Lizen

Membre actif
  • Compteur de contenus

    1 219
  • Inscription

  • Dernière visite

  1. Que ça soit sur Mac ou Linux, la configuration de wine reste la même. Les vieilles versions de wine (comme celles utilisées depuis le début du topic) lancent peut-être le logiciel mais niveau fonctionnalité on peut pas faire grand chose. Pour les dernières versions, le logiciel ne se lance plus à cause d'une erreur venant de curllib.dll. Malheureusement il n'y a rien a faire :/
  2. Dolphin crash

    ça serai plutôt un problème d'iso corrompue a mon avis… Efface et re télécharge le jeu en faisant en sorte qu'il n'y est pas de coupure au niveau du téléchargement.
  3. Ok, c'est une planification automatique de la chose donc c'est pas si automatique que ça. Quand je pense à "automatique", c'est comme sur Linux avec de l'ext2/3/4 ou c'est vraiment automatique. Là où ça commence à fragmenté c'est si le disque lui reste environs 20% d'espace libre et qu'on copie des gros fichiers style image ISO par exemple. Néanmoins le taux dépasse pas 3% donc pas de quoi s'inquiéter
  4. Faudra que tu me dise comment tu as fait ça n'as rien a voir, nettoyer l'espace libre c'est rendre tout ce qui a été effacé non récupérable. Même en formatant le disque, les fichiers restent en mémoire, en nettoyant l'espace libre non.
  5. T'as des versions portable de CCleaner à cette adresse. Jamais eu de soucis de pubs. Perso je m'en sert histoire de peaufiner mon nettoyage. Ça va être HS mais voilà comment je procède :
  6. Bah écoute, j'ai une version OEM (donc pas préinstallé) et si je déroule le dossier "Accessoires Windows" il y est… C'est courant sur Windows les logiciels de merde Edit : pour IE j'ai regardé avec la dernière iso du site, effectivement il n'y est plus.
  7. W10 possède toujours Internet Explorer... Il est juste planqué dans le menu démarrer Passes un coup de CCleaner ça fonctionnera peut-être.
  8. Nintendo Switch

    Si personne en parle c'est parce qu'elle a de moins en moins d’intérêt point. Les gros hits i,terne sont sorti et il reste rien à voir. 3/4 d'heure pour un SSB4 + à l'E3 ça n'attire pas. Certes, ça se vendra comme des petits pains avec Pokémon mais c'est tout. Ils veulent 20M de Switch vendu d'ici mars 2019 ? Ça se fera. Les portages... Plus de la moitié de la ludothèque est composée de portage... le slogan de la console devrait être "la console qui recycle vos jeux partout" :') Les DLC c'est bien connu ça fait vivre aussi. Comment dire... cette console est un effet de mode rien de plus. Le online payant reflétera son prix : moins cher, moins de services et d'avantages envers les concurrents. Là encore, ils pensent que les gens s'invite tous pour jouer dans un salon ou sur la terrasse comme dans les années 80-90, début 2000. De nos jour c'est le online qui a prit le relais et pourtant... en ligne il y a que 72 jeux compatible selon JVC et plein on l'aire pas terrible. Payer 20€/ans pour une petite poignée vraiment bon alors que la concurrence fait beaucoup mieux ? Il va pas y avoir grand monde... S'ils ne s'ouvrent pas aux éditeurs tiers comme le font Sony et Microsoft, qu'ils espère pas faire 100M de ventes comme la Wii, bien au contraire, si elle atteint 60M de vente en 2022 ça sera déjà bien pour eux.
  9. PS2 "Blue Aqua"

    Salut, voici la seule info que j'ai trouvé : http://www.jeuxactu.com/sony-annonce-la-ps2-aqua-1451.htm
  10. [Ligne de commande - Suite] 3. Astuces et commandes diverses sudo !! : Exécuter la dernière commande avec les droits administrateur. sudo timedatectl set-local-rtc 1 : Met le système à l’heure local plutôt qu’en heure UTC. Utile lors d’un dualboot qui entraîne un décalage horaire avec MS-Windows. Pour repasser en heure UTC, mettre la valeur à 0 au lieu de 1. lsb_release -a : Cette commande affiche le nom du système, sa version et éventuellement son nom de code. lscpu : Donne des informations sur le processeur comme l’architecture, le nombre de threads,… lscpi : Liste les périphériques PCI (carte graphique par exemple). lsusb : Liste les périphériques branchés en port USB. uname -a : Donne la version du noyau utilisé et l’architecture du système. whereis : Cette commande affiche l'emplacement d'un fichier exécutable, d'une source ou d'un manuel.
  11. [Ligne de commande - Suite] 2. Administration chgrp : Changer le groupe propriétaire d'un fichier. chmod : Permet de modifier les droits d’accès en lecture et écriture d’un dossier ou d’un fichier. Il existe deux méthodes pour modifier les propriétés. Méthode A – En gérant chaque droit séparément en « lettre » Avec cette méthode, on peut se poser les questions suivantes : À qui s’adresse la modification ? Que veut-on faire ? Quel droit doit être modifié ? Méthode B – En gérant chaque droit en chiffre (octal) Cette méthode consiste à modifier une valeur d’une série de trois chiffres de manière à modifier les droits. - Le premier chiffre s’adresse à l’utilisateur propriétaire →correspond à u dans la méthode A - Le second chiffre s’adresse au groupe propriétaire →correspond à g dans la méthode A - Le troisième chiffre s’adresse au autres →correspond à o dans la méthode A Les valeurs à attribuer sont : Supposons qu’on a attribuer tout les droits sur le fichier « fichier.txt », que ce soit pour l’utilisateur et groupe propriétaire et les « autres » et peu importe la méthode employée. Avec la commande ls -l fichier.txt, on peut voir le retour suivant : -rwxrwxrwx On peut remarquer un tiret suivi de trois fois les même lettres à la suite. Le tiret indique que c’est un fichier, le premier groupe de lettre correspond aux droits accordés à l’utilisateur propriétaire, le second groupe indique les droits pour le groupe propriétaire et le dernier indique les droits des « autres ». Si on fait de même avec le répertoire « dossier », c’est le même principe à un détail près : drwxrwxrwx Le d indique que c’est un dossier, le reste ne change pas. chown : Changer l’utilisateur propriétaire d'un fichier ou d’un répertoire. Cette commande ne peut être exécuter qu’en tant qu’administrateur. df : Consulter l’état de l’espace disque des différents système de fichier montés. free : Consulter l’état de l’utilisation de la mémoire vive. groups : Affiche tous les groupes du système. id : Affiche des informations sur un utilisateur spécifique. Par défaut elle renvoie les informations de l’utilisateur qui exécute la commande. top : Consulter les processus en cours d’exécution.
  12. Bonjour à toute et à tous, Aujourd'hui je vous présente une liste de ligne de commande sous Linux. Elle regroupe un ensemble de commandes qui peuvent s'exécuter sur n'importe quelle distribution. Évidemment, des listes on peut en trouver un peu partout sur Internet, mais celle que je propose ici facilitera la vie d'un bon nombre d'entre vous. Bien qu'il existe de plus en plus d'interface graphique pour gérer une panoplie de paramètre, installer/désinstaller des programmes, consulter l'état de son système,... il est parfois nécessaire ou plus utile de passer par la ligne de commande. De nos jours, c'est loin d'être esthétique, et fait fuir un grand nombre de personnes. Pourtant c'est la base même de l'informatique, que l'on utilise un système Linux, Mac, MS-Windows ou autre ! Certes, ce n'est pas obligatoire de s'y intéresser lorsqu'on est sur un système MS-Windows mais sur un système Unix (Mac et Linux) c'est toujours un plus surtout avec Linux. Trêve de blabla, ouvrez votre Terminal... ou pas et c'est parti ! -------------------------------- Version PDF du sujet ------------------------------- ______________________________________________________________________________________________________ UTILISATION GÉNÉRALE DU TERMINAL LINUX Lignes de commande générale 1. Les bases Note : Pour plus d’informations sur une commande, taper man commande ou commande –help, où « commande » est à remplacer par le nom de la commande. Ce sont des manuels. cat : Affiche le contenu d’un document dans un Terminal. Néanmoins, si le contenu du document est long, il est possible de remonter au début du document qu’avec la barre de défilement avec la souris. cd : changer de répertoire. Seule, la commande fait revenir l’utilisateur au point de départ. cp : Copier un dossier ou un fichier. Dans le cas où il s’agit d’un fichier, il ne faut pas oublier ou modifier l’extension de ce dernier. less : Affiche le contenu d’un document dans un Terminal. Contrairement à la commande « cat », il est possible de remonter au début du document avec les touches fléchées du clavier puisque ce dernier sera ouvert en lecture seule avec l’éditeur de texte « vi ». Pour quitter, il suffit d’appuyer sur « q ». ls : liste le contenu d’un dossier. find : Rechercher des fichiers ou des dossiers. grep : Cette commande affiche les lignes d'un fichier correspondant à une expression recherché. mkdir : Créer un dossier dans le répertoire où se trouve l’utilisateur. mount : Rendre un périphérique de stockage ou une image ISO accessible. unmount : Enlève l’accessibilité à un périphérique de stockage ou une image ISO mv : Déplacer ou renommer un dossier ou un fichier. Dans le cas où il s’agit d’un fichier, il ne faut pas oublier ou modifier l’extension de ce dernier. rm : Supprime un dossier ou un fichier sans préavis. Seule, cette dernière peut supprimer que les fichiers.
  13. Ne l'avais-je pas un peu prédis pour SSB ? Mmmh ? La switch c'est du réchauffé. À continuer a faire du réchauffé ça m'étonnerai qu'elle continue a avoir la côte dans 2 ans... Et ils compte la garder 10 ans sur le marché (si mes souvenirs son bon) ? Face à la next gen, ça m'étonnerai que les devs continuent à baisser les graphismes en 900p alors que la PS5 et la "XBOX 4" seront presque peut-être compatible 8K, 144fps.
  14. L'Auberge du BlaBla Fringant

    Ah les bugs légendaire de RS.... c'était pire du temps de W7 (pour moi). - Le jeu en ligne avec MAME (pour la megadrive, SNES...) : pas terrible - PPSSPP ça peut aller - Dolphin : j'utilise la connexion direct qui fonctionne mieux Le reste je sais pas étant donné que je vais sur le multi tous les 15 milles ans
  15. Bonjour à toutes et à tous, Après un long moment de réflexions, je me suis dit que je devais reprendre les sujets sur Linux... Dans un autre sujet, j'expliquais comment obtenir différents émulateurs sous Linux. Ici je vais montrer comment connecter des manettes sur votre distribution. Manettes filaires Dans 99% des cas, il suffit de brancher la manette en question et c'est tout. Manettes sans fils Le cas des manettes sans fils ça devient un peu plus compliqué... Voici une liste de configurations de manettes qui s'agrandira en fonction des retours d’expériences. Logitech F710 Microsoft XBOX 360 Wireless Controller for Windows XBOX ONE Wireless Controller for Windows Nintendo Wiimote / Wii U Pro Controller Sony DUALSHOCK 3 DUALSHOCK 4