GambierBae

Uploader
  • Content Count

    1,015
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by GambierBae

  1. GambierBae

    Crime Crackers

    Dans un avenir lointain, aux confins de l'espace, la guerre a fait rage pendant de nombreuses années. De nombreuses vies ont été perdues, mais finalement, la paix est revenue dans la galaxie. Mais ceux qui ont combattu encore restent, et avec les progrès de la technologie en temps de guerre, beaucoup se sont tournés vers le piratage. Il est maintenant 20 ans après la fin de la guerre, et beaucoup ont commencé à oublier à quel point la paix actuelle est durement gagnée. Le piratage est à un niveau record et la police galactique est incapable de suivre le rythme. Entrez les Crackers: des chasseurs de primes qui acceptent des emplois que la police régulière ne peut peut-être pas aborder, arrêtant efficacement les malfaiteurs ... tant que le salaire est bon. L'équipe Pink Dolphin est une équipe de Cracker hautement qualifiée. Sur le chemin du retour à la civilisation après une mission, ils reçoivent un signal de détresse d'un navire voisin, et décident d'enquêter ... Crime Crackers est un jeu de tir d'action à la première personne. Le joueur contrôle l'équipe Pink Dolphin pendant qu'ils explorent chaque zone, en battant les ennemis et en collectant des objets utiles. Le combat est en temps réel, mais le joueur doit passer en mode attaque pour attaquer les ennemis. Cela donne au joueur un curseur de visée, mais réduit le mouvement uniquement au mitraillage gauche et droit. Pour compenser la mobilité réduite, le joueur peut également bloquer les attaques entrantes. Chaque étape se termine par un combat de boss à la fin, et entre les étapes, de courtes scènes de dialogue animent l'histoire, ainsi qu'une opportunité d'acheter et de vendre des objets. L'équipe a trois membres de combat: Amelia, chef d'équipe Pink Dolphin, rousse mignonne et un crack shot; Drann, un grand homme-dragon qui a servi sous le grand-père d'Amelia pendant les guerres et qui porte un grand fusil automatique; et Liza, une fille de la planète Fox qui brandit une épée et parle comme un samouraï. Chacun a ses propres armes et capacités, et le joueur peut basculer librement entre eux à tout moment. Chaque personnage a également son propre compteur d'énergie de vie et d'arme, le joueur doit donc veiller à maintenir les trois en bon état. Pendant les missions, ils recevront également des communications de leur équipe de soutien.
  2. GambierBae

    Dino Crisis

    Après les habituels zombies, vu des centaines de fois, pourquoi pas des trucs qui font vraiment peur, genre, des grosses bêtes de plusieurs mètres de hauts ? Des dinosaures, ce serait parfait ! Allez, faisont donc un Resident Evil chez les dino, se dit Capcom… c’est donc en 1999, que sortit Dino Crisis sur Playstation. Sur une île paradisiaque de la république de Bolzinia, des recherches scientifiques vont bon train, grâce au centre de recherche fraîchement installé. Mais un des éléments de ce centre de recherche semble faire des études un peu louche, qui ne plaisent pas à tout le monde. Alors, on envoie une équipe afin de voir de quoi il en retourne. Malheureusement pour eux, ils arrivent un peu tard, le mal semble être fait… Vous, vous êtes un des membre de cette équipe : Regina. Soyons clair, c’est un portage tout bête de la version Playstation, l’anti-aliasing et le filtrage en plus. En gros, le résultat que vous aurez si vous jouez à ce jeu dans sa version Playstation sous émulateur. Les graphismes, même si ils ne sont pas vraiment dignes d’une Dreamcast, reste très agréables, la restriction en nombre de polygones de la Playstation n’est pas trop un soucis pour un jeu qui se passe souvent dans des couloirs et autres endroits assez restreint. Seul truc pas top, forcément, les personnages aux grosses mains fait de 2-3 polygones, et leurs lèvres qui ne bougent pas. Le doublage n’est pas trop mal (en anglais seulement), et les musiques, même si pas trop top, mènent tout de même bien l’ambiance. La maniabilité est parfaite, toutes les touches sont utilisées à bon escient. Les vibrations sont très bien gérées, même pour des petits détails auquel on ne s’y attendait pas (comme quand un des agents nous pousse). HA ! Tout de même, petit point pour la Dreamcast, l’écran du VMU est utilisé ! C’est suffisamment rare pour être signalé ! L’écran indique le nombre de munitions, ainsi que votre barre de vie. Si elle clignote, ça veut dire que vous saignez ! Le jeu est suffisamment long pour l’apprécier. Et vu qu’à certains moments, vous serez emmené à faire des choix sur la mission que vous allez accomplir, vous pourrez très bien refaire le jeu, pour voir à quoi menait la solution que vous n’aviez pas choisie. Il y a bien sur quelques petits gadgets que vous débloquerez si vous vous finissez le jeu en moins de cinq heures ou je ne sais quoi… Mais ces petits bonus sont bien moins nombreux que ceux proposé par les Resident evil. Sur Playstation, Dino crisis est un bon jeu. Il n’y a pas de raison pour que la version Dreamcast ne le soit pas. Et les petits rajouts en font une version (légèrement) meilleure. De même, Dino Crisis étant assez particulier comparé aux autres survival horror, il ne perdra pas trop son charme, d’autant plus qu’il est bien foutu. Il n’y a pas donc raison de se priver de ce bon petit jeu, même si il n’est pas transcendant.
  3. Super Mario All-Stars + Super Mario World est une compilation pour la Super Nintendo. Il comprend tous les éléments de Super Mario All-Stars, ainsi que le jeu Super Mario World en plus. L'écran de titre original Super Mario All-Stars change quelque peu pour accompagner le jeu supplémentaire. Le fond et la couleur du linoléum changent de bleu à orange et de bleu à rose respectivement, Super Mario World est ajouté au logo, et Birdo se déplace un peu en avant et s'assied pour faire place à Yoshi, qui est ajouté en arrière-plan, en plus à d'autres modifications mineures. Note : Dans la version de Super Mario World incluse, le sprite de Luigi (joueur 2) est un poil plus grand et plus mince que celui de Mario, et non une simple recoloration.
  4. GambierBae

    Super Mario All-Stars

    Super Mario All-Stars est une compilation des trois premiers Mario de la NES avec en plus l'épisode Lost Levels, réputé pour sa grande difficulté. Cette compilation représentait naturellement un rapport qualité/prix assez hallucinant pour l'époque, d'autant plus que les jeux avaient tous été retravaillés graphiquement pour l'occasion. Une valeur sûre rééditée un an plus tard dans une version incluant également Super Mario World.
  5. GambierBae

    NiGHTS into Dreams

    Cette version de NiGHTS into Dreams ... est un portage de la version Saturn avec un gameplay identique, mais intègre également les niveaux inclus dans Christmas NiGHTS into Dreams ... en bonus. Il contient également la fonctionnalité de cette version où les personnages portent des vêtements saisonniers spéciaux pendant certaines vacances. Le jeu propose deux modes graphiques: un mode remake avec des graphismes mis à jour et un mode graphique classique SEGA Saturn. D'autres ajouts incluent la prise en charge de l'écran large 16: 9 (PS2), une galerie d'illustrations et un mode visionneuse de films. La version publiée plus tard pour la PS3, la Xbox 360 et Windows est un autre port de la version Saturn, mais offerte en téléchargement numérique et non limitée au Japon. Le contenu est identique à la version PS2 publiée quatre ans auparavant, mais avec des graphismes HD repensés et une prise en charge des résolutions contemporaines. Toutes les versions offrent la possibilité de revenir aux visuels d'origine de Saturne. Certains contenus de la version PS2 ne sont pas disponibles, comme un mode à deux joueurs et la possibilité de jouer en tant que Sonic. Les ajouts pour la version 2012 incluent les classements et les succès / trophées.
  6. GambierBae

    Dr. Robotnik's Mean Bean Machine

    A l'origine, ce jeu s'appelait Puyo Puyo au Japon et n'était nullement lié à l'univers du hérisson bleu. Le principe fut ensuite adapté à la franchise du dessin animé Sonic SatAM, et le résultat fut renommé Dr. Robotnik's Mean Bean Machine pour mieux cibler le marché occidental. Des haricots multicolores tombent du haut de l'écran et votre but est de les assembler par groupe d'au moins quatre de la même couleur pour les faire éclater. Le but ultime étant de faire en sorte que l'éclatement d'un groupe d'haricots provoque une réaction en chaîne lors de la chute des haricots situés au dessus, ce qui aura pour effet de submerger votre adversaire de haricots transparents indestructibles pour l'aider à accélérer sa défaite. Dans le mode scénario, vous affronterez les créations du Dr. Robotnik en duel, alors que dans le mode 2 joueurs vous pourrez vous mesurer à un adversaire humain. Si le mode scénario est plutôt classique, le jeu prend une toute autre tournure à deux. Rien ne peut remplacer la jubilation ressentie lorsque l'on voit son adversaire submergé par un formidable enchaînement. Un vrai défouloir où pratiquement tous les coups bas sont permis.
  7. GambierBae

    Sonic Spinball

    Le machiavélique Dr Robotnik a mis en place une nouvelle forteresse d'un genre assez particulier, puisqu'elle est composée de plusieurs flippers géants ! Sonic sent déjà les embrouilles venir, et fidèle à son habitude, il se précipite immédiatement sur les lieux pour flanquer une rouste à l'abominable savant fou. Malheureusement, le biplan piloté par Tails est abattu, forçant ainsi Sonic à nager péniblement jusqu'aux soubassements de la forteresse. Dès lors, il lui faudra survivre successivement aux quatre flippers démoniaques conçus pas son nemesis, avant de pouvoir finalement en découdre avec ce dernier. Tout comme son rival de plombier, Sonic s'est vu adapté à toutes les sauces. Dans le cas présent, on a affaire à un curieux croisement entre le jeu de plates-formes et le flipper. Le mélange n'est pourtant pas si improbable. N'aviez-vous jamais remarqué la similitude entre le hérisson bleu et une bille de flipper ? Notre héros semble en effet parfaitement adapté à son nouveau rôle. Il faut croire que sa précédente aventure dans le Casino Night l'avait particulièrement bien préparé à sa condition de bille de flipper.
  8. GambierBae

    Dragon Force II - Kamisarishi Daichi ni

    Les Dragon Force sont des jeux mélangeant habilement stratégie et RPG. L'histoire se déroule sur le continent de Legendra, magnifique contrée protégée par la déesse Astea. Ce monde est partagé entre huit grandes nations. Tandis que l'une de ces nations, guidée par un seigneur ambitieux, déclare la guerre au reste du monde, ce dernier se met en branle. Chaque nation devra combattre pour ses idéaux et sa survie. La série est reconnue pour son aspect stratégique et sa réalisation d'excellente qualité grâce à l'utilisation d'illustrations de type manga tout simplement magnifiques.
  9. GambierBae

    Space Station Silicon Valley

    Space Station Silicon Valley est basé sur le jeu Nintendo 64 du même nom. Il conserve l'histoire, les mécanismes de jeu et même la conception de niveau de base tout en traduisant le tout en une perspective de plate-forme présentée de côté. L'histoire parle d'une station spatiale peuplée d'animaux robots indépendants. Il y a quelque temps, la station a disparu, mais elle est maintenant de retour sur une trajectoire de collision complète avec la Terre. Bien sûr, l'humanité envoie des escouades pour mettre fin à la menace, mais tout le monde sauf le robot Evo se perd. Le joueur prend le rôle d'Evo qui doit résoudre 35 niveaux pour sauver la Terre. La caractéristique unique du jeu est qu'Evo a la capacité de prendre le contrôle de tout animal robot qu'il rencontre. En fait, il est obligé de le faire parce que son énergie vitale diminue rapidement lorsqu'il est à l'extérieur d'un hôte. Tous ces animaux ont des capacités différentes qui sont utilisées pour résoudre les nombreuses énigmes trouvées dans les niveaux. Il y a différents objectifs à atteindre dans chaque niveau qui vont de la destruction d'une machine à guider les moutons vers leurs enclos.
  10. GambierBae

    Space Station Silicon Valley

    Lancée dans l'espace en 2001, Silicon Valley était la plus grande et la plus dispendieuse station spatiale jamais créée. Malheureusement, sept minutes seulement après sa mise en orbite, la station disparaît littéralement. Dès lors, tous les explorateurs du système solaire se lancent à sa recherche. Après un millénaire d'une quête vaine, Silicon Valley réapparaît miraculeusement sur les radars. Le gouvernement terrien décide alors d'y envoyer immédiatement son armée. Mais très vite, aucun des hommes expédiés ne donne signe de vie. Inquiété par le phénomène, le gouvernement réagit en envoyant Dan Danger et Evo pour tirer la situation au clair. Evo, qui se tape tout le travail, est en fait une puce électronique parasite douée d'une extrême intelligence. Arrivé sur la station habitée par des animaux robotisés, il devra prendre possession de leur corps désactivé pour accomplir chacune des missions encadrées par son camarade Dan. Au total, vous pourrez contrôler pas moins d'une cinquantaine d'animaux singuliers : un ours à roulettes, un mouton volant, etc. Pour compléter les missions, on peut se contenter de réaliser les objectifs principaux, mais si on se sent l'âme aventureuse, on note également quelques objectifs secondaires (obtenir un trophée ou quinze capsules d'énergie dans chaque niveau).
  11. GambierBae

    Space Station Silicon Valley

    Lancée dans l'espace en 2001, Silicon Valley était la plus grande et la plus dispendieuse station spatiale jamais créée. Malheureusement, sept minutes seulement après sa mise en orbite, la station disparaît littéralement. Dès lors, tous les explorateurs du système solaire se lancent à sa recherche. Après un millénaire d'une quête vaine, Silicon Valley réapparaît miraculeusement sur les radars. Le gouvernement terrien décide alors d'y envoyer immédiatement son armée. Mais très vite, aucun des hommes expédiés ne donne signe de vie. Inquiété par le phénomène, le gouvernement réagit en envoyant Dan Danger et Evo pour tirer la situation au clair. Evo, qui se tape tout le travail, est en fait une puce électronique parasite douée d'une extrême intelligence. Arrivé sur la station habitée par des animaux robotisés, il devra prendre possession de leur corps désactivé pour accomplir chacune des missions encadrées par son camarade Dan. Au total, vous pourrez contrôler pas moins d'une cinquantaine d'animaux singuliers : un ours à roulettes, un mouton volant, etc. Pour compléter les missions, on peut se contenter de réaliser les objectifs principaux, mais si on se sent l'âme aventureuse, on note également quelques objectifs secondaires (obtenir un trophée ou quinze capsules d'énergie dans chaque niveau).
  12. GambierBae

    Christmas NiGHTS into Dreams

    Christmas NiGHTS into Dreams ... est essentiellement une démo qui a été distribuée à travers diverses promotions et magazines. Bien que cela ait peut-être «seulement» semblé être une démo à un niveau de NiGHTS into Dreams ... (Spring Valley), c'est vraiment un peu plus. L'écran de titre de Christmas NiGHTS into Dreams ..., les arrière-plans de niveau et même les modèles de personnages changent en fonction de la saison en cours. Jouez-y pendant une année entière et vivez non seulement Noël NiGHTS, mais aussi Winter NiGHTS, New Year NiGHTS et NiGHTS: Limited Edition. Le Père Noël apparaîtra sur son traîneau le jour de Noël et Reala fera une apparition le jour du poisson d'avril, pour ne mentionner que quelques-uns de ses petits camées. Le gameplay est identique à celui de NiGHTS into Dreams ..., mais il a sans doute plus de longévité en raison de la boîte de cadeaux. La boîte contient des illustrations à débloquer, des films promotionnels, des modes Time Attack et Link Attack, Sonic en tant que personnage jouable dans le jeu, et plus encore!
  13. GambierBae

    demande de mise a jour des emulateur ps2 1.7.0

    Tu peux faire les mis a jours toi même, télécharge la nouvel version et remplace l'ancienne version par la nouvelle.
  14. GambierBae

    NiGHTS into Dreams

    Nights into Dreams est un jeu d'action sur Saturn qui vous raconte l'histoire de deux enfants, Elliot et Claris, victimes de leurs propres cauchemars. Nights apparaît alors pour les entraîner dans un monde onirique. Nights s'est rebellé contre son maître, Wizeman, car ce dernier tentait de s'approprier les âmes des rêveurs afin de contrôler Nightopia, le monde des rêves. Tous ensemble vont partir pour un voyage au terme duquel ils détruiront Wizeman.
  15. GetBackers est une série de mangas japonais écrite par Yuya Aoki et illustrée par Rando Ayamine. La série a été sérialisée et est publiée par le magazine Weekly Shonen de Kodansha de 1999 à 2007, totalisant 39 volumes. L'intrigue suit les "GetBackers", un groupe qui récupère tout ce qui a été perdu. L'équipe est principalement composée de Ban Mido, un homme né avec la technique illusoire "Evil Eye", et Ginji Amano l'ancien chef d'un gang appelé "The VOLTS", un groupe puissant dans le territoire dangereux appelé la Forteresse Infinity à Shinjuku. La série raconte l'histoire de Ginji Amano et Ban Mido, une paire d'individus super puissants connus sous le nom de "GetBackers". Le duo exploite un service de reprise de possession indépendant dans l'un des quartiers les plus clairs de Shinjuku, Tokyo. Moyennant des frais, ils récupéreront tout objet perdu ou volé pour un client avec "un taux de réussite de près de 100%". Le travail des GetBackers les conduit souvent dans des situations bizarres et dangereuses afin de «récupérer ce qui ne devrait pas disparaître». Leurs cibles vont des jeux vidéo perdus aux composants égarés d'une bombe atomique. L'intrigue tourne principalement autour de leurs aventures, souvent compliquées par le passé compliqué et individuel du couple et un lieu mystérieux connu sous le nom de forteresse de l'infini. GetBackers Dakkanya: Dakkandayo! Zenin Shuugou !!: L'équipe Get Backers composée de Midou Ban et Amano Ginji star dans un jeu d'action à défilement horizontal ombragé où les garçons utilisent leurs compétences de combat et leurs attaques spéciales pour entreprendre diverses missions de récupération et le général goon bashing. Lorsqu'il est reculé dans un coin, Midou Ban utilise son mouvement de morsure de serpent pour un effet puissant tandis que Ginji lance des courants de force électrique pour contrer les chances. En plus du duo dynamique, quatre autres personnages de l'anime peuvent être choisis comme protagoniste à l'écran. Semblable aux jeux de la vieille école où des armées d'ennemis se heurtent à vos coups de poing et à vos coups de pied, Get Backers prend les héros à l'épreuve et termine chaque niveau avec un boss qui fait des attaques spéciales et dure généralement plus longtemps que ses subalternes.
  16. GetBackers Dakkanya: Metropolis Dakkan Sakusen! est un jeu de rôle, publié par Konami, sorti au Japon en 2003.
  17. GambierBae

    GetBackers Dakkanya

    GetBackers est une série manga écrite par Yuya Aoki et illustrée par Rando Ayamine. La série a été sérialisée et est publiée par le magazine Weekly Shonen de Kodansha de 1999 à 2007, totalisant 39 volumes. Le manga a été adapté en série télévisée d'animation en 2002. La production du Studio Deen a été diffusée sur le Tokyo Broadcasting System du 5 octobre 2002 au 20 septembre 2003, pour une série complète de 49 épisodes. Il a également été doublé en anglais et diffusé par le réseau de télévision animée Animax sur ses réseaux respectifs dans le monde entier, notamment en Asie de l'Est, en Asie du Sud-Est, en Asie du Sud et en Amérique du Sud. La série a été autorisée pour une sortie en langue anglaise en Amérique du Nord par TokyoPop, qui a publié 27 volumes entre le 10 février 2004 et le 2 décembre 2008. Elle a depuis perdu la licence de la propriété, et toutes les versions existantes sont considérées comme sorties. -d'impression. La série raconte l'histoire de Ginji Amano et Ban Mido, une paire d'individus surpuissants connus sous le nom de GetBackers. Le duo exploite un service de reprise de possession indépendant dans l'un des quartiers les plus clairs de Shinjuku, Tokyo. Moyennant des frais, ils récupéreront tout objet perdu ou volé pour un client avec "un taux de réussite de 100%". Le travail des GetBackers les conduit souvent dans des situations bizarres et dangereuses afin de «récupérer ce qui ne devrait pas disparaître». Leurs cibles vont des jeux vidéo perdus aux composants égarés d'une bombe atomique. L'intrigue tourne principalement autour de leurs aventures, souvent compliquées par le passé compliqué et individuel du couple et un lieu mystérieux connu sous le nom de forteresse illimitée. Un conglomérat de bâtiments désaffectés et condamnés regroupés pour former un habitat autonome, Limitless Fortress est subdivisé en trois niveaux spécifiques: la basse ville, la ceinture de ceinture et la ville de Babylone. La ville basse est la plus basse en altitude, avec plusieurs couches s'étendant sous le niveau du sol. La Beltline, la zone la plus dangereuse de The Limitless Fortress, est dirigée par Der Kaiser, le père de Ban. On dit que les citoyens de la Beltline sont immortels et impérissables, et ils "ressusciteront d'entre les morts chaque fois qu'ils sont attaqués". Ceux de la Beltline ont une apparence de mort hideuse et une force effrayante. [La citation nécessaire] Babylon City, le niveau le plus élevé de la forteresse illimitée, est censée être l'endroit où réside le Brain Trust, et est la maison de la mère de Ginji. En réalité, Babylon City est ce que l'on pourrait considérer comme le monde réel, tout le reste étant une création de réalité virtuelle. Seuls ceux qui ont remporté la bataille d'Ogre peuvent entrer dans Babylon City et lorsque cela se produit, ils peuvent changer le monde comme bon leur semble.
  18. GambierBae

    Wolf Fang - Kuuga 2001

    Deux années se sont écoulées depuis l'occupation militaire de la ville de New York en 1999 et depuis lors, Ragnarok (alias DAGGER) - l'organisation responsable des événements - a disparu suite à leur destruction par voie aérienne. Pendant cette période, la technologie des mécas a été le point de départ de futurs projets militaires dans le monde entier, les plus grandes usines étant situées en Océanie. Ces mécas deviennent la cible principale de Ragnarok lorsqu'il refait surface et revendique les usines et les villes militaires d'Australie et de Nouvelle-Zélande. L'USAF et la RAAF organisent une force de frappe pour récupérer les principaux points attaqués dans les deux pays avec l'aide des meilleurs mécas qu'ils peuvent trouver. Les joueurs assument alors le rôle de combattants mécas qui visent à libérer l'Australie ou, selon les actions du joueur, la Nouvelle-Zélande.
  19. GambierBae

    Gargoyle's Quest

    Peu de temps après la sortie de la Game Boy, cet excellent jeu de RPG / plate-forme va marquer plus d'un joueur. Pour l'anecdote, le jeu est un spin-off de la série Ghost'n Goblins (le jeu est d'ailleurs sous-titré ainsi en Europe et Maikamura au Japon, ce qui est sans équivoque). Rappelons que c'est Capcom qui est aux commandes du développement de ce jeu. Seulement cette version Game Boy n'a pas grand chose à voir avec les aventures de Sir Arthur sur borne d'arcade. Exit le héros humain, ici tout se déroule dans le monde des ghoules qui va plutôt mal. Un mal inconnu revient s'abattre sur le monde et Firebrand, votre personnage, doit élucider le mystère. Le gameplay est très particulier et se déroule en deux étapes : la première est le côté action du jeu puisque la vue est à la Zelda, avec une vision du dessus et des discussions à tout va. Le jeu n'est d'ailleurs disponible qu'en anglais, ce qui explique en partie le fait qu'il ne soit pas très connu, les jeunes joueurs n'ayant pas pu l'apprécier à sa juste valeur faute d'en comprendre le contenu. A certains passages clé, et aléatoirement sur la map, comme dans tout RPG à la japonaise, vous arrivez sur un autre type de gameplay. En vue 2D, ce principe rappelle grandement Zelda II sur NES. Sauf que cette fois, c'est plutôt bien dosé, et les parties plate-forme sont un vrai régal. Firebrand peut voler durant un certain temps lorsque vous appuyez une nouvelle fois sur le bouton dédié après avoir sauté. Il est également capable de tirer des boules de feu pour éradiquer ses adversaires. Autre particularité du titre, notre compère est également capable de s'accrocher aux murs. Comme dans tout RPG, votre personnage évolue. Cela se fait par contre par étape, pas la peine de faire du leveling du coup. Vous gagnerez ainsi en force, en hauteur de saut, en temps de vol, etc. Tout cela relancera d'autant le plaisir de jeu. Du coup, Gargoyle's Quest a une patte qui lui est propre, et ce mélange assez atypique prend très bien. Le jeu ne dispose pas de pile de sauvegarde, mais d'un système de mot de passe que l'on récupère en discutant dans les villes. Le jeu serait quasiment parfait si la difficulté n'était pas si élevée. C'est parfois une horreur, et c'est de ce point de vue qu'il est le digne héritier de Ghost'n Goblins. Avec de l'expérience, on fini par mieux maîtriser les déplacements de Firebrand, mais il n'en reste pas moins que certains niveaux devront être appris par coeur pour éviter les problèmes. Gargoyle's Quest est un excellent jeu sur Game Boy, malheureusement difficile d'accès à cause de sa difficulté démesurée. Mais tentez tout de même l'expérience, vous ne serez pas déçu !
  20. GambierBae

    Tout sur l'Upload

    Non, on doit le refuser puis tu le reupload sur la plateforme dont le je convient.
  21. GambierBae

    GetBackers Dakkanya: Jagan Fuuin!

    GetBackers Dakkanya: Jagan Fuuin! est un jeu de rôle, publié par Konami, sorti au Japon en 2003.
  22. Basé sur le manga d'Aoki Yuya et Ayamine Rando, GetBackers est la tenue de deux adolescents à Shinjuku, au Japon. Ils s'appellent eux-mêmes les "GetBackers" parce que c'est ce qu'ils feront quand vous leur direz quelque chose que vous avez perdu, et Ginji Amano et son pote bizarre Mitoban vont casser leurs bosses pour vous le rendre. "Si quelqu'un prend quelque chose, nous le récupérerons." GetBackers, compris? Le jeu vous permet d'avoir trois personnes dans votre groupe. Gengi, Mitoban et quelqu'un d'autre qui peut se battre. Le jeu est un mystère urbain et graveleux, se séparant bien des jeux magiques mignons qui dominent le royaume des RPG. De la bande dessinée seront certains des ânes durs comme Kudo Himiko (Lady Poison), Akabane Kuroudo (Dr Jackal), Fuyuki Shido (Beast Master) et Fuchoin Kazuki (le chef de gang de travestis yaoi-dream). Il est également fort probable que Hishiki Ryuudou et Hevn s'impliquent d'une manière ou d'une autre.
  23. GambierBae

    Dear Boys: Fast Break!

    Dear Boys est un manga sportif de Hiroki Yagami, publié par Kodansha dans le mensuel Shonen Magazine. En juin 2007, la série Dear Boys a 25 volumes au total, y compris les Dear Boys: The Early Days et Dear Boys: Act 2. En 2007, Dear Boys: Act 2 a reçu le Kodansha Manga Award pour le manga shonen. L'histoire concerne les progrès de l'équipe de basket du lycée Mizuho alors qu'elle tente de remporter le championnat préfectoral. Il traite également fortement de la relation entre les joueurs de l'équipe, en particulier les deux personnages principaux Kazuhiko Aikawa et Takumi Fujiwara. Au début du manga, l'équipe de basket du lycée Mizuho est en difficulté, car il n'y a pas assez de joueurs pour jouer à un match. De plus, l'entraîneur est parti après un conflit avec Fujiwara. Cependant, Aikawa passe à Mizuho et, grâce à son enthousiasme et à son amour du jeu, insuffle aux quelques membres restants un sens du but. Malgré le fait qu'il n'y en a que cinq (c'est-à-dire qu'ils n'ont pas de remplaçants), ils parviennent à faire en sorte que l'entraîneur de l'équipe féminine les entraîne également. Au début, elle semble très stricte, mais révèle plus tard son attachement à ses «chers garçons». Ensemble, ils font de leur mieux pour réaliser leurs rêves et emmener leur équipe au sommet de la préfecture. Le manga ne se concentre pas uniquement sur l'équipe Mizuho, ​​mais également sur plusieurs équipes rivales. En fait, le manga passe un peu de temps à développer les personnages des membres des autres équipes. Chers garçons - Fast Break est le jeu vidéo Playstation 2 basé sur la série manga. Le jeu est une simulation de basket-ball en 3-D où les joueurs sont montrés pendant qu'ils courent, dribblent et dunk un peu partout. Fast Break mélange des éléments d'action où les joueurs de l'équipe sont manœuvrés directement avec des éléments interactifs où des scènes cinématiques dramatiques montrent des événements passionnants pendant le jeu. Plus de 50 personnages de la série d'animation Dear Boys apparaissent et contribuent au mode histoire où le joueur tourne avec son équipe du lycée Mizuho contre six équipes de lycées en compétition de East Honmoku, Tendouji High School et d'autres. Un mode Galerie spécial peut être déverrouillé où des illustrations de personnages pleins d'action peuvent être visualisées. Le jeu est basé sur le moteur de NBA Starting Five.
  24. GambierBae

    Blast Corps

    Blast Corps est un jeu développé par Rare, moins connu que les Goldeneye et autres Diddy Kong Racing présents sur Nintendo 64, il s'avère original est assez fun à jouer. Le pitch se base sur une catastrophe : le camion qui devait transporter des ogives nucléaires a perdu les pédales et menace d'exploser dans le décor ! A vous de détruire tout aux alentours afin de lui laisser le passage. De ce point de départ digne d'un jeu d'arcade du début des années 1980 découle un jeu jubilatoire où il faut tout détruire avec un engin de démolition. Vous n'avez que quelques minutes devant vous pour ratiboiser le terrain, détruire les buildings avant que le camion n'arrive à votre suite. Plus on avance dans les niveaux, plus la difficulté monte. Il n'est donc pas rare de devoir faire des destructions juste devant le camion... Il faut alors faire particulièrement attention à ne pas entrer en collision avec lui sous peine de faire tout exploser ! Mais n'allez pas non plus imaginer que Blast Corps est un jeu totalement décérébré. Bien au contraire. Si au départ vous commencez avec un véhicule imposé, au gré des niveaux vous devrez en essayer d'autres, et même alterner entre plusieurs ! De là découle une stratégie qu'il vous faudra mettre au point afin de sauver le camion et ses ogives. Avec ses huit véhicules à essayer, chacun ayant des caractéristiques propres, Blast Corps promet une bonne durée de vie, si tant est que vous accrochiez au principe. Certains le trouveront monotone, d'autres apprécieront ce mélange de destruction et de gestion. La réalisation est correcte. Rappelons que c'est là l'un des premiers jeux de la Nintendo 64. Il souffre donc de textures totalement fondues, mais l'effet de brouillard se fait très discret. Quant à la musique, elle est très moyenne, de même que les bruitages d'un autre âge. Blast Corps est une bonne surprise. Rare sera par la suite bien plus connu pour ses autres jeux sur Nintendo 64, mais cette entrée en matière est déjà un bon début.
  25. GambierBae

    The Legend of Dragoon

    Au coeur d'un univers heroic-fantasy improbable, la lutte contre l'Empire totalitaire de Sandora a atteint son paroxysme. C'est dans ce contexte de guerre sans pitié que le jeune Dart assiste impuissant au saccage de son village, au massacre de ses parents et à l'enlèvement de sa meilleure amie Shana. Le coeur plein de rage, Dart décide d'attaquer la prison où est détenue Shana. La lutte promet d'être belle, d'autant que les motivations de l'Empire vont bien au-delà de la simple invasion barbare. Mais pour parvenir à ses fins, notre héros devra trouver les six Esprits du Dragon ainsi que les six personnes qui pourront les utiliser. Tout ceci dans l'espoir de pouvoir faire revivre ce que les gens du royaume appellent la Légende du Dragon. Épées, sorcellerie et mythes ponctueront une longue quête pleine de rebondissements dans ce RPG qui satisfera sans doute votre désir de retour aux sources du genre.