RomStation

Bot
  • Content Count

    44,277
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by RomStation

  1. RomStation

    PPSSPP

    Disponible sur Android, Windows, Mac OS et Linux, PPSSPP propose une émulation efficace de la première console portable de Sony. Si les réglages sont nombreux, on peut cependant regretter le manque de formats d'écran proposés.
  2. RomStation

    Wolfenstein: Enemy Territory

    ✔ Mise à jour des fichiers de jeu par Ryukan : Wolfenstein : Enemy Territory 2.60b (32-bits)
  3. RomStation

    Wolfenstein: Enemy Territory

    Wolfenstein: Enemy Territory met en scène l'affrontement de deux équipes adverses, l'Axe (Axis) et les Alliés (Allies). L'action se passe pendant la seconde Guerre mondiale. Le but du jeu est de gagner en équipe en attaquant ou en défendant. Les objectifs à remplir sont nombreux et assurent une grande diversité. Pour assurer la victoire, il faut coordonner toutes les classes de personnages. Chaque joueur incarne en effet une classe parmi les six proposées : Soldat (Soldier), Médecin (Medic), Ingénieur (Engineer), Officier (Field Ops), Espion ou Sniper (Covert Ops).
  4. RomStation

    OpenArena

    ✔ Mise à jour des fichiers de jeu par Ryukan : OpenArena 0.8.8 (32-bits)
  5. RomStation

    OpenArena

    OpenArena est un FPS naît de la libération du code source du moteur de jeu Id Tech 3. Le gameplay est identique à celui du mythique Quake III Arena. Plusieurs modes de jeu sont disponibles, dans lesquels la maitrise des armes et notablement celle des techniques de déplacement serviront à remplir les objectifs de la carte tout en accumulant des frags. Le mode solo permet d'affronter des bots dans une série de tournois de difficulté croissante, mais le jeu prend toute son ampleur en mode multijoueur, que ce soit par Internet ou en réseau local. L'univers futuriste et hybride d'OpenArena ne suit pas de ligne directrice précise, car il s'est dessiné au fur et à mesure des contributions apportées au projet.
  6. RomStation

    Wolfenstein: Enemy Territory

    ✔ Mise à jour des fichiers de jeu par Ryukan : Wolfenstein : Enemy Territory 2.60b (32-bits)
  7. RomStation

    Minetest

    ✔ Mise à jour des fichiers de jeu par Ryukan : Minetest 5.2.0 (32-bits)
  8. RomStation

    Minetest

    ✔ Mise à jour des fichiers de jeu par Ryukan : Minetest 5.2.0 (64-bits)
  9. RomStation

    Godzilla : Domination !

    Les monstres débarquent sur GBA ! Si vous avez un trop plein de colère à évacuer, prenez donc le contrôle d'une de ces charmantes bestioles et faites vous plaisir en ravageant tout ce qui se trouve sur votre passage. D'emblée, on remercie Atari d'avoir conservé le design originel du Godzilla d'Inoshiro Honda. Le soft se présente comme un mixe entre le jeu de baston et le jeu de destruction à la Rampage. On doit donc battre son adversaire, détruire la surface de combat et récupérer les bonus découverts pour augmenter sa puissance de feu. Trois modes de jeu s'offrent au joueur. Le mode scénario vous convie à sauver le monde de la menace d'une certaine météorite X qui semble perturber tous les grands monstres de la planète. Après avoir sélectionné votre combattant parmi six montres différents aux caractéristiques propres, huit batailles s'enchaînent sur Terre et dans l'espace. Les deux modes restants sont le Multijoueur et le mode Personnalisé, où vous pourrez jouer seul contre la console ou avec trois autres joueurs.
  10. RomStation

    Pokémon Émeraude FULL

    ✔ Mise à jour des fichiers de jeu par takylosaure : Pokemon Emeraude FULL V3.2
  11. RomStation

    Golden Axe

    Le premier épisode d'une série culte de Sega adaptée sur de nombreux systèmes. Golden Axe, ce beat'em all à l'arme blanche, connut un énorme succès qui lui valut deux suites sur Megadrive. Dans ce premier volet de la trilogie, Death Adder, le grand méchant de service, vient d'attaquer un château et a fait prisonnier le roi ainsi que la princesse. Trois champions hors pair vont alors s'allier pour tenter de remettre de l'ordre sur l'île en sauvant le royaume. Vous incarnez donc au choix un guerrier armé d'une épée, une amazone adepte de la magie qui manie aussi très bien l'épée ou un nain possédant une terrible hache qui lui confère une énorme puissance. Vos champions maîtrisent leur arme comme personne, pouvant ainsi assener une attaque simple, profiter de leur élan pour plus de dégâts, porter une attaque aérienne ou encore effectuer un demi-tour suivi d'un large coup. Mais l'originalité du jeu tient surtout dans l'utilisation des magies et la présence des montures.
  12. RomStation

    Fallout

    Fallout est un jeu de rôle sur PC vous projetant dans un univers post-nucléaire. Après la Grande Guerre du XXIe siècle qui fut dévastatrice pour l'humanité, des hommes tentent de survivre dans les ruines de grandes villes. Vous incarnez un réfugié de l'Abri 13, l'un de ceux construits pour protéger quelques privilégiés. Le dirigeant de l'Abri 13 vous envoie chercher une puce de rechange pour la filtration de l'eau. Né dans l'abri, vous vous apprêtez à découvrir ce qu'il reste du monde extérieur.
  13. RomStation

    Azure Dreams

    Au pied d'une tour gigantesque, gorgée de monstres et de dangers en tous genres, se trouve le petit village de Monsbaiya. C'est ici que vit Koh, fils d'un grand dresseur de monstres disparu dans d'étranges circonstances. Le jour de son seizième anniversaire, il est enfin autorisé à gravir la tour pour prouver sa valeur en tant que dresseur de monstres. Il en profitera d'ailleurs pour élucider le mystère autour de la disparition de son père. Dans la lignée des dungeon crawler, vous devrez parcourir un à un d'innombrables étages générés aléatoirement. Les combats sont ici semi-actifs : chaque action du joueur (déplacement, objet ou attaque) correspond à un tour durant lequel les monstres peuvent simultanément se déplacer ou attaquer. En dehors de l'élevage de monstres en tous genres indispensable à l'escalade de la tour, vous pourrez également participer au développement du village. Quelques activités annexes complètent par ailleurs un gameplay déjà bien varié, telle la possibilité de lier des relations amoureuses ou de participer à divers mini jeux : bowling, casino, karting...
  14. RomStation

    GTI Club - Rally Cote D'azur

    A rally racing game from Konami.
  15. RomStation

    Mario Smash Football

    Après s'être essayé au basket et au snowboard, le héros le plus polyvalent du jeu vidéo est de retour pour mettre cette fois-ci la balle au fond du filet ! Aux antipodes d'un PES ou d'un FIFA, le titre délaisse totalement l'aspect simulation pour se concentrer sur le fun à grand renfort d'items et de coups spéciaux. Mario Smash Football est un jeu de foot arcade sympathique et résolument tourné vers le multi. A quatre, le soft démontre vite ses qualités avec un gameplay accessible sans être simpliste. Les amateurs du genre trouveront donc de quoi animer leurs chaudes soirées multijoueurs grâce à ce titre avant tout pensé et conçu pour eux.
  16. RomStation

    Crash Bash

    La gamme des jeux exploitant la licence Crash Bandicoot s'étoffe à mesure que le temps passe. Après un Crash Team Racing intéressant, Crash Bash signe le retour du jeu à vocation multijoueur sur PlayStation. Pour le prétexte, il s'agit encore d'une vieille querelle entre les deux entités contraires que sont Aku Aku et Uka Uka. Le Bien et le Mal s'opposent une nouvelle fois dans un combat mettant le sort de l'univers dans la balance. Et pour décider de la victoire, les deux masques organisent un tournoi où chacun demandera à ses forces de vaincre celles de l'autre dans des épreuves d'arène. Comme c'est souvent le cas dans ce genre de jeu, on aurait aimé plus d'épreuves, mais l'essentiel est là. Convivialité, jouabilité et divertissement sont les maîtres mots de ce concentré de fun.
  17. RomStation

    Dragon Ball Z Super Gokuden: Kakusei-Hen

    ✔ Mise à jour des fichiers de jeu par Kuppa : Dragon Ball Z: Super Gokuuden Kakusei Hen
  18. RomStation

    Driver

    Ouais Tanner, on est sur le coup du siècle ! Un casse dans une bijouterie entre la 5ème et la 6ème avenue. Mais on a besoin du meilleur chauffeur. Alors si ça te branche, tu ramènes tes fesses au resto "La petite Italie". On va être riche, mec ! Vous avez sûrement vu la publicité à la télé avec Huggy les bons tuyaux alias Antonio Fargas. Malgré toute cette poudre aux yeux, voyons si Driver en vaut la peine. Dès le départ, l'ambiance 70' des séries américaines se fait sacrément sentir. La bonne grosse musique disco balance tout de suite avec une basse endiablée. Vous êtes Tanner, un agent du FBI infiltré dans la mafia. Vous travaillez en sous-marin et devez effectuer les sales besognes afin de vous faire accepter et pouvoir démanteler le réseau. Le jeu est séparé en deux modes. Le premier, "faire un tour" vous propose de vous familiariser avec les commandes. Ensuite, un mode "course" et enfin, un mode aventure. Dans ce dernier, les 44 missions suivent un scénario bien ficelé qui vous emmènera dans 4 villes : Miami, San Francisco, Los Angeles et New York. Le scénario est non linéaire et c'est 3 fins différentes que vous pourrez obtenir. 14 voitures des années 70' ont été modélisées à partir des modèles d'époque. Et là, c'est fort. Driver propose le modèle 3D temps réel le plus abouti qu'il m'ait été donné de voir sur Playstation. Tout est là ! Les voitures se comportent d'une manière hyper-réaliste. Elles virent, les roues se bloquent au freinage, les collisions tiennent compte des trajectoires et vitesses. Les pneus laissent des traces sur l'asphalte. Les modèles physiques sont respectés jusque dans le moindre détail. Ainsi, quand il pleut, les phares se reflètent sur la chaussée. Autre exemple, lorsque les voitures rebondissent sur la route, on sent dans la conduite la réaction des amortisseurs et on peut voir des étincelles jaillir du dessous de la voiture ! Bref, le moteur 3D de Driver est excellent ! Du jamais vu ! Driver invente un nouveau genre de course aventure. Il plonge littéralement le joueur dans les courses poursuites les plus folles grâce à son réalisme. Bravo !
  19. RomStation

    Les Chevaliers de Baphomet

    Vous êtes un jeune touriste américain en visite à Paris. Tandis que vous êtes tranquillement assis à la terrasse d'un café, celui-ci explose. Par chance, vous êtes sain et sauf, mais il n'en est pas de même pour l'homme qui se trouvait à l'intérieur de l'établissement mort sur le coup. Curieux comme vous l'êtes, vous décidez de mener l'enquête. Sorti à une époque où tout le monde pensait le genre condamné, Les Chevaliers de Baphomet a prouvé que, même après l'âge d'or de LucasArts, il était toujours possible de faire de grands jeux d'aventure. Nous plaçant dans la peau d'un touriste américain à Paris, ce point & click explorant l'histoire des templiers avait convaincu grâce à sa réalisation léchée, son humour subtil et ses personnages hauts en couleurs. Douze ans après, il est toujours aussi agréable de se replonger dans ce premier opus de ce qui est depuis devenu une des plus grosses séries d'aventure actuelles.
  20. RomStation

    The Legend of Dragoon

    Au coeur d'un univers heroic-fantasy improbable, la lutte contre l'Empire totalitaire de Sandora a atteint son paroxysme. C'est dans ce contexte de guerre sans pitié que le jeune Dart assiste impuissant au saccage de son village, au massacre de ses parents et à l'enlèvement de sa meilleure amie Shana. Le coeur plein de rage, Dart décide d'attaquer la prison où est détenue Shana. La lutte promet d'être belle, d'autant que les motivations de l'Empire vont bien au-delà de la simple invasion barbare. Mais pour parvenir à ses fins, notre héros devra trouver les six Esprits du Dragon ainsi que les six personnes qui pourront les utiliser. Tout ceci dans l'espoir de pouvoir faire revivre ce que les gens du royaume appellent la Légende du Dragon. Épées, sorcellerie et mythes ponctueront une longue quête pleine de rebondissements dans ce RPG qui satisfera sans doute votre désir de retour aux sources du genre.
  21. RomStation

    Hercule

    Enlevé puis changé en demi-mortel par son oncle, le terrible Hadès, Hercule veut prouver à son père, le grand Zeus, qu'il peut devenir quelqu'un. Plus particulièrement un héros et par ce fait ne plus causer du tort aux gens mais les aider. Car bien qu'il possède une force surhumaine, Hercule semble néanmoins avoir un sens aigu pour s'attirer des ennuis par sa maladresse à toute épreuve. Il décide donc d'aller trouver Philoctète, l'entraîneur des héros les plus légendaires, afin qu'il s'occupe de lui. Notre héros peut attaquer ses ennemis avec ses poings ou à l'aide de son épée. Cette dernière peut par ailleurs profiter de quelques pouvoirs (électricité, feu ou onde de puissance). Hercule peut également devenir invincible pendant un court laps de temps s'il obtient l'Heaume du Héros. Les boissons Herculade aident à restaurer le niveau de la jauge de santé tandis que les poupées Hercule en repoussent les limites. Dans chaque niveau, le dieu bleu Hermès vous servira de Checkpoint, mais en récupérant les lettres H.E.R.C.U.L.E.S ainsi que les amphores dispersées, vous obtiendrez un mot de passe en guise de sauvegarde. On note enfin la présence de quelques scènes tirées du dessin animé de Disney qui viennent agréablement ponctuer votre progression tout au long des neuf niveaux que compte le jeu.
  22. RomStation

    Tales of Symphonia

    Débutée il y a maintenant presque dix ans sur Super Famicom avec le fabuleux Tales of Phantasia, la série des Tales of a poursuivi son chemin sur de nombreuses consoles jusqu'à ce nouvel épisode (cinquième opus de la saga) sur Gamecube. Après une grande période blanche sur cette console, voila enfin le premier vrai grand Rpg de la machine. Le jeu prend place dans le monde de Sylvarant, un monde d'intolérance et d'injustices. Sylvarant se dégrade à cause du déclin du mana, source de vie et de magie. Ainsi selon un cycle, un élu au service de la déesse Martel doit compléter "a journey of world regeneration". Le héros, Lloyd Irving, vit dans la maison de son père adoptif, le nain forgeron Dirk, ce qui bien sur le rend marginal. Il étudie dans la paisible ville d'Iselia avec ses amis Colette et Genis, encadré par le professeur Raine. Et il est temps pour Colette, l'élue, de partir régénérer le monde avec ses compagnons ainsi que le mercenaire Kratos, payé pour assurer sa sécurité. Mais évidemment rien ne va se passer comme prévu, de nombreux imprévus venant contrarier la progression de notre joyeux groupe, notamment les "Desians" qui ont bâti des ranchs où des hommes (demi-elfes) sont gardés en captivité. Ainsi commence le scénario de ce superbe Rpg, qui réserve un nombres de surprises hallucinantes, la plupart prévisibles, les autres mettant "sur le cul". Le principe du jeu reste toujours identique à celui des précédents Tales Of. Le jeu est donc toujours un Rpg pur et dur avec son alternance de villages, d'énigmes dans les lieux et de combats, le tout étant régi par des déplacements sur la carte. Comme toujours dans la saga, les villages sont très vivants, diversifiés et bourrés d'humour. Dans ceux-ci on trouve évidemment les auberges, permettant de prendre un repos bien mérité et de sauvegarder, et les diverses boutiques du jeu. Celles-ci se séparent en plusieurs catégories. Tout d'abord on trouve les boutiques d'armes et d'armures qui outre la vente et la reprise permettent souvent de se forger de nouveaux équipements si l'on possède les objets nécessaires, d'où l'intérêt de souvent garder ses anciennes armes. Il y a ensuite la boutique d'objets, qui permet d'acheter tous types d'objets, allant de ceux de guérison à ceux de boost. En ce qui concerne le reste du jeu, tout est presque classique. Sur la carte, on voit les ennemis, ce qui permet de les éviter dans une certaine mesure. Pourquoi dans "une certaine mesure?", tout simplement car plus on évite d'ennemis plus il en apparaît au m², ce qui amène fatalement des affrontements obligatoires. Comme je l'ai cité précédemment, il y a une pierre par aire qui permet de basculer en mode longue vue sur la carte, ce qui peut sembler utile mais qui se révèle au final inintéressant. Dans les lieux, on doit retrouver son chemin et résoudre les énigmes parfois complexes, et souvent grâce à l'aide de l'anneau fétiche de la série, dont la fonction se change souvent. La principale nouveauté vient des petites scènes de dialogues aléatoires que l'on peut visionner tout au long du jeu. Sûrement le meilleur RPG Gamecube et le plus abouti des épisodes de la série, Tales of Symphonia s'inscrit dans la lignée des RPG à posséder absolument. Un des meilleurs Rpg de la génération 128 bits, foncez dessus les yeux fermés et profitez de ce vrai conte interactif.
  23. RomStation

    Dragon Ball Z : L'Héritage de Goku II

    L'histoire s'étalera cette fois de l'arrivée de Trunks au Cell Game (saga des cyborgs). Le tout commence en s'appuyant sur les événements de l'excellent OAV : Trunks the Story. Son Gohan se fait assassiner par les cyborgs C17 et C18 et Trunks n'aura d'autre recours que de partir dans le passé pour changer le cours de l'histoire. Ainsi, vous incarnerez à tour de rôle Son Gohan, Piccolo, Trunks, Vegeta et Goku, chacun ayant un niveau de puissance différent et des attaques spécifiques comme la fameuse attaque Big Bang de Vegeta ou le Genkidama de Goku. Bien que l'histoire soit extrêmement fidèle à la série, les développeurs ont dû trouver des astuces pour rallonger la durée de vie et faire en sorte que les personnages évoluent de manière limpide. On pourra donc effectivement sourire en voyant que Gohan peut se faire tuer par un serpent ou un ours au début, mais il faut tout de même savoir faire des compromis. Et nous voilà donc partis pour une multitude de combats pour gagner de l'EXP et ainsi de la vitesse, de la force, etc. En plus de ceci vous devrez réussir plusieurs objectifs, soit pour progresser dans l'aventure, soit pour gagner de l'Expérience. Toutes les missions ne sont pas obligatoires, mais les remplir s'avérera bien utile sachant que la difficulté est assez élevée.
  24. RomStation

    melonDS

    melonDS est un émulateur Nintendo DS en cours de développement visant à obtenir de meilleures performances que DeSmuME et à émuler le Wi-Fi ainsi que le multijoueur en local. Il a été développé par Arisotura (aka StapleButter), un ancien contributeur de DeSmuME.