Nicomanga3

Active member
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited


Reputation Activity

  1. Thanks
    Nicomanga3 reacted to Danael1431 for a game, Kingdom Hearts II   
    Globalement la sauce n'a pas vraiment changé depuis le premier épisode, on se retrouve avec un Action-RPG dont la formule est assez unique il faut le reconnaître. Vous contrôlez Sora en temps réel dans les différents mondes qui compose l'univers et quand un ennemi apparaît vous sortez votre keyblade et commencez à frapper. Si en début d'aventure vous disposerez d'un combo somme toute assez simple, vous allez acquérir de nouvelles habilités en cours de jeu qui vous permettront d'agrandir significativement le nombre de hits au compteur. Les habilités sont attribuables via le menu et sont régies par un système d'AP tout ce qu'il y a de plus classiques, à savoir que chaque habilité (qu'elle serve à effectuer un coup supplémentaire au combo, vous permette de parer les coups, d'empocher plus d'expérience ou de lancer une magie) coûte un nombre d'AP variable selon son utilité. Bien entendu quand vous avez attribué tout l'AP à votre disposition, vous ne pouvez plus associer d'autre technique à votre personnage. Votre nombre d'AP augmentera avec votre niveau, mais surtout grâce à des objets nommés AP Boost que vous récolterez lors de votre périple.

    Chaque personnage de la firme de l'oncle Walt a été reproduit à la perfection et est reconnaissable en un clin d'œil. Les voix sont très souvent celles des originaux et le travail sur l'animation, la gestuelle, les expressions faciales est tout bonnement bluffant, on a vraiment l'impression de voir la réplique 3D des personnages en deux dimensions de notre enfance. Cela vaut également pour le reste du casting (Kingdom Hearts + Final Fantasy) également modélisé et animé à la perfection. Les univers Disney visités sont vraiment variées avec de belles surprises comme le monde rétro où vous retrouverez le premier aspect de Donald, Goofy et Mickey en noir et blanc, le monde du film Pirates des Caraïbes où vous retrouverez des Johnny Depp, Orlando Bloom et Geoffrey Rush criant de vérité (les animations faciales sont incroyables) et de moins bonne comme l'univers de Tron (mais cela dépendra de vos affinités avec les différents films).

    le scénario de Kingdom Hearts II possède deux gros défauts. Tout d'abord, même si cela ne m'avait pas marqué, mais était sûrement déjà le cas dans le premier épisode, c'est le manque flagrant de lien scénaristique entre la trame principale et la visite dans les univers Disney. Cela donne lieu à des choses assez incroyables. Vous finissez une phase de scénario importante dans Hollow Bastion là où la véritable histoire de Kingdom Hearts a lieu. Il y a quelques minutes encore vous étiez en train d'affronter un mystérieux personnage en manteau noir aux motivations obscures au sein d'une sombre histoire de personnalités multiples. Hop, fin de la phase scénario, vous vous retrouvez sur la World Map, dans votre Gummi Ship.

    Le problème de KH2, c'est qu'il a entièrement été conçu pour les fans, et cela s'en ressent dans le scénario. Moi qui ait débarqué dans l'aventure avec un vague souvenir de Kingdom Hearts que j'avais fait il y a près de 3 ans et sans aucune connaissance de Chain of Memories, je me suis trouvé complètement largué scénaristiquement en début d'aventure. En fait, le jeu s'adresse clairement aux fans de Kingdom Hearts qui l'ont fait cinq fois et en connaissent l'histoire par cœur et ont également épluché l'épisode GBA dans tous les sens. Le non-initié se retrouvera devant une histoire dont il ne saisit pas la totalité des codes. On aurait aimé que Square-Enix pense aussi à ces joueurs, et propose par exemple un vrai résumé en début d'aventure, et encore je ne pense pas que cela suffise réellement, car KH2 est un jeu conçu pour les fans jusqu'au bout des pixels.

    KH2 souffre également d'un autre défaut. Il y a un surdécoupage entre phases de jeu et de scénario. Si cela confère à l'ensemble un rythme sans faille, un problème fait son apparition. Comme les développeurs ont décidé de ponctuer chaque phase de jeu de phases scénaristiques certes jamais trop longues, il en résulte que l'on est jamais motivé par quelque chose qui a l'air vraiment difficile à réaliser. Je ne sais pas si j'arrive à me faire bien comprendre ici, mais on n'est jamais embarqué dans un donjon long de dizaines de pièces, on ne crie jamais victoire et on n'exulte jamais d'un sentiment de satisfaction quand on arrive enfin au sommet d'un donjon qu'on a mis près d'1h à parcourir. Un rythme aussi parfait imposait un sacrifice et Square-Enix a décidé de concéder à ce sacrifice en livrant un jeu qui se dévore certes en quelques après-midi, mais où l'on n'éructe jamais de joie à la fin d'un donjon. Le donjon final par exemple ne doit pas faire plus de huit écrans toujours ponctués de scénario bien entendu. Par contre, il en résulte une quantité d'ennemis abusive par salle, comme s'ils avaient été obligés de se réunir ici, car il n'y avait pas assez de place ailleurs...

    Kingdom Hearts II est un bon jeu, un très bon jeu même. Doté d'un sens de la mise en scène et du spectacle indéniable, le soft dirigé par Nomura possède cependant deux gros défauts : le manque de liens scénaristiques de la partie Disney avec le reste et un scénario qui s'adresse bien trop aux fans. Fans qui seront comblés avec cet épisode qui répond à la totalité de leurs attentes. Le non-initié se retrouvera quant à lui devant un soft sympathique au gameplay agréable bien que bourrin, agréable à suivre et jamais prise de tête.
  2. Haha
    Nicomanga3 reacted to Nanoman6666 for a game, Gran Turismo   
    Gran Turismo est un jeu vidéo de course automobile développé par le studio japonais Polyphony Digital et produit par Sony Computer Entertainment, sorti en 2009 sur la console PlayStation Portable. Le jeu contient 830 voitures pour 35 circuits (60 tracés). À titre de comparaison, Gran Turismo 4 propose 730 véhicules et 50 circuits. Cela peut s'expliquer par l'acquisition entre les deux jeux de certaines licences comme Ferrari et WRC.
    À l'origine, en 2004, le projet était nommé "Gran Turismo Mobile" et devait être une adaptation de Gran Turismo 4 sur PlayStation Portable. Cette dernière sortira sans la simulation de conduite, qui prendra un retard de plus en plus conséquent. En effet, dès l'E3 2005, la priorité a été donnée à Gran Turismo sur PS3, du moins dans la communication faite à l'attention des joueurs. Le jeu est annoncé finalement le 2 juin 2009 durant le salon E3 à Los Angeles. Le retard pris par le titre a permis d'inclure un grand nombre de véhicules et de tracés, mais reste visible par le fait qu'aucune voiture ne date d'après le milieu des années 2000. La sortie du jeu accompagne le lancement de la PlayStation Portable Go sur le PlayStation Store et sort également en UMD.
    Les différents modes de jeu sont:
    Mode 1-joueur : permet de courir sur le circuit de son choix avec la voiture de son choix. Au programme : "Course simple" (contre 3 IA), "Contre-la-Montre" et "Défi dérapages".
    Mode Mission : c'est un mode dans lequel vous attend 100 missions où il vous sera demandé d'effectuer diverses manœuvres.
    Magasin : pour acheter de nouveaux véhicules avec les crédits accumulés dans les deux précédents modes de jeu. Le choix de véhicule s'élargira en fonction du temps de jeu.
    Mode multijoueur en ad-hoc : permet de jouer contre 3 autres adversaires humains ou bien d'échanger des voitures avec des amis afin de compléter la collection des 830 véhicules du jeu. Quelques véhicules ne seront accessibles que par échange.
  3. Like
    Nicomanga3 reacted to Kratos for a game, Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team   
    Inspiré du manga et de la série animée, Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team sur PSP propose de retrouver les grands moments de l'histoire originale, de la saga Saiyan à la saga Majin Buu. Jusqu'à 4 joueurs peuvent se retrouver pour jouer ensemble dans des combats en 2 contre 2.