Perichor

Active member
  • Content Count

    611
  • Joined

  • Last visited

  1. Perichor

    Les Urbz : Les Sims in the City

    Il semblerait que la version GCN ne dispose que du français, de l'anglais, de l'allemand, de l'espagnol et du néerlandais ; aucune trace d'italien, du moins, c'est que j'ai pu voir sur des sites.
  2. Perichor

    Super Mario 3D World 64

    Il faut simplement s'aider des touches assignées au bouton + : défiler à gauche ou à droite permet de changer de personnage.
  3. Perichor

    7 Grand Dad

    Et Grand Dad... Mais c'est quoi ce titre, Grand Dad ?! C'est le grand-père de qui, ça !? C'est le grand-père de qui ce monstre ?!
  4. Perichor

    Super Mario Bros

    Effectivement, et selon l'auteur c'est assez concis. Cela part surtout d'un défi personnel quant à l'introduction de sinogrammes dans une palette 8 bits.
  5. Perichor

    Super Mario Bros

    Après le succès en salles d'arcades du sympathique jeu Mario Bros mettant en scène les deux plombiers Mario et son frère Luigi, voici sur NES la première véritable aventure du personnage qui deviendra rapidement le symbole de la firme Nintendo et du jeu vidéo en général jusqu’à aujourd’hui encore. Même si aujourd'hui Super Mario Bros est un jeu de plates-formes qui peut paraître basique, voire techniquement très limité, Il s'agit pourtant d'un titre cultissime qui a révolutionné le petit monde du jeu vidéo. Pour en comprendre les raisons, il faut se replacer dans le contexte de l'époque en se mettant par exemple dans la peau d'un possesseur d'Atari 2600 (la console alors en vogue) qui découvrirait le titre de Nintendo pour la première fois. Ce qui frappe avant tout, c'est la qualité des graphismes. On est loin des quelques sprites de quatre couleurs différentes sur fond noir ou gris dont est capable la console d'Atari. Mario et ses ennemis sont représentés de façon bien plus détaillée, et surtout, fini le fond noir ! Ici le ciel est bleu, on y voit même quelques nuages, Mario passe devant des buissons, marche sur un sol qui semble constitué de terre et de roches, bref, le réalisme est poussé à son paroxysme ! Cerise sur le gâteau : lorsque notre héros moustachu avance, l'écran avance en même temps que lui et le décor défile en temps réel en arrière-plan. La chose paraît tout à fait banale maintenant mais ce système de scrolling était une petite révolution en 1986. En effet, la plupart des jeux proposaient jusqu'alors une action tableau par tableau : l'écran défilait d'un coup lorsque l'on en atteignait l'extrémité. Passons maintenant au principe du jeu, que tout le monde connaît mais que l'on se doit de rappeler : Mario doit traverser de gauche à droite huit mondes divisés chacun en quatre sous-niveaux afin de sauver la princesse du royaume Champignon des griffes du terrible Bowser, créature mi-dragon, mi-tortue. La plupart des ennemis rencontrés peuvent être éliminés en leur sautant sur la tête ou en leur jetant des boules de feu. Les trois premiers sous-niveaux de chaque monde se terminent par un drapeau suspendu à un mât sur lequel il faudra tenter de sauter le plus haut possible afin d'obtenir le meilleur score, score qui en réalité ne sert strictement à rien sinon à flatter l'égo du joueur. Le dernier des quatre sous-niveaux, quant à lui, nous entraîne dans l'un des huit châteaux de l'ignoble Bowser afin d'avoir une discussion musclée avec ce dernier. Super Mario Bros est un grand classique du jeu vidéo, un incontournable auquel il faut avoir joué au moins une fois dans sa vie, une pierre angulaire de l’Histoire de ce loisir devenu, en partie grâce à ce titre, si populaire de nos jours. Maintes fois copié mais jamais égalé, le soft est vite devenu culte, grâce à un personnage attachant et à une réalisation de haut vol incluant des graphismes agréables, des musiques inoubliables et un gameplay révolutionnaire.
  6. Perichor

    Super Mario Bros

    Après le succès en salles d'arcades du sympathique jeu Mario Bros mettant en scène les deux plombiers Mario et son frère Luigi, voici sur NES la première véritable aventure du personnage qui deviendra rapidement le symbole de la firme Nintendo et du jeu vidéo en général jusqu’à aujourd’hui encore. Même si aujourd'hui Super Mario Bros est un jeu de plates-formes qui peut paraître basique, voire techniquement très limité, Il s'agit pourtant d'un titre cultissime qui a révolutionné le petit monde du jeu vidéo. Pour en comprendre les raisons, il faut se replacer dans le contexte de l'époque en se mettant par exemple dans la peau d'un possesseur d'Atari 2600 (la console alors en vogue) qui découvrirait le titre de Nintendo pour la première fois. Ce qui frappe avant tout, c'est la qualité des graphismes. On est loin des quelques sprites de quatre couleurs différentes sur fond noir ou gris dont est capable la console d'Atari. Mario et ses ennemis sont représentés de façon bien plus détaillée, et surtout, fini le fond noir ! Ici le ciel est bleu, on y voit même quelques nuages, Mario passe devant des buissons, marche sur un sol qui semble constitué de terre et de roches, bref, le réalisme est poussé à son paroxysme ! Cerise sur le gâteau : lorsque notre héros moustachu avance, l'écran avance en même temps que lui et le décor défile en temps réel en arrière-plan. La chose paraît tout à fait banale maintenant mais ce système de scrolling était une petite révolution en 1986. En effet, la plupart des jeux proposaient jusqu'alors une action tableau par tableau : l'écran défilait d'un coup lorsque l'on en atteignait l'extrémité. Passons maintenant au principe du jeu, que tout le monde connaît mais que l'on se doit de rappeler : Mario doit traverser de gauche à droite huit mondes divisés chacun en quatre sous-niveaux afin de sauver la princesse du royaume Champignon des griffes du terrible Bowser, créature mi-dragon, mi-tortue. La plupart des ennemis rencontrés peuvent être éliminés en leur sautant sur la tête ou en leur jetant des boules de feu. Les trois premiers sous-niveaux de chaque monde se terminent par un drapeau suspendu à un mât sur lequel il faudra tenter de sauter le plus haut possible afin d'obtenir le meilleur score, score qui en réalité ne sert strictement à rien sinon à flatter l'égo du joueur. Le dernier des quatre sous-niveaux, quant à lui, nous entraîne dans l'un des huit châteaux de l'ignoble Bowser afin d'avoir une discussion musclée avec ce dernier. Super Mario Bros est un grand classique du jeu vidéo, un incontournable auquel il faut avoir joué au moins une fois dans sa vie, une pierre angulaire de l’Histoire de ce loisir devenu, en partie grâce à ce titre, si populaire de nos jours. Maintes fois copié mais jamais égalé, le soft est vite devenu culte, grâce à un personnage attachant et à une réalisation de haut vol incluant des graphismes agréables, des musiques inoubliables et un gameplay révolutionnaire.
  7. Perichor

    Les Urbz : Les Sims in the City

    Unfortunately, I can't tell you what to do as I can't even run GCN/PS2 games... Perhaps someone could help you for the PS2 emulator configuration when asking in a topic.
  8. Perichor

    Les Urbz : Les Sims in the City

    Hello, It seems that the GameCube version does not have the Italian language, but, instead, the Dutch one. So, you can report this game in order to have a fixed language field. If you want to play this game in Italian, you can still play the PlayStation 2 version or manage yourself to get the XBOX one which is not in RomStation library.
  9. Ganbare Goemon: Kuru nara Koi! Ayashige Ikka no Kuroi Kage fait revenir la série des Ganbare Goemon sur PlayStation dans un jeu de plateformes en 3D. Goemon doit sauver son pays en contrecarrant les plans du clan Ayashi qui essaie de l'éliminer pour commencer à prendre le contrôle d'Edo. Le jeu dispose d'une vue en plongée et d'une perspective semi-isométrique avec un moteur polygonal. Les niveaux sont divisés entre des stages du genre plateformes et des zones dans lesquelles vous pouvez vous déplacer, parler à des PNJ, acheter des objets, etc. Il faudra user de chacune des techniques des personnages pour accomplir des tâches spécifiques et ainsi progresser dans l'histoire. Par ailleurs, les personnages peuvent dorénavant donner des coups de pied et chacun possède son propre "impact", soit un robot géant, utilisé dans certains cas de figure. Les combats ont été repensés pour offrir un système de combos semblable aux jeux de combats traditionnels. Comme toujours, des mini-jeux sont dispersés, entre les stages et dans des endroits singuliers.
  10. Ganbare Goemon 2: Kiteretsu Shougun Magginesu (L'étrange général McGuiness) est jeu d'action-plateformes de la série Goemon, sorti exclusivement au Japon sur Super NES et faisant suite à The Legend of the Mystical Ninja paru sur cette même console en 1991-1992. Après avoir secouru la Princesse Yuki et sauvé la ville d'Edo, Goemon et Ebisumaru décidèrent de prendre des vacances à Ryuukyuu Resort quand le ninja mécanique Sasuke apparut tout d'un coup pour prévenir de l'arrivée menaçante du général McGuiness qui, accompagné de ses hommes-lapins, a pour souhait l'occidentalisation du Japon. Goemon, Ebisumaru et Sasuke partent ainsi à l'assaut du château lapin pour arrêter le McGuiness. Pendant la traque du général, ce dernier élabore des plans et kidnappe des personnes. Le système de carte du jeu n'est pas sans rappeler celui de Super Mario World : les niveaux sont organisés dans des mondes et apparaissent sous la forme de stages normaux, de villages, de châteaux, etc. Contrairement aux précédents jeux, les niveaux peuvent être rejoués et, encore une fois de la même façon que Super Mario World, prendre des chemins différents permet de débloquer de nouvelles zones. Des villages apparaissent séparément des niveaux et disposent de boutiques, restaurants et auberges. À chaque fin de monde se trouve un château dans lequel siège un boss. Parfois, le combat se fait avec des robots géants. Un mode deux joueurs, des mini-jeux et quelques clins d'oeil sont également de la partie.
  11. Ganbare Goemon 2: Kiteretsu Shougun Magginesu (L'étrange général McGuiness) est jeu d'action-plateformes de la série Goemon, sorti exclusivement au Japon sur Super NES et faisant suite à The Legend of the Mystical Ninja paru sur cette même console en 1991-1992. Après avoir secouru la Princesse Yuki et sauvé la ville d'Edo, Goemon et Ebisumaru décidèrent de prendre des vacances à Ryuukyuu Resort quand le ninja mécanique Sasuke apparut tout d'un coup pour prévenir de l'arrivée menaçante du général McGuiness qui, accompagné de ses hommes-lapins, a pour souhait l'occidentalisation du Japon. Goemon, Ebisumaru et Sasuke partent ainsi à l'assaut du château lapin pour arrêter le McGuiness. Pendant la traque du général, ce dernier élabore des plans et kidnappe des personnes. Le système de carte du jeu n'est pas sans rappeler celui de Super Mario World : les niveaux sont organisés dans des mondes et apparaissent sous la forme de stages normaux, de villages, de châteaux, etc. Contrairement aux précédents jeux, les niveaux peuvent être rejoués et, encore une fois de la même façon que Super Mario World, prendre des chemins différents permet de débloquer de nouvelles zones. Des villages apparaissent séparément des niveaux et disposent de boutiques, restaurants et auberges. À chaque fin de monde se trouve un château dans lequel siège un boss. Parfois, le combat se fait avec des robots géants. Un mode deux joueurs, des mini-jeux et quelques clins d'oeil sont également de la partie.
  12. Perichor

    The Legend of the Mystical Ninja

    The Legend of the Mystical Ninja est un jeu d'action-aventure sorti en exclusivité sur Super NES. Alors qu'ils s'amusent chez eux, Goemon et Ebisumaru entendent des rumeurs sur la femme fantôme qui résiderait au temple Horo. En route, les deux ninjas rencontrent une femme leur parlant d'un vent mystérieux en provenance du nord, avant de fuir à l'apparition d'esprits et monstres. Les deux compères partent ainsi en direction du temple pour éclaircir ce mystère et faire du Japon un lieu sûr. Vous pouvez contrôler soit Goemon soit Ebisumaru (ou les deux en coopération). Vous vous déplacerez dans des villages à la façon d'un jeu d'aventure et mettrez vos habiletés à l'épreuve dans des niveaux à défilement horizontal. Dans les villages, les ennemis doivent être vaincus pour pouvoir récupérer des armes et objets. De l'argent peut-être gagner (ou bien perdu) dans des mini-jeux, qui se trouvent souvent dans des maisons : labyrinthes, loteries, lancers de dés, quiz... Des boutiques, restaurants, auberges et salles d'entraînement sont également à votre disposition. À la fin de chaque village se trouve la "zone d'action" dans laquelle le défilement de côté s'active. Vous y trouverez des ennemis, obstacles, pièges et un boss. Vous pourrez aussi utiliser des mouvements spéciaux achetés dans les complexes d'entraînement. À deux joueurs, l'un peut porter l'autre pour éviter de rester coincé par le défilement de l'écran.
  13. Ganbare Goemon: Uchuu Kaizoku Akogingu (Le pirate de l'espace Akogingu) est le premier volet 32-bits de la série d'action-aventure et plateformes Ganbare Goemon. Comme toujours, vous contrôlez Goemon et ses amis et partez en quête pour défendre un Japon féodal. L'histoire commence dans l'espace lorsqu'un vaisseau se fait attaquer par le pirate spatial Akogingu. Hors de contrôle, le vaisseau s'écrase dans la ville d'Edo. Ayant entendu le vacarme, Goemon et Ebisumaru décident de mener leur enquête. Un colosse aux cheveux verts se joint à eux. Ensemble, ils découvrent le vaisseau et rencontrent Baban, un drôle d'extraterrestre à lunettes qui leur explique ce qui lui est arrivé et demande leur aide. Ils tentent ainsi de réparer le vaisseau de façon à combattre Akogingu. Similairement aux précédents opus, le jeu alterne entre un monde en vue plongeante dans lequel vos personnages font de l'exploration et des niveaux en défilement latéral dans lequel il faut user des capacités des héros pour progresser dans l'intrigue. Des objets sont disponibles dans les boutiques et un système d'expérience a été ajouté, permettant d'améliorer les techniques des personnages. Entre les niveaux et dans des lieux spéciaux, vous pourrez jouer à des mini-jeux et divers défis.
  14. Perichor

    Super Mario Bros. 2

    Super Mario Bros. 2 sur NES marque un tournant dans la série de ce mythique jeu de plates-formes puisqu'il introduit la possibilité de choisir son personnage. Incarnez ainsi le célèbre tandem de plombiers moustachus, la princesse Peach ou bien son compagnon Toad dans une aventure magique. Vous devez sauver les habitants du monde des rêves des griffes de l'ignoble Wart, le tyran batracien.