autre joueur traîne. En revanche je trouve que c’est le plus amusant car il met la pression et il n’y a pas le temps de roupiller. A chaque fin de niveau des pièces rouges, au nombre de quatre, s’éparpillent. Si tout le monde les trouve, une petite loterie s’effectuera avant le prochain niveau, permettant d’octroyer un bonus à un joueur. En plus, la monnaie trouvée en cours de partie permettra à l’équipe d’augmenter la puissance de leur ectoblast. Bref, c’est très bien fichu. En plus les options sont paramétrables : 5, 10 ou 25 niveaux pour rallonger la durée de la partie. A cela s’ajoute la difficulté qui va de normale à extrême. Si le solo vous a paru trop facile, vous aurez de quoi faire ici. Vous pouvez quitter une partie sans que cela interrompe celle en cours, ce qui est très bien. En plus il est possible de communiquer, ce qui faisait tache à Resident Evil Revaltion. Ne vous excitez pas, c’est très basique, la croix de la 3DS permet à Luigi de dire quatre phrases : hé ! , Beau travail ! , Merci ! et Au secours ! (qui se prononce très bizarrement…) Les phrases sont aussi possibles en solo mais différentes et pas aussi amusantes que le « Marioooo ?! » du premier épisode. Qu’importe, parlons plutôt des musiques. Je vais le dire très franchement : soit ça tourne en boucle et c’est pénible, soit ça tourne en boucle et on s’en fiche. Bon, seules deux musiques sortent vraiment du lot ! L’écran titre, qui est très réussi, me fait penser à Professeur Layton mais avec des sons « extraterrestres » en plus (vous savez, ce petit sifflement bizarre). Le son du violon est joli, il donne un côté mystérieux et entraînant. Ensuite, autre bonne musique, mais ça il fallait s’en douter, le thème principal de Luigi’s Mansion. Qui ici est remixé de deux manières. L’une au violon, que l’on entend au laboratoire et l’autre en version « téléphone » quand K. Tastrof cherche à vous joindre avec la DS. Cette dernière m’amuse, je sais pas pourquoi. En tout cas, cette fameuse musique reste une fois de plus dans la tête. Et le reste donc ? Et bien je n’en suis pas sûr, mais j’ai l’impression que c’est toujours la même musique mais à chaque fois remixée. Bref, j’ai tout oublié, c’était pas mauvais mais bof. Alors que le premier n’avait pas beaucoup de musiques et proposait des silences, cet épisode 2 ne le fait pas, ce qui enlève un peu de l’ambiance « sombre ». Luigi chantonne beaucoup moins, même presque pas. Après les bruitages sont très bons, la foudre, les phrases étranges de K. Tastrof (qui me font toujours rire), les cris des fantômes (moins classes que dans le premier) ou encore les petits aboiements de l’ectochien, tous, sont très réussis. Pour la partie visuelle, je trouve ça bien joli mais… lors des plans rapprochés j’ai vu que les textures manquaient cruellement de travail. Même critique que pour Wario World, on a cette impression de « pas terminé » . Mais ça ne dérange pas ici, pas parce que nous sommes sur console portable, mais parce que les effets d’éclairage sont très bien faits et jolis permettant de cacher ce côté « aplat de couleurs ». Quand on voit les gros plans sur Luigi, on dirait presque un pantin articulé et certains murs sont incroyablement basiques. Les toiles d’araignée ressemblent à des élastiques et ne vous attendez pas à voir des sols lisses et brillants comme du carrelage. J’ai vraiment l’impression que le jeu est moins beau que le premier, c'est dingue ! Mais en contre-partie, les décors sont beaucoup plus interactifs, plus animés ! Et comme déjà dit, les effets d’éclairage sont bien faits. Je pense que si les textures n’ont pas été aussi bien travaillées, c’est pour éviter que le jeu ralentisse ou que le multi lag... parce que oui, le jeu est très fluide ! Même en ligne. Bref, c’est joli, ça se laisse regarder avec plaisir bien sûr, mais ce n’est pas aussi époustouflant que Kid Icarus ou Resident Evil. Conclusion: Cet épisode 2 est supérieur au premier ! S’il perd en ambiance, il gagne en durée de vie. Le gameplay est plus intéressant mais pas très compliqué ce qui pourra laisser les connaisseurs d’énigmes, à la Zelda, sur leur faim. Ayant des faiblesses ici et là, comme des boss moyens et une progression un poil lourdingue (musiques qui se répètent, appels intempestifs, exploration des mêmes salles), Luigi’s Mansion 2 n’est pas un gros hit mais il est un très bon jeu 3DS, ce qui n’est pas plus mal vu les dernières sorties. Nintendo s’étant enfin réveillé, oubliez les Mario ratés ou décevants parus sur la machine, Luigi a l’air plus ambitieux ! Ma note: 16 /20
  2. polemikvictor

    Zelda Majora's Mask (nom des masques)

    • Graded Mode
    • 5 minutes
    • 26 Questions
    • 91 Players
    Connaissez vous vraiment tout les masques de Zelda Majora's Mask ???
  3. Chalut tout le monde, je suis Pier1, et bienvenue sur mon topic sur The Legend of Zelda, Triforce Heroes Et oui j'ai plagier Gejehh et son topic sur Super smash bros (en plus son topic à une image plus classe et qui n'est pas pris de manière random sur internet), j'assume. Et certains me feront remarquer que le nom du jeux s'écrit "Tri Force Heroes", mais personnellement je dis Triforce Heroes. Ce jeux étant essentiellement multijoueur, il propose: -D'explorer des niveaux à 3 joueurs (et c'est impossible en étant seulement 2 joueurs) -Retraverser les niveaux mais avec des défis (comme une limite de temps, une barre de vie faible ou faire le niveaux dans le noir par exemple) -De se bastonner entre amis à 2 ou 3 joueurs pour savoir qui maîtrise le mieux son épée et ses items Et quel est l'intérêt de jouer entre amis me direz-vous? et ben le principal intérêt est de pouvoir s'amuser entre amis et de pouvoir jouer avec des joueurs avec lesquels on pourra communiquer (via un tchat romstation) et gagner (surtout si vous souhaiter faire le jeux à 100% il faudra faire tous les niveaux et les défis spéciaux en solo ET en multi) car certains défi spéciaux nécessitera une synchronisation parfaite entre les joueurs (j'en suis témoin pour le contre-la-montre sur le premier niveau) et ce n'est pas toujours facile avec un joueur inconnu (surtout qu'il n'existe qu'un seul moyen pour communiquer dans le jeux, ce sont des "émoticônes") Mais si vous avez juste 1 amis en ligne et que voulez juste jouez avec cet ami, ne vous en faites pas, vous pourrez inviter un inconnu dans une partie en ligne avec un ami. Par contre laisser tomber les preuves d'amitiés dans ce topic car on en reçoit uniquement en jouant en multijoueur local ou en mode téléchargement. Ainsi si vous êtes intéressé et que vous avez le jeux ou que vous allez bientôt l'avoir, envoyer sur ce topic un message ou vous direz quel le nom de votre mii principal, votre code ami et votre nom dans le jeux The Legend of Zelda Triforce Heroes (veuillez précisez les 3 noms pour faciliter l'inscription car je ne suis pas un médium) par exemple dans mon cas mon mii principal se nomme bilou, mon code ami est 0232-9329-8888 (oui j'utilise une 2ds à la place de ma 3ds rouge car... j'en ai marre de souffler sur les boutons L et R en jouant) et mon nom dans le jeux est Pier1 Ainsi, voici la liste des Héros de Romstation [Pseudo Romstation+ Code amis (nom du mii) + nom dans le jeux] pier1: 0232-9329-8888 (bilou), nommé Pier1 David63000: 4699-8452-1583 (Link), nommé link yanosh1: 3308-4539-2335 (Yanosh), nommé yanosh1 Lyssir: 3325-2554-2086 (Neryuu), nommé Neryuu(?) VSDeviluke: 2165-5401-9001 (VSDeviluke), nommé Shadow Vertluc: 0233-0535-3117 (Vertluc), nommé Vertluc envydetoi42: 5129-2407-9692 (Link), nommé Link polzor : 4270-3999-6178 (Polzy), nommé Polzy Linkcartoon13 : 1135-0129-6965 (Nevir), nommé Nevir Azriel: 1779-3030-8278 (Grisouille), nommé Loup Josacha: 3781-0296-2126 (Josacha), nommé Josacha Volokyn: 4012-6503-2663 (Volokyn), nommé Volokyn (attention: ce membre n'ajoute que ses amis de longue date en ami) Shunzo: 2810 - 1350 - 7887 (Renzo), nommé Renzo princessepeach: 3754-7971-7615 (Elsa), nommé Elsa Tournesolia : 3737-9586-8520 (Toruno), nommé Tourne Flamio: 4699-8984-2594 (Flamio), nommé Flamio Skiller50 3539-9045-9222 (Skiller50), nommé Skiler50 Note: Ceux ayant leur nom barré sont ceux ne s'étant plus connecté depuis leur message d'inscription (donc ceux qui ont de forte chance de ne pas faire la moindre partie avec les autres membres. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Dans le spoiler en dessous vous trouverez des astuces que vous pouvez utilisez dans le jeux La technique de l'attaque circulaire lancé Les costumes Désoler d'avance que je peut pas mettre des images des costumes à cause de la limite d'image de Romstation. Comment aller plus vite lorsqu'on est sur les blocs du terrain d'entraînement (niveau de la forteresse) Comment changer les objets du marchants et jouer au Magotidien plusieurs fois en une journée? Un easter egg qui apparaît 4 fois? Les découvertes bugueste de Pier1 (cliquez sur le lien): http://www.romstation.fr/topic/52340-the-legend-of-zelda-triforce-heroes-les-héros-de-romstation/?p=857901 Fan art de Linkcartoon13 sur le costume de Linebeck: Et le lien du message ou se trouve cet image http://www.romstation.fr/topic/52340-the-legend-of-zelda-triforce-heroes-les-h%C3%A9ros-de-romstation/page-6#entry859932 Lien du tchat RS pour communiquer entre nous durant les parties: http://www.romstation.fr/lives/page/pier1-en-live-r826719 Et dites le moi si vous pensez qu'il y a des choses à améliorer sur ce topic (après tout c'est quasiment mon tout premier topic donc j'ai sûrement fait des erreurs) Et n'oubliez pas de partir à l'aventure avec votre plus beau costume et de vous amuser!!!
  4. NickHarwitt

    Aperçu d'Etrian Odyssey IV

    Saga RPG exclusive à la DS de Nintendo, Etrian Odyssey sort son quatrième épisode sur 3DS. Cette série de Dungeon crawler est passée inaperçue en Europe pour la simple raison qu'elle a été crée par ATLUS, un studio maître dans l'art du RPG (la série Shin Megami Tensei et Persona) mais dont la quasi-totalité de leurs jeux ne sont traduits qu'en anglais ce qui provoque des faibles ventes dans les pays non-anglophones. (Même si les critiques restent favorables) Mais est-ce que cet Etrian Odyssey IV va convaincre les européens ? Il faudra attendre le 30 Août pour savoir ça alors, pour attendre, jetons un coup d'oeil à la démo. Je pourrais vous parler de l'histoire (Après tout les RPG japonais sont connus pour leurs intrigues inoubliables) mais la série EO a la tradition de garder le même scénario à prétexte à chaque épisode. Sachez donc que dans le premier épisode, on incarne le meneur d'une guilde qui, pour sa toute première quête, doit voyager jusqu'au sommet de l'arbre Yggdrasil pour découvrir une ville cachée ou un trésor divin prédit par le peuple d'Yggdrasil. Et c'est d'ailleurs dans cette intrigue qu'un problème récurrent dans la série vient déranger: il n'y aucune relation entre les personnages et l'histoire. Vu que notre guilde peut être composée de n'importe quelle classe, (Du simple guerrier à l'archer en passant par le médecin) les différentes combinaisons empêchent le moindre lien entre les membres du groupe. (Un défaut que l'on retrouve aussi dans Dragon Quest 9) Mais peut être que ce manque d'intérêt à l'histoire est dû au fait que ce soit un dungeon crawler, genre plus connu en Amérique avec les adaptations de "Donjons et dragons" et les premiers "Elder Scrolls". Pour ceux qui ne s'y connaisse pas, le principe du Dungeon Crawler est comme son nom l'indique: on parcourt des donjons et rien que des donjons en vue à la première personne. Mais heureusement, ce concept a évolué au fil du temps (Par exemple "Elder Scrolls: Arena" où l'on peut visiter des villages et parler à des passants) et EO IV nous emmène dans un monde ouvert lorsqu'on ne massacre pas des insectes dans les quelques forets qui sont les seuls donjons accessibles dans cette démo. D'ailleurs, voici les limites qu'impose la démo: Une seule ville fréquentable, deux donjons, un monde ouvert diminué et des personnages qui ne peuvent pas évoluer au delà du niveau 10. Mais rentrons dans le vif du sujet! L'aspect qui rend la série EO plutôt spéciale par rapport à d'autres RPG est son système de carte à dessiner soi-même! Et ne pensez pas qu'il faut juste tracer des lignes, il va aussi falloir mettre les emplacements de trésors, matériaux ainsi que la trajectoire d'ennemis surpuissants appelés FOE. On peut aussi poser des flèches sur un parcours pour le passer tranquillement mais il faut faire gaffe aux combats aléatoires! Pour cela, un radar virant du bleu au rouge nous avertit. Un deuxième radar nous avertir de la distance qui nous sépare d'un FOE et parlons en: contrairement aux ennemis normaux,le FOE se déplace en temps réel dans le donjon. Il suit un simple parcours (Par exemple, tourner en rond) mais si il nous aperçoit, ce sera la poursuite infernale et n'espérez pas affronter un monstre dans un combat aléatoire car chaque tour rapprochera le FOE du groupe et lorsque la rencontre face au FOE éclate, on peut signer son arrêt de mort puisque ses statistiques sont très élevés. Un seul coup pour mettre un membre du groupe K.O., aucune attaque qui ne fonctionne contre lui et l'impossibilité de s'enfuir! Mais ceci n'arrivera qu'aux joueurs débutant une partie. Au fil des niveaux, l'aura d'un FOE se faiblira, le rendant plus facile à battre. (Et il pourra même nous craindre et s'enfuir si on est beaucoup plus avancé que lui) L'autre aspect qui a rendu la série EO populaire est sa bande originale composée par Yuzo Koshiro. Compositeur réputé pour avoir fait la BO de Streets of Rage et Actraiser) qui est spectaculaire mais vu que l'on a droit à de la musique en très haute définition, certains morceaux peuvent grésiller en plus des effets sonores. En tout cas, c'est ce qui se passe sur ma petite 3DS, l'effet doit être plus discret sur 3DS XL. En tant que premier épisode d'EO que je découvre, je dois dire que je reste intrigué par ce dungeon crawler qui a une âme d'RPG même si la difficulté peut être souvent intense. (Un aspect récurrent dans les jeux ATLUS)