Sailor Moon

SweetBloodegde

1087 views

      Aujourd’hui, je vais vous parler d’un temps, que les moins de vingts temps, ne peuvent pas connaître ! L’époque où les animés étaient diffusés sur des chaînes publiques en France ! Imaginez que la dernière saison de l’Attaque des Titans ou My Hero Academia soient diffusées le matin ou à 16H sur France 3 par exemple…. il y a 20 ans, cela se fessait ! Censurée à mort, certes, mais ça se fessait ! Et puis, un jour, le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) s’en est mêlé, jugeant les animés trop violents, il les effaça petit à petit de nos programmes...jusqu’à pourrir son audience, puis sauvé de nouveau par...Pokémon (vous pouvez rigoler un bon coup).

Tout ça pour dire que les années 90 était très différent ! Pas forcément meilleur ou plus pourrie, juste différent, comme par exemple, la différence des sexes.

Dans le cas des animés diffusé en France, il y avait des animés pour garçons et des animés pour filles. 2 série se battaient le monopole chez nous : Pour les garçons, c’était Dragon Ball Z et pour les filles, c’était Sailor Moon...deviner lequel on va parler aujourd’hui !

Qui ne connaît pas Sailor Moon ? C’est probablement l’un des animé les plus populaires qui à connu un engouement sans limite dans les années 90, c'est une série ancrée dans la culture générale ! Qui n’a jamais vu une parodie, une référence dans n’importe quel autre média ? Qui n’a jamais vu les personnages au moins une fois ? Par contre, qui a vraiment regarder la série ? Beaucoup moins de gens et principalement des filles, vu que c’était vendue comme une série pour fille à l’époque chez nous, mais est-ce vraiment le cas ?

Pour une fois, nous allons sortir des sentiers battus et faire plaisir aux lectrices, parce que des animés où il y a du sang et du sexe, ça va 2 secondes !

Une dernière précision, je ne traiterai que la première saison, parce que j’ai beaucoup de chose à dire….

 

     

Voici le générique Américain de la série, histoire que vous avez la chanson dans la tête ^^

 

             Take Me To The Moon….

 

Avant d’être une série, Sailor Moon est un manga de Naoko Takeuchi, sorti entre 1992 et 1997 et pour la première fois, je vous présente une dessinatrice ! Si on met de côté Saillor Moon, elle n’a pas fait d’autres séries très connues,pour la simple raison qu’il est difficile de faire une série encore plus populaire que la série précédant qui a connu un succès mondiale ! Les rares cas sont Rumiko Takahashi avec Ranma ½ puis Inu-Yasha ou Hideaki Anno avec Nadia et le secret de l’eau bleu puis Evangelion par exemple.

La création de Sailor Moon s’est fait entre son auteure et son éditeur : elle voulait une guerrière avec des pouvoirs magiques ainsi qu’une équipe constituées uniquement de filles, il faut savoir qu’elle est fan de Super Sentai, que j’expliquerai plus tard. Son éditeur à ajouter que serait cool si les héroïnes étaient en costumes d’écolières traditionnelles, qu’on nomme les Sailor fuku, par contre, je ne veux pas savoir comment il a eu cette idée 😅

Elle a écrit un mini feuilleton, Codename Sailor V en 1991 et face au succès de la série, elle fera Sailor Moon sur papier et la série sera diffusée en même temps à la télé !

En matière de dessin, elle s’inspire énormément de Leiji Matsumoto (Albator) et de Kimiko Uehara, une dessinatrice de Shojo des années 60.

Une dernière chose à ajouter sur son auteure est qu’elle est mariée à Yoshihiro Togashi, l’auteur de Yū Yū Hakusho (1990) mais surtout de Hunter × Hunter (1998), si je précise cela c’est parce qu’elle à aidée son mari sur Hunter × Hunter, d’une certaine manière, on peut l’ajouter sur son CV.

 

Le studio en charge de Saillor Moon à la télé est le studio Toei Animation. Pour ceux qui ne s’y connaissent rien en studio, la Toei est probablement le studio d’animation le plus connu puisqu’il a comme effectif des séries comme One Piece, Les chevaliers du Zodiac, Dragon Ball Z, Goldorak ou encore Albator...et j'ai à peine éraflé tout ce qu’ils ont fait.

Le réalisateur est Jun'ichi Satō, il avait réalisé Les Petits Malins, une série pour enfants très connue dans les années 80 et dont le générique français vous reste dans le crâne :

Gaby Gaby Gaby l'ami l'ami l'ami des tout-petits...ok j’arrête ! 😅

Plus tard, Jun'ichi Satō se spécialisera dans les Magicals Girls, après tout, il a quand même participé au projet de Saillor Moon.

 

groupe.jpg.8d8eaf542d1ed228a0d1895f472581ce.jpg

Une équipe de choc mais pas encore au complet !

 

 

Mais une Magical Girl, c’est quoi ? Il s’agit d’un sous genre où des petites filles reçoivent des super pouvoirs, généralement par une petite bestiole toute kawai et elles peuvent faire ce qu’elles veulent. Mais, des grand pouvoirs implique de grandes responsabilités, non ? Oui Spider, mais pas toute de suite !

Il faut comprendre que les Magicals Girls, du moins, les premières générations, n’ont pour unique but que de rendre la vie quotidienne des autres plus facile...et de réaliser leurs propres rêves aussi en chemin, on n’est mieux servi que par soi-même, non ?

« Attend Bloodegde, tu parle de génération, c’est quoi ce bin’s ? » Oui, les Magicals Girls ont plusieurs générations, définit par ce qu’ils apportent de plus au genre, laissez moi les énumérés :

 

- 1er Génération, Les classiques : C’est la base du genre tout simplement, la première Magical Girl est Sally la petite sorcière (1966) créer par la Toei. On peut ajouter Cutey Honey (1973) créer par Go Nagai (Goldorak)

 

- 2ième Génération, Les solitaires : Pareil que la première génération mais elle apporte les notion de « croire à ses rêves » et « d’avoir de l’espoir » avec Gigi (1982), c’est aussi la première Magical Girl qui meurt (et elle reste morte car il y a plusieurs Gigi, c’est comme les gremlins en faite lol). C’est aussi la génération des petites filles qui réalisent leurs rêves avec Emi magique (1985).

 

-3ième Génération, Les Guerrières : C’est les Magicals Girls qui se battent contre le mal pour sauver le monde. C’est aussi la génération la plus révolutionnaire mais vous verrez tout ça au fil de l’article. C’est là qu’on situe Sailor Moon (1992), créatrice de ce mouvement.

 

-4ième Génération, Les Militaires : appeler « magical guntai », ce sont les Magicals Girls qui sont militarisées, c’est à dire, qu'elles reçoivent des ordres d’un supérieur. Soient elles utilisent des armes à feu, soit des hallebarde par exemples comme dans Strike Witches (2005) ou dans Magical Girl Lyrical Nanoha (2004)

 

-5ième Génération, les Horrifiques/Anti-Magicals Girl : C’est la génération où l’horreur est présente, c’est à dire avec des monstres, du gore et des psychopathes. C’est aussi une génération très marquée par la psychologie et joue beaucoup sur les codes pour créer une ambiance malaisant. Celui qu’on pense en premier est Puella Magi Madoka Magica (2011), jusqu’ici c’était le seul Magical Girl que j’ai vu, il est souvent considéré comme le "Evangelion" du Magical Girl, du moins, on mets souvent ces deux animés dans le même sac. Cependant, Madoka n’est pas le premier anime dans ce style, c’est Alien 9 (1998) qui intronise ce mouvement, que je vous conseille en matière d’anti-Magicals Girls/Horreur. On pourrait mettre aussi Magical Girl Boy (2012) qui casse beaucoup les codes aussi.

 

On parle de génération mais garder en tête qu’un style de Magical Girl peut sortir pendant une autre génération de Magical Girl. À l’époque de Sailor Moon est sorti Sakura, chasseuse de cartes (1996) qu’on peut mettre dans la 2ième génération.

 

1701894869_EvolutiondesMagicalsGirls.thumb.jpg.71a8c49cae76f5f945f91849212109c4.jpg

Evolution des Magicals Girls de la 1er à la 5ième Génération !

 

 

                

              Sailors Fighting In The Dance Hall, Is There Life On Mars ?

 

    Désolé pour la longue aparté et revenons à Sailor Moon. L’intrigue est très simple : Usagi (ou Bunny en Fr) est une fille de 14 ans « maladroite et pleurnicheuse » qui un jour sauve Luna, un chat qui doit chercher les réincarnations des Sailors guerrières et Usagi s’avère être la réincarnation de Sailor Moon. Luna doit contrer la menace qu’est La reine Beryl du monde du Dark Kingdom (ou Beryl-Sama comme j’aime l’appeler) qui cherche à faire revivre le mal absolu sur terre et d’asservir les humains.

Au fil de l’intrigue, les autres guerrières seront trouvées : Sailor Mercury, l’intello du groupe et stratège (et plus grand fantasme des mec) ; Sailor Mars, la feu follet du groupe et prêtresse Shinto, si elle était dans le film l’Exorciste, le démon aurait pas fait long feu (Blague pourrie, c'est fait !) ; Sailor Jupiter, c’est la bourrine du groupe avec sa force, c’est un peu John Cena en fille ; La dernière et non des moindres, Sailor Venus, l’expérimentée du groupe, accompagnée d'Artémis, l’autre chat qui aide Luna.

 

Le Saviez-Vous ? Sailor Venus est la première Sailor Moon !

 

Je vous l’avez dit plus tôt mais Naoko Takeuchi avait écrit un mini feuilleton qui servira de base à Sailor Moon : Codename Sailor V. Ce que je ne vous avait pas dit, c’est que Sailor V est en faite Sailor Venus qui se déroule dans la même ville et sert de préquel à Sailor Moon. C’est pour ça qu’elle ressemble beaucoup à Usagi (blonde, chat, histoire d’amour etc.)

 

sailorvcu4.png.5accee6bb812f828d89ae5e829bfdece.png

1er version de Sailor Venus et de Sailor Moon aussi du coup !

 

Si j’insiste autant sur les personnages, c’est qu’il s’agit d’un groupe et peut-être que ça ne vous viens pas à l’esprit mais c’était une révolution à l’époque ! Les Magicals Girls étaient solitaires jusqu’ici, il n’y en avait qu’une, et ce n’est pas la seul révolution. Cela implique tout ce qui est lié à un groupe : Leader, gestion de groupe, morale, etc...

Un autre aspect aussi à mettre en avant sont les combats, là aussi, peut-être que ça ne vous parle pas mais Sailor Moon est la première série de Magical Girl où il y a des combats et même plus, des super attaques ! Durant mon visionnage, j’ai retenu toute les attaques des Sailors : Moon Tiara Action, Fire Soul, Sabão Spray, Supreme Thunder, Crescent Beam ou encore Moon Healing Escalation (il faut imaginer que je hurle comme un débile), autant vous dire que ça change des final flash et autre !

Ce qui est rigolo, c’est que très souvent, on compare Dragon Ball Z avec Sailor Moon, déjà par leur popularité mais surtout leurs structures : Notion de Groupe, Combat, Noms des Attaques etc.

 

S'il y a des notion de combat et de groupe dans Sailor Moon, c’est surtout due au fait que son auteure est fan de Super Sentai. Le Super Sentai n’est rien d’autre qu’une série Live comme Bioman (1984) ou Power Rangers (1993). Je n’ai jamais été friand de ce genre de série, j’ai jamais accroché et puis j’ai toujours eu du mal avec les série Live étant gamin. Sailor Moon est donc d’une certaine manière un super sentai mais en animé et avec uniquement des personnages féminins.

« Mais je croyais que c’était des Magicals Girls ? » Oui aussi, c’est un mélange entre les deux genres !

Les éléments typiques des Sentai sont de prime abord les transformations, Sailor Moon est très connue pour ses transformations et comme je suis quelqu’un de très gentil, voici une vidéo qui vous montre ces transformations et puis les images ça parle mieux que les mots, non ?

 

 

Pendant le visionnage de cette vidéo, vous aurez probablement remarqués les poses des sailors, ça fait aussi parti de l’héritage des Sentai, mais il y a plus !

Les costumes qu’on reconnaît par la couleur à l’effigie de tel personnage, surtout quand on sait que la couleur Bleu, Rouge et Jaune sont quasiment constant dans ces séries, il n’y a pas la couleur jaune dans Sailor Moon mais il y a l’orange qui s’en rapproche.

La présence de nouveaux personnages mais cela sera plus flagrant dans les autres saisons et la composition de base du groupe est de 5 membre, comme dans Sailor Moon.

On peut ajouter les catch phrase comme « Au nom de la Lune, je vais te punir » et il y a aussi la structure des épisodes qui est similaire mais j’y reviendrai plus tard.

 

         I'm Your Venus, I'm Your Fire, At Your desire

 

   Maintenant attardons nous un peu sur le pourquoi j’ai décidé de traiter Sailor Moon. En vérité, je voulais traiter les Magicals Girls avec Puella Magi Madoka Magica mais le choix de Sailor Moon était plus pertinent pour deux raison : D’abord, Sailor Moon est une série qui à été un sacré virage pour le genre comme je l’ai expliqué plus tôt mais la deuxième raison de mon choix réside dans son aspect Féministe. L’idée de reprendre des codes et des genres typiquement masculins comme le Sentai ou le Shonen et de le retranscrire avec des personnages féminins, c’est déjà quelque chose mais ça va plus loin !

C’est à ce moment que j’ai l’impression d’avoir oublier quelqu’un, ah oui ! Je parle du mystérieux Tuxedo Mask (qu’on prononce Takishīdo Kamen) ou l'Homme Masqué chez nous. Il s’agit plus ou moins d’un allié de Sailor Moon qui intervient alors qu’elle est en danger...et je vous vois venir :

“En faite, c’est une série où les filles ne savent rien faire puisque Zorro viens les aidés” (il ressemble à Zorro L’homme masqué, non?) Je vous rassure, il aide Sailor Moon en la sauvant ou en lançant une rose pour faire diversion, du moins la première partie de cette saison. Usagi va prendre de plus en plus confiance en elle et du coup sera de moins en moins sauvée par l’homme masqué. Ajoutons aussi qu’elle craque pour ce dernier parce que...parce que...euh...il est beau, je vous rassure, ça va se compliquer entre les deux là.

En vérité, l’homme masqué a très peu d'influence puisqu’à chaque fois, c’est  Sailor Moon qui botte les fesse des monstres. Bon, il soutient les filles en disant qu’elles sont les plus fortes mais niveau combat….en faite, il se bat très peu, laissant les filles faire le boulot (sympa pour elles).

 

718.jpg.8c2d42064df25151d816494da7ffcde0.jpg

Il est sympa et attirant mais méfiez-vous, il cache des choses !

 

Alors, non, ce n’est pas féministe parce que le seul homme gentil du groupe n’interviens pas trop (dans un premier temps), c’est plutôt dans les thématiques de la série qu’on voit cela !

Vous savez, regarder une série pour filles alors qu’on est un garçon, demande toujours un petit effort, on s’attend toujours à des thèmes "cul-cul" mais je vous rassure les gars, ça l’est pas trop !

Je ne parle pas forcément des émotions, dans le style : “ je suis capable de déplacer des montagnes mais pas d’avouer mes sentiments au garçon que j’aime”. Déjà je trouve pas ça "cul-cul", c’est plutôt dans le style où les monstres vont créer un nouveau salon de coiffure pour attirer les filles et espérer trouver Sailor Moon parmi elles, à ce que je sache, ça ne se fait pas de jouer avec les plaisirs des filles.

Il y a aussi tout le délire de déchirer des vêtements des filles et que ça ne se fait pas ! Pareil avec le sport, les sentiments des filles etc...

Sauf qu’en vérité, ce n’est pas si bête parce que pour la première fois, on leurs demandent leurs avis. Je vous rappelle qu’on est en 1992, l’égalité des sexes, c’est pas encore développée,alors imaginer une série qui dit: “Les Filles, il est temps d’avoir notre mot à dire !”

Peut- être que vous ne le saviez pas mais Sailor Moon est une des figures du mouvement “Girl Power” (égalité des sexes), ce n’est pas pour rien !

 

Le Saviez-Vous ? Sailor Moon, Jeux Olympiques et Syphilis ?

 

Ce n’est pas une blague ! Sailor Moon à été choisi pour être une des ambassadrice des J.O des jeux d’été en 2020 qui aura lieu à Tokyo aux cotés de Son Goku et d’Astroboy... je suis en train de négocier pour avoir Rei Ayanami et Asuka Langley 😆

Sinon, Sailor Moon est aussi la mascotte d'une campagne de prévention contre la syphilis (c’est une MST), avec pour slogan : « Si tu ne l’essaye pas, je vais te punir ». C’est très sérieux, je sais, mais je ne peux m’empêcher de rigoler quand on sait qu’ils on fait des préservatifs avec la tête de Sailor Moon dessus, dessiner par Naoko Takeuchi en plus !

Dommage qu’il n’ont pas fait pareil avec Sailor Mercury 😆

 

preservatifs-sailor-moon.jpg.622ae2a1c80ad0a91d6807984c37a6d1.jpg

Voici le préservatif Sailor Moon...ça a fait ma journée !

 

Vous n’êtes toujours pas convaincu par la présence de féminisme dans la série ? Et si je vous disait que parfois les Sailors parle directement du pouvoir des femmes à leur ennemies, ça vous parlerai ?

J’ai une remarque intéressant sur les ennemies ou plutôt sur les grand méchants, si on met de côté Beryl-Sama et Metallia (le démon qui cherche à revenir sur terre), les méchants sont principalement des hommes : Jadeite, Nephrite, Zoisite et Kunzite, d’autant plus que certains sont machos.

Pour revenir vite fait sur les histoires d’amours (j’insiste sur le pluriels), un des grand message de l’animé est : Qu’est-ce que l’Amour ? Si je prend par exemple Usagi qui tombe amoureuse de 3 hommes à la fois...c’est pas vraiment un amour véritable, on est d’accord ! Au fil du temps, il va y avoir une grosse révélation qui amènera Usagi à aimer un homme plus qu’un autre, sans trop spoiler, il y a une cette question de la destiné qui reviens aussi très souvent mais j’en est trop dit !

 

1.jpg.1ac9618db3078ff4adab62545c2e0586.jpg2.jpg.7c15414c881e73f1e6edb128316af104.jpg3.jpg.a9de35325b531849dcdbe8274316ff62.jpg

GIRL POWER !

 

Une des particularités de l’animé comparé au manga reste son petit côté Fan-Service et son humour.

Si il y a bien quelque chose de connue sur cette série, c’est bien la réputation qu’elle a eu sur un public masculin. J’entends souvent dire que les garçons de l’époque regardaient cette série mais ne l’avouaient pas, par peur d’être rejetés par tout le monde. Heureusement, au fil du temps, les mentalités ont changés et de nos jours, ce n’est pas choquant de dire qu’on à vu Sailor Moon, mais en vérité, cette série à un peu été conçu pour les garçons.

Pourquoi j’affirme ceci ? C’est très simple car ce sont des hommes qui ont fait la série, pas le manga mais la série. Chez la Toei, il y a bien plus d’ hommes que de femmes et ils se sont fait un peu plaisir !

C’est pas aussi évident que dans n’importe quel autres série mais si on à l’œil, on remarque que, de temps en temps, on voit les culottes des Sailors (Panty-Shot pour les non initiés), ça reste très furtif mais ça reste assez longtemps pour qu’on le voit. C’est très souvent lors des combats qu’on peut le voir. Un autre exemple reste les transformations des Sailors où l’on peut voir leurs silhouettes, on dirait rien comme ça mais à l’époque, il y avait eu des censures en France par rapport à ces transformations. En parlant de censure : les 2 derniers épisodes ont été pas mal été censurés et notamment un épisode où Amy se retrouve nue sous des attaques, il y a aussi l'homosexualité entre deux méchants qui est passé à la trappe chez nous.

 

 

50067250_culotte!.jpg.ece963c70546f378b582ed24243471a7.jpg301333581_culotte2.jpg.b3591bd4f38c8133f20d8f2fa33f497a.jpg

Je comprend mieux pourquoi les garçons de l'époque regardait cette série en cachette, petit coquin !

 

Le studio n’a pas fait que d’amener des jolies plans mais aussi de l’humour. Il faut savoir que le manga de base n’est pas aussi drôle que l’animé, ce qui à d’ailleurs déplut à son auteure, jugeant la série pas assez dramatique, ce qui est plutôt vrai mais j’y reviendrai. En faite, beaucoup de gens aiment Sailor Moon pour son humour et je trouve que c’est vraiment une force de la série car il est toujours bien placé.

Par exemple, Les Sailors sont devant un piège qui est évident pour toute, sauf pour Usagi qui tombe dedans, ou encore un épisode où Usagi fait des cauchemars en pleine nuit à cause d’un évènement et qui se lève pour manger plein de truc, tout ça parce que Luna avait dit qu’elle devait bien dormir et bien manger. C’est très dur à décrire comme blague mais pour faire simple, l’humour viens très souvent au moment dramatique, voire même tragique. Les blagues ne concerne pas forcément Usagi, tout le monde à droit à son moment de ‘fail’ comme Sailor Mars qui cherche à draguer un homme et finit par tomber par terre et à se faire marcher dessus.

On remarquera aussi le changement d’ambiance en milieu de saison, surtout les deux derniers épisodes mais malgré cela, l’humour reste présent.

 

619185524_rat.jpg.3af8b2529bfd7c6b328ca872aeecafd4.jpgmdr.jpg.09564fc807059a79a00c0c8660dba2fe.jpg

L'humour reste très présent dans la série et ce n'est pas un mal !

 

      The Name Is Jupiter, From The Galaxy, I came To Meet You, To Make You Free

 

   Jusque là, je n’ai fait que de dire du bien de la série mais elle est très loin d’être parfaite. Si on met de côté des petits défauts comme le fait que les méchants ne reconnaissent jamais les Sailors (et l’inverse aussi) ou quelques petites incohérences comme le fait que Sailor Moon ne peut pas piloter un bateau tant qu’elle n’est pas transformée en marin, il y a bien pire.

Le vrai premier défaut reste sa répétitivité, je crois n’avoir jamais vu une série qui se répète autant ! Elle se répète en tout : Les plans des méchants, les transformations, les histoires etc.…. mais le pire reste les plans qui se répète à chaque épisode comme Beryl-Sama qui est devant sa boule, je m’attendais presque à ce qu’un de ses subalternes dit :

« Dis Beryl-Sama, tu veux faire quoi cette nuit ? La même chose que chaque nuit, tenter de conquérir le MONDE ! ».

Autant les transformations, ça ne me dérange pas trop mais on y a droit quasiment à chaque épisode dont celui de Sailor Moon en entier, les autres sailors, ça dépend, mais elles sont plus souvent simplifiées. Il faut comprendre que c’est normal car c’est l’instant que tout le monde attend et puis il fallait imaginer les petits filles devant la télé à faire les poses comme les Sailors (je dit ça mais en faite j’en sais rien).

 

Le deuxième gros défaut sont les Fillers, pour faire vite ce sont des épisodes hors-séries.Je vous rassure, on n’est pas au niveau d’un Naruto, très connu pour ces Fillers très mauvais, en faite, ce sont plutôt de bon épisodes...ceux de Sailor Moon, hein ! Le problème, c’est qu’ils sont trop nombreux, si je vous dit que sur les 46 épisodes de la première saison, il en a seulement 18 épisodes ‘canon’, tout le reste sont des Fillers. Dès le 2ième épisode, c’est déjà un Filler, c’est violent !

Je ne vais pas vous le cacher, j’ai principalement vu les épisodes ‘Canon’, bien que j’ai regarder 5 ou 6 épisodes Fillers, ces épisodes reste agréable mais si on les sautes,on rate rien. Si vous voulez regarder cette série, je vous conseille de vous renseigner sur les épisodes et de vous faire un guide, dans mon cas c’est ce que j’ai fait, surtout quand on sait que la série cumule 200 épisodes ! (ce qui en fait la série de Magical Girl la plus longue au passage)

 

 

1011611811_Censure1.jpg.37cbb65d657c0fcb5a6ece14a39f633a.jpg826227240_Censure2.jpg.22f4c5527057e3849e919796875c4f19.jpg

Exemple de scène qui a été censuré en France (Pauvre Mercury au passage)

 

On va terminer cette longue article par la VF, j’ai regarder quelques passages en français et je dirais simplement que la VF est…. d’époque. Ce n’est pas une catastrophe mais on y retrouve un gros défaut typique du doublage français : les voix ne correspondent pas au personnages. Ils ont tous une voix trop mature, je rappelle que ce sont des gamines de 14 ans ! Il y a le cas aussi de l’homme masqué qui a une voix d’un homme très mature alors qu’il a 17 ans.

Les méchants surjouent à morts,les doubleuses crie à peine alors qu’elles hurlent en version japonaise...je dirais simplement que c’est dommage parce qu’on est entre du sérieux et du surjoué mais pas assez pour être mythique comme dans Nicky Larson ou Ken le Survivant.

Par contre, ce qui est impardonnable c’est les changements des prénoms ou des attaques en français ! Du coup, Usagi deviens Bunny (par rapport à ses cheveux je dirais), Amy deviens Molly, Rei deviens Raya, Makoto deviens Marcy, Minako deviens Amélie puis Mathilda et enfin Mamoru deviens Bourdu.

Je suis désolé si certains s’appelle Mathilda ou Marcy mais je trouve que ce sont des prénoms de vieilles filles, au moins, ce sont des prénoms parce que Bunny, c’est pas un prénom même si ça colle bien ! Quand à Bourdu...voilà quoi, je me doute bien que si vous l'avez vu pendant votre enfance, ces prénoms vous choque pas trop mais de nos jours, c'est une autre histoire !

 

Le Saviez-Vous ? Sailor Moon et Evangelion, 2 mondes pas si éloigné !

 

« Quels bêtise tu nous sort encore Bloodedge ? »

c’est peut-être ce que vous avez pensez en lisant ce titre mais peut-être savez vous que Hideaki Anno est un fan de Sailor Moon (et de plein d’autre truc aussi). Il a quand même récupéré la doubleuse Kotono Mitsuishi (la voix d' Usagi) pour faire Misato et aurait même dit que Misato serait une sorte d’Usagi adulte. Il a aussi récupéré Megumi Ogata pour la voix de Shinjin (par contre, c’est Sailor Uranus qui n’est pas présent dans cette saison).

Ce n’est pas tout ! Quand on sait que pas mal de personne qui ont bossés sur Sailor Moon ont travailler sur Evangelion (dont un des réalisateurs) et que le prénom de Rei dans Evangelion à été donnée par rapport à Rei Hino (Sailor Mars)….j’ai envie de dire c’est la Gainax !

 

Si j’ai bien rigolé avec les prénoms, j’ai pleurer avec les attaques : « Moon Tiara Action » deviens « Frisbee lunaire, agis tout-de-suite ! », « Fire Soul » deviens « Âme du feu, agis tout de suite ! » Ou encore « Sabão Spray » deviens «  Paillettes d'argent, agissez tout de suite ! », je ressens pas la jubilation des attaques en français. Vous aurez remarqué qu’il y a toujours des « Agis tout de suite ! », je pense que c’est pour combler les noms d’attaque beaucoup trop court en Français.

Dernière chose à dire, il y a une incompréhension total avec Artémis qui est normalement un chat Mâle dans la version Japonaise et qui deviens une femelle chez nous. Il y a aussi l’erreur de la VF de confondre Sailor Venus avec Sailor Moon, d’où ma raison de l’avoir regardé en Japonais.

Tout ça pour dire que je ne souhaite pas défoncé la VF (pour une fois me direz-vous) mais qu'elle est représentatif d'une époque où les animés étaient mal vu à l'époque, d'où un doublage et une francisation un peu discutable mais qui à bercer la jeunesse de plusieurs personnes et à mon avis, c'est l'essentiel !

 

1856006700_drame2.jpg.faa4c0fbc1c2c450b53456396d9f0499.jpg843267586_ambiancequichangeradicalement.jpg.b9c2d6ada3e52bc76de8c61b518c0735.jpg

L'ambiance va radicalement changer lors des derniers épisodes

 

 

  

       Cause I'm crazy 'bout a Mercury (la conclusion)

 

Ce fût un long article pour parler de Sailor Moon mais il y avait tellement de chose à dire et je n’ai pas pu parler de tout comme l’homosexualité des méchants ou les jupes courtes qui montre la puissance du ‘Girl Power’ (on ose montrer notre sexualité).

Tout ça pour dire que Sailor Moon, c’est une très bonne série à condition de se faire un guide si on veux voir que l’essentiel. Ce fût une claque à l’époque et je crois bien que c’est la première série à vraiment mettre en avant des personnages féminins dans un domaine plutôt réservé à des garçons. C’est aussi la série qui à contribué à la mixité du public et il faut savoir qu'il a un remake de la série : Sailor Moon Crystal (2014) qui reprend les 3 premières saisons, les autres saisons sont malheureusement annulées.Ce remake se rapprocherai plus du manga mais je ne peux pas vous en dire plus, je ne l'ai pas vu (ni lu non plus d'ailleurs). Je ne sais pas si je vais traiter les autres saisons mais si c'est le cas, cela ne sera pas aussi long, promis !

 

Pour finir :  « Si tu ne l’essaye pas, je vais te punir », il en est de même pour la série 😆

 

Un petit Bonus, le générique Français de la série chanté par Bernard minet, déguisé en homme masqué, rien que pour ça, cela vaut le détour !

 

 

 

 



12 Comments


Recommended Comments

darknessLuzubal salut ^^

 

C'est une série qui ne nous rajeunis pas ^^ mais je me souviens encore de quelques épisodes qui passait à la télé (je dirais la saison 3 ou 4 car c'était mieux dessiné).

Par contre, j'étais beaucoup trop jeune pour me souvenir exactement ce qui se passait mais alors tout le marketing autour de la série, je m'en rappelle très bien 😆

Share this comment


Link to comment

C'est ce qui s'appelle un article plus que complet. ^^
Toujours bien écrit et agréable à lire, c'était long mais intéressant.

Comme beaucoup d'animes j'ai découvert Sailor Moon sur le tard. Mais contrairement à ce que tu dis dans ton intro j'ai plus de vingts ans passé et je n'ai pas connu le club Dorothée et tout ces manga devenu culte ^^'. Par contre il y a toujours eut après des animes sur les chaîne publiques (Yu Gi Oh sur M6, Detective Conan sur Fr3, pas mal de redifusion comme Olive & Tom, Rémi sans famille, Jane Serge sur Fr5) donc je pense que des moins de 20 ans auront quand même vécu ça... mais oui c'est loin de la grande époque.

Citation

il y a 20 ans, cela se fessait ! Censurée à mort, certes, mais ça se fessait !

Quel violence... des morts et beaucoup de fessés. 😞 

Il y a pas si longtemps je me suis dis pourquoi pas regarder Sailor Moon dont je ne connais rien si ce n'est les charmantes héroïnes et le concept (vite fait). Mais avec tout les séries existante aujourd'hui que tu mentionnes vite fait à la fin de ton article, j'étais un peu perdu. Voir l'original sans doute meilleurs mais bien trop longue, ou Crystal plus condensé mais moins apprécié et inachevé ?
Après comme tu l'écris (et j'avais lu grosso modo la même chose ailleurs) il y a beaucoup de filer, seul quelques épisodes sont essentiel. Si ce n'est que 18 épisodes à voir, ça va. Car je t'avouerai que je n'aurai pas la volonté de regarder une série de 200 épisodes, surtout si sa structure scénaristique est aussi répétitive... Je voulais regarder l'intégrale de Dragon Ball par exemple et j'ai jeté l'éponge après le premier épisode. ^^'
Bon.. il ne me reste plus qu'à trouvé cette liste d'épisodes essentiels dans l'optique d'un futur visionnage. 🙂 
 

Citation

au fil du temps, les mentalités ont changés et de nos jours, ce n’est pas choquant de dire qu’on à vu Sailor Moon

Tu as raison mais j'aimerai nuancer ce point.
Je pense aussi que c'est une question d'âge/ maturité. Quand on est jeune on est un peu plus "fermé d'esprit" (car on connait moins le monde et donc l'on est facilement influençable, sachant que nous sommes dans une société qui conditionne les genres, du style un truc = pour tel type de personne). Du coup en primaire ou au collège tu te fais traité de bébé si tu dis que tu joues à Pokemon par exemple. Mais si tu dis la même chose une fois devenu adulte, soit les gens s'en fiche, soient ils partage ton avis et/ ou le respect. C'est donc plus une question de maturité si des hommes peuvent dire aujourd'hui qu'ils aiment sailor moon, que totalement la mentalité qui a évolué (même si oui, il y a de ça). 
Après tu dis que la série n'est pas cul-cul et ça me rassure (je suis plutôt boobs-boobs... non je rigole 😛 ) c'est ce que je craignais car c'est souvent symptomatique des série à destination d'un publique féminin.
 

Citation

Usagi deviens Bunny (par rapport à ses cheveux je dirais)

En partis, mais pas que ! 😛 Usagi veut dire lapin en japonais, donc Bunny est une bonne traduction... en anglais. Du coup oui, elle a de longues couette comme des oreilles de lapin, mais ce n'est pas un hasard. ^^ Au japon ils ont un délire avec les lapins et la lune (ça vient d'un mythe: https://fr.wikipedia.org/wiki/Lapin_lunaire). Et vu que Sailor Moon, comme son nom l'indique, laisse une place importante à notre satellite cela devait paraître logique pour l'autrice de faire une héroïne qui ferait référence au lapin, les deux étant associé.
Après je dis peut être des bétises, je n'ai rien lu qui confirme ma théorie mais ça semblais faire sens. ^^

Ce que je ne comprend pas trop par contre c'est pourquoi des marinière (ce qui donne le nom Sailor) ? à par faire référence à l'armée maritime vu que le japon est une île ou que certaine écolière ont ce genre d'uniforme mais à par ça je ne comprend pas ce choix (enfin, si ça une symbolique j'aimerai bien savoir, ça m'intrigue).

Share this comment


Link to comment

quand je me r'apelle que je fesais l'attaque du frisby lunaire avc mon serre tete que des bon souvenir

Share this comment


Link to comment
il y a 2 minutes, judaah a dit :

mdr tu ma tué

ben quoi ses se que je me rappelle ^^

Share this comment


Link to comment

J'ai due voir quelques épisode, mais ça ne m'évoque pas grand chose.

Tu l'as vu en VOSTFR, les sous-titres étaient complets ou censurés? J'ai voulu revoir DBZ, mais les parties censurés en VF ne sont pas traduites dans les sous-titres en VOST, idem pour Ranma 1/2.

Share this comment


Link to comment
Il y a 16 heures, Paxdu92 a dit :

Comme beaucoup d'animes j'ai découvert Sailor Moon sur le tard. Mais contrairement à ce que tu dis dans ton intro j'ai plus de vingts ans passé et je n'ai pas connu le club Dorothée et tout ces manga devenu culte ^^'. Par contre il y a toujours eut après des animes sur les chaîne publiques (Yu Gi Oh sur M6, Detective Conan sur Fr3, pas mal de redifusion comme Olive & Tom, Rémi sans famille, Jane Serge sur Fr5) donc je pense que des moins de 20 ans auront quand même vécu ça... mais oui c'est loin de la grande époque.

 

Salut Paxdu 🙂 

 

Je te rassure, moi aussi j'ai plus de vingt ans et je n'ai pas connu le club Dorothée mais je me rappelle vaguement de la diffusion de Sailor Moon à la TV, sinon oui, tu as raison sur les rediffusions d'animés….c'était pour faire une super intro ^^

 

Il y a 17 heures, Paxdu92 a dit :

Quel violence... des morts et beaucoup de fessés. 😞 

 

C'est les restes de Sleeping With Hinako 😆  je corrigerai ces fautes.

 

Il y a 17 heures, Paxdu92 a dit :

Mais avec tout les séries existante aujourd'hui que tu mentionnes vite fait à la fin de ton article, j'étais un peu perdu. Voir l'original sans doute meilleurs mais bien trop longue, ou Crystal plus condensé mais moins apprécié et inachevé ?

 

Je n'ai pas vu le remake donc je ne peux pas en dire grand chose, après pour ce qui est de regarder des Magicals Girls, ça dépend vraiment du style et de l'ambiance que tu recherche. Si tu veux une ambiance bien sombre, je te conseille Madoka qui est court (13 épisodes de mémoire) mais si tu cherche dans du plus classique, Sailor Moon c'est très bien ! Il n'y a pas d'ordre à regarder tel ou tel série car ce sont des univers différents et puis ils ont tous la même base.

Si tu veux avoir un guide pour Sailor Moon, j'ai été sur ce site https://www.animefillerlist.com/shows/sailor-moon et sans trop spoiler, tu peux te limiter à la 1er saison pour te faire une idée.

 

Il y a 17 heures, Paxdu92 a dit :

Après tu dis que la série n'est pas cul-cul et ça me rassure (je suis plutôt boobs-boobs... non je rigole 😛 ) c'est ce que je craignais car c'est souvent symptomatique des série à destination d'un publique féminin

 

C'est vraiment difficile d'expliquer cette aspect de l'animé mais c'est vraiment pas contraignant et puis c'est fait intelligemment 😉

Il y a 17 heures, Paxdu92 a dit :

 Usagi veut dire lapin en japonais, donc Bunny est une bonne traduction... en anglais. Du coup oui, elle a de longues couette comme des oreilles de lapin, mais ce n'est pas un hasard. ^^ Au japon ils ont un délire avec les lapins et la lune (ça vient d'un mythe: https://fr.wikipedia.org/wiki/Lapin_lunaire). Et vu que Sailor Moon, comme son nom l'indique, laisse une place importante à notre satellite cela devait paraître logique pour l'autrice de faire une héroïne qui ferait référence au lapin, les deux étant associé.
Après je dis peut être des bétises, je n'ai rien lu qui confirme ma théorie mais ça semblais faire sens. ^^

Ce que je ne comprend pas trop par contre c'est pourquoi des marinière (ce qui donne le nom Sailor) ? à par faire référence à l'armée maritime vu que le japon est une île ou que certaine écolière ont ce genre d'uniforme mais à par ça je ne comprend pas ce choix (enfin, si ça une symbolique j'aimerai bien savoir, ça m'intrigue).

 

Et bien, je viens d'apprendre un truc ! ça aurait mérité un "Le Saviez-Vous?", du coup ça a du sens !

Pour les marinières...c'est une bonne question, c'est peut-être lié à l'imagerie de l'enfance, j'en sais pas grand chose non plus, il faut demander à l'éditeur 😆

Il y a 3 heures, titia123 a dit :

quand je me r'apelle que je fesais l'attaque du frisby lunaire avc mon serre tete que des bon souvenir

 

Rassure moi, tu as tué personne ? 😁

Share this comment


Link to comment
il y a une heure, Pyran a dit :

J'ai due voir quelques épisode, mais ça ne m'évoque pas grand chose.

Tu l'as vu en VOSTFR, les sous-titres étaient complets ou censurés? J'ai voulu revoir DBZ, mais les parties censurés en VF ne sont pas traduites dans les sous-titres en VOST, idem pour Ranma 1/2. 

 

Salut Pyran 🙂

 

J'ai vu la série sur internet (Bouh! Bouh! Oh Sa va 😆) et je pense que c'était une traduction de fan, elle me semble complète,plutôt fidèle et sans censure.

D'habitude, j'achète ce que je traite en article mais quand on voit le coffret de la 1er saison à 75 euros, sachant que je ne savait pas si j'irais jusqu'au bout...voilà 😅

 

Je comprend ta question, j'ai le même problème avec Evangelion, certain dialogue sont censuré comme la mention du suicide dans la scène de l'ascenseur (on parle plutôt de sauter du 3ième étage) ou bien la scène où Misato explique à un autre personnage qu'Asuka à ses Ragnagna (on dit qu'elle est "malade" à la place). C'est souvent la Dybex qui fait ce genre de chose sur leur DVD mais c'est une autre histoire.

 

Tu ça pour dire que c'était une version non censuré et traduite fidèlement.

Share this comment


Link to comment
Il y a 2 heures, Pyran a dit :

J'ai due voir quelques épisode, mais ça ne m'évoque pas grand chose.

Tu l'as vu en VOSTFR, les sous-titres étaient complets ou censurés? J'ai voulu revoir DBZ, mais les parties censurés en VF ne sont pas traduites dans les sous-titres en VOST, idem pour Ranma 1/2.

vas sur ianime

Share this comment


Link to comment
il y a 23 minutes, SweetBloodegde a dit :

 

Salut Pyran 🙂

 

J'ai vu la série sur internet (Bouh! Bouh! Oh Sa va 😆) et je pense que c'était une traduction de fan, elle me semble complète,plutôt fidèle et sans censure.

D'habitude, j'achète ce que je traite en article mais quand on voit le coffret de la 1er saison à 75 euros, sachant que je ne savait pas si j'irais jusqu'au bout...voilà 😅

 

Je comprend ta question, j'ai le même problème avec Evangelion, certain dialogue sont censuré comme la mention du suicide dans la scène de l'ascenseur (on parle plutôt de sauter du 3ième étage) ou bien la scène où Misato explique à un autre personnage qu'Asuka à ses Ragnagna (on dit qu'elle est "malade" à la place). C'est souvent la Dybex qui fait ce genre de chose sur leur DVD mais c'est une autre histoire.

 

Tu ça pour dire que c'était une version non censuré et traduite fidèlement.

essaye ianime ces dessu que je look mes anime et sailor moon crystal est bien car il est plus court et les dessin sont bien fait ^^

Share this comment


Link to comment