Perichor

Uploader
  • Content Count

    730
  • Joined

  • Last visited

  1. Perichor

    Konamic Golf

    Konamic Golf est un jeu de golf avec deux terrains sur lesquels on peut jouer soit en mode entraînement soit en mode compétition. Après l'observation du terrain à partir d'une vue plongeante, le coup se réalise sur une fenêtre différente. Premièrement, le joueur doit choisir la trajectoire de son tir et son club puis presser deux fois le bouton pour exécuter le coup : un symbole circule au travers d'un cercle et sa position après avoir appuyé une première fois influe sur l'effet et la force du coup. Il ne faut pas oublier non plus la direction du vent.
  2. Perichor

    Konami Golf

    Konami Golf est un jeu de golf avec deux terrains sur lesquels on peut jouer soit en mode entraînement soit en mode compétition. Après l'observation du terrain à partir d'une vue plongeante, le coup se réalise sur une fenêtre différente. Premièrement, le joueur doit choisir la trajectoire de son tir et son club puis presser deux fois le bouton pour exécuter le coup : un symbole circule au travers d'un cercle et sa position après avoir appuyé une première fois influe sur l'effet et la force du coup. Il ne faut pas oublier non plus la direction du vent.
  3. Perichor

    Ultra Golf

    Ultra Golf est un jeu de golf avec deux terrains sur lesquels on peut jouer soit en mode entraînement soit en mode compétition. Après l'observation du terrain à partir d'une vue plongeante, le coup se réalise sur une fenêtre différente. Premièrement, le joueur doit choisir la trajectoire de son tir et son club puis presser deux fois le bouton pour exécuter le coup : un symbole circule au travers d'un cercle et sa position après avoir appuyé une première fois influe sur l'effet et la force du coup. Il ne faut pas oublier non plus la direction du vent.
  4. Perichor

    Super Mario 64: Ocarina of Time

    Salut. Pour ma part, le jeu fonctionne parfaitement avec l'émulateur Project 64 1.6 et la taille de la RDRAM paramétrée à 8MB.
  5. Le jeune Link ignore tout de ce qui l'attend lorsqu'il découvre dans la forêt une mystérieuse créature en bien mauvaise posture et décide de lui venir en aide. Ressemblant de près à un bonnet vert qui se terminerait en bec d'oiseau, cet être étrange et doué de parole ne trouve rien de mieux pour remercier Link que de s'installer sur sa tête tel un parasite. Pour couronner le tout, ce piaf nommé Exelo ne peut s'empêcher de lui adresser la parole d'un ton condescendant, ce qui apporte une touche finalement fort sympathique à l'aventure. Partant de là, le joueur ne tarde pas à comprendre qu'il vient de mettre la main sur l'élément clé de The Minish Cap. Mais c'est seulement en se juchant sur des souches isolées que le bonnet révèle son véritable pouvoir, miniaturisant Link pour lui permettre d'évoluer dans le microcosme naturel à l'échelle d'une fourmi. Le personnage est alors réduit à la taille d'un vulgaire pixel, et la possibilité d'explorer le monde en deux tailles différentes ne manque pas d'engendrer un bon nombre d'énigmes tordues à souhait. Car si la moindre flaque d'eau prend des proportions d'océan, on peut en contrepartie se faufiler tranquillement dans des troncs et autres ouvertures minuscules.
  6. Le jeune Link ignore tout de ce qui l'attend lorsqu'il découvre dans la forêt une mystérieuse créature en bien mauvaise posture et décide de lui venir en aide. Ressemblant de près à un bonnet vert qui se terminerait en bec d'oiseau, cet être étrange et doué de parole ne trouve rien de mieux pour remercier Link que de s'installer sur sa tête tel un parasite. Pour couronner le tout, ce piaf nommé Exelo ne peut s'empêcher de lui adresser la parole d'un ton condescendant, ce qui apporte une touche finalement fort sympathique à l'aventure. Partant de là, le joueur ne tarde pas à comprendre qu'il vient de mettre la main sur l'élément clé de The Minish Cap. Mais c'est seulement en se juchant sur des souches isolées que le bonnet révèle son véritable pouvoir, miniaturisant Link pour lui permettre d'évoluer dans le microcosme naturel à l'échelle d'une fourmi. Le personnage est alors réduit à la taille d'un vulgaire pixel, et la possibilité d'explorer le monde en deux tailles différentes ne manque pas d'engendrer un bon nombre d'énigmes tordues à souhait. Car si la moindre flaque d'eau prend des proportions d'océan, on peut en contrepartie se faufiler tranquillement dans des troncs et autres ouvertures minuscules.
  7. Le jeune Link ignore tout de ce qui l'attend lorsqu'il découvre dans la forêt une mystérieuse créature en bien mauvaise posture et décide de lui venir en aide. Ressemblant de près à un bonnet vert qui se terminerait en bec d'oiseau, cet être étrange et doué de parole ne trouve rien de mieux pour remercier Link que de s'installer sur sa tête tel un parasite. Pour couronner le tout, ce piaf nommé Exelo ne peut s'empêcher de lui adresser la parole d'un ton condescendant, ce qui apporte une touche finalement fort sympathique à l'aventure. Partant de là, le joueur ne tarde pas à comprendre qu'il vient de mettre la main sur l'élément clé de The Minish Cap. Mais c'est seulement en se juchant sur des souches isolées que le bonnet révèle son véritable pouvoir, miniaturisant Link pour lui permettre d'évoluer dans le microcosme naturel à l'échelle d'une fourmi. Le personnage est alors réduit à la taille d'un vulgaire pixel, et la possibilité d'explorer le monde en deux tailles différentes ne manque pas d'engendrer un bon nombre d'énigmes tordues à souhait. Car si la moindre flaque d'eau prend des proportions d'océan, on peut en contrepartie se faufiler tranquillement dans des troncs et autres ouvertures minuscules.
  8. Le jeune Link ignore tout de ce qui l'attend lorsqu'il découvre dans la forêt une mystérieuse créature en bien mauvaise posture et décide de lui venir en aide. Ressemblant de près à un bonnet vert qui se terminerait en bec d'oiseau, cet être étrange et doué de parole ne trouve rien de mieux pour remercier Link que de s'installer sur sa tête tel un parasite. Pour couronner le tout, ce piaf nommé Exelo ne peut s'empêcher de lui adresser la parole d'un ton condescendant, ce qui apporte une touche finalement fort sympathique à l'aventure. Partant de là, le joueur ne tarde pas à comprendre qu'il vient de mettre la main sur l'élément clé de The Minish Cap. Mais c'est seulement en se juchant sur des souches isolées que le bonnet révèle son véritable pouvoir, miniaturisant Link pour lui permettre d'évoluer dans le microcosme naturel à l'échelle d'une fourmi. Le personnage est alors réduit à la taille d'un vulgaire pixel, et la possibilité d'explorer le monde en deux tailles différentes ne manque pas d'engendrer un bon nombre d'énigmes tordues à souhait. Car si la moindre flaque d'eau prend des proportions d'océan, on peut en contrepartie se faufiler tranquillement dans des troncs et autres ouvertures minuscules.
  9. Perichor

    Final Fantasy III

    Final Fantasy III est un jeu de rôle sur Nintendo DS. Déjà sorti en 1990 sur Nes, le titre plonge le joueur dans un univers fantastique. Explorez tous les recoins du monde qui vous entoure, en utilisant également le système de jobs pour changer à tout moment la classe de vos personnages. Faites-les gagner en expérience pour atteindre le niveau 60, afin de pouvoir terminer le jeu.
  10. Undercover Cops Gaiden: Hakaishin Garumaa est basé sur le jeu d'arcade Undercover Cops d'Irem. Mais tandis que ce titre était un beat'em up, Hakaishin Garumaa prend une toute autre direction et s'impose comme un jeu de plateau au tour par tour parfum RPG. Similaire côté design aux futurs jeux Mario Party, le soft vous permet de choisir l'un des trois flics sous couverture disponibles. Vous commencez à la case départ du plateau et devez choisir parmi vos tuiles numérotées selon leur valeur. Si le chiffre sélectionné dépasse 1, vous devez participer au bandit manchot pour tenter de gagner une valeur supérieure à celle indiquée sur votre tuile. Ensuite, vous pourrez vous déplacer d'autant de cases que la valeur du nombre que vous avez obtenu au jeu. Certaines cases du plateau activent des événements tels que des dialogues avec des personnages, des achats d'objets et des affrontements. Les combats d'ennemis s'organisent autour desdites tuiles, dont chaque camp dispose. Le groupe avec la plus grand valeur de tuile attaque et celui avec la valeur inférieure se défend. Chaque côté sélectionne ensuite une autre tuile numérotée pour déterminer l'effort fourni soit pour l'un dans l'attaque, soit pour l'autre dans la défense, ainsi que sa position pour perfectionner sa stratégie d'assaut ou de garde. Les tuiles choisies, la séquence de tour s'actionne et indique la perte de points de vie en cas d'impact réalisé avec succès. À chaque défaite d'adversaire au combat, vous êtes récompensé par des points d'expérience et de l'or.
  11. Perichor

    Uoozu

    La guerre des poissons, tout un programme ! En connaissant mieux les goûts culinaires et la puissance économique du Japon en matière de poissons, on comprend mieux pourquoi ces satanés nippons ont créé un tel jeu. Et pourtant lorsqu'on connaît le fin mot de l'histoire, on ne peut être que déçu et même catastrophé par cette production de cette société quasi inconnue, Towa Chiki. Mais ne mettons pas les charrues avant les bœufs et commençons par le commencement (sic)... Que les choses soient claires, dans Fish Dude, vous êtes maintenant dans la peau d'un poisson ! Comme toutes les histoires d'animaux, espèce vivante n'obéissant qu'à la dure loi du plus fort, pour survivre et ainsi passer au niveau supérieur il faut que notre cher ami bouffe tous les poissons plus petits situés dans votre territoire de chasse. Seulement voilà, là où le bas blesse, c'est qu'il existe également des poissons plus gros que vous et qui n'ont comme seule ambition que de vous avoir comme plat principal pour leur repas du soir ; et comme ces rascasses sont vraiment très coriaces, il est quasiment impossible de faire deux mouvements sans se faire bouffer immédiatement. A l'instant précis où vous commencez à vouloir jouer, hop c'est déjà fini plus personne ne peut plus rien pour vous, vous avez juste été gobé. Comme vous venez de le comprendre Fish Dude est bien trop injouable pour pouvoir espérer réaliser le moindre mouvement et comme le graphisme est carrément mauvais, personne ne se sentira lésé ! Une totale déconfiture pour Fish Dude qui fait partie de la longue liste de jeux insipides et injouables existant sur Game Boy. Désespérant...
  12. Perichor

    Rolan's Curse

    Le scénario de ce jeu est des plus primitifs (une autre phrase qui met bien dans le contexte). Le royaume de Rolan, jadis paisible, est envahi par les hordes de créatures monstrueuses du roi des démons Barius. Vous, en tant que héros, avez donc pour mission de bouter les monstres hors de vos terres. Vous pouvez jouer à deux à ce jeu mais devrez, quoi que vous choisissiez, traverser les quatre chapitres, qui représentent autant de niveaux conclus par un boss chacun. Le jeu est vu de dessus à la manière d’un Zelda 8/16 bits et le cheminement est à peu près toujours identique : vous commencez dans une ville puis traversez une région sauvage ou deux avant d’entrer dans une deuxième bourgade, et ainsi de suite (jamais plus de trois fois) jusqu’au combat contre le boss. Dans les villes, vous rencontrerez des personnes qui vous donneront des indices sur la suite de votre quête, et vous pourrez récolter une potion de vie. Dans les zones sauvages, vous devrez affronter votre lot d’ennemis, qui ressuscitent peu après que vous les avez tués. Vous trouverez également quelques objets. Le scénario n’est qu’un prétexte. Monde en péril, toi méchant moi gentil, moi tape toi. Parler d’histoire est même une insulte au métier de scénariste. Mais admettons. Le problème, c’est que tout le reste est du même calibre. Ainsi, les graphismes sont vraiment très limités. Les décors sont fades, peu détaillés et répétitifs, leurs formes très carrées et les personnages sont franchement basiques. Les animations sont aussi très limitées. Les ennemis se contentent de tourner en rond, y compris les boss, les personnages secondaires auraient tout aussi bien pu être des bouts de carton et le héros est fixe. Primitive aussi est la jouabilité. Alors bien sûr, on pourra toujours dire que ça ressemble à du Zelda, l’ennui c’est que c’est beaucoup moins fouillé. En effet, les objets ne sont pas assez diversifiés pour varier l’action, l’inventaire est inexistant et vous pouvez toujours finir le jeu sans adresser la moindre parole à un NPC. Ajoutez à cela une linéarité jamais vue même dans le pire des dungeon-RPG et vous sentez venir la lassitude à très grande vitesse. Heureusement vous ne vous ennuierez pas longtemps puisque le jeu est extrêmement court. Comptez dix minutes par chapitre, cinq pour le dernier, soit un total d’à peine un peu plus d’une demi-heure. Et vous pouvez même le faire en plusieurs fois, puisqu’un système de mots de passe a été implémenté. Pour finir, nous passerons sous silence la difficulté du jeu puisqu’elle est absolument inexistante : en effet, les ennemis tournant en rond, vous n’aurez aucun problème à les vaincre. Mais si jamais vous vous faisiez toucher, les objets de soin sont trop nombreux pour que vous arriviez jusqu’au game over. Un tout petit jeu à réserver de préférence aux enfants. Nous verrons ce que vaut sa suite.
  13. Perichor

    The Lawnmower Man

    The Lawnmower Man est le jeu basé sur le film de 1992 du même nom (lui-même vaguement basé sur une nouvelle de Stephen King) mettant en vedette la célébrité pré-Bond Pierce Brosnan dans le rôle du Dr Lawrence Angelo, un scientifique travaillant pour Virtual Space Industries dans "Project 5 ", une recherche secrète qui tente d'augmenter l'intelligence des primates à l'aide de psychotropes et d'un entraînement à la réalité virtuelle. Avec sa réticence à viser la recherche à des fins militaires, après que l'un des chimpanzés s'est échappé et a tiré sur un garde dans le processus, il reçoit des vacances forcées, et tout en prenant des notes sur la nécessité d'expérimenter avec un sujet humain, il remarque Jobe Smith ( Jeff Fahey), un niais qui gagne sa vie grâce à des petits boulots comme tondre l'herbe (d'où le rôle-titre). Les premières expériences augmentent rapidement l'intelligence de Jobe, et alors qu'après un accident, Angelo a arrêté les expériences, The Shop, une agence secrète supervisant le projet 5, a réinséré les médicaments responsables des comportements violents dans le programme et accéléré le traitement. Alors que Jobe commence à développer des pouvoirs de télékinésie, il commence à se venger de ceux qui l'ont abusé avant de commencer les traitements et complote pour prendre le contrôle de tous les ordinateurs du monde. Alors que la version CD du jeu (PC, Mega CD) est un film interactif, les deux versions de cartouche sont des plates-formes, le joueur prenant le contrôle du Dr Angelo ou de Carla Parkette (mère du meilleur ami de Jobe) dans une action de tir à défilement latéral typique. Le joueur peut collecter de meilleures armes ou des disques de données, qui après en avoir collecté un certain nombre permettent de se transformer en Virtual Suit, qui offre une protection contre un premier coup. Le joueur visite plusieurs endroits vus dans le film, tels que la pompe à essence et le siège de VSI. Les rebondissements du jeu sont de vrais connecteurs de niveau 3D, basés sur les séquences CG du film, impliquant généralement tous d'éviter des obstacles (et des prises de vue occasionnelles) à grande vitesse dans le monde VR. Il y en a quatre différents (Virtual World, Cyber ​​War, Cyber ​​Run et Cyber ​​Tube), chacun adoptant une approche légèrement différente (Virtual World est vu à la première personne, l'objectif étant d'éviter les obstacles tels que les arbres et les arches et d'atteindre la sortie, Cyber ​​War similaire à Virtual World mais avec quelques arrêts de tir, Cyber ​​Run est vu à la troisième personne et nécessite occasionnellement de tirer sur des obstacles, tandis que Cyber ​​Tube est un voyage rapide avec beaucoup d'ennemis dans un tunnel VR).
  14. Perichor

    Rolan's Curse 2

    Le Roi Barius est de retour, plus maléfique que jamais, et essaye une nouvelle fois de conquérir le monde. Ray et trois autres aventuriers partent pour un voyage afin de mettre un terme définitif à ses plans de conquête.
  15. Perichor

    Virtual Wars

    The Lawnmower Man est le jeu basé sur le film de 1992 du même nom (lui-même vaguement basé sur une nouvelle de Stephen King) mettant en vedette la célébrité pré-Bond Pierce Brosnan dans le rôle du Dr Lawrence Angelo, un scientifique travaillant pour Virtual Space Industries dans "Project 5 ", une recherche secrète qui tente d'augmenter l'intelligence des primates à l'aide de psychotropes et d'un entraînement à la réalité virtuelle. Avec sa réticence à viser la recherche à des fins militaires, après que l'un des chimpanzés s'est échappé et a tiré sur un garde dans le processus, il reçoit des vacances forcées, et tout en prenant des notes sur la nécessité d'expérimenter avec un sujet humain, il remarque Jobe Smith ( Jeff Fahey), un niais qui gagne sa vie grâce à des petits boulots comme tondre l'herbe (d'où le rôle-titre). Les premières expériences augmentent rapidement l'intelligence de Jobe, et alors qu'après un accident, Angelo a arrêté les expériences, The Shop, une agence secrète supervisant le projet 5, a réinséré les médicaments responsables des comportements violents dans le programme et accéléré le traitement. Alors que Jobe commence à développer des pouvoirs de télékinésie, il commence à se venger de ceux qui l'ont abusé avant de commencer les traitements et complote pour prendre le contrôle de tous les ordinateurs du monde. Alors que la version CD du jeu (PC, Mega CD) est un film interactif, les deux versions de cartouche sont des plates-formes, le joueur prenant le contrôle du Dr Angelo ou de Carla Parkette (mère du meilleur ami de Jobe) dans une action de tir à défilement latéral typique. Le joueur peut collecter de meilleures armes ou des disques de données, qui après en avoir collecté un certain nombre permettent de se transformer en Virtual Suit, qui offre une protection contre un premier coup. Le joueur visite plusieurs endroits vus dans le film, tels que la pompe à essence et le siège de VSI. Les rebondissements du jeu sont de vrais connecteurs de niveau 3D, basés sur les séquences CG du film, impliquant généralement tous d'éviter des obstacles (et des prises de vue occasionnelles) à grande vitesse dans le monde VR. Il y en a quatre différents (Virtual World, Cyber ​​War, Cyber ​​Run et Cyber ​​Tube), chacun adoptant une approche légèrement différente (Virtual World est vu à la première personne, l'objectif étant d'éviter les obstacles tels que les arbres et les arches et d'atteindre la sortie, Cyber ​​War similaire à Virtual World mais avec quelques arrêts de tir, Cyber ​​Run est vu à la troisième personne et nécessite occasionnellement de tirer sur des obstacles, tandis que Cyber ​​Tube est un voyage rapide avec beaucoup d'ennemis dans un tunnel VR).