Higurashi, Le Village Maudit

DrunkenPenPen

569 views

   Ho! Ho! Ho! Les fêtes de fin d’années sont là ! En cette période de fête où l’on se réunis tous pour rêver, partager et offrir des cadeaux, j’avais envie de partager avec vous un animé….qui n’a aucun rapport avec Noël !

Je suis désolé mais j’en connais trop peu et je n’aime pas trop les films de noël que l’on se coltine chaque années, alors j’ai décidé de prendre à contre-pied cette fête mais tout en gardant ses valeurs estivales.

Mon cadeau est un animé très connu, surtout si vous aimez les animés horrifiques puisqu’il s’agit du célèbre Higurashi ou Hinamizawa: Le village maudit, appelé aussi When They Cry ou encore Le Sanglot Des Cigales, ça en fait des titres 😅

Pour ce Noel, vous allez un peu frissonner de plaisir, je vous souhaite donc plutôt un joyeux Halloween avec beaucoup de retard mais comme le dit si bien Ken Le Survivant, vaut mieux tard que jamais ! 😂  

 

242315_s0.thumb.jpg.af02cde15d13231e2cee693776761044.jpghigurashi-no-naku-koro-ni-hou-574879.3.thumb.jpg.3ee60a61ecfa0024d586352cde737aa6.jpg

à gauche, la couverture de l'intégrale Américaine et à droite, la couverture du jeu original restauré sur PS4

 

! Attention !

Ouuiii, un avertissement ! ça fessait longtemps ! Hum, Hum !

Je voulais précisez que l’animé du jour n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Il y a des scènes de tortures et les morts sont plutôt trash.

C’est un animé violent et très cruel, âmes sensibles s’abstenir !

Vous êtes prévenus !

 

            je t'emmènerai dans l'impénétrable forêt où pleurent les cigales et d'où nul ne peut revenir !

 

Avant toute chose, Higarushi est un jeu de type visual novel qui a connu un immense succès au Japon entre 2002 et 2006. Il sera exporté sur PS2 en 2007, sois en même temps que son adaptation en animé.

On doit ce jeu au cercle amateur 07th Expansion formé uniquement de 4 personnes ! Parmi-eux, Ryūkishi07 est le leader du groupe et le créateur d' Higurashi, il sera rejoins par son frère en tant que coscénariste.

J’avais entendu dire que Ryūkishi07 était un ancien Hikikomori (personne qui s’enferme dans sa chambre et coupé du monde pendant un certain laps de temps), il aurait sorti de sa dépression en écrivant Higarushi….encore un auteur dépressif dans cette chronique !

 

Il faut savoir que ce jeu a tellement connu un succès qu’il s’est vendu autant que le jeu Fate/Stay Night avec 100 000 copies, chapeau ! Il a également eu droit à de nombreuse adaptation dont 2 en Live en 2008 et 2009.

L’animé contiens 2 saisons : la première sorti en 2006 (26 épisodes) nommé « Higurashi no Naku Koro ni » (Quand Les Cigales Pleurent) et la deuxième saison sorti en 2007 (24 épisodes) nommé « Higurashi no Naku Koro ni Kai » (Quand Les Cigales Pleurent: Réponses/Solution).

J’ai appris sur le moment qu’il existe une troisième saisons nommé « Gratitude » et également plusieurs OAV...un beau bordel.

 

Le réalisateur ou plutôt la réalisatrice est Chiaki Kon, oui c’est réalisé par une femme ! D’ailleurs, ce n’est que la deuxième fois que je mentionne une femme dans mes articles (la 1er était la créatrice de Sailor Moon).

Elle est connu pour faire des Yaoi et des histoires d’amours principalement mais Higurashi semble être l’exception de sa carrière. Vous la connaissez probablement aussi pour Sailor Moon Crystal, le remake de la série de 1992.

 

snapshot.jpg.842f649d177d2c63e29dbc4400b72e84.jpg1762185269_Ooooh!Elleesttropmimi!.thumb.png.549c61f7116793f3c2e0db24fd3ccd46.png

Ooooh ! Ils sont trop Mimi !

 

Je tiens à précisez que je traiterai uniquement la 1er saisons car je n’ai pas encore vu la deuxième, cependant, elle est assez importante car comme le souligne le titre, c’est une saison qui donne des réponses à la série.

Les 2 saisons sont disponible sur Netflix si vous êtes intéressés.

 

Le studio en charge de cette adaptation est le studio Deen que je vous avez déjà présenté puisque c’est le studio qui s’est occupé de l’adaptation de Fate/Stay Night.

 

Cependant, avant d’entrer dans le vif du sujet, j’avais envie de parler du genre Horrifique dans les animés. Contrairement à ce que l’on entend, les animés d’horreurs….ne court pas les rues !

Il y a beaucoup d’animés qui se prétend être de l’horreur mais qui n’en sont pas vraiment et malgré les quelques youtubeurs qui font du pute à clics dans le genre « Cette animé fait trop peur 😱 », je n’ai jamais vu un animé d’horreur qui fasse vraiment peur !

Je tiens à vous rassurer, je suis le genre de personne à flipper pour un rien devant un film d’horreur (et les jeux aussi) mais hélas, je n’ai jamais eu peur devant un animé d’horreur pour la simple raison que très souvent, ils n’en n’ont pas le but.

 

L’horreur japonais appelé J-Horror est très différent de notre conception : ils n’ont pas de mythologie de monstres iconiques (Jason, Freddy, Alien etc.) et ils jouent très peu sur le jump-scrare.

Par contre, tout ce joue sur la tension et l’horreur psychologique (la peur qu’une chose va arriver) mais aussi, il traite les ‘blessures psychologiques’ des personnages (regret, angoisse, culpabilité, rejet etc.…).

 

Le film qui a vraiment mis en avant le J-Horror est Ring (1998) de Hideo Nakata qui reste l’exemple le plus parfait de l’horreur japonais.

Je vous conseille aussi le film Ju-On (2000) de Takashi Shimizu ainsi qu’Audition (1999) de Takashi Miike. Vous remarquerai aussi que la grande majorité de ces films sont basés sur des Yōkai, des mythes folkloriques japonais avec des fantômes (Sadako, Sakayo et Sawako….oups, non pas elle ^^ )

 

Dans les animés, il faut vraiment chercher dans les moins populaires pour trouver son bonheur, étonnamment, les plus populaire ne sont pas les meilleurs.

Le 1er en tête est Another (2012) qui est très souvent cité comme une référence alors qu’il n’est pas terrible (désolé pour les fans), quand à d’autre comme Elfen Lied (2004) ou Mirai Nikki (2011), l’horreur n’est qu’une partie de l’animé, bien qu’elle soit fortement présent !

Dernière chose, ce sont très souvent des figures de psychopathes qu’on trouve dans les animés, généralement des Yanderes ou des Yangires.

 

vlcsnap-2019-12-18-10h54m14s694.thumb.png.1ac7c2be4e2d41fc446f1e6eabaa3425.pngvlcsnap-2019-12-18-10h54m44s493.png.893c4d36a22cfb16c85041f18956a84b.png

à gauche, Sadako que je ne vous présente plus et à droite, Sakayo sa concurrente !

 

 

        Les amis sont juste des gens avec qui on passe du bon temps mais quand ça ne vas pas, ils ne nous aident pas….

 

L’intrigue paraît très simple mais se complique rapidement : Nous somme en Juin 1983, Keiichi Maebara, un jeune garçon viens d’emménager dans un petit village tranquille nommé Hinamizawa. Il va rapidement se sociabiliser avec un groupe de fille constitué de Mion, Rena, Rika et Satoko. Si jusque-là tout se passe bien, cela ne va pas durer à cause d’une fête qui à lieu chaque année dans le village.

Cette fête célèbre la divinité Oyashiro, véritable culte dans le village et à chaque fois, une personne disparaît et un autre est retrouvé morte au même moment, on parle alors de la « malédiction d’Oyashiro ».

Étonnamment, ces morts sont liés à un projet de barrage dont les habitants du village s’oppose fermement, Keiichi se retrouve au milieu de tout ça pour son plus grand malheur !

 

Il faut savoir que cette animé à une construction assez original, nous ne suivons pas une histoire mais plutôt 6 histoires ! Chaque Histoires seront liés à la malédiction d’Oyashiro mais seront liés aussi entre-elles, que ce soit par rapport à un point de vue ou un élément de l’intrigue.

Les histoires ne se passe pas forcément au même moments, voire dans des mondes alternatifs, il est très dur de tout cerner au début mais petit à petit, des éléments de réponse vont être donnés.

 

Ce choix de faire plusieurs histoires à la fois indépendant et reliés entre-elles constitue une énorme force pour l’animé. On se retrouve à chaque fois avec les mêmes personnages mais avec des rôles différents, un personnage pourrait être « gentil » dans une histoire mais pas forcément dans la suivante.

Vous comprenez alors que l’intérêt pour l’animé est constamment relancé et c’est très fort !

Tout en ayant des points communs, les histoires sont tous différents mais se répondent mutuellement pour répondre aux questionnements de l’intrigue.

 

Cependant, ce n’est pas le premier animé que j’ai vu avec ce principe, pour moi, c’était Yosuga no Sora (2010)….une adaptation d’Eroge très connu pour son histoire d’inceste entre Frère et Sœur ainsi que ses scènes très érotiques….vous n’imaginez pas combien de bain à l’eau de javel il m’a fallut pour me purifié 😂 (j’en garde un bon souvenir mais ne le mettez pas entre toutes les mains !)

 

Si Yosuga no Sora est plus basé sur le sexe, Higurashi joue sur un tout autre registre.

Il y a de forte chance que même si vous n’avez jamais vu un seul épisode de cette série, vous connaissez la réputation de cette dernière car c’est une série plutôt connu pour ses morts et ces scènes de tortures.

Pourtant, tous laisse à croire que ça va être un animé mignon avec son style très Kawai, voire enfantin mais l’ambiance change très rapidement, surtout quand on comprend que la malédiction rend fou de rage les personnes possédés.

 

Oui quand on voit les filles, on se dit : « Oooh ! Elles sont mimi ! » jusqu’au moment où l’une d’entre-elle pète littéralement les plombs et se met à tuer tout le monde….Ah ! Ça l’est moins d’un coup !

 

808769301_Ohquelleest....enfaitenon.thumb.png.e706aef5f9f19abf0ce1db26748e3ed9.pngcap_Cleo_Higurashi_no_Naku_Koro_ni_-_21_Dual_Audio_10bit_BD720.thumb.jpg.666f22775b0744d6a5d2b45e5ec0eb09.jpg

Ooooh ! Elles sont.....Flippantes !

 

Là où l’animé gère, c’est dans le changement de design des personnages, il n’y a qu’à voir les têtes que font les personnages pour vous rendre compte de leurs instabilités, mention spéciale au psychopathe de la 5ième histoire qui tire une de ses tronches, j’en était presque mort de rire.

Bien sûr, au début on ne rigole pas et on est plutôt mal à l’aise et c’est toute la force de cette animé.

 

Cette instabilité que possède cette animé (intrigue, personnage) pourrait être un défaut mais ici, c’est une qualité car elle reflète l’ambiance, oui, il y a une ambiance ! Si j’insiste autant c’est parce que plusieurs animés horrifiques n’arrivent pas à créer une ambiance malsaine mais Higurashi est celui qui s’en tire le mieux.

 

L’intrigue en elle-même est très intéressante et on est scotché devant chaque histoire mais la psychologie des personnages fait vraiment tout le charme de la série.

C’est très simple, on ne connais jamais vraiment les personnages et quand on découvre leurs passés, leurs problèmes et leurs envies, on se rend compte que le terme psychopathe est à remettre en question, notamment en fonction de l’histoire où on ne sais jamais vraiment si c’est la malédiction qui s’abat ou au contraire, l’œuvre d’un personnage.

 

La grande différence avec par exemple Gassai Yuno dans Mirai Nikki est qu’elle est très rapidement vu comme une psychopathe et on l’apprécie pour cela mais dans Higurashi, c’est différent !

On se rend compte que les personnages ne sont pas forcément des psychopathes à la base, surtout en fonction de l’histoire, en faite, ils sont humains, malheureusement, un évènement lié au personnage ou non, va faire en sorte qu’il va littéralement péter un câble.

Ce qui amène le spectateur à avoir de la pitié pour le « psychopathe » car le vécu du personnage peut être lié au notre, contrairement à Gassai Yuno qui souffre aussi mais l’animé part tellement dans le fantastique, qu’il est dur de se sentir proche d’elle….du moins, c’est comme ça que je le ressens.

 

L’importance de la psychologie est une chose (surtout dans l’horreur) mais l’ambiance y joue beaucoup aussi ! Comme je l’ai dit plus tôt, l’animé oscille entre l’ambiance Kawai et enfantin des personnages (écriture et visuel) et l’ambiance macabre et lourd de l’intrigue.

Ce choix esthétique est très fréquent de nos jours, surtout dans le genre Magical Girl.

 

L’intrigue en lui-même reste floue et je trouve que c’est pas plus mal, alors oui, je sais que je critique beaucoup ce côté flou dans les animés mais dans le cadre de l’horreur, c’est différent car cela s’ajoute à l’ambiance, des films comme The Thing n’aurait plus le même charmes sans ce mystère autour de la chose.

 

Le mieux est de voir en image ce changement de design pour vraiment vous faire une idée, je vous rassure, il n'y a pas de spoile et c'est sous-titré en anglais :

Mais lâche cette échelle voyons !

 

             Vous qui lisez ces mots, veuillez découvrir la vérité. C’est tout ce que je demande….

 

Jusqu’à maintenant je n’ai fait que de dire du bien de cette animé mais il a des défauts.

 

D’abord, d’un point de vue technique l’animé n’est pas très beau, pour être plus précis, je dirais qu’on est au minimum syndicale. Cette faiblesse technique est dus au fait que l’animé n’a pas bénéficié d’un gros budget et malheureusement ça se voit.

 

Même si l’animé réussi à créer une ambiance avec peu, c’est dans l’éclairage en plein jour que c’est pas top, on a l’impression d’avoir une lampe qui nous agresse la vue. Il manque une certaine affinité dans le dessin et parfois, on a l’impression que c’est grossier, signe révélateur d’un manque de budget.

 

L’animation est correcte mais là où je serai moins indulgent, c’est dans la physique.

Pour expliquer ce que j’entends par le mot « physique », je vais l’illustrer par un exemple.

Dans un épisode, Satoko qui est une petite fille de 11 ans (je trouve qu’elle en fait 5 mais bon…) repousse physiquement Keiichi, un garçon qui a 15 ans. Quand je dis ‘repousser’ c’est plutôt projeté à l’autre bout de la pièce alors qu’il est juste poussé, au point d’en être sonné ! À moins que Satoko sois Super-Girl, c’est techniquement impossible.

 

Révélation

Un autre cas, imaginons que ces 2 personnages sont sur un pont, ils sont en face de l’un et de l’autre. Satoko pousse Keiichi et techniquement, il devrai tomber en face d’elle sur le pont….sauf que non, dans l’animé, Keiichi est éjecté du pont à droite de Satoko à 15 mètre alors qu’une fois de plus, elle l’a juste poussé. Je sais que c’est volontairement exagérer et que je ne suis pas physicien mais on est quand même d’accord que physiquement c’est impossible.

 

Et je ne parlerai pas de la fois où Keiichi (décidément) est projeté comme un sac à patate.

 

Un dernier point sur le visuel, le character design  ne plaira pas à tout le monde, j’en suis pas fan mais c’est qu’une question de goût et ça n’empêche en rien le plaisir que procure l’intrigue.

 

Un autre défaut réside dans l’écriture, oui je sais, j’ai dit du bien de l’intrigue pendant toute une partie de l’article mais il y a des failles.

En faite, malgré que c’est bien écrit et qu’il y a volontairement des blancs scénaristiques, il n’en n’est pas moins que beaucoup de chose ne seront pas éclaircis dans l’intrigue.

 

Révélation

Qu’est vraiment devenu Satoshi ? Il est mort ? Est-ce lui qui reviens se venger ? Si oui, physiquement ou bien en tant qu’esprit vengeur ? Les clans l’ont-ils vraiment tués ?

 

Ou encore qu’est-ce que c’est que ce gaz ? Est-ce vraiment ça qui rend fou les gens ? Qui divulgue le gaz et pourquoi ? Les personnages sont vraiment psychopathes ? L’infirmière est tuée par les gens du village ou la malédiction ? Qui l’a tuée ?

 

Mais encore, Quelle histoire est canon ? Pourquoi retrouve t-on Rika nue et éventrée ? A t-elle était violé ? Qui a fait ça ? Comment se fait-il que Rika est possédée ? Est-ce Oyashiro qui réside en elle ?

 

Pour finir sinon j’en aurai pour toute la journée, Comment se fait-il que Keiichi est capable de voir un monde alternatif alors que jusque-là, personne ne le pouvait ? Pourquoi dans cette histoire et pas dans une autre ? Est-il la réincarnation de Satoshi ou a t-il un dédoublement de personnalité ? Etc….

 

Autant vous dire que je me pose beaucoup de question et ayant conscient qu’une deuxième saison existe pour résoudre ces mystères, ça n’empêche pas de se sentir frustré devant autant d’interrogations. Certaines questions mériterais de rester sans réponse mais je ne dit pas non pour en avoir !

 

543563369_Rikacachebiendesmystres!.thumb.png.3c1f11c6cbcf337661f3d2e004184760.png716862772_Satoshiresteleplusgrosmystredecetteanim.thumb.png.574499929e181635186cf6828c9a11d6.png

Voila deux personnages qui cachent bien des mystères !

 

Tiens, comme on est encore dans l’écriture, je voulais précisez que les histoires sont plutôt inégaux en terme d’intensité. Pour ma part, la 1er histoire est chiant à mourir, je le trouve très mou, au point d’avoir décroché à l’époque. Il a fallut que je regarde directement la 2ième histoire pour être convaincu de l’animé et c’est pourquoi si vous décidez de regarder cette animé, d’au moins aller jusqu’à la 2ième histoire pour vous faire une idée, vous verrez qu’elle est bien meilleur que la première.

 

Et puis, il y a la dernière histoire que j’ai trouvé….décevant, disons que c’est dur d’expliquer sans spoiler.

 

Révélation

La 6ième et dernière histoire est en faite à mettre en lien avec la première histoire (déjà ça explique tout). La psychopathe est Rena, elle tue 2 adultes mais par un évènement imprévu, tout ses amis sont au courant mais décide de l’aider et de garder tout ça secret.

Au fil de l’histoire, Rena semble être touché par la malédiction mais elle découvre ce qui pourrait être la vrai raison de cette malédiction (des vers ?)

Elle se retrouve « folle » et prend en otage l’école parce qu’elle pense que ces amis l’ont vendue à cause des meurtres.

 

Pour faire vite, les pétages de plomb sont très minimes (surtout comparé à l’histoire précédente). Je dirais même que la série se conclut sur une note étrange puis  c’est peut-être mon côté sanguinaire qui ressort mais je trouve l’histoire trop soft.

Révélation

J’attendais vraiment Rena au tournant à cause que durant tout l’animé ont comprend qu’elle est un peu perturbée mais finalement elle ne fait pas grand-chose.

 

Cependant, si cette histoire m’a déçu, elle en reste la plus intéressant à analyser. Par contre, j’ai pas trop aimé la grosse révélation de l’animé.

 

Révélation

Attention c’est vraiment le plus gros spoile de l’animé, vous êtes sûr de vouloir vraiment savoir ce qui se passe ?

Révélation

La malédiction serait dus aux Extraterrestres…..Les Extraterrestres ?! Tout cette folie serai à cause des Extraterrestres ? Franchement, ça sort de nulle part !

 

 

Je dirais un petit mot sur la VF qui n’est pas mémorable et plutôt inégale. je dirais même qu’elle en fait trop parfois pendant les scènes violentes, mention spécial à Geneviève Doang qui se donne à 200 % et qui à la fin, ne devait probablement plus avoir de voix, mais en même temps, ça renforce aussi le malaise de l’animé.

D’autres voix sont plutôt horrible comme celui des petites filles dont on entend clairement que ce sont des doubleuses adultes qui tentent d’avoir des voix enfantines mais qui y n’arrivent pas, au point que s’en est presque parodique….bref, une VF en demi- teint, on a du bon et du mauvais en même temps.

Je vous conseille la VO rien que pour les fou rires des personnages (la VF s’en sort aussi de ce côté là !)

 

Une dernière chose qui concerne le Fan-Service, je vous rassure ça ne sort pas de nulle part comme dans Another, elle est très rare mais il y a un petit point qui m’a perturbé.

L’humour de ce fan service repose…..euh…..c’est une sensation, j’ai des doutes mais j’ai l’impression qu’on n’a pas vraiment choisi les bon personnages pour le fan-service, si vous voyez ce que je veux dire.

 

C’est pas trop choquant visuellement non plus et ça arrive qu’une seule fois (faut dire que l’animation japonaise m’a perverti 😂) mais par contre quand tu as un personnage, vers la trentaine qui te balance qu’il apprécie Satoko et qu’il voudrais se marié avec elle…..en plus, il est médecin, bon j’ai peut-être mal compris…..j’espère.

D’ailleurs, il y a aussi un plan où Keiichi est en transe quand il voit Rika en serveuse….sans commentaire.

 

202557890_Jappellelesflics!.png.4ee0e093e9e6fcec9f6ce01c6796e60a.png100921373_CommediraitZamblaJsuispasrassur.thumb.png.aec214aa1793c57f7e60d63b27123bd9.png

Comme dirais Zambla, J'suis pas rassuré ! (Non, franchement je vais appeler la police Monsieur !)

 

Révélation

Un petit mot sur les thématiques de l'animé, comme je l’avais mentionné plus tôt, l’auteur d’Higurashi est un ancien névrosé et au moment où j’allais conclure, je me suis dit que l’animé caché peut-être un message sur la dépression.

 

Je vais uniquement parler du personnage de Shion, sinon j’en aurait pour trop longtemps. Elle est vu comme une fille super cool et très gentille mais en réalité, elle est la plus cruelle de tous.

Sa folie est due à la disparition de Satoshi, un garçon dont elle est fou amoureuse, cependant, j’ai l’impression que ce n’est qu’une partie de sa folie. Elle est lié à une succession de traumatisme : Son éloignement de sa famille pour une raison obscure, le fait qu’elle n’est pas très apprécié de sa famille et qu’elle a subi, on peut le dire de la torture (Rip ses ongles) avec en prime de l’humiliation.

 

Ce n’est qu’à partir de ce moment qu’elle commence à partir en couille, elle en veux à sa sœur à cause de ses ongles arrachés et à sa famille d’avoir tué Satoshi bien qu’on ne sait rien.

Quand Keiichi apparaît, c’est vraiment à ce moment qu’elle part en vendetta contre tout le monde.

Jusque là, je n’ai fait que de résumé mais je me suis posé une question « Vois t-on ce que vois Shion ou est-ce la réalité ? »

 

Plait-il ? Je veux dire, quand on voit Mion arraché les ongles de sa sœur, c’est vraiment Mion ou la perception de Shion sur Mion ? L’animé exagère beaucoup et c’est ça qui m’a mis sur la voie, j’ai l’impression que ce que l’on voit n’est pas la réalité mais plutôt la réalité de Shion. Quand on voit Mion cruelle, elle ne l’ai pas vraiment mais Shion la voit comme ça.

D’ailleurs, Shion prend l’identité de Mion pour se protéger mais ne le fit-elle pas pour obtenir ce qu’elle n’a jamais eu ? Je pense qu’il y a de la jalousie dans tout ça, elle tortures les amies de sa sœur pour se venger qu’elle a été rejetée.

Je ne remet pas en cause les raisons qu’elle énumère mais il y a d’autres raisons dans tout ça, quand à ce démon qu’elle mentionne, n’est-elle pas sa propre dépression ? Elle deviens tellement psychotique qu’elle voit des mains sortir du mur mais n’est-ce pas les remords de ses actes ?

 

On pourrait faire pareille avec tout les personnages et la fin de l’animé semble dire que l’on peut lutter contre cette dépression (éviter de tuer tout le monde, de s’isoler), il y a probablement une double lecture mais je n’ai pas assez regarder pour m’en faire vraiment une idée.

 

        On y reviendra à Hinamizawa l'année prochaine ? (Conclusion)

 

Qu’est-ce que j’ai pensé de cette animé ? Je vous dirais simplement que je l’ai adoré et que je regrette de ne pas l’avoir vu plus tôt !

C’est le genre d’animé qu’on ressort différent, il ne joue pas sur la peur mais plutôt sur le malsain et le morbide. L’intrigue est très prenant et le système des mondes parallèles redonne constamment un intérêt aux spectateurs, on ne se lasse pas malgré ces défauts.

 

Pour ma part, c’est le meilleur animé d’horreur que j’ai vu, oui je sais, vous aurez aimés que je traite le 3ième animé sur les jeux de baston mais je n’avais pas envie de finir cette année sur une mauvaise note et puis ça fera un beau cadeau aux fan du genre.

Sur ce, remplissez vous bien la panse et passez surtout de bonne fête ! Je laisse un des personnages d' Higurashi conclure cette article.

 

Euh.... On se retrouve en 2020 !



6 Comments


Recommended Comments

Quelle était la probabilité pour que j'ouvre RomStation pour la première fois depuis plus d'un an, et que je tombe sur un post sur Higurashi ? 😂

 

Plus sérieusement, j'ai légèrement survolé mais ça a l'air assez complet.

 

Dis-moi, étant donné que tu ne parles que brièvement du visual novel, je te conseille d'y jouer si ce n'est pas déjà le cas. Et bien évidemment, je pense que tu as dû au moins entendre parler mais joue à Umineko no Naku Koro Ni, la suite spirituelle de Higurashi ! C'est la vie !

Share this comment


Link to comment
Il y a 6 heures, SayoYasuda a dit :

Quelle était la probabilité pour que j'ouvre RomStation pour la première fois depuis plus d'un an, et que je tombe sur un post sur Higurashi ? 😂

 

Salut 🙂 

Et bien tu as beaucoup de chance, je devais traiter un autre animé alors si on compte le temps du visionnage et de l'écriture….ouais un vrai coup de bol ^^

 

Il y a 6 heures, SayoYasuda a dit :

j'ai légèrement survolé mais ça a l'air assez complet.

 

Je reconnais que ce que j'écris est plutôt long mais je n'ai jamais eu de plainte. Après, ce n'est pas l'article le plus complet que j'ai fait.

Il y a 7 heures, SayoYasuda a dit :

Dis-moi, étant donné que tu ne parles que brièvement du visual novel, je te conseille d'y jouer si ce n'est pas déjà le cas. Et bien évidemment, je pense que tu as dû au moins entendre parler mais joue à Umineko no Naku Koro Ni, la suite spirituelle de Higurashi ! C'est la vie !

 

à la base, je ne suis pas un grand joueur de Visuel Novel, le seul que j'ai vraiment fait est le mode Histoire du jeu de baston Blazblue (les 4 jeux), et encore, si on le considère comme un Visual Novel.

Je ne pensais pas faire le jeu jusqu'à que je découvre qu'il y a un patch fr pour la 1er version du jeu (il y a plusieurs version d'après ce que j'ai vu), ça pourrait être intéressant d'y donner un avis si je traite la deuxième saison….mais je ne garantie rien (j'ai peur qu'il n'y ai rien à ajouter) 

 

quand j'ai lu le titre de Umineko no Naku Koro Ni, ça ne me disait rien mais j'ai fait une recherche vite fait et j'ai déjà vu les personnages dans divers vidéo, je ne savait pas que c'était fait par les mêmes personnes (que ce soit le studio, le réalisateur et les développeurs amateurs).

Je pense regarder l'adaptation animé mais je ne garantie rien pour un article, j'ai encore plein d'autres animés à parler. Après, c'est pas impossible si c'est du même calibre qu'Higurashi car j'ai vraiment adoré ce dernier !

Share this comment


Link to comment

 

Voir Hinamizawa et mourir...

 

Merci pour le dossier et ainsi le faire découvrir aux autres,  mais par contre, je trouve que tu développes trop, tu devrais supprimer tes spoilers sur les persos et l'histoire (ou plutôt rajouter plus de balises spoilers), ça va gâcher le plaisir de la découverte pour beaucoup de monde.     

 

Il vaut mieux se lancer là-dedans en étant ignorant et avoir la surprise, là c'est un peu raté.    😞    

 

Et aussi, si vous pouvez tâter le visual novel, faites-le et regardez l'anime après (en vo par pitié, la vf est dégueulasse). Le VN est une entité bien plus importante, impressionnante et horrible...   (un rictus malsain fend mon visage)   Ça m'a marqué au fer rouge sur beau coup de poing. 

 

* tousse *

 

C'est l'une des rares œuvres qui me file la chair de poule rien que de penser à certaines scènes.

Et si vous m'empoignez le bras par surprise pour me sortir du plumard le matin,  un processus physiologique complexe devrait déclencher ma liquéfaction. 👻

 

C'est bien fichu. Une image fixe, deux lignes de texte et une musique minimaliste... Tu me mets une olive, je fais trois litres d'huile.  

 

36 15 MAVIE :  Il est une heure du mat', je suis dans le visual novel.   Keiichi est chez lui.  On sonne à sa porte. 

 

*ding dong*

 

Mon cul décolle du canapé, mon cerveau freeze pendant une fraction de seconde, je me retourne instinctivement vers mes escaliers qui sont alors dévorés par l’obscurité.

 

Je m'attend à voir jaillir quelqu'un ? quelque chose ? Un témoin de Jéhovah ?   L'atmosphère devient très pesante.   

 

Puis mes rouages cérébraux se remettent en branle  (tiens ? j'ai encore perdu un boulon), mais j'ai bugué pour une bonne raison. 

 

Le p***in de carillon à ma porte a le même son que celui de la piaule de Keiichi. 

   

C'était trop cool, mais une fois encore, un visual novel m'a fait perdre de l’espérance de vie.   

 

Edited by connardman

Share this comment


Link to comment
2 hours ago, DrunkenPenPen said:

quand j'ai lu le titre de Umineko no Naku Koro Ni, ça ne me disait rien mais j'ai fait une recherche vite fait et j'ai déjà vu les personnages dans divers vidéo, je ne savait pas que c'était fait par les mêmes personnes (que ce soit le studio, le réalisateur et les développeurs amateurs).

Je pense regarder l'adaptation animé mais je ne garantie rien pour un article, j'ai encore plein d'autres animés à parler. Après, c'est pas impossible si c'est du même calibre qu'Higurashi car j'ai vraiment adoré ce dernier !

Oh la la l'erreur ! C'est une erreur du joueur français ! 😂
 

Non plus sérieusement si tu comptes regarder l'anime, tu dois être prévenu avant de ce faire que l'adaptation n'est pas, mais alors pas du tout aussi bonne que l'adaptation d'Higurashi ! Déjà parce qu'il n'y a qu'une saison, que l'anime reprend environ 10% du Visual Novel, alors que si tu le sais (car Higurashi fonctionne exactement pareil sur ce point), le Visual Novel contient huit épisodes et la première saison est censée parler des quatre premiers. Or si tu fais le calcul ça représenterait en théorie 50% ! Mais on parle d'une adaptation, et l'anime bâcle tous les passages les plus importants pour comprendre l'histoire !
 

Il y a cinq ans, je t'aurais dit "Fonce, l'anime est génial !" bien sûr, parce que c'est ainsi que j'ai découvert le monde d'Umineko no Naku Koro ni, et que c'est plus ouvert au public qu'un Visual Novel (et aussi parce que la lecture nécessite beaucoup de concentration, surtout pour une œuvre qui, je le rappelle, est plus longue que tous les livres d'Harry Potter !) cependant garde à l'esprit que commencer l'œuvre par l'anime va "gâcher" ton expérience du Visual Novel, si par la suite tu décides de t'y mettre.

 

Je te conseillerais vivement non pas de voir l'anime, mais de lire le visual novel. Ce sera pour toi une expérience un peu nouvelle, mais certainement très enrichissante. De plus, le fandom d'Umineko est vraiment un bon fandom. Nous sommes tous plus ou moins soudés car nous ne sommes pas très nombreux (en tout cas en France) et je t'avoue que mon but premier est de faire connaître l'œuvre à un maximum de gens. Je sais que l'expérience Umineko est quelque chose qui m'a changée: il y a un avant Umineko et un après Umineko.

 

J'ai vraiment l'impression de faire de la propagande communiste, mais c'est pour la bonne cause 😂 Fonce, camarade !

 

2 hours ago, DrunkenPenPen said:

 

Salut 🙂 

Et bien tu as beaucoup de chance, je devais traiter un autre animé alors si on compte le temps du visionnage et de l'écriture….ouais un vrai coup de bol ^^

 

Je reconnais que ce que j'écris est plutôt long mais je n'ai jamais eu de plainte. Après, ce n'est pas l'article le plus complet que j'ai fait.

 

à la base, je ne suis pas un grand joueur de Visuel Novel, le seul que j'ai vraiment fait est le mode Histoire du jeu de baston Blazblue (les 4 jeux), et encore, si on le considère comme un Visual Novel.

 

Comme je le vois tu m'as l'air d'être quelqu'un qui es beaucoup attaché à l'expérience de l'animation, et... Oui. Je sais que l'animation est fabuleuse. Mais quand tu compareras l'animation du Studio DEEN à l'expérience du Visual Novel, tu changeras vite d'avis. Il y a deux choses que j'aime dans l'anime. Seulement deux. L'opening (Katayoku no Tori, voir ci-dessous)

 

 

et ÇA

 

Witch-slap-umineko-no-naku-koro-ni-32769

Edited by SayoYasuda

Share this comment


Link to comment
19 minutes ago, connardman said:

 

Voir Hinamizawa et mourir...

 

Merci pour le dossier et ainsi le faire découvrir aux autres,  mais par contre, je trouve que tu développes trop, tu devrais supprimer tes spoilers sur les persos et l'histoire (ou plutôt rajouter plus de balises spoilers), ça va gâcher le plaisir de la découverte pour beaucoup de monde.     

 

Il vaut mieux se lancer là-dedans en étant ignorant et avoir la surprise, là c'est un peu raté.    😞    

 

Et aussi, si vous pouvez tâter le visual novel, faites-le et regardez l'anime après (en vo par pitié, la vf est dégueulasse). Le VN est une entité bien plus importante, impressionnante et horrible...   (un rictus malsain fend mon visage)   Ça m'a marqué au fer rouge sur beau coup de poing. 

 

Je suis d'accord avec ce que dit connardman, il faut y aller à l'aveuglette. Ne te renseigne pas trop sur Umineko ou Higurashi avant de commencer l'expérience. Cela va tout te gâcher.

 

On 12/16/2019 at 9:14 PM, DrunkenPenPen said:

Après, je ne m'y connais pas assez dans la licence et ça reste un avis d'un non initié, il faut dire que je préfère jouer à des RPG plus 'classique' comme Final Fantasy ou Fire Emblem (meilleur Tatical-RPG au passage)    

 

D'ailleurs, d'après ce que j'ai pu voir, tu as l'air d'avoir joué à Final Fantasy. Eh bien sache que l'auteur, Ryukishi07, est un grand fan de la licence. Son pseudo vient d'ailleurs des Final Fantasy:

 

Quote

 

Ryūkishi (竜騎士) = "Chevalier dragon", job dans les RPG Final Fantasy

07 = "Rei Na", goroawase avec "Reina", personnage de Final Fantasy V

 

 

J'en parle d'ailleurs dans un diapo que j'ai fait pour un exposé pour pousser les gens à s'intéresser à Umineko et à When They Cry en général, sans aucun spoiler of course :

 

http://www.bit.ly/WTCDiapo

 

 

 

Edited by SayoYasuda

Share this comment


Link to comment

Tout d'abord, merci @SayoYasuda et @connardman pour vos conseils et critiques ^^

 

Il y a 11 heures, connardman a dit :

je trouve que tu développes trop, tu devrais supprimer tes spoilers sur les persos et l'histoire (ou plutôt rajouter plus de balises spoilers), ça va gâcher le plaisir de la découverte pour beaucoup de monde.     

 

Il vaut mieux se lancer là-dedans en étant ignorant et avoir la surprise, là c'est un peu raté.    😞

 

Après coup, je me rend compte que j'en est un peu trop dit, c'est pas la première fois que je fait cette erreur. J'enlèverai les points trop explicatif.

Il y a 11 heures, SayoYasuda a dit :

tu dois être prévenu avant de ce faire que l'adaptation n'est pas, mais alors pas du tout aussi bonne que l'adaptation d'Higurashi ! Déjà parce qu'il n'y a qu'une saison, que l'anime reprend environ 10% du Visual Novel, alors que si tu le sais (car Higurashi fonctionne exactement pareil sur ce point), le Visual Novel contient huit épisodes et la première saison est censée parler des quatre premiers. Or si tu fais le calcul ça représenterait en théorie 50% ! Mais on parle d'une adaptation, et l'anime bâcle tous les passages les plus importants pour comprendre l'histoire !

 

J'avais vu en effet que le jeu comprenait 8 Histoire et non 6. Je vois que vous êtes tout les deux très attaché à ces 2 Visual Novel, on peut le dire, vous êtes des fans, des vrais 😁 

Il ne faut pas oublié que je ne suis pas très Visual Novel et que j'ai plus vu des adaptations que des jeux originaux. J'avoue être convaincu de faire les jeux, ça pourrait me changer un petit peu.

Pour ce qui est de mon article, j'ai avant tout le regard de quelqu'un qui ne connaissait pas trop l'animé (sauf les scènes marquants parce qu'elles font de l'effet), je reste un non initié dans cette univers.

On m'avais dit la même chose avec Akira, quelqu'un m'avais dit que le film n'était pas aussi bien que le manga parce qu'il manquait plein de point scénaristique.

Je pense que les adaptations sert à motivés les gens à faire les jeux ou de lire les mangas plutôt que de faire plaisir aux fans….ce qui à l'air d'être le cas d'Higurashi.

 

Par exemple, si je n'avais pas vu l'OAV Gunnm, j'aurais jamais lu le manga ! (d'ailleurs, un grand merci à celui qui me l'a conseillé).

Je n'ai pas trop peur de faire les jeux parce que je suis le genre de personne à aller voir tel film en sachant tout les spoilers (même si j'évite bien sûr)

Faire les VN et voir les adaptations sont deux expériences différents (image, son, mise en scène, texte etc...) et je pense qu'il ne faut bien séparé les deux supports, même si ça n'empêche pas les déceptions.

 

Il y a 11 heures, SayoYasuda a dit :

D'ailleurs, d'après ce que j'ai pu voir, tu as l'air d'avoir joué à Final Fantasy. Eh bien sache que l'auteur, Ryukishi07, est un grand fan de la licence. Son pseudo vient d'ailleurs des Final Fantasy:

 

Je savais bien que le terme Ryukishi me disait quelque chose ^^

Ah oui ! j'ai lu ton diapo et il est vraiment bien fait ! Je trouve ça cool de parler de sa passion devant des gens, si je le pouvait, je ferait la même chose avec mes animés !

 

En tout cas, c'est vraiment sympa de parler avec des gens comme vous, j'ai l'impression que je ne fait pas ça pour rien ^^ 

Share this comment


Link to comment