Kratos

Administrator
  • Content Count

    242
  • Joined

  1. Kratos

    Mise à jour 2.3 : Serveurs persistants

    Le billet profite d'une mise en avant de 48h s'il vient d'un blog validé par la liste blanche.
  2. Kratos

    Starbound

    Devenir administrateur du serveur : Après avoir créé votre serveur, la première chose que vous souhaiterez faire sera de devenir administrateur (OP). Pour ce faire, commencez par arrêter le serveur depuis les options du lobby : Options>Serveur persistant>Arrêter le serveur Toujours depuis le lobby, ouvrez maintenant le gestionnaire de fichiers (client FTP) : Options>Serveur persistant>Ouvrir le gestionnaire de fichiers Dans FileZilla, éditez le fichier "/starbound/storage/starbound_server.config" et trouvez les lignes suivantes : "serverUsers" : { }, Remplacez les par ces lignes sans oublier de saisir vos identifiants à la place des valeurs monPseudo et monMdp : "serverUsers" : { "monPseudo" : { "admin" : true, "password" : "monMdp" } }, Lorsque vous enregistrez un fichier avec votre éditeur de texte dans FileZilla (le client FTP intégré), une fenêtre s'ouvre pour vous demander de valider le téléchargement du fichier édité sur le serveur. Il est facile de l'oublier car la fenêtre ne se met pas au premier plan et cette erreur est à l'origine de quelques confusions. Redémarrez le serveur arrêté avant de vous y connecter en jeu sans quitter le lobby. Dans le chat du jeu, entrez la commande "/admin" pour activer vos permissions. Vous êtes désormais administrateur du serveur et vous pouvez utiliser toutes les commandes autorisées par vos nouveaux privilèges directement depuis le chat du jeu : https://starbounder.org/Commands
  3. Kratos

    Terraria

    Choisir son serveur Vanilla : Le logiciel serveur Terraria original, intact et non modifié. En raison d'un manque de configuration, le serveur Vanilla est peu recommandé malgré son caractère officiel. tModLoader : tModLoader est une extension open-source qui permet le support des mods sur un serveur. Les possibilités sont grandement étendues mais l'extension doit également être installée sur chaque client. Il n'est donc pas possible d'accueillir les joueurs Vanilla sur un serveur TML. Exécuter les commandes de la console Pour ce faire, commencez par vous connecter au lobby puis au serveur de jeu avec votre compte Terraria. Ouvrez maintenant l'invite de commandes depuis les options du lobby : Options>Serveur persistant>Exécuter une commande Dans la fenêtre de l'invite de commandes, saisissez la commande que vous souhaitez faire exécuter par le serveur puis validez. Essayez par exemple "midnight" pour voir la nuit tomber dans le jeu. Vous trouverez la liste des commandes de la console sur cette page : https://terraria.gamepedia.com/Server#List_of_console_commands
  4. Kratos

    Minecraft

    Choisir son serveur Vanilla : Le logiciel serveur Minecraft original, intact et non modifié créé et distribué directement par Mojang. En raison de quelques bugs, une mauvaise optimisation et un manque de configuration, le serveur Vanilla est assez critiqué et peu recommandé malgré son caractère officiel. CraftBukkit : Le serveur CraftBukkit s'appuie sur l'API Bukkit. Cette API ajoute à un serveur Minecraft officiel des fonctionnalités supplémentaires telles que de nouvelles commandes, un système économique, de multiples mondes, etc. Ces fonctionnalités sont ajoutées à votre serveur sous forme de plugins, développés sous Java par des développeurs ou des utilisateurs. Bukkit permet alors de lier ces plugins à votre serveur Minecraft. Spigot : Spigot est probablement le logiciel serveur Minecraft le plus populaire. Il s'agit d'une version modifiée de CraftBukkit avec des centaines d'améliorations et d'optimisations. Devenir administrateur du serveur Après avoir créé votre serveur, la première chose que vous souhaiterez faire sera de devenir administrateur (OP). Pour ce faire, commencez par vous connecter au lobby puis au serveur de jeu avec votre compte Minecraft. Ouvrez maintenant l'invite de commandes depuis les options du lobby : Options>Serveur persistant>Exécuter une commande Dans la fenêtre de l'invite de commandes, saisissez la commande "op votrePseudo" puis validez. Vous êtes désormais administrateur du serveur et vous pouvez utiliser toutes les commandes autorisées par vos nouveaux privilèges directement depuis le chat du jeu : https://bukkit.gamepedia.com/CraftBukkit_Commands help.yml (Bukkit) Ce fichier permet de personnaliser l'aide affichée au joueurs qui saisiront la commande /help. Certains plugins offrent toutefois une interface plus ergonomique pour réaliser la même chose. permissions.yml (Bukkit) Ce fichier contient la liste des permissions que vous accordez à un joueur. Une permission correspond à l'accès à une certaine fonctionnalité d'un plugin. Par exemple, imaginons que le créateur d'un plugin permettant de taper la commande /test souhaite que cette commande ne puisse être exécutée que par les joueurs possédant la permission test.use. Dans ce cas il faut ajouter au joueur cette permission afin qu'il puisse faire cette commande. A moins bien sûr qu'il soit OP, ce qui lui donnerait à ce moment automatiquement toutes les permissions de tous les plugins. Quelques fois, ce fichier ne fonctionne pas pour diverses raisons (soit il n'est pas pris en compte, soit toutes les permissions ne sont pas accordées aux joueurs correspondant, etc.). C'est pourquoi il est conseillé d'utiliser des plugins spécialement conçus pour gérer les permissions à accorder aux joueurs tels que PermissionsEX ou GroupManager. Ajout d'un plugin Il vous suffit d'aller sur le site de CurseForge, de choisir le plugin que vous souhaitez, le télécharger (c'est un .jar) et de le mettre dans le dossier /plugins de votre serveur qui se situe au même endroit que les dossiers de vos mondes. Ensuite, vous devez redémarrer votre serveur afin qu'il prenne en compte ce plugin et crée aussi les dossiers permettant de configurer ce plugin. Configurer un plugin Pour configurer un plugin, il suffit après avoir redémarré votre serveur d'aller dans le dossier /plugins puis dans le dossier /nom_du_plugin. Ensuite, vous devriez pouvoir configurer votre plugin. Il est impossible d'expliquer en détail la configuration d'un plugin car chaque plugin possède une configuration différente. Il est donc préférable de lire sur la page BukkitDev du plugin toutes les informations nécessaires pour le comprendre et le modifier. Exemples de plugins utiles Certains plugins sont réellement indispensables pour votre serveur. Essentials : Ce plugin vous permet d'ajouter de très nombreuses fonctionnalités comme le fait d'ajouter de la couleur dans le chat et plus de 100 commandes qui permettent par exemple d'emprisonner des joueurs ou encore de faire apparaître des créatures. PermissionsEx : Ce plugin permet de gérer les permissions que vous souhaitez accorder à un joueur ou à un groupe auquel peut appartenir un joueur. Il est préférable d'utiliser ce plugin au lieu du fichier permissions.yml évoqué plus haut.
  5. Kratos

    Serveur persistant

    En dehors des configurations spécifiques au jeu supporté, les serveurs persistants ont quelques particularités communes qu'il faut bien observer lorsque vous souhaitez en administrer un. ▫️Notez d'abord que vous ne pouvez pas créer plus de trois serveurs persistants. ▫️Le serveur est uniquement accessible des joueurs connectés au lobby. ▫️Aucun backup automatique n'est effectué, mais un accès FTP permet une gestion libre des fichiers du serveur. Pensez donc à effectuer manuellement vos backups. ▫️Ce service est totalement gratuit mais les serveurs laissés inactifs au delà de 15 jours sont automatiquement supprimés. ▫️L'arrêt du serveur (Options du lobby) est recommandé avant tout transfert ou modification des fichiers pour prévenir la corruption des données. Aussi, n'oubliez pas de redémarrer le serveur arrêté après avoir terminé vos opérations. ▫️Vous pouvez bien sûr éditer les fichiers de configuration du serveur selon vos préférences, mais certaines valeurs ne doivent pas être modifiées : les ports, les adresses IP et le protocole IP. ▫️Dans un souci de sécurité, les serveurs ne communiquent pas vers l’extérieur (sites tiers). Certains paramètres, tels que "online-mode" sur Minecraft, seront donc inopérants. ▫️Lorsque vous enregistrez un fichier avec votre éditeur de texte dans FileZilla (le client FTP intégré), une fenêtre s'ouvre pour vous demander de valider le téléchargement du fichier édité sur le serveur. Il est facile de l'oublier car la fenêtre ne se met pas au premier plan et cette erreur est à l'origine de quelques confusions. ▫️Les chemins renseignés dans les fichiers de configuration du serveur ne doivent pas être modifiés en amont du répertoire à la racine de votre serveur. Dans l'exemple suivant "world=/home/romstation/sftp/terraria/Worlds/Terraria.wld", seule la partie "Worlds/Terraria.wld" peut être modifiée. ▫️Enfin, ne modifiez pas les permissions d'accès d'un fichier ou d'un répertoire (chmod).
  6. Kratos

    Lobby

    En rejoignant un serveur, vous accédez au lobby. Cet espace se décompose ainsi. 1️⃣ S'il s'agit d'un serveur en mode automatique, le bouton Jouer vous permettra de démarrer le jeu associé en rejoignant directement le serveur (VPN ou persistant). En mode manuel, ce bouton est absent et vous devrez démarrer vous même votre jeu pour rejoindre le serveur manuellement. 2️⃣ Le menu des Options permet à l'hôte de modifier le titre et la description du lobby, verrouiller l'accès ou définir un mot de passe privé. Dans le cas d'un serveur dédié (persistant), l'hôte peut en plus arrêter/démarrer le serveur, faire exécuter une commande de console par le serveur et accéder au gestionnaire de fichiers via le client FTP intégré (FileZilla). L'arrêt du serveur est recommandé avant tout transfert ou modification des fichiers pour prévenir la corruption des données. Pensez aussi à effectuer vos backups régulièrement car ces derniers ne sont pas automatisés. Et n'oubliez pas de redémarrer le serveur arrêté après avoir terminé vos opérations. Enfin, chacun peut également désactiver les notifications sonores du lobby depuis ce même menu.🔇 3️⃣ En mode automatique, l'adresse du serveur (VPN ou dédié) est directement intégrée au client via la ligne de commande. Autrement, il vous faudra copier l'adresse pour la renseigner manuellement dans le client du jeu ou l'émulateur. 4️⃣ Le chat permet une communication entre les joueurs du lobby indépendante des éventuels chats intégrés aux jeux. Cette fenêtre affiche également quelques logs d'activité et certains liens utiles. 5️⃣ La liste des joueurs actifs permet à l'hôte d'éjecter temporairement ou de bannir durablement les joueurs indésirables. La liste noire des joueurs bannis est privée (uniquement visible de l'hôte) et commune à tous les serveurs administrés par un même membre. Le bannissement de chaque joueur peut bien sûr être annulé individuellement depuis la liste des joueurs bannis.
  7. Kratos

    Mise à jour 2.2 : Multijoueur en ligne

    En théorie, tu peux effectivement essayer VBA-Link en mode manuel. Dans les faits, le netcode des jeux qui exploitent le câble link est pensé pour des échanges au timing très strict avec une latence inférieure au millième de seconde. Selon le jeu, ça finira plus ou moins tôt par un crash.
  8. Kratos

    Mise à jour 2.2 : Multijoueur en ligne

    AQZ est juste un input plugin. Tous les forks qui s'appuient sur des solutions aussi rudimentaires sans au moins manipuler la mémoire provoquent inévitablement une désynchronisation.
  9. Kratos

    Mise à jour 2.2 : Multijoueur en ligne

    Aucun émulateur/fork n'est satisfaisant pour la 64. Idem pour la ps2 et la plupart des systèmes absents du mode automatique. Malgré ça on a une solution mais on en reparlera plus tard.
  10. Kratos

    DOSBox ECE

    DOSBox ECE Netplay est l'émulateur utilisé pour supporter le Multijoueur en ligne des jeux DOS. Configurer ses touches DOSBox ECE est utilisé sans interface graphique. Pour configurer vos touches (manette ou clavier), utilisez le raccourci clavier "Ctrl+F1". Ceci permet d'ouvrir l'outil Mapper. À vous de l'utiliser pour attribuer des touches de manette et de clavier. Le jeu continuera d'utiliser le clavier pour les déplacements, mais vous pourrez aussi jouer avec votre manette. Cliquez simplement sur la touche (par exemple : la flèche haut du clavier), puis sur le bouton "Add" (Ajouter) et utilisez la fonction correspondante de votre manette (comme incliner le stick analogique gauche ou le BMD vers le haut). Validez votre configuration des touches en cliquant sur "Sauvegarder". N'oubliez pas de connecter la manette à configurer avant de démarrer l'émulateur. Serveur VPN Contrairement à Mednafen, le mode Multijoueur en ligne avec l'émulateur DOSBox ECE s'appuie sur un système de VPN. Un VPN est en effet créé pour reproduire virtuellement un réseau local (LAN) entre les joueurs du lobby. L'IP VPN de l'hôte est ensuite utilisée en tant qu'adresse du serveur par l'émulateur pour connecter automatiquement les joueurs au lancement du jeu. Pour cette raison, Romstation vous demandera l'autorisation d'installer une interface VPN sur votre système lorsque vous tenterez de rejoindre ou démarrer votre premier serveur. Vous ne pourrez pas rejoindre le lobby sans accepter cette installation. Le VPN ouvrira tous les ports TCP/UDP, mais Romstation ajoute une règle au pare-feu Windows pour bloquer les ports inférieurs à 1024. Pensez donc à garder votre pare-feu activé. Enfin, n'oubliez pas que la connexion des clients au serveur s’établit automatiquement au démarrage de l'émulateur. L'hôte doit donc obligatoirement démarrer avant les clients et jamais l’inverse. Mode manuel Lorsque vous démarrez/rejoignez un serveur en mode Manuel, aucune assistance n'est apportée dans la configuration de l'émulateur ou du jeu. Deux profils livrés avec l'émulateur DOSBox ECE Netplay sont toutefois prévus pour vous faciliter la connexion au serveur VPN : DOS (Client) et DOS (Server). Sélectionnez le profil approprié à votre cas en démarrant votre jeu pour connecter automatiquement l'émulateur au serveur VPN du lobby actif. Si vous sélectionnez le profil DOS (Client), une pop-up vous invitera à saisir manuellement l'adresse du serveur. Lorsqu'un lobby actif est détecté par ce profil, le champ est automatiquement renseigné avec l'IP VPN de l'hôte du lobby. Cette option peut également être utilisée par les joueurs qui souhaitent se connecter à leur propre serveur VPN, ou bien ouvrir leurs ports manuellement sans passer par un VPN. Protocole IPX DOSBox ECE émule un protocole réseau obsolète (IPX) pour faire fonctionner le mode Multijoueur des jeux. Ce protocole permet le transfert des paquets à travers un réseau local (LAN), d'où l'utilisation d'un VPN. Une fois la connexion VPN établie entre les émulateurs, les joueurs devront parcourir le menu des options propre à chaque jeu pour créer/rejoindre le serveur IPX.
  11. Kratos

    PPSSPP

    PPSSPP Netplay est l'émulateur utilisé pour supporter le Multijoueur en ligne des jeux PSP. Il s'agit toutefois d'une version différente de celle que vous utilisez probablement dans vos parties solo. Pour cette raison, une importation automatique des sauvegardes vous est proposée à la première exécution de l'émulateur. Serveur VPN Contrairement à Mednafen, le mode Multijoueur en ligne avec l'émulateur PPSSPP s'appuie sur un système de VPN. Un VPN est en effet créé pour reproduire virtuellement un réseau local (LAN) entre les joueurs du lobby. L'IP VPN de l'hôte est ensuite utilisée en tant qu'adresse du serveur par l'émulateur pour connecter automatiquement les joueurs au lancement du jeu. Pour cette raison, Romstation vous demandera l'autorisation d'installer une interface VPN sur votre système lorsque vous tenterez de rejoindre ou démarrer votre premier serveur. Vous ne pourrez pas rejoindre le lobby sans accepter cette installation. Le VPN ouvrira tous les ports TCP/UDP, mais Romstation ajoute une règle au pare-feu Windows pour bloquer les ports inférieurs à 1024. Pensez donc à garder votre pare-feu activé. Enfin, n'oubliez pas que la connexion des clients au serveur s’établit automatiquement au démarrage de l'émulateur. L'hôte doit donc obligatoirement démarrer avant les clients et jamais l’inverse. Mode manuel Lorsque vous démarrez/rejoignez un serveur en mode Manuel, aucune assistance n'est apportée dans la configuration de l'émulateur ou du jeu. Deux profils livrés avec l'émulateur PPSSPP Netplay sont toutefois prévus pour vous faciliter la connexion au serveur VPN : PSP (Client) et PSP (Server). Sélectionnez le profil approprié à votre cas en démarrant votre jeu pour connecter automatiquement l'émulateur au serveur VPN du lobby actif. Si vous sélectionnez le profil PSP (Client), une pop-up vous invitera à saisir manuellement l'adresse du serveur. Lorsqu'un lobby actif est détecté par ce profil, le champ est automatiquement renseigné avec l'IP VPN de l'hôte du lobby. Cette option peut également être utilisée par les joueurs qui souhaitent se connecter à leur propre serveur VPN, ou bien ouvrir leurs ports manuellement sans passer par un VPN. Sauvegardes Certains bugs aléatoires propres à l'émulateur PPSSPP peuvent à l'occasion corrompre les sauvegardes de jeux stockées dans le répertoire "memstick/PSP/SAVEDATA", à la racine du répertoire d'installation de PPSSPP. Pour prévenir ce genre de problème, sachez qu'un backup automatique est systématiquement réalisé à chaque lancement de l'émulateur. Les backups sont conservés trois mois dans leurs archives respectives, elles mêmes situées dans le répertoire "memstick/PSP/SAVEDATA_BACKUP", à la racine du répertoire d'installation de PPSSPP.
  12. Kratos

    Mednafen

    Mednafen Netplay est l'émulateur utilisé pour supporter le Multijoueur en ligne des jeux Master System, Megadrive, NES, PC Engine, PC Engine CD, Playstation, Saturn et Super Nintendo. Configurer ses touches Mednafen est utilisé sans interface graphique. Pour configurer vos touches (manette ou clavier), utilisez le raccourci clavier "ALT+SHIFT+1" puis saisissez successivement vos commandes lorsque les contrôles associés apparaissent à l'écran. N'oubliez pas de connecter une éventuelle manette avant de démarrer l'émulateur. Console de commande/Chat Dans la fenêtre active de Mednafen, appuyez sur la touche "T" du clavier pour ouvrir la console de commande. Les lignes de commande sont précédées par le caractère "/" puis validées avec "Entrée". La console de commande est également utilisée comme un chat intégré. Échanger les manettes Lorsqu'un joueur quitte la partie volontairement ou suite à une exclusion, vous souhaiterez sans doute réassigner les manettes entre les joueurs du lobby. Pour ce faire, saisissez la ligne de commande suivante : /swap A B A désigne le port manette actuel du joueur et B correspond au nouveau port qu'on lui attribue. Ainsi, la commande /swap 3 2 attribuera la manette 2 au joueur 3. Pour connaitre le numéro du port attribué à chaque joueur, utilisez la commande /list Seuls les joueurs et spectateurs du lobby ayant démarré l'émulateur apparaissent dans cette liste. Vous trouverez la liste complète des commandes relatives au Netplay de Mednafen à cette adresse : https://mednafen.github.io/documentation/netplay.html#Section_using_console Sauvegardes Pour ne pas être écrasées entre elles, les sauvegardes de l'hôte et du client sont stockées dans deux emplacements distincts. Les sauvegardes de l'hôte sont donc stockées dans le répertoire "sav" tandis que les sauvegardes du client sont stockées dans le répertoire "client_sav", à la racine du répertoire d'installation de Mednafen. Il existe toutefois un risque d'écraser involontairement la sauvegarde de l'hôte par celle du client lorsque ce dernier démarre l'émulateur avant l’hôte. Pour prévenir ce genre de problème, sachez qu'un backup automatique est systématiquement réalisé à chaque lancement de l'émulateur. Les backups sont conservés trois mois dans leurs archives respectives, elles mêmes situées dans le répertoire "sav_backup", à la racine du répertoire d'installation de Mednafen.
  13. Kratos

    Introduction

    Accessible depuis le navigateur intégré de l'application (onglet Online), le mode Multijoueur de RomStation permet de porter en ligne le Multijoueur local (LAN ou écran partagé) des jeux émulés. Vous pouvez également faire héberger un serveur persistant compatible avec une sélection de jeux PC. Cette option se subdivise en trois modes distincts à sélectionner au démarrage de votre serveur. VPN automatique Sélectionnez votre jeu parmi plus de 4 000 titres compatibles sur RomStation. Les émulateurs et les jeux sont automatiquement configurés pour permettre à chaque joueur du lobby de rejoindre la partie en un clic ! VPN manuel Un VPN est créé pour reproduire virtuellement un réseau local (LAN) entre les joueurs du lobby. L'IP VPN de l'hôte est utilisée par les clients pour rejoindre le serveur. Aucune assistance n'est apportée dans la configuration de l'émulateur ou du jeu. Ce mode est recommandé pour les jeux qui ne sont pas supportés par le mode Automatique. Serveur persistant Créez votre serveur persistant compatible avec notre sélection de jeux PC. Hébergé sur nos machines, votre serveur reste toujours accessible aux joueurs du lobby autorisés. Un accès FTP dédié vous permet d'administrer librement votre serveur et d'effectuer vos backups. Ce service est totalement gratuit mais les serveurs laissés inactifs au delà de 15 jours sont automatiquement supprimés.
  14. Kratos

    Mise à jour 2.1

    Romstation passe en version 2.1. En dehors de la résolution de quelques bugs et d'améliorations mineures, cette mise à jour permet surtout la réintégration des Uploads. Le formulaire est maintenant accessible depuis l'onglet Librairie. De plus, il est désormais possible de soumettre plus simplement un nouveau fichier depuis la page d'un jeu existant (idéal pour les mises à jour et les ajouts de disques). Certains n'attendaient que lui, mais le mode Multijoueur en ligne demeurera suspendu encore quelques temps. Cette option sera probablement réintroduite dans notre prochaine mise à jour. Si vous possédez une version antérieure à l’actuelle 2.1, elle sera automatiquement mise à jour lors de votre prochain démarrage de l'application. Note de version : Réintégration des Uploads. Sélection par double-clic sur quelques éléments. Redimensionnement de divers fenêtres à la souris. Ajout de raccourcis clavier dans l'onglet Database (Delete). Correction d'un bug provoqué à l'échec d'une suppression de jeu/émulateur. Correction de plusieurs causes potentielles de crash au démarrage (Error invoking method). Correction d'un bug avec le bouton Play du navigateur intégré qui ne fonctionne pas. Correction d'un bug avec le bouton Télécharger du navigateur intégré qui n'apparaît pas.
  15. Kratos

    Romstation 2.0 finale

    La mise à jour et l'importation automatique depuis une version 1.8 ne sont pas encore actives. En fait vous pouvez plus simplement ignorer tout ça en attendant d'être notifié le moment voulu. Mais si vous voulez anticiper, comme quelqu'un l'a remarqué avant, l'installation d'une version 2.0 dans le même répertoire qu’une version 1.8 activera l'importation automatique.