WintersBe

Active member
  • Content Count

    86
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About WintersBe

  • Birthday 06/05/1990
  • Interests
    Gaming
  1. Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban est un jeu d’action et d’aventure à la troisième personne sur PS2. Dans la peau d’Harry, de Ron ou d’Hermione, le joueur peut monter un hippogriffe, contrôler un dragon et utiliser divers sortilèges (comme le sort de gel) contre les terribles gardes d’Azkaban.
  2. WintersBe

    [PC] Splinter Cell - Conviction

    Splinter Cell - Conviction Suite à mon test peu concluant sur Moh Airborne, je souhaiterais débuter un test sur le jeu Splinter Cell - Conviction, que je possède depuis un moment lors de mon achat de l'édition collector des jeux Splinter Cell. Avant de commencer, je souhaiterais la question que certains risquent de poser : qu'est-ce que Splinter Cell ? Splinter Cell est une série de jeux d'espionnage / infiltration à la troisième personne dans lequel le joueur incarne le très célèbre Sam Fisher, agent réputé de la NSA aux coté de Lambert (directeur) et de Anna Grímsdóttir (spécialiste piratage et renseignements). La série SC contient les titres suivants : Splinter Cell, Splinter Cell Pandora Tomorrow, Splinter Cell Chaos Theory, Splinter Cell Double Agent, Splinter Cell Conviction (objet du test) et Splinter Cell Blacklist (sortie récente). Dans ces jeux, discrétion et efficacité seront de rigueur pour déjouer la vigilance de vos ennemis ou vous infiltrer en douce dans des batiments gardés par des soldats surarmés et récupérer des informations importantes voire cruciales. Ce 5ème opus, est sorti le 15 avril 2010 sur PC (plateforme du test), développé par Ubisoft Montréal et publié par Ubisoft. SCC est l'un des premiers jeux, avec Assassin's Creed II à être accessible via la plateforme UPlay. Dans un premier temps, le jeu nous propose une campagne solitaire dans laquelle nous retrouvons Sam Fisher, ex agent de la NSA (échelon 3), qui parcourt le pays dans l'espoir de retrouver sa fille présumée assassinée (contenu de SC - Double Agent) et de punir le coupable mais aussi de sauver le pays du chaos total . Cet opus le mènera a travers de nombreuses démarches et missions pour atteindre ses objectifs avec l'appui de Grímsdóttir mais aussi de Victor Coste, qui lui fourniront informations et gadgets. L'histoire du jeu est très intéressante et la partie est ponctuée de cinématiques qui expliquent clairement la situation. Le jeu propose aussi un autre mode de jeu que sont les opérations spéciales, dans ce dernier mode de jeu, le joueur incarne Daniel Sloane-Suarez alias « Archer » ou bien Mikhail Volkov alias « Kestrel ». Le joueur pourra choisir entre trois types de partie. Le mode chasseur : Il s'agit d'une élimination de tout les ennemis présents dans une des différentes missions choisie. Dans ce mode de jeu, si vous vous faites repérer par un ennemi ou si vous ouvrez le jeu avec une arme sans silencieux, une alarme sera déclenchée et des renforts ennemis arriveront. Ce dernier mode est mon préféré. Il y a son homologue d'infiltration. Le mode infiltration : Identique au mode chasseur hormis que toute alerte sera sanctionnée par l'échec de la mission en cours Le mode dernier survivant : résistez aux vagues ennemies tout en défendant votre générateur IEM N'ayant pas eu la possibilité de tester le mode multijoueur, je ne pourrai pas en parler maintenant. Que ce soit au niveau de la campagne solo ou dans les opérations spéciales, le jeu nous propose des cartes qui sont très bien aménagés tant pour les abris (protection ou zones d'ombres) que pour les trajets a suivre mais aussi la position des ennemis, ce qui demande beaucoup d'adresse et de réflexion pour mener à bien l'objectif. Si le joueur n'a pas assez de zones d'ombres, il pourra toujours en créer en détruisant les lampes à proximité. Le jeu utilise la version 2.5 de l'Unreal Engine qui propose notamment en plus le HDR (High dynamic range), une gestion plus puissante de l'environnement (objets et personnages) et l'occlusion de l'ambiance sonore. Le rendu graphique est de très bonne qualité (de mon point de vue) que ce soit pour les textures des personnages, des bâtiments, bref de l'environnement, mais aussi des armes. En ce qui concerne les impacts de balles et explosions, le rendu est très agréable : émission de particules pour les impacts de balles et bonne qualité pour les explosions. La déflagration se ressent bien sur le personnage en fonction de la distance entre le point d'origine de l'explosion, et la position du personnage. Pour ceux qui aiment bien la violence, les petites "discussions musclées" entre Fisher et ses ennemis sont assez rudes et quelques éléments d'environnement peuvent être endommagés avec une belle trace de sang en cadeau. Petit point en plus, l'incrustation des objectifs ou de petites images sur les murs ou décors du jeu. La musique nous tient dans l'ambiance du jeu, celle-ci se fait presque discrète lors de parcours normaux mais devient plus accentuées lors de combats. Elle joue le role de l'indication de l'esprit des ennemis. Chaque niveau correspond a un stade d'alerte. - musique faible : les ennemis ne sont pas au courant de notre présence. - musique moyenne : Les ennemis ont des soupçons et commencent à quadriller le secteur - musique forte : epic battle (ou pas :D): ça commence a tirer dans tout les sens et lancer des grenades. NB: Lorsque vous détruisez une lampe proche d'un ennemi, il est très agréable des les entendre gueuler (souvent comme des fillettes). Ensuite tout au long de la traque ils vous lanceront des petites provocations dont certaines sont assez amusantes Ces niveau d'alerte sont contrôlés par l'IA du jeu. Dans le jeu il y a plusieurs façons de vous faire repérer : l'ennemi vous aperçoit dans la lumière (éclairage de la salle ou grâce à leur lampe torche sur leurs armes), vous frôlez l'ennemi dans l'obscurité ou alors vous manquez votre headshot et l'impact de la balle les alerte. Lorsque vous vous faites repérer, une ombre apparait alors, signalant ou les ennemis vont se diriger (ou concentrer leur feu), ce qui vous permet, après avoir regagné la sécurité de l'obscurité (non on est pas dans Star Wars x)), d'établir une nouvelle stratégie d'attaque. Sinon pour ce qui est des doublages Français, j'ai fait une petite comparaison entre la version anglaise (YouTube) et le jeu fr : les voix sont bien doublées. De plus elles respectent le doublage des voix de tout les SC (du moins je ne connais pas encore pour le dernier (Blacklist)) en ce qui concerne Fisher, Lamber et Grimsdóttir Le jeu propose aussi la fonctionnalité du "marquer-exécuter". Lorsque vous tuez un ennemi au corps à corps, vous avez la possibilité d'utiliser cette option pour une seule élimination. En fonction du type d'arme, vous disposez d'une capacité d'exécution de 1 à 4 ennemis. En gros qu'est-ce que l'exécution ? Vous pouvez marquer vos ennemis et les éliminer quelque soit leur position (pour autant qu'ils soient à portée de feu) sans avoir besoin de viser et assez rapidement. Pour parler de la santé de votre personnage, autant dans Chaos Theory, il y avait une santé limitée avec besoin de trouver une armoire à pharmacie pour se soigner, autant dans ce jeu on revient dans les mêmes principes que les Call of ou les Battlefield. Une petite planque et roulez jeunesse. Les contrôles de jeu sont aussi bien fichus. Le joueur a la possibilité de choisir entre marcher et courir. Attention qu'en marchant on fait moins de bruit et donc on risque moins d'attirer l'attention des adversaires. Pour ce qui est de l'ergonomie des touches de recharge et d’interactions, rien à dire non plus. Au fur et à mesure de l'histoire, Sam débloque plusieurs armes que l'on peut améliorer grâce aux points d'expérience acquis lors de défis réalisés. Le jeu propose tout un tas de défis qui permet au joueur de gagner de l'expérience en fonction de telle action, dans telle condition. Petit bémol notable, une fois l'amélioration achetée, pas moyen de la supprimer, mais bon dans un sens pourquoi retirer un silencieux dans un jeu qui demande de la discrétion ? Ou bien retirer une amélioration de chargeur. Le seul retrait qui serait intéressant c'est le viseur sur le fusil à pompe (un viseur genre sniper sur une arme de combat rapproché, je vois pas trop l’intérêt). Mais au final que ce soit dans la campagne solo ou dans les opérations confidentielles (et surement dans le multi), nous retrouvons une version améliorée des lunettes de vision nocturne avec quelques amélioration qui comprennent un sonar pour détecter les ennemis à travers des murs de fine à moyenne épaisseur et un détecteur réglé a la même fréquence que des rayons invisibles à l’œil nu. Ces derniers déclenchent le plus souvent une mitrailleurs dont une petite rafale suffit pour vous tuer. Je souhaiterais vous laisser juger de la qualité visuelle, qui pour moi est très agréable pour un jeu de cette catégorie, grâce à deux ou trois images. Pour mon avis personnel, ce jeu est vraiment très réaliste que ce soit niveau graphique, ambiance ou le challenge imposé par le jeu. La gestion de l'IA est très bien organisée et c'est un vrai plaisir d'y jouer. Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester le dernier de la série mais j'ai hâte d'essayer. J'espère que ce test sera de meilleure qualité (bien que surement pas parfait niveau design et certains détails).
  3. WintersBe

    [PC] Medal of Honor - Airborne

    Disons que pour ce qui est de la liste des armes, c'est un peu pour éviter aussi de laisser trop d'espoir quand aux armes qu'on peut utiliser. Sinon pour les autres points ce sont toujours les erreurs des premiers tests .
  4. WintersBe

    [PC] Medal of Honor - Airborne

    Medal of Honor - Airborne 1. Présentation du jeu (source wikipedia) Medal of Honor: Airborne est un jeu vidéo développé par EA Los Angeles et édité par Electronic Arts. Il s’agit d’un jeu de tir subjectif sorti en septembre 2007 surPlayStation 3, Xbox 360 et Windows. Il fait partie de la série Medal of Honor. 2. Synopsis du jeu Le soldat Boyd Travers, après avoir effectué un entraînement de parachutage, sera intégré à la 82e division aéroportée et participera dans un premier temps à l'opération Husky : Travers est parachuté dans un village sicilien du nom de Adanti et détruira 4 canons de Flak pour permettre le parachutage de renforts afin de mener une contre-offensive sur les forces de l'Axe qui se sont retranchées. Après cette première mission dans la 82e aéroportée, Travers sautera à travers la péninsule Italienne afin d'aider les 5e armée US lors de l'opération Avalanche. La 82e devra couper les lignes de ravitaillement et de communication ennemies. Ceci fait, Travers aidera les troupes du Général Clark en détruisant une batterie de canons Flak 88 qui faisait feu sur les soldats qui débarquaient sur la plage. Le Jour J, Travers sautera derrière la plage d'Utah Beach dans le cadre de l'opération Neptune, il devra détruire une antenne radar ainsi qu'une tour de guet allemande, avant d'aller dans les tranchées se trouvant derrière les bunkers qui tirent sur la plage, il faudra alors nettoyer les bunkers de tous les ennemis aux alentours. Une fois cela fait, Travers éliminera les ennemis se trouvant dans les bunkers. Lors de l'opération Market Garden, la 82e sautera sur la ville de Nimègue et la sécurisera en éliminant un Char Tigre qui patrouillait dans la zone, ainsi que plusieurs nids de mitrailleuses. Cela fait, Travers se rendra sur le pont de Nimègue et éliminera des soldats de la Panzergrenadier empêchant le passage des chars US Sherman et ouvrira la Route de l'Enfer. Dans le cadre de l'opération Varsity, la 82e sautera dans un complexe industriel de la Région de la Ruhr, en Allemagne, et détruira une usine de montage de Panzer, une usine de munitions, et quelques chars déjà prêts. Après quoi, des renforts ennemis arriveront en train avec des MG42. Travers devra alors détruire le train et éliminer les renforts ennemis. La guerre est presque finie, mais une dernière mission attend Travers et ses camarades. La 82e à pour ordre final de sauter sur une tour de Flak qui a résisté à des bombardements, et de réduire en miettes ce qu'il en reste. Cette mission est l'ultime mise à l'épreuve de Travers, qui sera aidé par d'anciens camarades des opérations Husky et Avalanche. 3. Système de jeu La principale innovation du titre réside dans l'ajout du saut en parachute : au début de chaque niveau, le joueur effectue un saut et peut librement choisir son lieu d'atterrissage. À chaque fois, deux zones marquées par des fumigènes verts lui indiquent les zones sécurisées, idéales pour se poser en toute sécurité. Il peut néanmoins opter pour une arrivée plus périlleuse en se posant dans un secteur truffé d'ennemis, ou encore chercher les zones d'atterrissage secrètes. Les 3 points ci-dessus sont repris de wikipédia, Pourquoi réinventer la roue ? Maintenant viennent les points de mon test personnel, tout ce qui sera dis sera mon ressenti personnel. 4. La durée de vie La durée de vie dépend de plusieurs facteurs dont : La difficulté choisie (recrue - normal - avancé - expert) Le skill du joueur (êtes-vous un joueur patient ou du genre a foncer dans le tas? avez-vous de bonnes aptitudes au corps a corps et optimisation des chargeurs) Personnellement je pense y avoir passé une quinzaine d'heures. Le contenu des missions n'est pas difficile mais le joueur se heurte au gameplay assez spécial du jeu. 5. Le gameplay Si je devais juger le gameplay de ce jeu, je le qualifierais de médiocre. Pourquoi cette note ? Je m'explique. Cela s'étend sur plusieurs points : Le contrôle du personnage : malgré les graphismes du jeu et les extras liés aux armes (voir points suivants), le joueur se voit heurté à divers obstacles. En général dans tout les FPS récents, le personnage a la possibilité de rester debout, s'accroupir ou s'allonger (je rappelle que le jeu date de 2007 soit bien après les premiers Call of Duty). Dans ce jeu, il est impossible pour votre personnage de s'allonger. Vous pouvez vous accroupir derrière de quoi vous mettre a couvert et ensuite répliquer mais en aucun cas vous ne pourrez vous étendre pour vous mettre a couvert ou bien améliorer la précision de vos tirs. La santé du personnage : Le joueur posséde une barre de vie divisée en 4 segments. Dans MoH - Airborne, il y a un mix entre le système de vie traditionnel et le nouveau système de vie. Tels dégats pris vous enlevera un ou plusieurs segment de vie mais en restant a l'abri, le segment entamé se remplira de lui même. (a savoir qu'une roquette est un oneshot direct) En parlant de la précision des tirs, je pense que ceux-ci ont été codés au random. Je m'explique par une expérience dans le jeu en lui-même : En visant un ennemi immobile a dix mètres avec un fusil aussi précis que le springfield (lunette), vous toucherez la cible au moins une fois sur 2. Ce random s'applique aussi aux armes de poing ou non seulement vous avez ce random d'impact mais aussi la puissance des tirs (avec un mauser c96 il faut au moins 5 coups a bout portant pour tuer un type). Les ennemis. Plusieurs points sont a évoquer ici. Bien que l'intelligence du jeu permet une cohérence dans les actions des ennemis, vous vous heurterez a deux points sensibles. L'apparition des ennemis (parfois les ennemis apparaissent (spawn) juste derrière le joueur ou a proximité) et leur cadence de tir (le fait le plus marquant pour moi est le soldat qui tire au panzershreck : certains soldats peuvent tirer 2 roquettes en deux secondes alors que le temps de recharge varie entre 5 et 10 secondes. 6. Les armes et leurs améliorations Au fur et à mesure de la campagne, le joueur se voit donner la possibilité d'utiliser de nouvelles armes ou d'améliorer celles qu'il utilise déjà. Les améliorations s'obtiennent sur trois niveaux et augmentent en fonction du nombre de kills effectués grâce a cette arme. Voici une petite liste (dont la mise a jour se fera bientot) des armes et de leurs améliorations - M1 Garand : précision du tir (recul réduit) - zoom de tir (hausse réglable) - lance-grenade - Kar 98 : culasse améliorée (cadence de tir améliorée) - clip chargeur (vitesse de rechargement réduite) - lance-grenade - Colt 1911 : dégaine rapide - chargeur amélioré - cadence de tir - MP40 : recul réduit - capacité chargeur - double-chargeur - Thompson 1928 : poignée avant - frein de bouche (recul réduit) - chargeur tambour (50 coups) - d'autres dans une maj du post 7. La qualité des graphismes Les graphismes du jeu sont assez satisfaisant pour un jeu de l'époque, bon rendu de l'environnement, des armes, parachutes et autres. La qualité des graphismes est réglables dans l'onglet options du jeu. En ayant une config avec un core i5 2,5 ghz (3ghz avec le boost) une carte nvidia gt630m on peut faire tourner le jeu a fond et le résultat est très agréable. 8. Quelques images Quelques images sont disponibles ici : http://www.fullgamesfree.net/2010/08/medal-of-honor-airborne.html?m=0