LRobin89

Active member
  • Content Count

    33
  • Joined

  • Last visited

  1. LRobin89

    Equinox

    Le jeu que je n'avais jamais réussi à finir enfant... Tu m'étonnes! Le principe repose sur la perspective 3D qui est volontairement trompeuse. Très intéressant pour la SNES, mais ajoutez à ça des plateformes invisibles et surtout des passages secrets obligatoires pour progresser alors qu'il n'y aucune sorte d'indice pour les trouver... Un personnage qui se fait tuer au moindre contact avec un ennemi ou un pic. Des phases de plateforme qui se jouent tellement au pixel/seconde près, qu'on se demande si c'est le bon chemin. Des blocs à pousser qui ont une latence qui varie de manière totalement random, donc certains ne bougent que si on les pousse déjà pendant 30s, alors qu'on se serait dit qu'ils étaient fixes...Et vous obtenez un jeu frustrant, et impossible à finir sans soluce ou sans fouiller tout au pif! Un jeu moyen à cause de ce très mauvais point qui rend le jeu plus difficile qu'il ne devrait l'être. Dommage, car il présente une "3D" innovante pour l'époque, un level design astucieux, des combats de boss sympatoches même si basés sur des patterns à apprendre par coeur, de jolis graphismes et des musiques superbes, notamment pour certains donjons (même si elles ont tendance à tout à coup devenir discrètes...). Essayez-le si vous aimez les jeux puzzles mêlant énigmes et action.
  2. LRobin89

    The Legend of Zelda : Majora's Mask

    Normalement tu peux naviguer dans le menu avec le joystick normal, les touches de déplacement, et tu peux l'assigner aux touches C. Je viens de refaire le début du jeu sur Windows et émulateur Project64 et je n'ai pas de problème.
  3. LRobin89

    Aucun jeux ne se lance ...

    Y a pas de quoi!
  4. LRobin89

    Aucun jeux ne se lance ...

    Les émulateurs proposés de base par Romstation sont pas forcément les plus faciles ou les meilleurs. Va dans émulateurs et télécharge PCSX2 pour PS2. Quand tu feras "lancer" au niveau de tes jeux, indique que tu veux PCSX2 comme ému. Je n'ai aucun problème pour Dragon Ball Tenkaichi 3, Final Fantasy X, Resident Code Veronica X, Resident Evil 4... Si ta carte graphique et la puissance de ton ordi te le permet (ça n'est pas mon cas, ou trop peu), tu peux améliorer les graphismes sans trop de ralentissement dans la fenêtre de l'émulateur au niveau Configuration->Vidéo(GS)->Paramètres du plugin. Tu peux augmenter alors la résolution par ex. Dans Configuration->Contrôleurs(PAD), tu peux configurer les touches de ta manette. Par exemple, je joue avec ma manette PS4 branchée à l'ordi en ce moment. Voilà j'espère t'avoir aidé. C'est un peu galère au début. EDIT: j'espère que ça n'est pas un problème lié au MAC. Moi je suis sur Windows.
  5. LRobin89

    Resident Evil Code : Veronica X

    C'était mon premier jeu PS2 à l'époque... Et je l'ai enfin fini pour la 1ère fois de ma vie, 19 ans après, wouhou! ✌️ Avec ENORMEMENT de munitions et de soins en rab bizarrement, alors que j'en manquais toujours pour le dernier combat... Là il me restait genre 10 fois de quoi me soigner à 100%, toutes les herbes bleues, 37 grenades, 15 acides, 40 balles de fusil à pompe, l'AK47 plein... Et 300 carreaux d'arbalètes dont 15 explosives! Alors que j'ai "bêtement" combattu tous les monstres y compris les évitables comme le gros ver au départ, l'albinoïde, l'araignée géante ou des zombies isolés... Etrange! Ce jeu est vraiment chouette, plutôt long pour le genre (20h la 1ère fois?), et reste agréable visuellement, notamment au niveau des visages. De nombreux passages m'auront fait frémir de peur, et sont dérangeants à souhait avec de nombreux jump scare, ou au contraire de la tension amenée par des battements de coeur de plus en plus forts... Les angles de caméra sont souvent bien choisis (chaque écran a une caméra fixe), chaque angle mort crée une appréhension. Le thème musical reste en tête aussi! Peut-être mon Resident Evil préféré pour son ambiance! C'est assez original de se retrouver en Antarctique dans la 2nde partie du jeu soit-dit en passant. Cependant l'histoire est un peu nanardesque, la faute à la mise en scène pas facile à cette époque, mais aussi sur certains développements comme pour Steve ou Rodrigo, qui ont tout deux néanmoins leur moment touchant. Les jumeaux Alfred et Alexia ont des personnalités pour le moins complexes, dérangées, et une relation ambigüe... c'est très appréciable pour des vilains! Claire reste attachante et son frère est LE héros (quelle arrivée), mais ils sont trop stéréotypés. On a notre part de fan service avec Wesker, lui aussi caricatural, en mode Agent Smith de Matrix (je reste sur ma fin de ne pas l'avoir combattu moi-même à la fin!) Les graphismes ne sont pas les meilleurs de la PS2 et restent très loin d'un Final Fantasy X par exemple. Que ce soit dans le jeu ou durant les scènes cinématiques. Et il a quand même des défauts très pénibles comme des aller-retours parfois chiants à faire, à cause de l'inventaire trop petit ou tout simplement l'embranchement des énigmes. Et que dire de ces papillons toxiques qui infestent LE couloir dans lequel tu dois faire plusieurs aller-retours! Bon, c'est la formule Resident Evil, donc on est habitué, mais merci quand même au mode accéléré de l'émulateur! Autre défaut particulièrement frustrant, la difficulté juste absurde des fois. N'ayez pas le malheur de sauvegarder au mauvais endroit, d'avoir gaspillé vos munitions plus tôt dans l'aventure, ou de ne pas avoir gardé assez d'armes pour le boss que vous ne pouviez pas anticiper (quand on revient à Chris et qu'on doit directement combattre Alexia!) Surtout qu'il y a pas mal de passages où on ne peut pas deviner la meilleure approche... Le Tyrant par exemple : sans savoir l'astuce des grenades fumigènes qui divisent par 2 la vie en fait, et qui ne fonctionnent que sur lui, sans savoir que lui lancer la caisse à la figure l'endommage pas mal, ben tu peux passer toutes tes munitions dessus et tout gâcher! L'albinoïde aussi, est l'un des combats les plus stupides que j'ai jamais vus, il faut soit passer 3 heures à faire le tour du bassin, soit le combattre dans l'eau et donc forcément prendre pas mal de dégâts... Et encore parce que je suis têtu et que j'ai voulu le tuer, le plus simple aurait été encore de courir, prendre l'objet clé et s'enfuir... Pas grand intérêt. Nosferatu? Très dur de lui viser en plein coeur avec cette visée hyper lente et imprécise... il est flippant à souhait par contre! Steve qui te tue en 2 coups... No comment. Et alors, ne parlons même pas d'Alexia, dont la 1ère phase est bordélique avec tous ses parasites qui t'attaquent. Et lorsqu'il faut la viser dans les airs avec le canon à ions, le ciblage est tellement lent et elle tellement rapide, ça en devient ridicule, et en plus, tu dois le faire dans le temps imparti... Heureusement il y a les save states sur émulateur, parce que recommencer 20 000 fois un boss juste difficile à cause d'un game design bancal, c'est une plaie. Bon, après avoir fini, j'ai pu enfin tester le mode Battle dont j'avais entendu parler, plutôt fun avec les munitions infinies... Et je suis un complétionniste, donc j'ai vu qu'il fallait avoir les rangs A pour le 100%, mais c'est genre... impossible! Les temps impartis sont tarés! Et je pensais qu'on pourrait viser comme dans un FPS en vue 1ère personne mais pas du tout... Du coup, je me demande de plus en plus combien de personnes ont complété ce jeu à 100% dans le monde, ils ne doivent pas être nombreux! En conclusion, je vous recommande néanmoins de faire cet épisode de la série, au moins pour son ambiance et son couple de villains assez malaisants! C'est un VRAI survival-horror, à l'inverse des épisodes 4-6 qui ont suivi, ou même des RE revelations. C'est du 4 étoile pour moi! PS: Si quelqu'un le sait, peut-on vraiment débloquer Hunk en mode Battle? Je n'arrive pas à savoir si c'est une rumeur ou non, il paraît qu'il faut faire le jeu en mode normal en 3h en prenant tous les documents... 🤯 EDIT: J'ai fait tous les rangs A du mode Battle et donc débloquer le laser pour celui-ci (merci les save states). Il y a des petits gestes easter Eggs et des images des héros en bonus... Claire, faut vraiment faire aucune erreur et bombarder les carreaux d'arbalète explosifs et finir en moins de 6min10. Claire alternative, en drôle de dame, devra alterner les bonnes grenades (classiques contre les zombies, napalm contre les Long-Bras, acide contre les reptiles, fumigènes contre le Tyrant) pour finir en moins de 9min(?). Chris, défonce tout avec son magnum. Il faudra piéger Alexia papillon dans un coin pour finir en moins de 6min30! Steve, pour gagner du temps précieux, il faut tuer les zombies par head shot avec les luger d'or (il faut se mettre très près d'eux et viser vers le haut), et utiliser les mitraillettes pour le reste afin de finir en moins de 10min. Wesker, c'est finalement le plus facile pour avoir le rang S, puisque la limite de temps est très large (30min?)! Par contre, il n'a qu'un couteau! Taillader les jambes des zombies, ça marche super! Et il faut à tout prix obtenir le magnum pour battre Alexia. Me reste plus qu'à débloquer le lance-roquettes en obtenant le rang A dans l'histoire.... EDIT2: ah yé, zé le lance-roquettes infini! J'ai "fait" le jeu du coup en 3h30, sans soin spray ni sauvegarde sauf celle de l'entre-partie. J'ai réussi à avoir le rang A à l'aide d'un guide détaillé et de save states entre chaque porte pour pas me foirer... Tout ça pour avoir un truc qui te sert juste à refaire le jeu, une fois de plus, mais en mode tranquille... Bien que, oui tu tues tout en 1 coup, mais encore faut-il toucher certains ennemis! On ne peut ni viser vers le bas, ni vers le haut. Les araignées lèvent les pattes et on peut les faire complètement exploser à cet instant précis (seule animation "spéciale du lance-roquettes?). Mais les zombies rampants? Peux pas. Les dobermans? Peux pas. Et là où ça devient problématique, c'est contre les hunters et sweepers, s'il vous attaque en vous baissant au contact de vous, impossible de les toucher! Et enfin, l'albinoïde... le lance-roquettes ne peut pas le toucher, quel dommage. Obligé de les faire au flingue ou au fusil à pompe (j'en gardais toujours un sur moi). A noter qu'on ne peut pas non plus toucher la dernière forme d'Alexia (ou alors j'ai pas réussi). Le Tyrant ne "meurt" pas mais est de suite assez affaibli pour être balancé de l'avion. Steve lui recule face à la déflagration, mais c'est tout... Je ne vous conseille donc pas de vous arracher la tête à le débloquer, ça vaut pas vraiment le coup (de toute manière, ça n'est pas l'intérêt du jeu).
  6. LRobin89

    Resident Evil Code : Veronica X

    Purée que ce jeu est dur! Ah ouais, c'est sûr, c'est un survival, c'est pas RE4 ou RE Revelations! Quand j'étais ado, je ne l'ai jamais fini car, malgré plusieurs tentatives, je n'avais jamais assez de munitions et de soins pour le boss final du jeu... Là je m'y réessaie avec RomStation... J'ai fait gaffe de sauver Rodrigo... Je suis arrivé à Chris, mais je le sens, j'ai déjà gaspillé trop de grenades et de flèches explosives! Et ces maudits papillons qui t'empoisonnent sans arrêt! Trop dur à esquiver, et si tu les tues, tu gaspilles des munitions, puisqu'ils reviennent en permanence. Je ne me rappelais pas quand est-ce qu'on switchait de personnage, j'ai plus rien pour Chris, car Claire a tout son stuff sur elle... 😓 Je vais recommencer avec soluce à l'appui, je veux finir ce jeu, bon sang! Je veux voir le mode 1ère personne, le mode Battle, jouer le jeu en mode difficile (pour souffrir encore plus 🤪). Mais pour tout débloquer, il faut faire le jeu sans sauvegarder?! C'est des malades... Je vais essayer avec les save states. Et au pire, je ferai le code pour munitions et vie illimitées, mais ce serait triste...
  7. LRobin89

    Super Metroid

    Ah ouais, donc c'est plutôt important pour l'histoire, et si on ne les sauve pas, c'est donc une "mauvaise" fin en théorie! Merci pour la réponse en tout cas, ça faisait un moment que je me posais la question 👌
  8. LRobin89

    Super Metroid

    Ce jeu est un chef d'oeuvre, graphismes, ambiance, musiques (elles sont vraiment au top), gameplay, rien à redire. Super efficace, la durée de vie est par contre faible il se finit à 100% en moins de 10h, et sans forcer. 100% qui a l'avantage d'être "faisable" sans soluce contrairement à de nombreux jeux, puisque l'on trouve à un moment donné un rayon X très utile pour découvrir les passages secrets. Le jeu reste simple, je ne suis mort qu'une fois en le refaisant, et tout ça parce que l'on peut court-circuiter le jeu si l'on sait bien faire les sauts muraux... Du coup j'étais un peu short en terme d'équipement et de vie pour affronter le premier boss que je n'étais pas censé affronter si tôt. Je regrette juste qu'il y ait des mouvements secrets (comme un super soin, ou des rayons boucliers), qui de toute manière ne sont jamais utiles pour finir le jeu, qui est bien assez facile comme ça. Et attention, n'utilisez pas le dernier point de sauvegarde du jeu ! Vous ne pourrez plus jamais revenir en arrière... Dommage surtout si vous n'aviez pas encore fait le 100%. PS : Je me demande un truc sur la fin, si jamais quelqu'un connaît la réponse :
  9. LRobin89

    Secret of Mana : Hard Mode

    La lance en début de partie... Ça n'est pas un cadeau mais une malédiction ! 🤪
  10. LRobin89

    Super Mario World - The Second Reality Project 2 Reloaded

    La description avait tout dit en fait! Effectivement, le jeu est riche et long! Les niveaux doivent être bien explorés. Je dois avouer que j'ai failli lâcher au milieu du 2ème monde... la faute a un level-design trop classique? De plus je trouvais les dialogues longs et ennuyeux... Mais je vous conseille de passer ce cap! Après, les environnements s'enrichissent beaucoup, de l'arbre mojo au sous-marin conduit par un chat, ou encore la rencontre avec les pirates, et on commence à être de plus en plus pris par l'histoire. On prend de plus en plus de plaisir à chercher toutes les salles secrètes. On aura droit à des dédales dont vous ne pourrez sortir qu'en associant réflexion et exploration (le piège à souris ou l'hôtel me resteront en mémoire). Le dernier chapitre est très original! Je croyais avoir tout complété mais ai obtenu la mauvaise fin... Et au lieu d'avoir un énième monde bonus sans intérêt pour le scénario, il vous faudra le trouver pour pouvoir accéder à la bonne fin! Vous ne pourrez pas battre Zycloboo seul, il vous faudra l'aide de nombreux amis... Pour moi c'est un 5/5, je vous le conseille vivement si vous appréciez la plateforme. De nouveaux graphismes et musiques. Il vous faudra comprendre ou traduire l'anglais car des indices importants sont souvent glissés dans les dialogues. Ne vous attendez pas à de nouvelles transformations ou de nouveaux mouvements comme cela peut être le cas dans d'autres hacks par contre. On pourra juste apprécier l'utilité des boules de feu pour briser certains blocs (même si c'est parfois très punitif dans certains cas de perdre la transformation du coup...). J'ai tout trouvé par moi-même sauf une seule chose qui me manquait pour trouver le monde secret (plein de chats!). Si vous voulez la soluce, je vous la mets ici car je passais vraiment à côté.
  11. LRobin89

    Seiken Densetsu 3

    Incroyable jeu... Bluffant, la qualité des jeux de la SNES quand même ! On est proche du sans-faute. Un plaisir de jeu immédiat, un monde qui semble immense, une quête aux multiples péripéties. Graphismes, musiques, histoire, durée de vie... Tout est au sommet de son art ! Ça va être un peu long mais je vais m'amuser à faire des comparaisons avec son aîné, Secret of Mana qui est l'un de mes jeux favoris toute console confondue. Et autant dire que ce sera difficile de les départager... Car pour moi Seiken Densetsu 3 fait moins bien sur de nombreux points mais aussi beaucoup mieux sur d'autres. Je vais commencer par les points un petit peu "négatifs" (ça n'est pas du tout rédhibitoire, je fais ma fine bouche) : Les graphismes et les musiques sont du même acabit. Mais même si les animations ou les boss sont clairement un cran au-dessus, j'ai beaucoup plus apprécié les musiques de Secret of Mana (la perfection en même temps, rien n'était à jeter à part le hameau Nani?...), souvent mieux adaptées aux situations, émotionnellement parlant. C'est plus variable dans ce volet avec certaines inoubliables et d'autres plutôt... agaçantes (je n'ai pas aimé le pays des taupes, ou la route d'Or). Idem pour les décors et le level-design, qui semblent plus répétitifs dans Seiken Densetsu 3. Ils sont par moment aussi peu lisibles étonnamment, avec des sorties de grotte par exemple peu visibles, ou encore de nombreux environnements labyrinthiques, de véritables dédales dans lesquels nos alliés se bloquent parfois (je pense notamment à l'antre du dragon, mais il y en a d'autres). Le menu inventaire est fort pratique mais il y a presque trop d'objets ^^. Alors que dans le même temps, nous avons beaucoup moins de possibilités d'armements, étant donné qu'un personnage ne peut manipuler qu'un type d'arme. Mais ça, c'est pas plus mal, on n'en utilisait pas la moitié dans Secret of Mana. Seiken Densetsu 3 propose aussi des environnements beaucoup plus restreints, moins ouverts que son prédécesseur. Nous sommes forcément embarqués dans les combats contre les ennemis, par "écran". J'ai donc perdu un sentiment de liberté dans mes mouvements, et le sentiment d'open-world est un peu amoindri. En terme de gameplay, on a souvent un sentiment de confusion dans les combats, il faut bien l'avouer, avec nos personnages qui ont tendance à cibler l'adversaire que nous ne voulions pas frapper par exemple, ou des scènes d'enchaînement d'attaques ultimes, ou de pouvoirs magiques, qui font qu'on n'y comprend presque plus rien. 😄 De plus, ces attaques spéciales cassent le rythme du combat, stoppent le temps comme décrit dans un commentaire plus haut. Et elles peuvent être mortelles lorsque les boss ou les simples mobs se mettent à les enchaîner sans que l'on ne puisse rien y faire. J'étais content d'avoir un soigneur dans l'équipe, mais il n'avait parfois même pas le temps d'agir ! Enfin, l'histoire souffre aussi de sa variété de scénarios. Difficile de s'attacher aux personnages que nous n'avons pas choisi. Ils apparaissent durant notre quête mais parfois comme un cheveu sur la soupe. Malheureusement c'est aussi le cas pour les membres de notre équipe. A titre d'exemple j'ai choisi Duran, Carlie et Angela. Le scénario de Carlie est en lien avec un de ses proches Heath... Je ne l'ai tout simplement jamais croisé si ce n'est à la toute fin! Difficile d'être impliqué émotionnellement. De plus, je n'ai pas adoré le moteur du début de l'histoire qui est de changer de classe... J'aurais préféré qu'on nous explique que notre héros veut changer de voie, que ça soit moins explicite quoi... Ici le prêtre de lumière est spécialiste des "classes", bizarre. Pour terminer, on est parfois perdu dans les multiples aller-retour sur la map-monde, en bateau, puis en canon, puis en tortue, flammy... Pas toujours évident ! Et j'ai parfois eu du mal à saisir les différents enjeux géo-politiques de ce monde. Mais quasiment tous ces points négatifs ont aussi un GROS côté positif : En premier lieu, le dynamisme des combats! Oui ils sont souvent confus, mais ils sont toujours effrénés! De plus, la débauche d'attaques spéciales et de magie, notamment à la fin du jeu rendent les combats HYPER spectaculaires. Le fun est à son paroxysme, beaucoup plus que dans Secret of Mana (c'est mon ressenti). La rejouabilité et la durée de vie associée : 6 personnages pour une équipe de 3, un début de partie différent à chaque fois, et 3 bandes d'antagonistes possibles avec, un must, 3 déroulements différents pour la fin du jeu! Ils vont d'ailleurs s'affronter à un moment de l'histoire (quel passage, lors de l'ouverture du portail vers l'île sacrée de Mana !). J'ai vu l'antre du dragon, ce qui n'est possible que pour 2 personnages par exemple, mais n'ai pas pu voir la jungle de l'illusion ou la grotte de l'ombre. Je dois mentionner que les affrontements finaux pour le scénario de Duran m'ont fait frissonner ! Et je vais aborder en plus les différentes classes qui augmentent encore la singularité de votre partie. Il y a pas moins de 4 classes finales possibles par perso ! Du coup, votre partie vous semblera unique. Ce système de classe pousse à s'entraîner notamment en fin de partie. Il faudra farmer comme un porc (la preuve de maître et surtout la Ragnarok, j'y croyais plus) pour débloquer les sceaux pour les dernières classes et tous leurs équipements spécifiques (arme, casque, armure, anneau) ! Personnellement j'ai terminé par exemple avec un maître épéiste, une enchanteresse et une archimage. La difficulté est aussi bien plus grande, et cela faisait défaut à son prédécesseur souvent jugé trop facile. Il y a beaucoup plus souvent un côté stratégique. Je pense notamment à l'importance du jour de la semaine pour les magies. Il y a même un cycle jour/nuit! Impressionnant pour cette époque des jeux vidéos. Dans ce jeu, j'ai eu le sentiment d'affronter plusieurs Tigrors... De plus, même en fin de partie, niv73, mon équipe pouvait encore se faire surprendre par les attaques ultimes de simples mobs niv46-50 (les chevaliers noirs et leur éruption solaire, les ninjas et leurs clones, ou encore les grands démons et leur force obscure). Il faut donc toujours garder assez de points de vie. Sans m'entraîner j'ai bloqué 3-4 fois dans l'aventure (dans le désert, face à certains dieux destructeurs, le punitif Lugar, ou encore à l'antre du dragon où j'étais vraiment faible avec mon niv36). Mais le challenge est là jusqu'au boss final que j'ai battu au niveau 50, sans avoir débloqué les dernières classes. Mention spéciale au liévro noir caché niv99 qui propose du challenge, que j'ai vaincu en étant niv73 avec classes et équipements au complet. Les boss sont tous plus spectaculaires les uns que les autres, notamment les 8 dieux destructeurs, que l'on pourra faire dans l'ordre que l'on veut! Les situations sont souvent mémorables (sur un bateau hanté, au sommet de la tour de Lune, ou encore à dos de Flammy...). Alors que Secret of Mana nous proposait parfois les mêmes boss dans l'histoire mais avec une simple variante de couleur, ou d'éléments. Enfin : j'ai adoré le royaume loup et sa forêt, avec le village du clair-de-lune, certains passages épiques comme l'ouverture du portail sacré ou le combat final où tout semble perdu, et puis... Booskaboo! Au début je le trouvais moche, mais il est si mignon ! Au final, Seiken Densetsu 3 me semble supérieur sur de nombreux points par rapport à son prédécesseur, notamment par sa rejouabilité, sa difficulté accrue et son gameplay parfois confus mais spectaculaire, tout comme le sont certains rebondissements de l'histoire ou les boss en général. Le gros plus est ce sentiment que sa partie est unique (je crois que la rare fois où j'ai ressenti ça, c'est avec The Witcher 3!). Mais il est parfois inconstant. Notamment là où Secret of Mana excelle, avec son OST exceptionnelle, son histoire moins décousue, et donc tout l'attachement émotionnel aux personnages qui en découle... À moins que ce ne soit ma nostalgie qui parle. 😄 Mais comment oublier Kakara, Mandala et le combat philosophique avec soit-même, Bébé Flammy, la merveilleuse forêt de glace, l'atmosphère de Puritas, ou encore cette fin qui pourrait me tirer les larmes rien que d'y penser. Je n'ai pas eu l'impression de vivre autant de moments inoubliables avec Seiken Densetsu 3, même s'il n'en est pas dépourvu. Seiken Densetsu 3, bref, un chef d'oeuvre d'Action-RPG, spectaculaire et à l'expérience unique. L'idée du remake sur PS4/Switch laisse forcément rêveur...
  12. LRobin89

    Mario Kart 64

    Super jeu ! Même si ce serait mieux entre potes ou en Online. Par contre les mécaniques... Bizarres ?! Comment fonctionne ce satané dérapage ? Des fois il est coloré mais ne fait pas accélérer. Des fois c'est pire, il nous fait partir en tête à queue... J'ai finalement gagné tous les 150cc sans dérapage, puisque le jeu est hyper facile. Heureusement qu'ils ont amélioré ça dans les opus suivants. 😄 Et que dire de l'IA qui triche. On le savait mais là c'est hyper gros quoi. 😆
  13. LRobin89

    Yu-Gi-Oh! : Forbidden Memories

    Il me frustrait petit. J'ai voulu réessayer aujourd'hui. Ben il me frustre encore plus! Le système donne vraiment envie de faire un effort pour maîtriser le jeu, mais... Beaucoup trop de fusions possibles sans utilité, il n'ya aucune indication nous montrant ce que ça va donner, ils auraient pu l'implémenter. On aimerait faire autre chose que des dragons éclair à 2 têtes pour avancer, mais à un stade de l'histoire que voulez-vous faire d'autre? On ne peut jouer qu'avec une soluce la vérité. Il faut farmer des heures en plus... Ah oui, c'est sûr la durée de vie grimpe très vite comme ça. Du potentiel, mais ils ont oublié la partie jeu là dedans. On n'a plus le sentiment de gâcher du temps libre en y jouant. NB : je ressens la même chose avec Digimon World. Super excitant à la base, mais manette en main, c'est juste une purge à jouer. Purge et jouer, ça colle pas ensemble.
  14. LRobin89

    Super Mario 64

    Incroyable jeu à l'époque. Je me rappelle, c'était le premier jeu en 3D que j'avais touché petit. Dans une boutique pour essayer... C'était de la magie ! Une révolution. Dans ma mémoire, ce jeu était sans défaut. Je dois dire qu'il reste excellent encore aujourd'hui, ce qui est une prouesse après tant d'années, mais il n'est pas parfait... Je lui ai trouvé un défaut vraiment embêtant pour un jeu de plateforme 3D : la caméra aux fraises ! C'est votre pire ennemi (comme dans l'horloge, où elle est braquée vers les murs 😕) ! Malgré la jouabilité et les nombreux sauts possibles de Mario qui sont superbes dans l'ensemble (saut, double saut, triple saut, saut périlleux arrière, attaque rodéo, saut superman, la roue, saut contre le mur, le génial saut en longueur qui permet d'aller plus vite !), Mario semble toujours glisser même dans les niveaux sans glace... Et si vous voulez faire demi-tour, prévoyez de la place, Mario est lourdingue pour ce mouvement, il lui faut un bon cercle. Enfin, vous mourrez souvent pour des "glissades" contre les murs en pente (dans le monde grand-petit ou le niveau des champignons géants 🤪) où certains passages sont vraiment punitifs, comme le bonhomme de neige qui vous souffle littéralement, vous obligeant à tout recommencer, ou cette merdouille de singe... 🙊 J'ai également eu un problème dû à mes changements graphiques de l'émulateur Project64. Certaines textures disparaissaient sous le décor. Pas problématique. Sauf quand c'est au combat final contre Bowser, où je ne peux pas voir ses ondes de choc. 😵 Le jeu est hyper jouable avec une manette PS4, en mettant le Z sur le L2, et les boutons C sur le joystick droit. Donc je le conseille évidemment. Mais qu'on n'aille pas me dire qu'il y a débat pour savoir s'il est encore le meilleur jeu de plateforme 3D. Il a été surpassé de loin par de nombreux jeux aujourd'hui. Déjà je pense que Banjo-Kazooie est mieux sur la même console. Et pour ma part Super Mario Galaxy 2 est le meilleur de l'histoire pour l'instant.
  15. LRobin89

    Super Mario World : The Lost Adventure - Episode II

    Meilleur que le premier volet sans aucun doute. Grosse variété de sprites. Adorable d'avoir vu des Koopa Zombie, motos, avec Anorak etc. La construction des niveaux est vraiment imaginative cette fois-ci. Il y a notamment des niveaux dans lesquels on est obligé de suivre la marche de Mario. On affronte même un pique-sou coiffé d'une casquette jaune. On combattra de manière récurrente Bowser. Jr après avoir définitivement tué son père en début de jeu. Un bon hack. Bémol : j'espère l'avoir fait à 100% mais j'ai débloqué une 2ème sortie dans un niveau qui n'était pas rouge pourtant... 😕