Annatar78

La Taverne de Socrate, venez débattre !

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Voici un perdu :

Il y a 1 heure, Zaito a dit :

Non la tu décrit quelqu'un de perdu, un Athée normalement il a la réponse a la question, il a de très forte conviction pas dicter par le journal scientifique, tous les gens se dise "athée" se sont bien souvent des pommé, après j'ai honte de dire que je suis "athée", du coup je dit que je ne crois pas en dieu, qui veux dire la même chose mais qui me fait entrer dans aucun groupe.

Ne prend pas ton cas pour une généralité hein. Tout le monde de subit pas de crise existencielle, que ce soit moi, emmily ou même le 3/4 des personnes à qui tu réponds, ils ont une idée plutôt clair sur la question religieuse.

(Mais sinon oui tu es dans un groupe, les athées du coup)
 

Modifié par doc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a une heure, sephi a dit :

" Désolé de te le dire de cette façon mais tu ne sais pas de quoi tu parles.

Ensuite, je note que t'es incapable de me donner un des exemples que j'avais demandé. Je considère donc que tu n en as pas. "

 

" Désolé de te le dire de cette façon mais tu ne sais pas de quoi tu parles.

Ensuite, je note que t'es incapable de me donner un des exemples que j'avais demandé. Je considère donc que tu n en as pas. "

 

Fait une partie que tu appellera "exemple" ou tu me cite un a un les exemple que tu demande, parce que quand tu demande des exemples, sais souvent une phrase rattacher a rien.

 

" Athènes vient de la déesse Athéna. Il faut se renseigner un minimum sur l'étymologie des mots avant de spéculer n'importe quoi. "

 

Non, sais Athéna qui viens du mot Athènes, le mot "Athènes" comme ville existe depuis, fouuuuuuuuu, beaucoup plus longtemps que Athéna, il y a eux un culte dessus des siècles après la création de la cité, quand il ont commencer a retomber dans l'inculture. Après ils ont essayé d'être encore Athée mais il était traité en pariât par les dirigent miséricordieux...Pour garder le pouvoir de façon facile avec la confusion des mots et du savoir, les dirigent même encore aujourd'hui font souvent ça, la confusion général, mais se sont des mauvais dirigent et veulent rendre leur peuples idiot pour mieux continuer a gouverner facilement, et garder le pouvoir pour eux.

 

" Le problème , vois, tu , c est que si la conversion des pays chrétiens du Nord et de l'Est s est faite sans conquête ou massacre des païens, tu ne peux pas dire qu'en toute chose, l'expansion du christianisme s'est faite de façon violente.  On parle quand même de la moitié de l'Europe. J'aurais pu aussi parler de l'Éthiopie et de l'Arménie.

C est le réel qui prime sur la théorie, et non pas l'inverse. Tout ce que tu fais , c est des affirmations que je dois croire sur parole. Si tu n as aucun fait à apporter sur la violence du christianisme à cette période, et pendant l'expansion du bouddhisme a ses débuts, ton affirmation est fausse. "

 

Hmmm, je dit que pratiquement toute les religion tu a des scène de massacre, j'ai pas dit "le christianisme sais fait dans la violence partout pour recruter les gens". Ta un fort fort partie pris pour le bouddhisme et le christianisme, je n'est jamais vue de mouvement qui a survécu au années sans être les pire des pire de tout leur voisin. Tu me citera tout les exemple que tu cherche, parce que parfois tu me demande un exemple pour quelque chose de spécifique, comme "quel bibliothèque" mais parfois ton "exemple" se résume a dire que tu me donne un exemple précis, et je doit trouvais ICI, un massacre. La dernière fois que je le dit la prochaine fois tu me cite pas les exemple que tu me demande sans que toi tu en met directement un dessus, et je vais pensais de sale chose. Et entre nous, les barbare du nord les ont défoncer tes chrétiens, normal qu'il avais pas d'autre choix que dit aller gentil pour les convertir, pis les barbare ont jamais était réputé pour leur grande intellects, un coup d'eau, des beau habit le tour était rêgler. lol Ta jamais regarder la chaine history ? lol

 

"La bibliothèque d'Alexandrie, c'était pendant l'Empire romain. Or, j'ai bien spécifié que je parlais de la période qui suit son effondrement."

 

Non, c'était pendant ça chute justement, il y a pas que "les barbares" la cause, il y a aussi eux le "christianisme" censé rassembler, les seul qui y croyais c'était tout les monarque et quelque pèlerins, quand tous les autre sont d'autre croyance tu vois la guelle du truc quand ils demande un dieu unique. La bibliothèque d'Alexendrie et un exemple de effondrement de l'empire Romain a tout les niveau. Surtout que de base tu demandais un exemple que batiment brûler par des chrétiens, dooooonc, de quoi tu change le sujet de la discussion sur l'exemple que tu ma demandais dessus ?

 

" Bien sûr que la Torah est contenu dans la Bible puisque les chrétiens se revendiquent eux mêmes d'étre dans la continuité des prophètes juifs. Par contre, elle ne sont pas du tout similaire. Le Nouveau Testament est très différent de l'Ancien. "

 

Au départ il était loin de dire que c'était au juif hein, au début tu sous entendais que non, maintenant PAF oui sais bien sur, peuple juif lol polycopier. Toi qui sous entend que tu a lu les 2, dit moi les différence qui a entre les 2, parce que'elle doit pas être nombreuse.

 

" Enfin, où as tu vu que les missionnaires menaçaient les païens ? Les croyances des peuples païens n'étaient pas du tout aussi fermés que tu le crois, en partie parce qu'il n y avait pas un Dieu Jaloux qui les enverrait en enfer si jamais il en priait un autre. En général, les païens ne faisaient qu'intégrer le Dieu unique dans leur panthéon et les hommes d'église intégraient leurs célébrations ( Solstice d'Hiver, fête des morts ,.... )  et leur bourré le crâne que seul " Dieu" devait être vénéraient. En modifiant également le sens de leur célébration pour qu'elle se réfère à Dieu.

Rien à voir avec ta présentation franchement caricatural. "

 

...De mon point de vue tu est la caricature. Ils ont massacré les restant, après le "pacifisme" ambiant, mais non, gentil, regarde mes main ouiii, dans les yeux ouuuui. Sans parlait de ça il ont détruit toute les culture, physiquement, et spirituellement, mais le pacifisme qu'il font preuve mais difficilement soudable. "Ne vous écarter pas de la voix du seigneur, les hérétique irons brûler en enfer" quand il vais plus de la moitié dans la poche mais oui, de grand pacifique, après avoir accaparé la Mésopotamie ils ont pris tout les culte apprécier du coin, puis en surnombre BIM ont bute les autres,  si sais pas de surnombre "hmmm paix sur le monde hmmm" (bouddha)

 

" Je réponds pas à ton délire sur la chevalerie car tu tronques complètement mon propos. "

 

Bah, excuse moi mais tu ma l'air quand même très fleur bleu.(le bleu tac, lol jeu de mot, personne ne rira de ça je le sais...)

 

" Bon je fatigue, bonne journée. "

 

Bah bonne journée.

 

il y a 40 minutes, doc a dit :

Voici un perdu : Zaito

Ne prend pas ton cas pour une généralité hein. Tout le monde de subit pas de crise existencielle, que ce soit moi, emmily ou même le 3/4 des personnes à qui tu réponds, ils ont une idée plutôt clair sur la question religieuse.

 

-Insulte, gratuite.

-Appelle a la population contre moi, gratuit.

-Tous le monde est calé en tout, sauf moi, gratuitement.

 

Zou, zouu, tes exactement se que je décrit comme quoi des "athée" ressemble a des "religieux", tu sais les "prédicateur", les "petite histoire en criant au foule la menace" "je te caresse la tête même si j'ai rien suivi a l'histoire pour que tous ont s'acharne sur le même" "Comme le type qui jette une pierre en disant a mort sale hérétique,e t que du coup la population jette des pierre aussi sans raison" "Comme Socrate qui eux raison, mais ils ont hurler a la trahison et au blasphème, et se sont tous retourner contre lui" "Comme doc qui appelle au foule a lynché Zaito gratuitement parce qu'il donne tord a trop de monde, alors qu'il ne sort rien il est aussi vide que le néant en argument" . . . ah...ah...ah...ah, AH.

 

Tu tes senti insulter alors que j'ai cité personne, maintenant tu te sentira visé.

Modifié par Zaito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 23 minutes, Zaito a dit :

-Insulte, gratuite.

-Appelle a la population contre moi, gratuit.

-Tous le monde est calé en tout, sauf moi, gratuitement.

 

Zou, zouu, tes exactement se que je décrit comme quoi des "athée" ressemble a des "religieux", tu sais les "prédicateur", les "petite histoire en criant au foule la menace" "je te caresse la tête même si j'ai rien suivi a l'histoire pour que tous ont s'acharne sur le même" "Comme le type qui jette une pierre en disant a mort sale hérétique,e t que du coup la population jette des pierre aussi sans raison" "Comme Socrate qui eux raison, mais ils ont hurler a la trahison et au blasphème, et se sont tous retourner contre lui" "Comme doc qui appelle au foule a lynché Zaito gratuitement parce qu'il donne tord a trop de monde, alors qu'il ne sort rien il est aussi vide que le néant en argument" . . . ah...ah...ah...ah, AH.

 

Tu tes senti insulter alors que j'ai cité personne, maintenant tu te sentir visé.


Regardez cette jeune personne dis des bêtises, qu'on lui jette des pierres dans la tête.

Soit réel 5 minutes, si j'avais voulus t'insulter je l'aurais fait avec des mots différents des tiens car souviens toi jeune sbire perdu dans la vie :
 

Citation

après j'ai honte de dire que je suis "athée", du coup je dit que je ne crois pas en dieu, qui veux dire la même chose mais qui me fait entrer dans aucun groupe.

Je ne suis pas celui qui a avouer d'être perdu.

Cependant avec ce que tu m'as répondu, je ne peux pas dire autre chose car c'est ton soucis. Tu écrit beaucoup pour combler le vide de tes paroles.

Modifié par doc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 

il y a une heure, nours77 a dit :

" Non, zaito le nom d athène n a aucun rapport avec l athéisme, mais avec athéna la déesse de la sagesse et de la guerre au sens noble du terme (opposé a Ares) du panthéon grec..."

 

" Non, zaito le nom d athène n a aucun rapport avec l athéisme, mais avec athéna la déesse de la sagesse et de la guerre au sens noble du terme (opposé a Ares) du panthéon grec..."

 

Athènes a était fondé et nommé, bien avant Athéna, ils avais même des "temple" mais il servait a donner des "dons" pas au dieux, mais a la ville, et plus principalement au sages de la ville, les gens ne croyais pas en des dieu. Il ont ensuite inventé "Athèna" du même nom que leur ville, mais le nom de la ville est bien plus ancienne, que n'importe quel dieu grec, et le "nom" athée a était crée chez eux quelque millier d'année avant "Athéna"...En grec ancien, ça voulait surement dire la ville des athée, en nouveau grec ça voulait dire "Athéna".(il y a la langue de l'ancien grec et du nouveau grec)

 

" Après je suis daccord, l athéisme est née en grèce de la confrontation entre le panthéon et le chatholicisme naissant, mais il avait un sens très différent du notre, (il a remplacer le mot impie chez les philosophes) il ne s agissait pas de conviction, mais de ne pas participer au rituel publique. Car a l époque la religion et l état n était pas séparer, participer au rituel était obligatoire, renier les dieux amenait des désastres et était punie lourdement, chose qui c est poursuivie dans l empire romain. "

 

La tu parle que quand c'était tabou l'Atéisme, sais juste des millier d'années plus tard de se que je raconte sur les Athées en grand nombres dans sais villes. Athée moins 5000-7000, croire en dieu obligatoirement entre moins 2500 a moins 350, la dégénérescence, surement inventé par les intellectuelle pour garder une certaine main mise qui commencer a s'essouffler, il y a aussi comme cause les voisin béliquet, mais principalement crée par les dirigent de la dite nation pour avoir le contrôle plus facilement.

 

Pour ma par je pense que le catholisime est née du judaisme qui est née du zoratrisme... l idée de dieu unique serait née a babylone autour de 1500 avant jc (difficile de donner une date précise, il n y a plus trop de document de l époque).

 

L'Egypte et certain autre pays avais le même principe de l'unique dieu(Humainement présent c'était juste le chef) en moins 4000 au moins, du coup je pense que ça découle du zoratrisme. Genre de sont vivant il est moitié d'un dieu déjà, et a ça mort les génération futur parle du Roi comme d'un vrai dieu chimérique. Je pense pas que se soit comme les Math, que tout les peuple ont eux une idée similaire, enfin surtout quand ça se passe a coté avec des millier d'année de différence, je peu encore douté pour les Maya qu'il ont aussi trouvais ça d'eux même.

 

" Quand aux musluman, il sont née a Khartoum au moment ou le "chef de l état" c est convertie au christanisme mais sont peuple ne l a pas suivie, ils ont donc crée la religion muslman (Ou Allah l a donné au musulman par l archange gabriel...). Cette naissance explique aussi pourquoi la religion muslman est a moitier guerrière, crée pour contrer le christianime (pas le catholicisme attention mais le christianisme). "

 

Oui, j'aurait pas pu la dire comme ça, mais je connait cette histoire. Mais les musulmans se sont principalement inspiré de tout les compte de la Mésopotamie pour rassembler(pacifiquement, parfois non) toute les populations, ça les a permis de repousser les chrétiens. mais a la base, l'histoire des 3 provienne du même endroit, qui raconte l'histoire des même personne/mythe, après il ont pas que copier la Mésopotamie mais la Bible elle même, il ont critiquer les truc qui aller pas dans la bible, en disant "vengeance", "gloire a dieu" "Jesus ça va il a essayer de nous promouvoir" tous pour contrer l'avancer des chrétiens, chrétiens qui, paradoxalement, raconte l'histoire des terre qu'il essaye de vaincre.

 

"Les phases violentes de l église évidement il y en a eu plein, des croisades a l inquisition (surtout en espagne), au marteau des sorcière, etc... les exemples ne manque pas, le catholisisme c est bien sur imposer par la force dans a de multiple occasion, et est largement aussi barbare que l islam. Le fanatisme existe dans toutes les religions, il faut voir ce qu elles apporte sur le long terme, une coésion du peuple (model sociale antique) et d énorme revenu (état antique), sur ce point de vue elles n ont pas été que néfaste. A mon sens ce n est hélas plus trop le cas actuellement."

 

Oui ça existe partout les fous, je sais pas se qu'il a a défendre le bouddhisme et le christianisme, il juge sur les apparence ont dirait bien, et non sur se qu'a fait les Hommes au nom de ça.

 

il y a 34 minutes, doc a dit :

doc: Blabla je ne m'avoue pas vaincu avec du vide.

 

D'accord, je ne tes pas froisser sans le vouloir, tu ne ma pas attaquer ensuite gratuitement, c'était une erreur de jugement, pardonne moi, restons en la.

Modifié par Zaito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

@ Zaito

 

L'affabulation et la mythomanie , ça va bien 2 minutes. Athènes n'a rien à voir avec athéisme.

Athènes et Athéna ont la même origine " ath" , qui veut dire sommet. Athéna serait né de la tête de Zeus et Athènes ayant été construit au départ au sommet d'une colline.

 

Alors qu'atheisme vient de théisme , liés au privatif " à" . Aucun de ces mots n a la même origine.

 

Donnes nous sinon un lien ou une source vers cette affirmation qu'athenes veut dire , car là, j ai juste l'impression que t'inventes tout ce qui te passes par la tête juste pour avoir raison.

 

Un exemple tout simple de conversion violente : croisade des albigeois , avec mise sur les bûchers des cathares, comme lors la prise de Montségur, avec le tribunal de l'Inquisition qui les pourchassé.

 

Nulle trace d'un événement pareil en Hongrie, Pologne ,ou même en France entre les siècles 500 et 1000. Et c'est tout ce que je te demande, sur la moitié de l'Europe , et pas du tout une région précise. Et précisément car y en a jamais eu, tu risques pas de trouver.

 

Tu dis d'ailleurs n'importe quoi sur les peuples " barbares" , en parlant d'eux comme des sous doués.

 

J'arrête là car tu tronques complètement ce que je dis, tu préfères en rester à tes affirmations théoriques sans tenir compte des faits, uniquement parce qu'elle te plaise plus que la réalité.

Tu ne sais pas de quoi tu parles , tu viens tout juste de découvrir que le christianisme a une filiation revendiqué avec les textes juifs. Et tu prétends pouvoir donner des infos sur l'histoire des religions.

 

C'est ma dernière réponse.

 

À noter que je n' ai jamais affirmé que le christianisme n'avait jamais été violent. Au contraire, interdiction du mithraisme, autodafés, tribunal de l'Inquisition, croisades de la Baltique, bûchers des " sorcière" .....

Mais ce n a pas toujours été le cas .

Modifié par sephi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 1 heure, Zaito a dit :

 

D'accord, je ne tes pas froisser sans le vouloir, tu ne ma pas attaquer ensuite gratuitement, c'était une erreur de jugement, pardonne moi, restons en la.

Si tu aimes passer pour un couillon pendant 1 semaine (Oui là tu peux pleurer à l'insulte) avec des affirmations plutôt limites, completements contestables et ne pas supporter qu'on te réponde un peu séchement quand tu généralises des cas personnels (en l'occurence le tien) tout en ayant un ton condescendant et aggressif alors que le gamin n'est pas capable de faire une ligne sans une énorme faute d'orthographe.
Oui moi personellement j'appelle ça "blablaté du vide" en effet.

Mais oui on en reste là.

Modifié par doc
Là en effet tu m'as un peu frustré par ton comportement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
1 hour ago, Zaito said:

Athènes a était fondé et nommé, bien avant Athéna, ils avais même des "temple" mais il servait a donner des "dons" pas au dieux, mais a la ville, et plus principalement au sages de la ville, les gens ne croyais pas en des dieu. Il ont ensuite inventé "Athèna" du même nom que leur ville, mais le nom de la ville est bien plus ancienne, que n'importe quel dieu grec, et le "nom" athée a était crée chez eux quelque millier d'année avant "Athéna"...En grec ancien, ça voulait surement dire la ville des athée, en nouveau grec ça voulait dire "Athéna".(il y a la langue de l'ancien grec et du nouveau grec)

 

non zaito, La mythologie grecque serait apparue vers 3000 avant J.-C sur l'île de la mer Egée, où le peuple de Crète s'est installé. Cette civilisation croyait que tous les objets de la nature possédaient des esprits, voir même des pouvoirs magiques. Avec le temps, ces croyances ont constitué les légendes alimentant la mythologie grecque, dans laquelle les objets ont laissé la place à des dieux à apparence humaine.

 

Athènes est l'une des plus anciennes villes au monde, avec une présence humaine attestée dès le Néolithique. Fondée vers -800 autour de la colline de l'Acropole par le héros Thésée (avant cette date c était un amas de petits villages). Selon la légende, deux grands dieux se disputaient la protection d'une petite ville. Cécrops, le roi de cette ville, cherchait en effet à lui donner un nom. Il décida que ce serait la divinité qui ferait le présent le plus utile aux autochtones qui remporterait le "concours". Poséidon, le dieu des océans, fit jaillir des roches de l'acropole une fontaine d'eau salée ; Athéna, quant à elle, offrit un olivier. Le roi, pour départager les deux concurrents, fit appel à son peuple pour qu'il votât. Les hommes choisirent Poséidon, et les femmes Athéna ; mais il y avait dans l'assemblé plus de femmes que d'hommes. Ainsi, la déesse victorieuse donna son nom à la cité.

Modifié par nours77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 1 heure, sephi a dit :

@ Zaito

L'affabulation et la mythomanie , ça va bien 2 minutes.

 

...Ne soit pas aussi virulent, après la chute ne sera que plus terrible, ont peu faire un débat sans pour autend que les gens veulent absolument être la sagesse incarnée, j'aimerait me trompée de temps a autre, moins avec les gens comme toi, mais la pour le coup je ne me trompe pas sinon je l'aurait dit je si me serais trompée quelque par, je ne peu pas mentir même a l'histoire officiel que je li, je peu trouvais des partie louche, mais même pas je pourrait les décrier. Enfin bref, tu verra bien.

 

Le orange sais pas moi qui le dit, le bleu/vert sais "Sephi"

 

" L'affabulation et la mythomanie , ça va bien 2 minutes. Athènes n'a rien à voir avec athéisme.

Athènes et Athéna ont la même origine " ath" , qui veut dire sommet. Athéna serait né de la tête de Zeus et Athènes ayant été construit au départ au sommet d'une colline.

Alors qu'atheisme vient de théisme , liés au privatif " à" . Aucun de ces mots n a la même origine.

Donnes nous sinon un lien ou une source vers cette affirmation qu'athenes veut dire , car là, j ai juste l'impression que t'inventes tout ce qui te passes par la tête juste pour avoir raison. "

 

Tu me fait un peu une boule au cœur, j'en est un peu marre de toujours devoir me battre juste pour discuter de tous et de rien, se n'est pas de la peur j'en est juste marre des accusation gratuite comme "L'affabulation et la mythomanie , ça va bien 2 minutes" alors que la quasi totalité de se que je dit sont des histoire que j'ai lu, entendu de gens qui doivent bien mieux connaitre l'histoire que toi. Ça viens peu être de l'interprétation des mot, ou alors d'une hystérie collectif, mais je ne ment pas, et si quelque chose que j'aurait dit ne collerait pas avec se que je dit, j'aurait vérifier et j'aurait dit que oui, je me suis trompée de date, ou autres, et je vois pas sur quoi porte vos attaque gratuite en début et fin de message. Plus tu sera virulent dans tes réponse, et plus la chute sera haute et ça sera pas de ma faute, d'accord ?

 

" L'origine du nom d'Athènes (aujourd'hui Αθήνα) n'est pas encore précisée, car on a trouvé aucune racine étymologique du nom. Ce n'est donc pas évident de savoir si c'est la ville qui fut nommée ainsi d'après le nom de sa Déesse protectrice, Athéna ou l'inverse ?. D’après Thucydide (Homme politique et historien Athénien, v.460-v.400/395), dans les temps anciens le nom d'Athènes fut issu du plurielAthḗnai (en Grec : 'Aθῆναι), car la ville aurait pour origine, un groupement de villages qui fusionnèrent en une grande cité. Platon (Philosophe Grec, 427-346), dans son dialogue Cratyle, propose sa propre étymologie du nom d'Athènes et le connecte à l'expression ἁ θεονόα ou il Theou Noesis (ἡ θεοῦ νόησις, "l'esprit de Dieu")."

 

" L'histoire d'Athènes s'étend depuis nos jours sur environ 6000 ans (7000 selon certains livres), car des traces d'occupation du site sont attestées dès le néolithique (Sûrement par les Pélasges), à la fin du IVe millénaire, sous la forme d'un petit fort. Selon la légende, ce fut Thésée qui dirigea l'unification de l'Attique. Cécropia, la future Athènes s'organisa alors en cité. À ce regroupement s’ajouta l’arrivée de réfugiés, fuyant devant l’invasion Dorienne, notamment des Ioniens et des Mycéniens. Athènes tira vite parti de sa forteresse naturelle, l'Acropole et les Athéniens purent résister aux hordes de pillards qui ravageaient la région. De ce fait la cité devint rapidement un important centre du monde Grec. Un autre motif de son rapide développement fut son accès à la mer qui fut un avantage certain sur ses rivales, les cités de Thèbes et Sparte. "

 

"Du grec ancien άθεος, atheos (littéralement « sans Dieu »), qui a donné le terme latin atheos."

 

" Dans la Grèce antique, l’adjectif « atheos » (en grec : ἄθεος, composé du ἀ- privatif + « θεός » qui veut dire dieu) signifie « sans-dieu ». Le préfixe « a » indique une absence de dieu revendiquée en Grèce dès le ve siècle av. J.-C. et prend le sens de « rompre la relation avec les dieux » ou « nier les dieux » à la place de l’ancien sens asebēs (en grec : ἀσεβής), « impie ». "

 

"  En Grèce antique, il n'y a pas de distinction tranchée entre les événements relevant du mythe (qui, pour l'historien contemporain, relèvent de la fiction) et les événements historiques (qui nous paraissent les seuls réels). La chronologie figurant sur la Chronique de Paros, une inscription du 3e siècle av. J.-C., fait se succéder dans une même continuité le règne de Cécrops, le premier roi légendaire d'Athènes, puis le déluge de Deucalion, la guerre de Troie, etc. et des événements historiques comme la bataille de Platées, en indiquant leurs dates dans la computation athénienne. Les premiers historiens, les logographes, qui écrivent dès la fin de l'époque archaïque et le début de l'époque classique, comme Acousilaos, par exemple, se contentent de rapporter les traditions et les généalogies locales des différentes cités dans le but de les faire connaître, sans en critiquer beaucoup le contenu. Les atthidographes, auteurs d'histoires de l'Attique, prennent davantage de distance et rationalisent parfois les éléments merveilleux des récits.

L'un des premiers historiens à opérer une véritable sélection critique des mythes est Hécatée de Milet, au début du 6 siècle av. J.-C. Il opère un choix parmi ce qu'a transmis la tradition et en donne un exposé systématique, cohérent, en prose, en enlevant les éléments qui lui paraissent invraisemblables : il réduit à vingt le nombre des filles de Danaos, qui en possède cinquante dans la tradition à laquelle il s'oppose, et il fait de Cerbère un simple serpent à la piqûre fatale, mais il conserve certains éléments merveilleux comme les unions entre dieux et mortelles. Hérodote, dans l’Enquête, rapporte les traditions dont il a entendu parler et fait état des différentes versions contradictoires, sans toujours se prononcer sur leur véracité. Mais lui aussi rapporte des versions rationalisées de certains récits : l'enlèvement d'Io qui ouvre l’Enquête, par exemple, est une anecdote historique où il n'y a ni interventions divines ni métamorphose. Thucydide évoque les actions des souverains mythiques tels que Minos, Pélops ou Agamemnon en les ramenant sur le même plan que les réalités historiques de son temps et en ignorant leurs aspects merveilleux, mais, pour lui, ces personnages sont aussi historiques que Périclès.

L'attitude des historiens demeure tout aussi prudente jusqu'à l'époque romaine. Au 1er siècle av. J.-C., Diodore de Sicile fait une plus grande place au légendaire et s'attache plutôt à rapporter les différentes traditions sans prétendre les rationaliser. Au 2e siècle, Plutarque, au début de la Vie de Thésée, l'une des rares Vies parallèles à traiter d'une figure légendaire, compare le passé lointain aux pays lointains arides et inaccessibles évoqués par les géographes, puis déclare : « […] je souhaite que la légende, épurée par la raison, se soumette à elle et prenne l'aspect de l'histoire. Mais si parfois, dans son orgueil, elle ne se soucie guère d'être crédible et refuse de s'accorder avec la vraisemblance, je solliciterai l'indulgence des lecteurs, et les prierai d'accueillir de bonne grâce ces vieux récits ». Cette volonté d'épurer le mythe par la raison (le logos) témoigne de l'influence de Platon ; mais la prudence de Plutarque envers les mythes n'est nullement le signe d'une méfiance envers la religion en général, puisqu'il fait preuve d'une foi profonde et exerce un temps la charge de prêtre d'Apollon à Delphes.

De manière générale, les historiens grecs conservent une attitude prudente en face des mythes, qu'il s'agisse d'y croire ou de ne pas y croire. Paul Veyne, qui s'intéresse au problème complexe de la croyance dans Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?, rappelle toute la distance qui sépare les historiens antiques de l'histoire telle qu'elle s'élabore par la suite (fondée sur l'étude et la critique des sources) : « Il arrive parfois qu'un historien ancien signale que ses « autorités » présentent des divergences sur quelque point, ou même qu'il déclare renoncer à savoir quelle était la vérité sur ce point, tant les versions diffèrent. Mais ces manifestations d'esprit critique ne constituent pas un appareil de preuves et de variantes, qui sous-tendrait tout son texte, à la manière de l'appareil de références qui couvre le bas de toutes nos pages d'histoire : ce sont uniquement des endroits désespérés ou douteux, des détails suspects. L'historien ancien croit d'abord et ne doute que sur les détails où il ne peut plus croire ». "

 

Athènes: De moins 5000 ans a moins 6000 ans.

Première découverte de "Zeus présumé" sur un mur: moins 2500 ans.

Le mot Athée inventer pour l'écriture pour faire une appartenance a ne pas croire en dieu: moins 500 ans.

Première gravure de l'existence de Athéna: moins 300 ans.

 

Crois se que tu veux.

 

" Un exemple tout simple de conversion violente : croisade des albigeois , avec mise sur les bûchers des cathares, comme lors la prise de Montségur, avec le tribunal de l'Inquisition qui les pourchassé.

Nulle trace d'un événement pareil en Hongrie, Pologne ,ou même en France entre les siècles 500 et 1000. Et c'est tout ce que je te demande, sur la moitié de l'Europe , et pas du tout une région précise. Et précisément car y en a jamais eu, tu risques pas de trouver. "

 

Au départ je tes dit que c'était pour toute les religion, qu'il y a deja eux des conversion violente, ensuite je tes expliquer le truc de si tes moins armée, ou pas armées tu y va pas avec des menace plein la bouche mais tu semble pas vouloir comprendre mes mots...

 

" La religion chrétienne a été maintes fois persécutée dans son histoire: dans les trois premiers siècles de son expansion sous l’empire romain, jusqu’à sa reconnaissance par l’empereur Constantin en 300. "

 

(Ps-Il dit ça mais il ont deja commencer a vouloir tous brûler avant cette période, de bien 500 ans, aussi persécuté que des gens qui accepté nul autre que eux même.)

 

"La religion persécutée est devenue…persécutrice. Après la mort du Christ sur la croix, une image tronquée du peuple juif a été répandue par les premiers philosophes chrétiens, appelés «Pères» de l’Eglise: la «dispersion» du peuple juif, après la destruction du temple de Jérusalem par Titus (60 ap.J.C), serait la sanction de la faute commise pour n’avoir pas reconnu Jésus-Christ comme le Messie annoncé par les prophètes d’Israël."

 

" Les mots de «peuple déicide» et «infidèle» ont fait leur entrée dans le vocabulaire chrétien. L’«antijudaïsme» s’est transmis de génération en génération, avec les phases aigües des croisades et de l’Inquisition. Et si cet «antijudaïsme» des origines chrétiennes n’est pas directement responsable de l’antisémitisme païen et racial des nazis, il faudra attendre la Shoah, au XXe siècle, pour que les Eglises chrétiennes révisent leur «enseignement du mépris du juifs» (Jules Isaac) et fassent enfin place à l’estime, au dialogue et au repentir. "

 

" La mémoire chrétienne hérite aussi d’une idéologie de «guerre sainte». Il a fallu près de mille ans pour passer du «pacifisme», originel et relatif, de Jésus dans l’Evangile au concept chrétien majeur de «guerre juste», défini à la suite de Saint-Augustin et de Thomas d’Aquin. La guerre est «juste»quand elle vise à défendre un pays, à récupérer des terres et des biens. Ainsi, c’est au cri de «Dieu le veut» que les premiers croisés de l’Occident latin se lancent à l‘assaut des lieux saints chrétiens de Jérusalem profanés par les «infidèles». "

 

"La croisade n’est pas seulement une guerre «sainte», mais elle est aussi «sanctifiante»: elle fait du guerrier un saint et lui vaut des indulgences. Le sang versé en terre infidèle ouvre au «martyr» la porte du paradis et du salut éternel. Le concept de croisade va ouvrir la voie à un imaginaire d’exclusion mutuelle durable entre l’islam naissant et la chrétienté. Jusqu’à aujourd’hui, la confiscation, à des fins idéologiques, des termes de «croisade» et de «djihad» suscite encore dans le monde des amalgames meurtriers."

 

"Dans le christianisme, le thème de la «pureté» de la foi et la peur de l’hérésie ont aussi conduit aux pires excès. L’Inquisition, avec ses conversions forcées, ses procès sommaires et ses bûchers, ouvre un nouveau chapitre peu glorieux de son histoire. Par sa procédure, son secret, par le pouvoir discrétionnaire de ses exécutants, l’Inquisition continue d‘obséder l’imagination jusqu’à aujourd’hui, par le climat de terreur qu’elle a pu créer en France, en Espagne, en Italie. Elle est devenue l’archétype de la violence religieuse, l’emblême effroyable d’une époque où l’Eglise condamnait à mort pour délits d’opinion, de mœurs et de religion."

 

"Après le fracas des armes, des excommunications et des anathèmes, il faudrait encore évoquer la longue lutte contre toute forme de «modernité»menée, après les Révolutions en Europe, par une Eglise romaine obscurantiste. Elle est illustrée par la violence des déclarations de guerres contre les idées libérales et sociales, contre les développements de la science, des Lumières, de la liberté et de la démocratie. En 1864, le pape Pie IX condamne les «monstrueuses erreurs de la société moderne»: la liberté de presse et d’opinion, le rationalisme, le scientisme, le libéralisme, le socialisme! Les Descartes, Spinoza, Diderot, Voltaire, qui en appelaient à la raison critique pour juger des Ecritures saintes, sont vilipendés. Les exégètes, dits «modernistes», protestants et catholiques qui, en partant de l’histoire archéologique et de la critique des textes, remettent en cause la «vérité» des sources anciennes (Bible) et de la foi prêchée, sont excommniés."

 

" Il faudra attendre le XXe siècle et le concile Vatican II, dans les années 1960, pour que notamment l’Eglise catholique, infaillible et «intransigeante», se montre plus tolérante, se rapproche des protestants, des orthodoxes, des juifs, des musulmans, se rallie aux droits de l’homme et à la démocratie. Au prix d’une longue crise interne (la crise «moderniste» à cheval sur les deux siècles), elle accepte de relire ses textes sacrés à la lumière des découvertes historiques et critiques, «démythologise» la figure du Christ, rejette les contenus violents de la Bible. C’est ce travail d’interprétation des textes sacrés, de «contextualisation», qui a été fait dans le christianisme et qui manque tant, aujourd’hui, aux lecteurs du Coran. "

 

" Tu dis d'ailleurs n'importe quoi sur les peuples " barbares" , en parlant d'eux comme des sous doués. "

 

Je parle de se qui faisait 7 sacrifice de toute espèces d'animaux même des humains, et qui fendais le crane des moine avec une hache...Quand ont dit "barbare" ont pense a eux.

 

" Étranger, pour les Grecs et les Romains et, plus tard, pour la chrétienté.

Les invasions barbares.

Qui n'est pas civilisé.

synonymes :primitif, sauvage "

 

" J'arrête là car tu tronques complètement ce que je dis, tu préfères en rester à tes affirmations théoriques sans tenir compte des faits, uniquement parce qu'elle te plaise plus que la réalité.

Tu ne sais pas de quoi tu parles , tu viens tout juste de découvrir que le christianisme a une filiation revendiqué avec les textes juifs. Et tu prétends pouvoir donner des infos sur l'histoire des religions. "

 

Je viens pas de le découvrir, ça se vois que je ne viens pas juste de le découvrir, pourquoi tu dit ça, reli le début au pire...J'attend toujours que tu me dise la différence entre le nouveau et l'ancien testament que tu semble avoir lu les 2 d'après tes dire...

 

" À noter que je n' ai jamais affirmé que le christianisme n'avait jamais été violent. Au contraire, interdiction du mithraisme, autodafés, tribunal de l'Inquisition, croisades de la Baltique, bûchers des " sorcière" .....

Mais ce n a pas toujours été le cas . "

 

Pourtant a chaque fois que je t'en est parlais, tu sembler dire qu'il y avais rien en citant la Russie et la Hongrie, chose que j'ai jamais parlait. A chaque message sais se que tu a voulu dire, "conversion mal passé"..."Non bien passé"...

 

Il y a 1 heure, doc a dit :

Si tu aimes passer pour un couillon pendant 1 semaine (Oui là tu peux pleurer à l'insulte) avec des affirmations plutôt limites, completements contestables et ne pas supporter qu'on te réponde un peu séchement quand tu généralises des cas personnels (en l'occurence le tien) tout en ayant un ton condescendant et aggressif alors que le gamin n'est pas capable de faire une ligne sans une énorme faute d'orthographe.
Oui moi personellement j'appelle ça "blablaté du vide" en effet.
Mais oui on en reste là.

 

D'accord, j'en est marre de vous de toute façon, alors ta raison va, je m'excuse de ma faiblesse et de mon inconscience.

 

il y a une heure, nours77 a dit :

non zaito, La mythologie grecque serait apparue vers 3000 avant J.-C sur l'île de la mer Egée, où le peuple de Crète s'est installé. Cette civilisation croyait que tous les objets de la nature possédaient des esprits, voir même des pouvoirs magiques. Avec le temps, ces croyances ont constitué les légendes alimentant la mythologie grecque, dans laquelle les objets ont laissé la place à des dieux à apparence humaine.

Athènes est l'une des plus anciennes villes au monde, avec une présence humaine attestée dès le Néolithique. Fondée vers -800 autour de la colline de l'Acropole par le héros Thésée (avant cette date c était un amas de petits villages). Selon la légende, deux grands dieux se disputaient la protection d'une petite ville. Cécrops, le roi de cette ville, cherchait en effet à lui donner un nom. Il décida que ce serait la divinité qui ferait le présent le plus utile aux autochtones qui remporterait le "concours". Poséidon, le dieu des océans, fit jaillir des roches de l'acropole une fontaine d'eau salée ; Athéna, quant à elle, offrit un olivier. Le roi, pour départager les deux concurrents, fit appel à son peuple pour qu'il votât. Les hommes choisirent Poséidon, et les femmes Athéna ; mais il y avait dans l'assemblé plus de femmes que d'hommes. Ainsi, la déesse victorieuse donna son nom à la cité.

 

Bah réfère toi a se que j'en pense dans la partie ou je répond a "sephi", je ne t'en veux pas a toi, juste les gens m'attaque comme si je mentirait alors qu'il se défende juste d'avoir tort, ensuite ça tourne ça tourne, ensuite l'histoire est différente je deviens le méchant qui raconte n'importe quoi, contre les gentil qui change de version a chacun de leur message, plus les même sujet, il prenne une phrase et il y a un nouveau sujet, plus celui de base..., tout leur "philosophe" grec qu'il cite souvent ont eux les même doute que moi bien souvent plus les plus athée d'entre eux, mais après...Il vont pas manquer de les cité quand ça les arrange...

 

Après si ont me prend pas pour un fou après se message...Mais j'ai peu d'espoir sais sans fin avec eux et il me reproche deja se qu'ils sont, gratuitement sans cité mes phrase, il modifie le sens des chose,d e leur phrase, du sujet, des argument, ou en inventant des situation nouvelle en citant même pas se que je dit, mais en l'attaquant comme quoi je l'aurait dit pour telle situation, hors non. Blabla j'ai jamais dit ça j'ai dit ça, pourquoi toi tu dit ça, il prenne pas les phrase hein il les cite pas, il change la réalité de la discussion je sais pas pourquoi...Je pourrait faire un graaand dessin pour prouvais se que je dit si il continu de m'enfoncer comme ça, mais ça ne changera rien ils l'accepterons jamais et maintenant ils se sont foutus en groupe même si la plus pars ont rien a dire de plus...

Modifié par Zaito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bon passons , dire qu'on s'est copie entre nous sa ne me gène pas personnellement même si c'est totalement faux .  elles se suivent depuis le début du cycle Adamique . Donc me parler de Mésopotamie et autres qui ne viennent que après . Le véritable problème est que les juifs ont refusé de croire à Jésus , de même le chrétiens ont refusé de croire à Mohamad alors que leurs venu avaient était prophétisé par leurs prédécesseurs mais ils ont tout simplement refusé. 

 

Oui la science était disséminés un peut partout dans le monde mais s'était encore codé leurs connaissance était très limite et n'était pas révélé au grand jour . 

 

Toutes les religion révèle se fait de manière pacifique genre les guerres étaient défensives . 

Sinon les conquêtes n'était pas du tout religieuses mais politique , ceux qui sont venu après ou tout renversé oui parce-que le prophète n'est pas éternelle après son départ , ils font n'importe quoi sous prétexte religieux . 

 

Tu occultes la vérité avec tes textes monumentales pour paraître crédible . 

Modifié par emmily

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, emmily a dit :

Bon passons , dire qu'on s'est copie entre nous sa ne me gène pas personnellement même si c'est totalement faux .  elles se suivent depuis le début du cycle Adamique . Donc me parler de Mésopotamie et autres qui ne viennent que après . Le véritable problème est que les juifs ont refusé de croire à Jésus , de même le chrétiens ont refusé de croire à Mohamad alors que leurs venu avaient était prophétisé par leurs prédécesseurs mais ils ont tout simplement refusé. 

Oui la science était disséminés un peut partout dans le monde mais s'était encore codé leurs connaissance était très limite et n'était pas révélé au grand jour . 

Toutes les religion révèle se fait de manière pacifique genre les guerres étaient défensives . 

Sinon les conquêtes n'était pas du tout religieuses mais politique , ceux qui sont venu après ou tout renversé oui parce-que le prophète n'est pas éternelle après son départ , ils font n'importe quoi sous prétexte religieux . 

Tu occultes la vérité avec tes textes monumentales pour paraître crédible.

 

Euh...La Mésopotamie sais vos ancêtres, et ton "Adam", il a eux ça première existence bien longtemps après vos premier dieu, et dans toute la Mésopotamie de moins 7000 a moins 1000, pas de "Adam" qui signifie une personne qui a était un "dieu" ou une histoire sur lui, il viens a partir de la "genèse" qui a était écrite il y a 2000 ans au max pas 3000~9000 ans, quand je dit que ça fait pas un pli que vous avais copier la bible vue que c'était le seul qui en parle, mais beaucoup de nom après, sont des "dieu" et "mythe" de la Mésopotamie. Jésus il vivait très proche des juif, il avais la même histoire...Comme dans la Mésopotamie, mais Jésus c'était pas forcément vous, mes la Mésopotamie en général et particulièrement les juif, vue que après s'être balader, il reviens en Israël pour leur dire qu'il ont tord, mais avant il a fait sont bonhomme de chemin, je pense pas que c'était vous qui l'avais envoyer, pour que ça religion rebondisse loin dans le nord ouest...Loin de vous... Par la suite cette même religion, a voulu vous annexé...Après oui c'était deja plus la même "religion" juste il ont garder le nom. Beaucoup dise(pas les musulmans) que Mohamad était l'égal d'un politicien et d'un marchand si ont le compare a notre ère...Donc marchand, riche, politicien, pouvoir, donc ça surprend pas qu'il était un "élu de dieu", ont parle de l'ans 600...de 600~900 ans après l'histoire de "Adam" qui a était copier sont mythe, sur les mythe d'autre dieu de la Mésopotamie...Il a crée un livre a l'image de la bible, en critiquant certain passage quand même de l'histoire de l'autre livre, il a fait une technique de "répétition" pour les prière, et même les mots dans le coran certain sont répéter beaucoup de fois, des phrase entière, d'après toi les gens qui se répète trop sont mauvais hein...Sais une technique de bourrage de crane ta les même dans les musique actuel...Il la crée principalement pour repousser l'invasion des chrétiens...Il a copier la bible, il a félicité Jésus, pour paraître plus crédible sur la population qui hésiterait trop entre les 2, et ont a des histoire d'armée Musulmane qui raser des village qui refuser la conversion...Je trouve ça plutôt triste que les gens soit autant encore encré dans se genre de livre a notre époque, après, notre monde est tellement pourri, t'en que vous vous en servait pour être bien ça va...Le contraire qui est très facile vue le passif, va loin de moi. pour toi tes plutôt gentille mais ta des mot fort quand même parfois "attend ta mort tu va comprendre dieu" ouais...Tu te rend pas compte mais pour moi qui crois pas en dieu ça sonne bizarre lol...En te citant oui il font n'importe quoi sous prétexte religieux. Se qui est bien a force de vous parlait je sais dire les bon mots, les bonne information, pour me faire comprendre de quelque chose dont l'idée général était la même, merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait , pour ceux que ça intéresse , je viens de lire un article sur la capacité des abeilles à appréhender le zéro, capacité que l'on croyait réservé aux humains et certains grands singes.

Comme quoi, nous ne sommes pas forcément si éloignés des animaux et il nous en reste beaucoup à découvrir.

 

Je mets le lien ici pour ceux que ça intéresse.

http://www.gurumed.org/2018/06/12/avec-un-cerveau-plus-petit-quune-goutte-de-nectar-les-abeilles-comprennent-le-concept-du-zro/

 

 Le lien de l'étude est fourni en fin d'article mais  en anglais  par contre. On avait d'ailleurs déjà montré que les abeilles étaient capables d'émotions comme le pessimisme sur l'avenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui l'abeille fait partie des créatures qui ont reçu la science du très haut aucune autre  explication possible leurs impacte sur la terre est aussi vaste et nécessaire que celui de l'homme . 

 

 

Comme je te l'avais dis la religion est une continuité depuis la nuit des temps , toi ne sachant rien différentier tu mélange tout et rien . 

Je le répète  si on peut   naitre dans une famille religieuse ,  pour autant on ne devient pas croyant .  les exemples sont nombreux . 

On le devient seulement quand on y croit .  Un enfant n'a pas les disposition pour croire ou pas non c'est seulement à l'âge adule qu'il fera son choix (ado y compris) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, emmily a dit :

Oui l'abeille fait partie des créatures qui ont reçu la science du très haut aucune autre  explication possible

 

Bon, déjà, appréhender le zéro, ce n'est pas recevoir la science, il serait bon de rester mesuré dans ses propos.

Ensuite je trouve ton "aucune autre explication possible" d'une grande tristesse. D'une manière générale car cela dénote une certaine fermeture d'esprit, d'une manière spécifique car on se trouve quand même sur un sujet de philosophie.

Honnêtement je me demande pourquoi tu participes au sujet : tu donnes l'impression d'être enfermée dans tes convictions, tu ne te remets pas vraiment en cause, tu ignores pas mal de questions qu'on t'adresse, et lorsque tu y répond ce n'est pas toujours très clair.

Et je ne m'attarde pas sur les perles comme "Oui tu ignoré ce que tu prétend croire , patiente donc que la mort arrive tu sauras "...

C'est dommage car bon, parfois, tu écris des choses justes, comme le fait que naître dans une famille croyante ne transforme pas mécaniquement en croyant.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

C'est vraiment réducteur de limiter leurs savoirs au zéro , ils ont étaient inspiré de mélanger les meilleurs nectars afin d'en faire un breuvage et une guérison pour ceux qui savent . 

J'ai pourtant répondu aux questions , ce qui est dommage c'est que tu puisse pas faire la part des choses . 

 

Modifié par emmily

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 11 heures, Annatar78 a dit :

Merci Zaito pour ce cours d'histoire grec, j'ai beaucoup ri.

 

tkt version 2, j'ai chercher plus de site, pas que un sinon souvent il dise des date complètement différente parfois, alors j'en est fait des tonne.

 

Si je fait erreur quelque pars, montrer le moi bien, faite moi pas la moitié d'un cours, et apporter les preuves de chaque chose. Quand je vais dans un site ça me dit "telle date", je vais dans un autre sil me dit l'opposer, de l'autre site officiel, certain site (Wikipédia) lui un coup il trouve que le le 5eme siècle avant JC, la siècle suivant celui la, la suite dans le temps...le 6eme siècle avant JC,(100 ans dans le passé et il te raconte la suite des evenement lol) je veux dire je retiens pas les dates de tête, pas de ma faute si les information sont aussi "flou" vue que tout d'écoule pratiquement de la fable d'Homère pour votre histoire de "mythologie Grec" hein, et que vous vous en servait pour parlait de "réalité", de l'abstrait d'un mythe, comme les religion, vous avais pris les information dedans,e t hop l'histoire, lol non, beaucoup de rajout de Homère, a coté des chose retrouvé, il y a rien eux de trouvais sur les "mythe", sauf de Homère lui même pourtant ont a trouvais le reste.

 

Je me suis trompé de dates parfois(de toute façon personne ne la révéler donc vous riais même pas de ça, vous autres), parce que la ou je vais y chercher sais mal écrit, "Athènes 7000~5000 ans" alors que c'était juste la plus vielle période, ou les gens vivait la ou "était" Athènes, c'était pas Athènes encore, mais ça m’étonnerait que les gens m'en veulent pour ça vue qu'il mon ont jamais parlait, j'ai des souvenir très flou du truc mais je sais que l'idée général est bonne.

 

Mais mon idée général j'en démord pas, pour Grèce majorité de Athée. Pour "Athènes", je sais que ça veux pas dire "Athéna la déesse de Homère" lol La Grèce était très Athées, alors si Athènes a exister a moins 1500 ans minimum, bah ça peu pas être le sens de Athéna, et elle est devenu plus ou moins religieuse les villes a cause d'une source externe a celle-ci. Même bien après l'accaparement de l'histoire de la Grèce par d'autre, vers moins 500 ans parmi les philosophe grec(du nouveau et de l'ancien peuple) ils était mise a mal parce qu’il m'était des jugement sur le bien fondé des dieux, et pour finir ils ont remis le mot "impie" en activité, qui veux pas du tout dire athée "atheos" sans dieu, mais impie "asebēs" Haïssable pour Dieu, exceptionnellement impie et méchant, soit tu est contre les sages des dieu, mais après pas de Athéisme, ils ont inventé le mot.

 

Je trouve étrange que tu n'a pas ri sur d'autres que moi, alors que même si ont parle que de la "Grèce", les Athée n'exister pas ? D'ailleurs si tu l'écoute limite j'aurait pu lui faire dire qu'a ça a comment au 18eme siècle, genre les divinité grec existe depuis 3000 ans avant notre ère ? Pourtant le début du truc sur la Grèce venez du fait qu'il disait que a Rome a l'époque Romaine, les Athée existé pas...lol Après je me souvenez qu'il y avais beaucoup d'athée a Athènes, j'ai me^me pensé que Athènes=Athées, mais si tu regarde bien, Athéna ça première existence véritable qui raconte sont histoire sais en moins 700, le mot "Athéné" il l'ont "traduit" des mycénien 600 ans après, et dans la langue mycénienne, pas de déesse vierge Athéna, pas de statue géante, pas de religion,pas de "mythe", toute a était inventé d'après les traduction et les reste des cité Mycénienne, et toute les chose qu'ils avais, ça parler que de marchandise...pas de "mythe" pas de "histoire". Bien beau de me dire que j'ai faux, mais prouvais moi qu'une traduction d'un mot fait par un peuple qui n'est pas du tout le même que celui qui découle le texte d'origine, avec un seul mot, aurait pu deviner tout ça. (parce que bon des indo-eurasien, et des dérivé de l'empire de Babylone...) Surtout qu'ont me dit que Athènes veux peu être pas dire Athéna mais " a dieu", mais que "a" en grec ancien(dérivé babylonien) et la négation, et que "theos" sais dieu, donc si la traduction d'un dérivé de babylonien dit le "grec ancien", a traduit ça "Athéné" par rapport au texte d'une écriture morte il y a 600 ans, dérivé de langue vers au moins l'inde, j'aimerait bien savoir comment ça a tourner en une divinité.(divinité qui semblait pas...encré dans les mycéniens. Bizarre quand même lol, a chaque fois que la Mésopotamie passe a un endroit, ta des divinité après...lol

 

Je vais commencer par quoi découle les "divinité" Grec, elle proviens de chose mystique et de la mythologie, la mytho...logie. Après ont va dire que je suis encore fou et que je vois des signification bizarre mais bon, surement que mytho découle du terme "terre", avec logie "histoire de la terre" surement ça qu'on va me sortir lol.

Bref je déconstruit le Mythe et je dit d'ou ça proviens vraiment la notion de "divinité", et en quoi Athènes n'est pas une symbolique sur une déesse divine au départ, ou la Grèce était profondément Athée, et que de la ou proviens réellement le concept de "divinité" bizarrement ils en ont des tonne avec plein d'histoire mystique etc, hors la Grèce en était dépourvu avant.

 

 

Résumé:

Mycéniens(Athée)<Chute de civilisation complète<Nouveau Grec(Athée principalement)<Refonte de l'Education(Religieux des l'enfance)<l'age d'or de la Grèce et d'Athènes qui deviens la Capital de la Grèce(Ils ont remplacer le mot "impie" par "athée", explicite)<Obscurisme de la Grèce par les "Sages" sur les "Philosophes"<Retour du terme "Impie" mise a mort des douteux contre les "sages".<Encré dans la Religion après moins 300<plus de religion Grec, d'autres.

 

Explication:

Date en bleu, infos trouvais en orange.

 

Entre moins 2500 a moins 1700

La ça parle des peuples qui vivait avant l'arriver des Mycéniens(Indo-Européen), qui les survivant seront fusionné a se qui s'appellera les Grec(des peuple de l'Empire de Babylone, Mésopotamie)

 

" Le terme est encore utilisé pour désigner les civilisations existant en Grèce avant les grandes invasions indo-européennes du 18e siècle avant notre ère. Cependant, il est probable qu'il ne s'agisse pas d'un peuple unique, mais de populations provenant de vagues successives de migrants, un regroupement de tribus d'origines très diverses pour Homère. On recommande aujourd'hui en linguistique, afin d'éviter toute confusion, de n'utiliser les termes « Pélasges » et « pélasgique » que pour désigner ces populations pré-helléniques, et non pour l'ensemble des habitants de la Grèce proto-achéenne. Les éléments préhelléniques du grec archaïque ont aussi certaines affinités avec le sumérien. "

 

Il peuvent venir d'ici certains Mycéniens vue qu'il sont plutôt athées que qu'il ont était en Grèce en 1700 avant notre ère, et que la il parle d'Athée même en Inde en 2500 avant notre ère.(Indo-Européen)

 

" Il semble que l'on puisse identifier des athées en Inde 2500 ans avant Jésus Christ. De manière plus certaine, toujours en Inde et à partir du 4e siècle av. J.-C., les philosophies Vaisheshika et Sâmkhya sont qualifiables d'athées, et on en retrouve des adeptes jusqu'aux temps modernes.

Depuis l'antiquité, en Chine, la majorité de la population a des attitudes, des pratiques et des religions syncrétiques sans dieu, divinité ni miracle, dont le confucianisme qui peut être qualifié à lui seul de « kaléidoscope athéico-religieux ». "

 

" Selon Michel Onfray, philosophe et fondateur de l'université populaire de Caen, « Il n'y a pas d'athéisme au sens contemporain du terme avant le 18e siècle »pour cause légale et sociale. Plus avant dans sa conférence d'introduction, il expose que les philosophes antiques que nous nommons aujourd'hui « athées » présentent en fait plusieurs variantes de scepticisme. Pour d'autres historiens, remettant en cause les conclusions de Lucien Febvre, « les plus vieilles civilisations ont connu une part d'athéisme ». "

 

moins 1700 a moins 1200.

Les Mycéniens avis pour langue le linéaire B, pourquoi le B ? Parce que avant il avais le Linéaire A mais il l'ont garder "que" 100 ans, c'était une langue mal foutu est dure a relire. l'origine viendrait d'inde. Retenez surtout que la Mythologie Grec proviens d'un "autre" peuple que celui qui a crée la Mythologie dessus.

 

" Le mycénien est la forme de grec la plus anciennement attestée, parlée en Grèce continentale, en Crète et à Chypre du 16e siècle av. J.-C. au 12e siècle av. J.-C.. La langue est préservée dans des inscriptions en linéaire B, une écriture attestée pour la première fois en Crète avant le 14e siècle av. J.-C.. La plupart de ces inscriptions ont été rédigées sur des tablettes en argile trouvées à Cnossos en Crète centrale et à Pylos dans le sud-ouest du Péloponnèse. D'autres tablettes ont été trouvées à Mycèneselle-même, à Tirynthe, à Thèbes et à La Canée en Crète occidentale. "

 

" L'écriture appelée conventionnellement « linéaire A » apparaît en Crète à l'époque des premiers palais minoens, au Minoen Moyen II (entre 1900 et 1800, ou entre 1800 et 1700 av. J.-C). Elle reste utilisée par l'administration palatiale minoenne. Le peu de documents relatant des Mycéniens, dont ils était difficile a traduire du fait que leur langue d'écoulé pas du tout de se qui ont tenté de traduire. "

 

" Les tablettes rédigées en « linéaire A » sont bien moins soignées que leurs équivalents ultérieurs en « linéaire B ». Elles sont plus petites, et les lignes d'écriture ne sont pas séparées par des lignes horizontales. Leur contenu n'est pas non plus classé par entrées marquant chaque fois le début d'une nouvelle ligne, mais au contraire il est d'usage de couper les mots et de disposer le résultat des opérations là où il y a de la place, de l'autre côté de la tablette si nécessaire. C'est ce qui rend l'analyse des tablettes en « linéaire A » si difficile par rapport à celles en « linéaire B ». "

 

" Le linéaire B apparaît en Crète à Cnossos aux environs de 1375 av. J.-C. Il y a été découvert, avec le linéaire A, en 1900 par Sir Arthur Evans sur des tablettes d'argile de Cnossos cuites accidentellement par un incendie. Des tablettes ont également été retrouvées à Pylos, Mycènes, Thèbes et Tirynthe. Le linéaire B se trouve également sur des vases, trouvés à Éleusis, Kreusis, Orchomène, Chania et au Ménélaion, à Thérapné. Les styles d'écriture permettent d'identifier une centaine de scribes différents à Cnossos, et une cinquantaine à Pylos. "

 

" En Grèce même, la trouvaille de sceaux-cylindres chypriotes et syro-mésopotamiens dans le palais de Thèbes n'est pas suffisante pour évoquer des échanges diplomatiques. De ce fait, il est plus raisonnable de considérer que les Mycéniens sont au mieux marginaux dans le système diplomatique de l'époque, qui est pourtant étendu ; ou bien ils en sont totalement absents. "

 

Dure de le traduire quand ont a que des document sur des marchandise et administratif. De la viens la Mythologie Grec écrite par un autre peuple que celui-ci des centaines d'années après. Pourtant le peu d'information qu'on en a ils était très terre a terre.

 

" Cela fait en tout un corpus de près de 5 000 documents répartis sur une dizaine de sites en Grèce continentale et sur l'île de Crète, avec trois sites fournissant la grosse majorité de notre documentation, soit bien peu en comparaison de la documentation contemporaine en provenance d'Égypte ou du Moyen-Orient, mais qui suffit à apporter des informations importantes pour comprendre la société mycénienne, encore qu'il faille faire face à des difficultés notables pour interpréter les textes. "

 

" Les tablettes en linéaire B restent toutefois une source documentaire réduite. En y ajoutant les inscriptions sur les vases, elles ne représentent qu'un corpus de 5 000 textes, alors qu'on recense plusieurs centaines de milliers de tablettes sumériennes et akkadiennes. Par ailleurs, les textes sont courts et de nature administrative : il s'agit d'inventaires et d'autres documents comptables, qui n'étaient pas destinés à l'archivage. Ils présentent néanmoins l'avantage de montrer une vision objective de leur monde, sans marque de propagande royale. "

 

Pas de religion chez les Mycéniens quand tu li leur supposé "culte" elle est a base de marchand et de riche bling bling. Je ferait pas un dessin du pourquoi ils ramenons tout a "divinité" "dieu" quand ils savent pas se que les gens croyais...Il pouvait pas croire a rien tu sais, pas Athée. Les Athée sais nous ont est dans la place des millénaire de millénaire, les gens qui s'avais pas expliquer toute chose se sont mis a croire a des bonhomme magique partout tu sais. Il avais juste une notion de riche/pauvre, je veux dire Poséidon sur la tablette du marchand qui réclame 2 caisse de fruits, 3 humains nommé, ils ont interpréter ça comme: "Temple de Poséidon, offrande" alors qu'il y a ni temple, ni lieu de culte, ni de texte sur des divinité, mais intégralement sur le commerce et autre administratif. Homère dans sont récit a juste donner le noms des Riche/Dirigent, en leur faisant apparaître parfois en t'en que divinité.

 

" Le fait religieux est assez difficile à identifier dans la civilisation mycénienne, en particulier quand il s'agit de sites archéologiques, où il demeure ardu de repérer avec certitude un lieu de culte. Quant aux textes, seules quelques listes d'offrandes nous donnent des noms de dieux, mais ne nous en apprennent pas plus sur les pratiques religieuses. D'une manière générale, il semble que la frontière entre profane et sacré soit peu nette dans le monde mycénien, ce qui rend complexe l'identification des traces du religieux. "

 

" Il existe donc peu de certitudes sur les pratiques religieuses mycéniennes. Des « prêtres » (i-je-re-u, ἱερεύς / hiereús) et « prêtresses » (i-je-re-ja, ἱέρεια / hiéreia) apparaissent dans les tablettes, mais elles ne disent rien sur leur rôle.

Certaines études ont tenté d'aller plus loin dans l'interprétation des pratiques et croyances funéraires mycéniennes, par exemple en suggérant l'existence d'un culte des ancêtres. "

 

" Les tombes sont certainement royales. Tous les visages des hommes ne sont pas couverts de masques. Leur qualité d'hommes et de guerriers est indiquée du fait de la présence d'armes dans leurs tombes. La quantité importante d'or et d'objets façonnés dénotent sûrement l'honneur, la richesse et le statut. La coutume vestimentaire des chefs est connue ailleurs : par exemple, les chefs scythes et leurs chevaux, bien que le but n'en soit pas clair. Il y a peut-être un lien avec le culte de la lumière. "

 

Dans la langue en linaire B, ils ont jamais cité une Athéna guerrière vierge ou un culte dessus, ou une statue retrouvé, ou un vase sur elle avant moins 850, pourtant la ville existe en Linaire B.

 

" Athènes a été habitée sans interruption pendant au moins 3 000 ans. Au Ier millénaire av. J.-C., elle est devenue une des principales villes de la Grèce antique et ses accomplissements culturels durant le 5e siècle av. J.-C. ont créé les bases de la civilisation européenne. "

 

Moins 1300 a moins 1100 ans.

One Piece le siècle obsurs, la référence... lol Les Mycéniens ont tout perdu, même de savoir écrire/lire leur langue, et leur peuple a commencer a dépérir. Certains pense a une "Catastrophe", du genre cause naturel, mais surtout d'invasion, les catastrophe naturel rend pas idiots et brise pas les vases.

 

" Puis, durant les « siècles obscurs » (12e-13e siècle) qui ont suivi la disparition de la civilisation créto-mycénienne, l'usage de l'écriture semble avoir disparu. "

 

" Au début du 11e siècle, la Grèce paraît dépeuplée. Les sites d'habitat ont fortement chuté (320 sites au 13e siècle contre 40 sites au 11e siècle) et les nécropoles possèdent moins de tombes. Cette dépopulation est inégale : l'Argolide et la Messénie semblent se vider alors que l'Attique et l'Eubée semblent moins touchées par cette baisse de population. Les habitants vivent dans des maisons rudimentaires en brique crue aux toits couverts de chaume. "

 

" Selon la mythologie grecque, Athènes échappa à la régression post-mycénienne car elle fut le lieu où se réfugièrent les Néléides, descendants de Nélée, chassés de Pylos. De fait, Athènes conserva une agriculture et une activité artistique de premier plan, avec en particulier sa céramique proto-géométrique. "

 

Moins 1100 a moins 900 ans.

Ils se restructure avec de nouveau peuples, des temples fond, pas pour les divinité, mais pour des "offrande" pas au dieu, nuance.

 

" Les campagnes se repeuplent ; les indices sont un habitat de petits villages entourés de murailles, la reprise des cultures (silos à grains, récipients pour contenir de l'huile), la trace d'un artisanat textile et du travail de la céramique.

Les premiers sanctuaires naissent à cette époque ; on en trouve beaucoup au nord et au centre de la Grèce (Dodone, Thermon, Delphes, Erétrie, Eleusis, Perachora), dans le Péloponnèse (Olympie, Argos) et dans les îles (Délos, Samos). Ces bâtiments pouvaient être des lieux de banquets ou de simples lieux de réunion. Leur fonction cultuelle est probable même si ce ne sont pas des temples au sens strict (les temples n'apparaissent que vers 800).

 

Moins 900 a moins 800 ans.

Un peuple du haut de la Mésopotamie se mélange beaucoup avec la Grèce avec leur alphabet phénicien, qui se mélange a la langue local actuel, qui devais pas de beaucoup être différente(ont parle plus le Linéaire B ni le li depuis moins 1200). Se qui va amener la Mythologie Grec avec des dieu au début comme une histoire d'aventure, puis comme la vérité vrai par la suite.

 

"L'écriture alphabétique est attestée par des graffiti sur vase et des inscriptions de la deuxième moitié du 8e siècle : les signes sont empruntés aux Phéniciens pour les consonnes, mais les Grecs y ajoutent des voyelles. Son usage se répand très vite dans toute la Grèce, sur tous les supports hormis les tablettes d'argile et son invention semble dater de la fin du IXe siècle ou le début du 8e siècle. "

 

" L'alphabet phénicien est devenu l'un des systèmes d'écriture les plus utilisés, transmis par les marchands phéniciens dans le monde méditerranéen où il a évolué et a été assimilé par de nombreuses cultures. L'alphabet araméen, une forme modifiée du phénicien, est l'ancêtre de l'alphabet arabe moderne, tandis que l'alphabet hébreu moderne est une variante stylistique de l'araméen. L'alphabet grec (et par extension ses descendants, les alphabets latin, cyrillique et copte) est un successeur direct du phénicien, bien que la valeur de certaines lettres ait été changée pour représenter les voyelles. "

 

Ont raconte des chose divine avec une poésie, transmis a l'oral, retenez qu'il y a pas de trace écrite avant moins 6eme siècle, et que ça a sont importance quand au 6eme siècle et la seul preuve d'existence de "Athéna la Guerrière vierge" et que après ça une secte sais mise en place autour de ça pour commencer a rendre les gens idiots.

 

 l’Iliade et l’Odyssée, certains attribue ça a Homère qui vécu a moins 8eme siecle, et d'autre a des Tyrans a moins 6eme siecle.

 

" L’Iliade (en grec ancien Ἰλιάς / Iliás, en grec moderne Ιλιάδα / Iliáda) est une épopée de la Grèce antique attribuée à l'aède légendaire Homère. Ce nom provient de la périphrase « le poème d'Ilion » (ἡ Ἰλιὰς ποίησις / hê Iliàs poíêsis), Ilion (Ἴλιον / Ílion) étant l'autre nom de la ville de Troie.

"Le texte a probablement été composé entre -850 et -750, soit quatre siècles après la période à laquelle les historiens font correspondre la guerre mythique qu’il relate. Il n'a été fixé par écrit que sous Pisistrate, au 6e siècle av. J.-C."

 

Thésée fondateur de Athènes même dilemme, il change au grès du vent, et deviens fondateur...au moins 5eme siecle, alors que avant non.

 

" Athènes est l'une des plus anciennes villes au monde, avec une présence humaine attestée dès le Néolithique. Fondée vers -800 autour de la colline de l'Acropole — par le héros Thésée, selon la légende —, la cité domine la Grèce au cours du Ier millénaire av. J.‑C.. Elle connaît son âge d'or au 5e siècle av. J.-C. "

 

" Les origines du mythe remontent au 7e siècle av. J.-C., notamment d'une épopée archaïque appelée la Théséïde, transmise de manière orale, et dont les appositions par écrits ont été perdues. La première représentation découverte de Thésée est une amphore datant de 700 av. J.-C. C'est dans le courant du 5e siècle que le personnage de Thésée est récupéré par l'idéologie civique athénienne, qui fait de lui le fondateur de la cité, de son calendrier, de ses fêtes religieuses, et même de la démocratie. Un culte est rendu à son prétendu tombeau. "

 

De moins 800 a moins 700 ans.

Dégénérescence, se que vous appeler "Mythologie Grec".(j'aime bien l'histoire la dessus quand ont en parle en abstrait, mais dans la réalité c'était un cache misère)

 

" Pisistrate, au 6e siècle av. J.-C., inaugure la première bibliothèque publique. Cicéron rapporte que les deux récits épiques sont alors pour la première fois retranscrits, sur l'ordre du tyran athénien. Il promulgue une loi enjoignant à tout chanteur ou barde passant par Athènes de réciter tout ce qu'il connaît d'Homère pour les scribes athéniens, qui enregistrent chaque version et les réunissent en ce qui est à présent appelé l'Iliade et l'Odyssée. Des savants tels que Solon (qui s'était pourtant opposé à Pisistrate pendant sa campagne électorale) participent à ce travail. Le fils du tyran, Hipparque, ordonne que le manuscrit soit récité tous les ans à l'occasion de la fête des Panathénées, selon le dialogue Hipparque attribué à Platon. "

 

Socrate est née bien après cette période, mais sais de sais années que viens la chose qu'il dénonce a la base.

 

" Avec l’Odyssée, l’Iliade est le texte majeur de la littérature grecque. Dans l’Antiquité, il était considéré comme la base indispensable de la bonne éducation, principalement celle des jeunes gens de bonne famille, ce qui faisait d’Homère, selon le mot du personnage Socrate (qui déplorait son influence dans La République de Platon) , l’« éducateur de la Grèce ». "

 

De moins 700 a moins 600 ans.

Une monter de puissance d'Athènes je me demande vraiment d'ou ça viens.

 

" À la suite de ses victoires sur les Perses au cours des guerres médiques, Athènes devient la puissance dominante du monde grec durant toute la période du 5e siècle av. J.-C. "

 

Remplacer le fait de dire que si tu ne crois pas en dieu tu sera pas un misérable, mais quelqu'un qui ne crois pas en des dieu.

 

" Dans la Grèce antique, l’adjectif « atheos » (en grec : ἄθεος, composé du ἀ- privatif + « θεός » qui veut dire dieu) signifie « sans-dieu ». Le préfixe « a » indique une absence de dieu revendiquée en Grèce dès le 5e siècle av. J.-C. et prend le sens de « rompre la relation avec les dieux » ou « nier les dieux » à la place de l’ancien sens asebēs (en grec : ἀσεβής), « impie ». "

 

" Les exemples ci-dessous décrivent la situation au 5e siècle av. J.-C., période où la cité d'Athènes domine militairement et culturellement le monde grec.

Le citoyen en armes

Le paysan-citoyen labourant ses champs

Un cavalier armé "

 

Le changement de "terme" a fait que les dieu grec ont ont pris un sérieux coup, surtout les clergés des temples, ils avais plus leur mot a dire sur l"ordre, la moral, ou le social, qui était perçu par les "Athée" philosophes, d'un simulacre d'explication.

 

" Dans la Grèce, Avant le 5e siècle av. J.-C., une grande liberté de penser et d'expression est admise à Athènes. La religion officielle d’Athènes, pleine de dieux mythiques présents au quotidien par les oracles et le clergé des temples, est accompagnée de superstitions et de pratiques magiques. Les philosophes donnent souvent des explications matérialistes du monde qui serait constitué d'une matière unique (l'apeiron, le feu, la terre, les atomes, ou plusieurs éléments, suivant les auteurs) incréée et éternelle, dotée souvent d'une capacité d'organisation ou de vie, ce qui les rapproche d'un panthéisme, mais aussi, pour certains d'un athéisme tant la conception du monde peut être dégagée de tout Être. Les dieux du Panthéon sont relégués au rang de croyances populaires, de croyances nécessaires à l'ordre moral ou social, de simulacres explicables. "

 

De moins 450 a moins 400 ans.

 

En moins 432, un décret avait pour but de réintégré le mot "Impie" pour remplacer le mot "Athée" pour que le fait de ne pas croire en dieu soit puni, et ça a était approuvais pas le parlement. Certains pense que le décret n'a jamais existé, mais vue le nombre d'Athée persécuté après cette date en philosophe qui m'était des doute sur les dieux, je ne pense pas. (Genre Socrate etc condamné a mort pour "cette raison", Platon contre les Athées de l'époque)

 

"~ En 432 avant J.-C., le décret de Diopeithès définit l’impiété comme un crime contre l’État.
Le devin Diopeithès rédigea un décret en vertu duquel on poursuivrait pour crime contre l'Etat ceux qui ne croyaient pas aux dieux et qui enseignaient des doctrines relatives aux phénomènes célestes. Celui-ci désirait apparemment nuire à Anaxagore, et par là porter les soupçons sur Périclès, qui en était le disciple. Le décret a été souvent remis en cause comme une invention tardive visant à multiplier les 'accusations d'impiété' dans la Grèce classique. Mais l'orignialité de la formulation et sa pertinence par rapport à ceux qu'elle vise laisse plutôt penser le contraire."

 

À Athènes, à partir de 432 av. J.-C., et durant environ un siècle, le décret de Diopeithès permet des poursuites envers les impies, ceux qui ne croient pas aux dieux reconnus par l’État, mais cela ne freinera pas la multiplication des philosophies matérialistes, toujours panthéistes. Des accusations d'impiétés s’abattent sur des philosophes, qui sont condamnés à l'exil, la prison ou la mort. Anaxagore de Clazomènes, Protagoras, Socrate entre autres en sont victimes. Platon répertorie trois sortes d'incroyants : ceux qui ne croient pas du tout à l'existence des dieux, ceux qui croient que les dieux sont indifférents aux affaires humaines, et ceux qui croient pouvoir leur faire changer d'avis par leurs prières et leurs sacrifices. Platon, dans son texte Les Lois, est favorable aux condamnations des impies, les considérant comme immoraux, incapables de « dominer leur jouissance et leurs passions », mais aussi incapables d'accéder au monde des idées, propre à la vision platonicienne du monde.

 

Vers moins 400 ans jusqu'a la fin de la Religion Grec.

 

Les Impie était toujours proscrit, mais moins vue que de moins en moins de personne était croyante, fallait vraiment qu'ils "pose problème".

 

" Au IIIe siècle av. J.-C., le culte officiel s'affaiblit dans les pratiques de tous, même chez le petit peuple, le doute et l'indifférence progressent, et les promesses d'immortalité disparaissent sur les pierres tombales. "

 

" D'autres encore nient ouvertement l'existence des dieux, tel Théodore l'Athée qui avait démontré, dans ses écrits, leur inexistence. (vers 320 av. J.-C.)"

 

" Le poète romain Lucrèce(-99 à –55) indiqua que, s'il y avait des dieux, ces derniers n'étaient pas préoccupés par l'humanité et étaient incapables d'influer sur le monde naturel. Pour cette raison, il pensait que l'humanité n'avait aucune crainte à avoir du surnaturel. Il exposa ses vues épicuriennes du cosmos, des atomes, de l'esprit, de la mortalité, et de la religion dans l'ouvrage De rerum natura (De l'Essence des Choses)70, ce qui rendit populaire la philosophie épicurienne dans la Rome antique. "

 

Conclusion, j'ai pas vue une Grèce profondément Religieuse, leur Religion a tenue, 300 ans et encore pas sur plutôt 100 ans, il sais fait soufflé par une Grèce athées, Grèce athées qui, bizarrement, ils ont fait des temple de Athéna dans toute la Grèce ou que des jeunes vierge qui devais si rendre et y rester, je dit telle que c'était écrit. Par la suite les religieux ont mis en place une chasse au sorcière quand il ont récupéré la main quelque 10ene d'années après l'Athéisme ambiant, pour que au final ça s'essouffle et que plus personne y crois.

 

ont peu croire qu'ils était religieux depuis moins 3000 ans...D'après le poème récité oralement par le peuples en moins 800 de peuple divers qui ont pas grand chose avoir avec le peuple qui sais quasiment éteint en moins 1200. Les première vrai apparition de Athéna un peu partout sais fait vers moins 700 ans principalement, quand il ont ouvert leur bibliothèque qui raconte des histoires divine, et hop vases statue etc, de Athéna, avant pfff inutile. En faisais récité l'histoire des l'enfance...

 

 l'histoire de Athéna a était écrite en moins 700 pour la première fois, et rien avant pas de trace, dans la langue Mycénienne ta le mot "Athéné" qu'il ont traduit comme ça en Grec, d'ou découle la traduction "Athéna", sauf que dans l'ancienne langue, pas de déesse guerrière, pas de temple avec statue géante, ni littéraire, ni en décombres.

Comment ça se fait que ailleurs ont est trouvais des tonne de "preuve dans le sol" alors que ici il y a absolument rien, mais que...Il faudrait mettre la Divinité plus ancienne que ça ne les sans aucune preuve ?

 

Les seul information qu'il ont des Mycéniens, sais des écrit sur des marchandise et administratif, 3, 4 dessin qui montre rien proprement parlant, pas de texte sur des "Mythe". 600 ans après leur extinction, ils ont traduit les mot et inventer une Mythologie dessus.

Modifié par Zaito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

@Emmily

C est lourd de tout ramener à la religion même quand ça n'a rien à voir. C'est pour ça qu'il a fallut attendre que la Science le montre là où 1400 ans d'exégèse du Coran on échoué.

Si il y a une autre explication : l'évolution et le fait que les animaux ont des capacités cognitives plus proches des nôtres que nous le pensions.

 

Mais comme tout argument te passe au dessus de la tête pour nous ressortir des textes poussièreux, autant laisser tomber.

 

Je trouve cette attitude qui consiste à s'approprier les découvertes scientifiques contradictoire avec ton rejet de l'évolution alors que la méthodologie scientifique la même.

Or, si on approuve cette méthodo, on ne peut pas rejeter les choses qui nous déplaisent car incompatible avec nos croyances

 

Une question : As tu lu au moins une fois un bouquin de génétique ou d'évolution ?

 

 

Modifié par sephi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, emmily a dit :

J'ai pourtant répondu aux questions , ce qui est dommage c'est que tu puisse pas faire la part des choses . 

 

Pas toutes (et toutes les civilisations qui n'ont pas pu connaître le Seigneur dont tu parles ? Comment ont-elles pu s'en détourner ? Le nom des textes sacrés auxquels tu fais référence encore et toujours ? Etc.) et comme je l'ai écrit, tes réponses sont généralement peu précises.

Je vais t'en reposer une seule. Comment en es-tu venue à croire que toute la science était contenue dans ces fameux livres ? J'essaye de comprendre, au moins un peu, ta façon de penser, mais je ne suis pas certain que la réciproque soit vraie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Zaito a dit :

 

tkt version 2, j'ai chercher plus de site, pas que un sinon souvent il dise des date complètement différente parfois, alors j'en est fait des tonne.

 

Tu peux ouvrir des livres aussi, les informations sont fiables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rebonjour, désolé d'avance d'avoir pris un moment avant de répondre, si vous regardez les infos tous les jours vous savez qu'en ce moment ce n'est pas évident pour certaines zones géographiques d'avoir du temps et même de l'électricité.

Je vais reprendre des messages me citant il y a 2 pages de cela.

 

Le ‎09‎/‎06‎/‎2018 à 16:13, Aronaar a dit :

J'ai pour ma part plusieurs choses à redire à ta contribution :

 

1) On ne discerne pas forcément le lien entre religion et science que tu évoques (et en utilisant le présent, il y a confusion : veux-tu dire que c'est toujours le cas aujourd'hui ?). Pour dire que ce soit "beaucoup" lié il faudrait discerner un plan d'ensemble, une organisation des articulations, l'exemple que tu cites avec le mécanisme, sans autre information, pourrait tout aussi bien être un aspect isolé.

S'il est vrai que des phénomènes naturels ont été liés à la mythologie grecque (tel Typhon enseveli sous l'Etna, expliquant les éruptions du volcan) en quoi est-ce un lien avec la science ?

 

Très honnêtement je ne comprends pas comment tu ne le vois pas, je t'explique que des phénomènes inexpliqués ont été expliqués par des croyances religieuses, alors qu'en fait il y a une explication parfaitement logique à ces phénomènes de nos jours grâce à la science. On sait comment se forment les tornades, les inondations, les séismes etc grâce à la science à ce que je sache.

 

Le ‎09‎/‎06‎/‎2018 à 16:13, Aronaar a dit :

2) J'ai un peu de mal avec cette formulation : de mon point de vue, on a l'impression que des gens se rassemblent avec un agenda bien précis et un organigramme pour que la religion soit "créée" afin de répondre à ces problématiques. De nos jours, l'aspect "fabrication" s'entend avec les sectes, où la volonté de manipuler est patente.

Après, certes, les religions ont ceci de commun qu'elles cherchent à faire sens du monde qui nous entoure : sa création, notre origine (cosmogonie), l'au-delà, l'idée que les choses ne se passent pas par hasard et qu'une volonté supérieure préside nos existences, avec des concepts comme le destin ou la justice immanente (un homme 'mauvais' finira par être puni dans cette vie ou dans la suivante, par exemple).

Néanmoins, ces aspects que tu cites ne sont en aucun cas l'apanage de la religion chrétienne. Le sheol hébreu, les Enfers Grecs, l'En-bas sumérien, le cycle des réincarnations et le nirvana des hindous...

La religion chrétienne apporte sa propre "version" sur tout cela, mais est-ce là la raison de sa "création" ? Ce serait faire fi de tout un contexte historique.

 

[…] 6) A quelles monarchies penses-tu ? Celles de droit divin ? Au sens où on l'entend, leur existence est postérieure au Moyen-Age. Avant cela, et même après, les intérêts de l’État et de l’Église n'ont pas toujours coïncidé. 

Que la religion ait été utilisée parfois comme instrument de contrôle ou comme alliée du pouvoir politique, c'est indéniable. Détournée pour servir les ambitions d'individus corrompus ? Oui aussi. Je pense à un prélat dans un des romans historiques de Ken Follet, qui absout d'avance un chevalier véreux pour les morts qu'il va causer, morts qui renforceront sa propre position sur l'échiquier ecclésiastique local...

Mais enfin, uniquement pour manipuler ? De quelle manière ? Avec quels bénéfices ? Sans compter qu'il est assez arbitraire de mettre toutes les religions dans le même sac.

 

Oui mais si tu remarques bien j'ai dit "par exemple" donc tu me reproches d'en faire l'apanage de la religion chrétienne alors que j'ai pris cela comme exemple car c'est la religion que je connais le mieux, mais on m'a appris que c'était similaire avec d'autres religions. Alors à moins que mes profs et internet aient dit des conneries ça me semble similaire.


Pas pour manipuler tu dis ? Je vais essayer de te prouver le contraire. Déjà regarde de nos jours, la liberté de religion est presque une illusion. De nombreux gouvernements prônent une religion, d'autres le font en persécutant d'autres religions.

Regarde en Égypte, le projet de loi pour persécuter la religion athéiste, et la population dit que c'est une bonne chose sans réfléchir vraiment, pourquoi ? parce que depuis qu'ils sont dans le berceau on leur bourre le crâne de la religion du pays. Ce n'est pas étonnant que tu sois chrétien, musulman, bouddhiste etc suivant ta localisation dans le monde, comme par hasard... Les enfants dans le monde ont à peine 9 ans que des parents les inscrivent à des cours religieux, voire même des écoles privées religieuses. Les enfants n'ont pas leur mot à dire. Je le sais car je l'ai vécu. Ça m'a inspiré de l'énervement envers la religion à 9 ans car on est forcés gamins, c'est seulement vers 15 ans que j'ai commencé à me calmer car j'ai compris que je pouvais m'extraire de tout ça. Mais pas dans d'autres pays et c'est ça qui est difficile à gober. Si on retires ces cours forcés aux enfants, je suis persuadé qu'il y aurait sensiblement plus d'athéistes dans le monde.

 

Mais ça n'arrangerait pas les dirigeants de certains pays car la religion est parfois le fondement de leur pouvoir.
Ça me ramène à ce que je disais sur les monarchies du Moyen-Âge, avec le pouvoir de droit divin. Les gens ne pouvaient pas savoir le vrai du faux alors ils croyaient à tout ce qu'on leur disait, surtout si ça leur permettait de survivre.
Et c'était pratique pour ces religieux, car on leur faisait des offrandes et la plupart du temps ils n'avaient pas à être appelés dans des conflits ou des travaux car ils priaient pour le salut de l'âme des gens.

 

Le ‎09‎/‎06‎/‎2018 à 16:13, Aronaar a dit :

Les religions ont aussi (et surtout ?) un énorme impact social par le sentiment d'appartenance à une même communauté et les dogmes, créant un partage de représentations et indiquant quels comportements sont à adopter, quels comportements sont à rejeter, la façon de considérer son prochain selon ses actions, la façon de bien vivre, un réconfort durant les épreuves que l'on traverse...

Les religions sont loin d'être simples.

 

De mon point de vue, la religion s'est imposée comme une loi à laquelle on fait se plier tout le monde, comme l'ont fait les conquistador lors de la découverte des Amériques, et difficile de ne pas consentir à une telle loi quand tu es bercé depuis bébé avec, ça fait parti de ta vie même si tu refuses. Et rien ne pouvait être remis en cause à cause des livres sacrés et oh, comme par hasard, le peuple qui obéissait aveuglément ne savait très souvent pas lire ! Alors niveau transmission ça fait des générations et générations sans rien remettre en cause ! Qu'est-ce que ça tombait bien pour les dirigeants, ils pouvaient encore plus l'instrumentaliser pour consolider leur pouvoir.
De mon point de vue, il y a juste énormément d'exemples historiques qui montrent que la religion est instrumentalisée. Alors oui ça donne aux gens de l'espoir, ça les réconforte, ça les fait se ranger dans "le droit chemin", mais pendant ce temps là ils ne combattent pas les problèmes, ils sont occupés à prier pour le futur. Ils sont occupés à avoir peur que leur dieu suprême ne les punissent pour un petit truc qu'ils ont fait un jour dans leur vie, parce que qui ne commet pas un acte moche de sa vie !? Je serais curieux de savoir ce que tu penses de tout ça.

En tant qu'athéiste, j'entends des gens me dire sans arrêts que sans religion je dois être triste, sans espoir, et tout permis, parce que la religion permet ceci-cela et cadre bien les individus. NON, il existe d'autres manières de vivre et d'avoir de l'espoir, de tenir bon. J'ai adopté énormément de devises, comme mon propre code, qui permet d'expulser les choses toxiques et négatives dans la vie quotidienne, je suis toujours en train d'essayer de faire des avancées, de m'améliorer, de ne pas céder au pessimisme, être beaucoup dans l'optimisme ; j'ai mes propres systèmes de pensées pour tenir bon, et franchement j'ai déjà vu beaucoup de religieux sensiblement plus énervés et sans espoir que moi. La religion n'est pas le seul moyen de te purifier l'esprit et de tenir bon quand tout va mal, il y a des alternatives, mais si tu as vécu toute ta vie dans des concepts déjà tout préparés, je conçois que ça soit difficile à cerner.


En fait, je n'ai rien contre la religion tant qu'elle ne m'atteint pas et tant que chacun est libre de croire en ce qu'il veut. Malheureusement, elle est omniprésente, il existe des persécutions et si tu savais le nombre de fois qu'on a tenté de me convertir, à partir de là je comprends pourquoi beaucoup d'athéistes sont remontés contre certaines religions; au début, ils laissent les autres tranquilles avec leurs croyances, mais personne ne les laisse jamais tranquille ! Difficile de rester calme après ça si c'est omniprésent, c'est vécu comme une agression… Vous y avez tous déjà pensé à ce point de vue là ? Parce qu'au vu de messages que j'ai vu je ne crois pas, vous voyez souvent le point de vue inverse… Sans parler qu'on ne peut pas discuter avec certaines personnes, parce quand on demande pourquoi ou quelque chose du genre, la réponse qu'on a souvent c'est "Parce que le Seigneur en a décidé ainsi". Comme s'ils n'assumaient pas leurs paroles.


Mais, bien sûr, comme tu me l'as fait remarqué en répondant aux citations, je parle des religions avec un dieu suprême basées sur des livres. Il y a une grande diversité de religions, par exemple asiatiques, sans dieu mais plutôt centrées sur des esprits ou sur le mental. De mon point de vue, celles-ci ne sont pas instrumentalisées, car réellement faite pour guider les gens, pas pour les contrôler.

 

Le ‎09‎/‎06‎/‎2018 à 16:13, Aronaar a dit :

4) Sauf que utilises le verbe "sembler", c'est une impression, et non pas un argument. Il faut, je pense, être plus rigoureux dans ton parallèle. La science et la religion se sont en effet croisées à bien des reprises sur l'explication de phénomènes, on peut repenser à Copernic ou Galilée.

Mais y a-t-il une réelle comparaison entre des explications venant d'une source divine, sujette aux interprétations des représentants de ladite déité, et des explications scientifiques issues de raisonnements confrontés à la réalité par des expériences vérifiables et pouvant être répliquées ?

On peut se sentir étourdi par la masse de connaissances générées par la science, on peut concevoir que des gens aient le sentiment que les scientifiques puissent ressembler à des prêtres en cela qu'ils sont détenteurs d'un savoir paraissant parfois difficilement accessible au commun des mortels.

Mais entre les mystères divins et la complexité humaine, on ne se trouve pas dans la même dimension. De plus, alors que les religions monothéistes reposent sur des livres sacrés plus ou moins immuables, qu'on interprète, la science est un véritable sport de la remise en question.

Une théorie qui semblera idéale à une époque pourra fort bien être invalidée par une meilleure théorie dans le futur, qui permet d'expliquer plus de choses.

 

Je conçois parfaitement ce que tu dis, tu n'as pas tord sur ce que tu dis à propos de la science. Comme je viens d parler de cela, je te renvoi plus tôt dans mon développement sous ta citation 2).

 

Le ‎09‎/‎06‎/‎2018 à 16:13, Aronaar a dit :

5) Mon intention n'est pas d'être vexant, mais je suis à nouveau en désaccord. Tu fournis plus d'exemples que d'arguments en soi. Lorsqu'une explication scientifique vient contredire une superstition, ce n'est pas un lien, sauf si on considère une relation antagoniste comme un lien

 

Ne t'excuse pas pour avoir un point de vue différent, on est ici pour débattre, si quelqu'un se vexe parce qu'il est confronté à une opinion différente, il n'a rien à faire ici ;) 

Soit c'est vrai, j'ai beaucoup donné d'exemples mais ils étaient pour appuyer les arguments que j'avançais. J'espère que tu trouveras que cette longue réponse contient plus d'arguments.

 

Le ‎10‎/‎06‎/‎2018 à 02:15, Zaito a dit :

(citation d'un de mes post: La science a beau ne pas être une croyance, la religion reste beaucoup liée à la science.)

 

Plutôt d'accord je fait un complémentaire, parce que les Religion en très grande partie ont était faite pour asseoir le pouvoir de se qui dirige un peuple. Il sont les chefs car ils savent tout, explication a toute chose, les manifestation de la colère des dieu ils peuvent toujours faire passer ça avec des sacrifices ou des offrandes, en leur faisant croire que ça va calmer les dieu, t'en que les désastre continu il diront qu'il y en a pas encore assez, des que ça se fini ils diront que les dieu sont satisfait, tu vois le principe.

Pour grandir ils détruise les autre "religions", des "religion de paix" ça existe pas a leur époque, a coup de lame la paix, il les convertisse a la leur, ou ils les tue tous, ensuite il prenne les fêtes et certaine coutume des autres religions pour se les accaparé, et donc faire des conversions(changer de religion) plus facilement dans la région.

Après pour rester crédible dans le temps,  ils accapare aussi toute les sciences qui ont était faite ou qui sont en cours, pour les associé a leur religion, et donc rester dans le vrai le plus longtemps possible, après quand le temps passe ils peuvent toujours jouer sur la signification des mots pour changer leur sens. lol Donc voila en quoi la science et les religions sont liée, souvent les religions était les garant de la science de leur époque.(de la leur)

 

Tout à fait d'accord !

 

Le ‎09‎/‎06‎/‎2018 à 16:13, Aronaar a dit :

Bref, je ne dirai pas non à des détails pour comprendre ce qui fait ta conviction, car je ne suis pas en mesure de la saisir pleinement avec ce que tu as écris.

 

Merci d'avoir essayé de comprendre pour pouvoir débattre. Oui je le reconnais, j'ai un peu bâclé la fin de mon message, j'étais pris par le temps. J'espère que mon message n'est pas trop long à lire, j'ai essayé de détailler davantage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Batmicka Rapidement parce que je n'ai pas trop de temps a consacré.

 

Citation

 

Regarde en Égypte, le projet de loi pour persécuter la religion athéiste


 

Pardon? La religion athéiste? Soit c'est un erreurs soit tu n'as strictement rien compris a ce qu'est l'athéisme, qui est d’ailleurs préférable a utiliser en place de l'athéiste qui est un vieux mot. Je n'en dit pas plus en attendant confirmation // explication éventuellement sur ta définition d'être athée et l'athéisme, je peux déjà donner une première vidéo qui me semble bien faite sur le sujet

 

Révélation

 

 

La science et la religion ont des différences majeurs notamment dans leur méthodes. Oui elles peuvent être amenée a expliqué des phénomène, c'est cependant la démarche qui importe et non le résultat.

La religion formule une explication a partir de rien ou d'anciens textes et/ou autre religions païenne ou non.

La science, fait des hypothèses, les test en soupesant la solidité de l'hypothèse et a partir de là peut donner une explication (ou du moins un début). Cette différence radicale les dissocie complètement.

 

Citation

Ça me ramène à ce que je disais sur les monarchies du Moyen-Âge, avec le pouvoir de droit divin.

 

Pour le coup c'est bien plus présent a la période de la renaissance (qui commence vers 1500 pour arrondir), puis bon une grosse armée avec les milices et ce qui va avec ça calme assez bien, s'il ne tenais leur pouvoir que là-dessus ça ferais un moment qu'il serais devenu des fantoches comme l’empereur du Japon jusqu’à la guerre de boshin.

 

Citation

comme par hasard, le peuple qui obéissait aveuglément ne savait très souvent pas lire !

 

Le problème principal était surtout le manque de traduction en langue local, les gens parlais peu le latin qui était la langue principal dans lequel on trouvais la bible dans la région, les traduction en langues européennes se sont faite entre 1300 et 1500 soit fin du moyen age, début de la renaissance.

 

Citation

De mon point de vue, il y a juste énormément d'exemples historiques qui montrent que la religion est instrumentalisée.

 

Difficile de dire le contraire, il suffit d'allumer la télé assez longtemps pour le constater actuellement, et c'était pas mieux avant.

 

Citation

Si on retires ces cours forcés aux enfants, je suis persuadé qu'il y aurait sensiblement plus d'athéistes dans le monde.

 

Sans prônée l'athéisme ou arrêter de faire cela, une simple ouverture a l'esprit critique et a deux trois autres choses serais probablement suffisant pour achevé cela.

 

Si possible @Batmicka quand tu fais des citation, met des extrait plus courts ou alors rabote les en mettant le début et la fin, ça fait un peu indigeste et c'est pas très netiquette de faire des citations de pavé. En parlant de pavé aère un peu tes paragraphes avec des sauts de ligne ça ne coûte pas plus chère comme dirais mon prof x)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 14/06/2018 à 20:47, Annatar78 a dit :

Tu peux ouvrir des livres aussi, les informations sont fiables.

 

Bah j'en est des tonne de livres, sur toute les Mythologies, Religions, ou histoire en général, mais ma question est que ta première interventions tu dit que tu rigole de moi, d'accord, la 2eme intervention, que j'ai soit disant jamais ouvert de livres, hors si j'en est plein a la maison, voila le truc, ma question est a quand une vrai intervention qui dit quelque chose par rapport a se que je dit ? Parce que même sans parlait de "détail" tu dit absolument rien. En exemple je dit plein de chose et tu répond "Non mais va ouvrir un livre. point" tes bien sympa mais toi qui me propose des livres tu en a surement lu, donc pourquoi tu dit rien sur rien et que tu partage pas ta sagesse ?

 

Le 14/06/2018 à 22:07, Aronaar a dit :

A condition de ne pas ouvrir les mêmes que ceux d'Emmily.

 

Mais je les li aussi, se qui me dise que je ni connais rien j'aimerais BIEN savoir se qu'il connaisse eux en livre lu, ou connaissance divers. lol Même si j'ai jamais eux besoin de lire des livres pour être intelligent, j'en est lu pour prévoir le coup du "va lire des livre" tkt les livres ça me connais.

 

Il y a 18 heures, Batmicka a dit :

Regarde en Égypte, le projet de loi pour persécuter la religion athéiste, et la population dit que c'est une bonne chose sans réfléchir vraiment, pourquoi ?

 

Juste une chose, le reste je suis plutôt d'accord, mais être Athée n'est pas une religion, ont a pas d'Eglise, de prière, de charte, etc la seul chose qu'on crois TOUS, la seul chose qui nous reli sais que ont ne crois pas en un dieu divin qui a crée la terre en 6 jour, sur et certain pour moi, d'autre diront peut-être, mais eux... Les Athées sont très varier. Par exemple oui d'une certaine façon les plus bête athées d'entre nous ont pourrait les confondre avec une "religion"; parce qu'il ont très vite fait de remplacer l'Eglise par une école de philo, la prière par la TV, et le mot "dieu" par le mot "science"n que le mot il y a rien derrière que se que leur a dit leur prêtre, a non, leur "scientifique", tu sais il y connaisse rien mais fond que "croire", mais sinon les Athées/religieux les plus crédule ne font que "croire". Mais dire que sais une religion "normalement" non. Ont peu pas dire que "Athée" est une religion ça serais insulter les moins pommé d'entre eux, même si j'ai tendance a éviter de entrer dans un "groupe" ont a vite fait de modifier la réalité et de nous "stigmatisé" pour continuer a faire croire des chose a des gens qui pense qu'un serpent sais parler, et qu'un homme a tête de chacal est un dieu, tu vois le genre. Je dit juste "je ne crois pas en dieu", mais en plus court bah "athée", sauf que "athée" si tu regarde la TV, elle est toujours représenté par des névrosé qui font parler que de "dieu" comme un catholique...Donc "je ne crois pas en dieu". XD

Modifié par Zaito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 13/06/2018 à 23:07, sephi a dit :

: l'évolution et le fait que les animaux ont des capacités cognitives plus proches des nôtres que nous le pensions.

Oui, l'évolution explique bien leurs capacités d'adaptation et la façon dont ils ont réussi à aiguisé leurs moyens . 

Elle n'est rejeté que lorsqu'elle essaye d'expliquer l'origine de l'humanité . 

 

Le 13/06/2018 à 23:07, sephi a dit :

Je trouve cette attitude qui consiste à s'approprier les découvertes scientifiques contradictoire avec ton rejet de l'évolution alors que la méthodologie scientifique la même.

Or, si on approuve cette méthodo, on ne peut pas rejeter les choses qui nous déplaisent car incompatible avec nos croyances

Tu te méprend , on ne s'approprie pas la connaissance étant donné qu'elle fructifie en le partageant . Mais j'avais jugé nécessaire de remettre les points sur les i étant donné que beaucoup parle de la connaissance sans connaître son origine . 

 

Le 14/06/2018 à 05:32, Aronaar a dit :

Pas toutes (et toutes les civilisations qui n'ont pas pu connaître le Seigneur dont tu parles ? Comment ont-elles pu s'en détourner ? Le nom des textes sacrés auxquels tu fais référence encore et toujours ? Etc.) et comme je l'ai écrit, tes réponses sont généralement peu précises.

Je vais t'en reposer une seule. Comment en es-tu venue à croire que toute la science était contenue dans ces fameux livres ? J'essaye de comprendre, au moins un peu, ta façon de penser, mais je ne suis pas certain que la réciproque soit vraie.

Il n'y pas eu un seul endroit où il n'y pas eu d'envoyer qui leurs rappelé leurs seigneur , si ils s'en détourné après , c'est leurs fautes . C'est réducteur de limité toute la connaissance à un livre ou quelques textes dis sacré . comme je les dis , la connaissance est dispersés entre tous mais je me réfère particulièrement au coran et plein d'autres livres encore . 

Oui savait tu que le nom algèbre à était transcrit de l'arabe au autres langue car vous étés venu l'apprendre enfin vos ancêtres . 

 

Moi aussi j'essaye de vous comprendre , sur quoi se fonde votre refus (de Dieu)

Modifié par emmily

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 54 minutes, emmily a dit :

Il n'y pas eu un seul endroit où il n'y pas eu d'envoyer qui leurs rappelé leurs seigneur

 

Leur rappeler ? Leur enseigner, plutôt.

 

J'ai l'impression que, pour toi, Adam et Eve seraient nés à l'époque où tous les continents ne formaient qu'un. Une fois peuplée par les descendants de ce premier couple, cette grande surface terrestre se serait divisée jusqu'à son état actuel. Puis, chaque peuple dans son endroit du monde aurait inventé son langage, sa culture, etc... alors qu'ils auraient tous la même origine dont les premières générations se seraient détournées et les suivantes ne seraient simplement pas au courant.

 

Est-ce ce que tu penses ? 

Modifié par Sharlugo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites