Mithringil

Member
  • Content Count

    0
  • Joined

  • Last visited

  1. Mithringil

    Mega Man X: Command Mission

    Une structure morne s'élève sous le rideau de pluie déchirant les lourds nuages jusqu'alors silencieux et menaçants. Un monolithe de béton, vide et sans âme. Cette tour s'élève en tant que miroir d'une société sur le déclin, pervertit par les guerres incessantes pour le contrôle d'une substance nommée le métal de force. Découvert récemment sur la planète 2202XAB, il va devenir l'excuse principale d'un groupe de Réploïdes rebelles soumis à Epsilon. Qualifié immédiatement de menace pour l'ordre subtilement établi, ce dernier devint la cible privilégiée de la Fédération, qui envoya X, Zero et Shadow sur l'île de Méga Cité afin d'éliminer ce guerrier énigmatique. Mais l'amitié est bien peu face à une volonté d'émancipation. Animés par des volontés diverses, les héros, ne disposant pas d'une psychologie fascinante, contiennent toutefois une part non négligeable de séduction. On s'attache fort rapidement à la troupe désabusée que l'on dirige. X veut avant tout accomplir sa mission, Massimo désire venger les siens, tout en essayant de vaincre sa lâcheté, Spider demeure égoïste et détaché de l'action, etc... Des motivations différentes pour des personnages disposant d'un charisme fédérateur. Effectivement, reprenant dans les grandes lignes le design des précédentes productions estampillées X, cet épisode de MegaMan joue moins sur l'épure et l'agressivité communes à la saga Zero, et utilise des formes plus rondes, conservant tout de même une recherche graphique évidente. Des individus comme Spider, Zero, ou encore Shadow parviennent à eux seuls à donner le désir de sortir de la poussière mes mystères enfouis de ce monde futuriste. MegaMan n'échappe pas à des comparaisons certes, mais apporte suffisamment de choses pour se créer un système propre. Le principe reste simple à la base. Chaque personnage possède un compteur, indiqué en pourcentage, qui décroît à chaque action effectuée. Mais à quoi servent ces pourcentages me direz-vous ? Et bien tout simplement à mettre en place des assauts plus ou moins destructeurs. Il est donc évident qu'il faudra apprendre à gérer votre capital au gré du pugilat afin de conserver des chances de déclenchement de l'une de vos attaques destructrices. Il faut également remarquer la présence d'un mode Hyper, vous donnant la possibilité de vous transformer en un guerrier à la puissance démultipliée qui dure un nombre de tours précis en fonction du héros y recourant. Une possibilité à utiliser cependant avec parcimonie. Au final, donc, et malgré des défaillances au niveau de la scénarisation et quelques poncifs concernant la progression au sein des divers "donjons" du titre, MegaMan X Command Mission apparaît comme un RPG de grande qualité. N'arrivant évidemment pas au niveau d'un Xenosaga, ou d'un Breath Of Fire 5, le dernier-né de la descendance MegaMan réussit quand même à convaincre grandement et à donner envie de poursuivre l'aventure jusqu'à son terme.