Acuado

L'Auberge du BlaBla Fringant

Recommended Posts

Guest LordDagan

Juste une question : les femmes qui ne subissent pas, on en fait quoi ? Elles ont le droit, pas le droit ? Je suis perdu, pour finir, il faut une charte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut aussi rappeller que le sexisme marche dans les deux sens, ca m'énerve un peu les gens qui marchent dans le sens Majorité = Méchant, Minorité = Gentil

 

Parceque y'a de beau trous du culs parfois dans les Minorités. Et la discrimination je l'ai un peu subie au collège/lycée. Pas pour le sexisme mais pour d'autres raisons. Je pense que n'importe quelle discrimination devrait être sévèrement punie

 

Et on a jamais dit le contraire !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et je veux pas vous apprendre a être féministe. Je rappelle juste qu'il y a des limites a ne pas franchir, et certaines (montrées par Nnamock) l'ont fait. Ca a pas l'air d'être votre cas mais faut le rappeller

 

Il faut l'égalité, pas une inversion de balance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais finir par croire que vous n'avez rien lu de nos réponses.LE FÉMINISME VEUT L'EGALITE. Celles qui veulent une inversion de balance, ne sont pas féministe. Et on a pas dit que les hommes ne devaient pas soutenir la cause non plus. Ni que les autres discriminations étaient moins pires. Ni qu'il n'y avait pas de discrimination envers les hommes de la part des femmes. 

Edited by Littledeath

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi est-ce qu'à chaque fois qu'on parle de féminisme les hommes se sentent obligés de parler de ces femmes qui ont fait du mal ? Alors que tout ce qu'on veut nous, là, dans l'histoire, et c'est ce qu'est le féminisme (prôné par les plus grandes associations féministes, oui oui même les Femen) : l'égalité ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest LordDagan

Je viens de regarder en arrière, cette discussion prend sa racine dans ... la symbolique d'un avatar. J'aime ce topic !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh, je vais peut être prendre le risque de dire une bêtise....

 

Mais quand on se fait nous les hommes, les bonhommes, les caïds, les kékés du bois de bou...ahem bref ! Quand nous autres pauvres hommes fragiles faits de chair et de sang tout comme la femme, nous nous faisons harceler par des femmes on ne ressent pas la même chose que lorsque une femme se fait harceler par les hommes.

 

Je ne compare pas les fréquences ou le pourcentage de femmes qui subissent des harcèlements et gna gna gna. Ca je pense qu'on est tous d'accord pour reconnaitre que ça fonctionne davantage dans un sens que dans l'autre. Mais ça arrive également dans l'autre sens. 

 

Ce qui signifie que techniquement pour les hommes a qui cela arrive, ils sont à même de comprendre ce que peuvent ressentir les femmes non ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais finir par croire que vous n'avez rien lu de nos réponses.LE FÉMINISME VEUT L'EGALITE. Celles qui veulent une inversion de balance, ne sont pas féministe. Et on a pas dit que les hommes ne devaient pas soutenir la cause non plus. Ni que les autres discriminations étaient moins pires. Ni qu'il n'y avait pas de discrimination envers les hommes de la part des femmes. 

 

J'ai pas dis que vous aviez dis le contraire

 

Ce que je veux juste montrer, et ce n'est PAS POUR DEMONTER LE FEMINISME mais juste pour MONTRER CE QUI SE PASSE CHEZ CERTAINES ABRUTIT c'est que CERTAINS SE SERVENT du féminismes pour ensuite RENVERSER LA BALANCE.

 

Ca vous rappelle rien? Non? Les religions?

Ca n'a rien a voir avec vous. Je dis juste que ca existe, c'est absolument tout

Euh, je vais peut être prendre le risque de dire une bêtise....

 

Mais quand on se fait nous les hommes, les bonhommes, les caïds, les kékés du bois de bou...ahem bref ! Quand nous autres pauvres hommes fragiles faits de chair et de sang tout comme la femme, nous nous faisons harceler par des femmes on ne ressent pas la même chose que lorsque une femme se fait harceler par les hommes.

 

Je ne compare pas les fréquences ou le pourcentage de femmes qui subissent des harcèlements et gna gna gna. Ca je pense qu'on est tous d'accord pour reconnaitre que ça fonctionne davantage dans un sens que dans l'autre. Mais ça arrive également dans l'autre sens. 

 

Ce qui signifie que techniquement pour les hommes a qui cela arrive, ils sont à même de comprendre ce que peuvent ressentir les femmes non ? 

 

C'est comme le racisme, les gens ont tendance a oublier que même si les blancs racistes sont dégueulasses, le racisme anti-blanc existe aussi et est tout aussi dégueulasse.

Edited by LouIoup

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas dis que vous aviez dis le contraire

 

Ce que je veux juste montrer, et ce n'est PAS POUR DEMONTER LE FEMINISME mais juste pour MONTRER CE QUI SE PASSE CHEZ CERTAINES ABRUTIT c'est que CERTAINS SE SERVENT du féminismes pour ensuite RENVERSER LA BALANCE.

 

Ca vous rappelle rien? Non? Les religions?

Ca n'a rien a voir avec vous. Je dis juste que ca existe, c'est absolument tout

 

C'est comme le racisme, les gens ont tendance a oublier que même si les blancs racistes sont dégueulasses, le racisme anti-blanc existe aussi et est tout aussi dégueulasse.

Le féminisme et le sexisme sont des formes de racisme comme tous les autres :ok: .

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

C'est comme le racisme, les gens ont tendance a oublier que même si les blancs racistes sont dégueulasses, le racisme anti-blanc existe aussi et est tout aussi dégueulasse.

 

A ce compte là dit le racisme tout court c'est plus simple ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi est-ce qu'à chaque fois qu'on parle de féminisme les hommes se sentent obligés de parler de ces femmes qui ont fait du mal ? Alors que tout ce qu'on veut nous, là, dans l'histoire, et c'est ce qu'est le féminisme (prôné par les plus grandes associations féministes, oui oui même les Femen) : l'égalité ?

 

Parce que les femmes se sentent à chaque fois obligées de parler de ces hommes qui ont fait le mal?

 

Pourquoi je n'aurais pas le droit de mettre argument contre argument?, Oui, j'ai commencé cette fois, mais la réplique facile du viol et des femmes battues ne s'est pas fait attendre, et serait rapidement venue comme argument de force majeure pour gagner le débat d'un coté ou de l'autre même sans que je ne sorte quoi que ce soit en premier, car ce genre de débats se passent toujours ainsi à un moment ou un autre... La fameuse loi de Godwin... Et si cet argument est permis d'un coté, alors il l'est aussi de l'autre, ou il est interdit des deux. On ne raye pas si facilement un fait dans la prise en compte objective d'un sujet dans sa globalité. Sinon, c'est de la mauvase foi, tout simplement, peu importe de la part de qui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest LordDagan

Ce qui signifie que techniquement pour les hommes a qui cela arrive, ils sont à même de comprendre ce que peuvent ressentir les femmes non ? 

 

Difficile quand même de comparer entre du ponctuel et quelque chose qui est malheureusement plus fréquent. Le passif (et pas que le sien, mais bien le passif historique) est quand même à prendre en compte. Le harcèlement masculin est forcément bien plus combattu, parce qu'il est presque reconnu comme un état de fait, et que ce n'est pas (ou plus) acceptable. De l'autre côté, de par sa ponctualité, est plus vu comme un "accident" , société patriarcale aidant. Et si c'est tout aussi regrettable, tu ne peux pas lancer un mouvement pour ça, puisque de fait, il a de tout temps été toujours combattu. C'est cette comparaison entre "état de fait/illogique" qui a déclenché le mouvement féministe, et pas masculimachintruc. L'inverse aurait eu lieu, et bien le mouvement aurait été inversé, de manière logique (je sais pas si c'est clair, là ? ) .

Edited by LordDagan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le féminisme et le sexisme sont des formes de racisme comme tous les autres :ok: .

 

What ?! Mais rien à voir XD enfin du moins pour le féminisme, pour le sexisme....mouais il est possible de faire une corrélation au racisme mais ça n'en est pas ! Sinon on dirait "raciste" également et non "sexiste" fin ça me semble couler de source...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le féminisme et le sexisme sont des formes de racisme comme tous les autres :ok: .

 

Tu confonds féminisme et sexisme. C'est totalement différent.

 

De plus ce n'est pas du racisme c'est de la discrimination, le racisme c'est croire en une théorie qui différencie et hiérarchise les "races" 

 

D'ailleur de nos jours on ne devrait pas dire racisme mais xenophobie.

Difficile quand même de comparer entre du ponctuel et quelque chose qui est malheureusement plus fréquent. Le passif (et pas que le sien, mais bien le passif historique) est quand même à prendre en compte. Le harcèlement masculin est forcément bien plus combattu, parce qu'il est presque reconnu comme un état de fait, et que ce n'est pas (ou plus) acceptable. De l'autre côté, de par sa ponctualité, est plus vu comme un "accident" , société patriarcale aidant. Et si c'est tout aussi regrettable, tu ne peux pas lancer un mouvement pour ça, puisque de fait, il a de tout temps été toujours combattu. C'est cette comparaison entre "état de fait/illogique" qui a déclenché le mouvement féministe, et pas masculimachintruc. L'inverse aurait eu lieu, et bien le mouvement aurait été inversé, de manière logique (je sais pas si c'est clair, là ? ) .

 

Tu résume parfaitement toute ma pensée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Difficile quand même de comparer entre du ponctuel et quelque chose qui est malheureusement plus fréquent. Le passif (et pas que le sien, mais bien le passif historique) est quand même à prendre en compte. Le harcèlement masculin est forcément bien plus combattu, parce qu'il est presque reconnu comme un état de fait, et que ce n'est pas (ou plus) acceptable. De l'autre côté, de par sa ponctualité, est plus vu comme un "accident" , société patriarcale aidant. Et si c'est tout aussi regrettable, tu ne peux pas lancer un mouvement pour ça, puisque de fait, il a de tout temps été toujours combattu. C'est cette comparaison entre "état de fait/illogique" qui a déclenché le mouvement féministe, et pas masculimachintruc. L'inverse aurait eu lieu, et bien le mouvement aurait été inversé, de manière logique (je sais pas si c'est clair, là ? ) .

*prend un aspirine*

 

La fin ne me parait pas plus clair non désolé...

 

Sinon oui je suis d'accord pour le début, c'est dur de comparer la peine de quelqu'un qui vient de perdre son père à quelqu'un qui vient de perdre toute sa famille :/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que les femmes se sentent à chaque fois obligées de parler de ces hommes qui ont fait le mal?

 

Pourquoi je n'aurais pas le droit de mettre argument contre argument?, Oui, j'ai commencé cette fois, mais la réplique facile du viol et des femmes battues ne s'est pas fait attendre, et serait rapidement venue comme argument de force majeure pour gagner le débat d'un coté ou de l'autre même sans que je ne sorte quoi que ce soit en premier, car ce genre de débats se passent toujours ainsi à un moment ou un autre... La fameuse loi de Godwin... Et si cet argument est permis d'un coté, alors il l'est aussi de l'autre, ou il est interdit des deux. On ne raye pas si facilement un fait dans la prise en compte objective d'un sujet dans sa globalité. Sinon, c'est de la mauvase foi, tout simplement, peu importe de la part de qui.

 

Je me disais que j'allais pas répondre mais en fait si.

Parler des quelques femmes qui veulent inverser la balance, contre les milliers d'hommes qui font du mal SANS FORCEMENT EN AVOIR CONSCIENCE ça c'est de la mauvaise foi. Arrêtez de vous sentir agressés.

Tiens, un Tumblr important, parce que celui qui viole n'est pas forcément un mec violent. Il ne sait pas forcément qu'il viole. http://jeconnaisunvioleur.tumblr.com/

Bon puis mârde. J'arrête.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleur de nos jours on ne devrait pas dire racisme mais xenophobie.

 

On peut pas, parce que c'est la peur de tout ce qui est étranger, ou autrement dit, alien, ce qui reviendrait à utiliser un terme raciste (même si plus neutre que "sous-race" comme disaient les Nazis par exemple) pour désigner le racisme... Celà revient à non seulement une condamnation de l'acte, mais aussi à une certains reconnaissance qu'efectivement, c'est un étranger, un alien qui subit de se faire traiter comme un étranger, ou alien, et donc en gros, rapidement, on ferait le raccourci: un alien se fait traiter d'alien... EN gros, on applique le bon terme à quelque-chose, te ca offense les gens... Pas compris... Donc, racisme reste mieux...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me disais que j'allais pas répondre mais en fait si.

Parler des quelques femmes qui veulent inverser la balance, contre les milliers d'hommes qui font du mal SANS FORCEMENT EN AVOIR CONSCIENCE ça c'est de la mauvaise foi. Arrêtez de vous sentir agressés.

Tiens, un Tumblr important, parce que celui qui viole n'est pas forcément un mec violent. Il ne sait pas forcément qu'il viole. http://jeconnaisunvioleur.tumblr.com/

Bon puis mârde. J'arrête.

 

Gladii, ce qu'il faut comprendre c'est pas qu'on dis que nous aussi blablabla c'est triste on est persécuté blablabla...

 

Evidement c'est bien plus fréquents de votre coté, évidement on en est conscient (j'espère :ouch: )

 

Mais ce qu'il faut par dessus tout éviter c'est se mettre des œillères. Et la seule ET UNIQUE chose que l'on essais d'expliquer, c'est qu'il y a quelques cas de sens inverse. C'est pas autant que vous, mais ca existe.

 

C'est juste ça, le fait que ca existe, que l'on essais d'expliquer. On essais pas de démontrer quoi que ce soit pour prouver que nous aussi c'est dur etc, on dit juste que comme toutes discrimination (sauf homophobie) ca marche dans les deux sens, et il ne faut pas le nier, c'est ce que l'on a fait avec la xénophobie et aujourdhui c'est encore pire. (enfin pire... Moins extrême certes mais plus répendu)

 

On peut pas, parce que c'est la peur de tout ce qui est étranger, ou autrement dit, alien, ce qui reviendrait à utiliser un terme raciste (même si plus neutre que "sous-race" comme disaient les Nazis par exemple) pour désigner le racisme... Celà revient à non seulement une condamnation de l'acte, mais aussi à une certains reconnaissance qu'efectivement, c'est un étranger, un alien qui subit de se faire traiter comme un étranger, ou alien, et donc en gros, rapidement, on ferait le raccourci: un alien se fait traiter d'alien... EN gros, on applique le bon terme à quelque-chose, te ca offense les gens... Pas compris... Donc, racisme reste mieux...

 

Si tu a un autre terme que raciste ou xénophobe je t'en prie. Le racisme c'est pas "ne pas aimer un peuple". C'est hiérarchiser les races. Donc faut un autre terme, que je ne connais pas

Edited by LouIoup

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest LordDagan

La fin ne me parait pas plus clair non désolé...

 

Crotte, je m'en doutais. Pour faire simple : il n'y a de mouvement de masse que pour une injustice de masse. La femme subissant (et je ne place que d'un point de vue historique, et non morale) des injustices - et le mot est parfois faible - de manière continue à travers le temps, et l'homme beaucoup, beaucoup moins, il est normal que le féminisme existe, et pas son inverse.

 

Hélas, comme tout grands mouvements, il a y a une multitude de courants qui se forment. Et du coup, le message se perd. Maintenant, ce qui me gêne vraiment, c'est de lire "vous ne pouvez pas comprendre, puisque de fait, vous ne pouvez pas subir ce que l'on subit" . Techniquement, c'est vrai. Mais attendez d'être parent. Je peux vous GARANTIR que, homme ou pas, quand vous apprenez que votre fille subit la bêtise masculine, vous comprenez vitesse grand V. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parler des quelques femmes qui veulent inverser la balance, contre les milliers d'hommes qui font du mal SANS FORCEMENT EN AVOIR CONSCIENCE ça c'est de la mauvaise foi. Arrêtez de vous sentir agressés.

 

Désolé, mais ce serait comme dire "La majorité des femmes vont bien en france, il ne s'agit donc qu'un faible pourcentage, donc, vu que la majorité est heureuse, fermez la avec vos malheurs", et ça je dis non, encore une fois: ca existe dans les deux sens, j'en ai rien à battre du pourcentage, parce que sinon, on l'applique à tout, et au final, rien ne bouge. Foutez vos stats là ou ils seront à l'ombre et discutez avec de vrais arguments, tout simplement. Oui, moins d'hommes subissent la même chose, et oui, encore moins d'entre eux sont aussi désœuvrés comme une femme quand ca leur arrive, mais vous faites vraiment une belle brochette d'illogisme et d'intollérance envers ce faible pourcentage en disant "non, l'home peut pas savoir". MOI, JE peux pas savoir, OK, je veux bien l'admettre sans souci, mais VOUS pouvez pas non-plus savoir ce que c'est que d'être ce que vous n'étes pas, ou de subir ce que vous ne subissez pas de manière générale, alors à ce compte là, tout le monde se la ferme et on pense tous à PFUDOR en se POMFANT et la vie est belle. Point.

 

Et je ne lirais pas le lien, j'en ai marre que visiblement, même quand on pète, c'est déjà du putain de viol parfois à en lire certains... A ce compte là, nos pères ont violés nos mères et picétout, comme dirait l'autre... Rien qu'en leur offrant une violette, déjà... Et nos mères ont été assez connes pour l'accepter parfois, ce bouquet de violettes... Comme quoi, pour être épargnés, Eve aurait juste dû dire à Adam "Va te faire" et on en serait pas là... Moi aussi, je peux aller à l'argument le plus simple en citant tout et n'importe quoi comme référentiel =P

Edited by Nnamhock

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs pour changer un peu de sujet, j'ai du mal a imaginer l'Hétérophobie

 

Vous pensez que ça existe?


Désolé, mais ce serait comme dire "La majorité des femmes vont bien en france, il ne s'agit donc qu'un faible pourcentage, donc, vu que la majorité est heureuse, fermez la avec vos malheurs", et ça je dis non, encore une fois: ca existe dans les deux sens, j'en ai rien à battre du pourcentage, parce que sinon, on l'applique à tout, et au final, rien ne bouge. Foutez vos stats là ou ils seront à l'ombre et discutez avec de vrais arguments, tout simplement. Oui, moins d'hommes subissent la même chose, et oui, encore moins d'entre eux sont aussi désœuvrés comme une femme quand ca leur arrive, mais vous faites vraiment une belle brochette d'illogisme et d'intollérance envers ce faible pourcentage en disant "non, l'home peut pas savoir". MOI, JE peux pas savoir, OK, je veux bien l'admettre sans souci, mais VOUS pouvez pas non-plus savoir ce que c'est que d'être ce que vous n'étes pas, ou de subir ce que vous ne subissez pas de manière générale, alors à ce compte là, tout le monde se la ferme et on pense tous à PFUDOR en se POMFANT et la ie est belle. Point.

 

Et je ne lirais pas le lien, j'en ai marre que visiblement, même quand on pète, c'est déjà du putain de viol parfois à en lire certains... A ce compte là, nos pères ont violés nos mères et picétout, comme dirait l'autre... Rien qu'en leur offrant une violette, déjà... Et nos mères ont été assez connes pour l'accepter parfois, ce bouquet de violettes... Comme quoi, pour être épargnés, êve aurait juste dû dire à Adam "Va ta faire" et on en serait pas là... Moi aussi, je peux aller à l'argument le plus simple en citant tout et n'importe quoi comme référentiel =P

 

C'est un peu ça oui. Tolérence 0, tout doit y passer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Crotte, je m'en doutais. Pour faire simple : il n'y a de mouvement de masse que pour une injustice de masse. La femme subissant (et je ne place que d'un point de vue historique, et non morale) des injustices - et le mot est parfois faible - de manière continue à travers le temps, et l'homme beaucoup, beaucoup moins, il est normal que le féminisme existe, et pas son inverse.

 

Hélas, comme tout grands mouvements, il a y a une multitude de courants qui se forment. Et du coup, le message se perd. Maintenant, ce qui me gêne vraiment, c'est de lire "vous ne pouvez pas comprendre, puisque de fait, vous ne pouvez pas subir ce que l'on subit" . Techniquement, c'est vrai. Mais attendez d'être parent. Je peux vous GARANTIR que, homme ou pas, quand vous apprenez que votre fille subit la bêtise masculine, vous comprenez vitesse grand V. 

 

Merci car en premier lieu je n'avais pas du tout compris ça :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Crotte, je m'en doutais. Pour faire simple : il n'y a de mouvement de masse que pour une injustice de masse. La femme subissant (et je ne place que d'un point de vue historique, et non morale) des injustices - et le mot est parfois faible - de manière continue à travers le temps, et l'homme beaucoup, beaucoup moins, il est normal que le féminisme existe, et pas son inverse.

 

Hélas, comme tout grands mouvements, il a y a une multitude de courants qui se forment. Et du coup, le message se perd. Maintenant, ce qui me gêne vraiment, c'est de lire "vous ne pouvez pas comprendre, puisque de fait, vous ne pouvez pas subir ce que l'on subit" . Techniquement, c'est vrai. Mais attendez d'être parent. Je peux vous GARANTIR que, homme ou pas, quand vous apprenez que votre fille subit la bêtise masculine, vous comprenez vitesse grand V. 

 

Un exemple simple: La création du Black Power dans les années 60. On a jamais eu de White Power et on ne risqueras jamais d'en avoir, ce sera perçu comme du racisme primaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mince j'ai lu ton lien Gladii...maintenant ça m'a plombé le moral ^^"

 

Ouais, je comprends bien. Mais je trouve ça important de voir que le viol, c'est pas l'inconnu dans la ruelle sombre, ni forcément l'oncle et que ça va briser la famille.

Le viol, c'est aussi des femmes qui se rendent même pas compte qu'elles sont violées (ou des hommes ! Y'a un témoignage où c'est plutôt l'homme qui est gêné !).

Alors OUI des hommes souffrent, et je pense que le féminisme peut les aider aussi. D'une parce que certaines sont p'tète frustrées et répondent par la violence envers les hommes. De deux parce qu'il y a beaucoup d'insultes envers les hommes qui remettraient en cause leur virilité, comme si être efféminé était une tare.

Voilà voilà.

Un exemple simple: La création du Black Power dans les années 60. On a jamais eu de White Power et on ne risqueras jamais d'en avoir, ce sera perçu comme du racisme primaire

 

Bah y'a pas besoin de White Power, les blancs n'ont jamais été ceux qui avaient besoin de se révolter pour exister, contrairement aux noirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites