Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'pc'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

Aucun résultat à afficher.

Catégories

Aucun résultat à afficher.

Catégories

  • Vidéos

Catégories

  • Live

Catégories

  • Jeux

Catégories

  • Multiplayer

Calendriers

  • Lives

Catégories

  • Groupes & Forums

16 résultats trouvés

  1. bonjour ce sujet concerne la nouvelle saison de life is strange qui sortira en aout ici ous pouvez partager du contenue pour life is strange saison 2 ainsi que de tchatter voila
  2. Desperados [Live 4] : Qui se cache derrière El Diablo?

    jusqu’à
    En 1881, à El Paso, une petite ville du Sud-Ouest des États-Unis près de la frontière mexicaine, une bande de desperados dévalise les trains de la célèbre compagnie de chemins de fer Twinnings & Co depuis quelques mois. La direction de Twinnings & Co décide alors de réagir en promettant une récompense de 15 000 dollars à celui qui capturera le chef de la bande. Cependant, personne à El Paso n’ose se mesurer aux bandits, pas même le marshall, et c’est donc en toute impunité qu’ils poursuivent leurs méfaits. Mais un chasseur de primes étranger, du nom de John Cooper, se rend auprès du sous-directeur de la Twinnings & Co pour lui annoncer qu'il entend bien le débarrasser des voleurs une fois pour toutes. Cooper rassemble un petit groupe d’anciens compères et entame une longue poursuite à travers le Sud-Ouest des États-Unis.
  3. Bonjour à tous, J'ai changé de PC il y a peu, et j'avais téléchargé des jeux sur l'ancien avec RomStation. L'ayant bien sûr réinstallé, j'ai aussi copié-collé les roms téléchargées sur le nouvel ordi, dans le dossier qui va bien. Or ces derniers ne s'ouvrent pas sur mon nouveau RomStation, je dois les télécharger à nouveau... Il y a-t-il un moyen de les jouer sans avoir à les retélécharger ? Merci par avance à ceux qui sauront me répondre
  4. Bonsoir cher retro gamers, aujourdhui j'ai décidé d'ouvrir un topic sur le genre de jeux que je préfère, le retro gaming PC! Difficile pour certains d'imaginer le retro gaming autrement que par des émulateurs. Et pourtant! Dans les années 90 de nombreux jeux PC sont sorti en parallèle aux jeux console (comme aujourdhui m'voyez) Sauf qu'a l'époque, les jeux etaient souvent différents (difficile de trouver des points and clicks sur console par exemple, alors que sur PC c'etait la grande mode!) Certains étaient tres bon, certains étaient mauvais... Parfois trop serieux, parfois trop loufoques, il aurait fallu attendre la fin des années 90, voir le début des années 2000 (mon époque préférée :hap: ) pour qu'une grosse vague d’excellents jeux sortent en masse sur PC! La liste est longue! Wolfenstein, Doom, Elder Scrolls, Grand Thef Auto, Arma, Warcraft, Battlefield 42... Ou encore plus récement Star Wars KotOR, Battlefield 2... Impossible de tous les citer. Et vous, quels jeux vous ont marqués sur PC? PS: oui je dit Bonsoir a 16:40, je n'ai pas de sens
  5. PC

    Bonjour/Bonsoir chers romeurs. Bon, aujourdhui du très lourd. On m'a fais découvert un jeu, en me donnant une description de celui-ci bien alléchante que je vais vous citer simplement. "Que dirais-tu si je te disais que c'est un jeu Minecraft like ou tu peux creuser, construire, absolument tout casser, avec des zombies réalistes, des armes a feu, de VRAIS graphismes a l'inverse de Minecraft, le tout en monde ouvert généré aléatoirement avec des biomes, des villes, des secrets, le jeu jouable en multijoueur pour l'instant jouable jusqu'a 16, et avec genre 3x, 4x plus d'items que dans Minecraft? Sachant que le jeu est en Alpha, ce qui veux dire que c'est même pas encore la bêta"? Ce jeu s'il existe, vôtre réaction normalement en tant que joueur de jeu indépendant ou de fan de game hardcore avec des flingues et des zombies ou de fan de Minecraft/WalkingDead/Fallout serais de simplement dire: "Ce jeu prend tout mon argent". Et bah voilà. Seven Days To Die, c'est exactement ça. Un jeu qui mêle Exploration, Tower Defense, Bac a sable et FPS, et pourquoi pas RP si on s'en donne la peine en solo ou en ligne, pour un jeu indépendant c'est vraiment un petit exploit que l'on avait pas vu depuis Minecraft. D'ailleur je trouve Minecraft terriblement vide maintenant, après avoir joué a ce jeu. Oui, Minecraft vide. Rien que ça. Le jeu est un Minecraft Like ou l'on doit casser des trucs dans la nature pour obtenir des loots et des matières premières qui serviront a créer des outils/armes ou des items. Vous devez gérer vôtre santé, vôtre endurance, vôtre soif et vôtre fin. Il est possible de chasser dans la nâture, tout comme il est permis de vandaliser les maisons des villes en ruines abandonnées pour vérifier si leurs habitants n'auraient pas "oublié" de précieux items dans leur placards. Les cartes sont téléchargeables mais il est bien plus convenable de lancer un "Random Gen" qui correspond a un début de partie procédural sur une carte générée aléatoirement a la Minecraft. Mais attention, survivants du Dimanche, ne vous attendez pas a un jeu facile. Vous avez soif? Super, une rivière. Vous avez des bouteilles vides? Remplissez les. Buvez, et vous aurez la diarrée. Et oui les amis, on ne bois pas de l'eau qui n'est pas filtrée. Autre exemple: vous chassez un animal. Pas de quoi vous confectionner un feu de camp, vous décidez de manger la viande crue pour ne pas mourir de faim. Bien joué, vous ne mourrez pas de faim mais probablement d'une intoxication alimentaire. Le jeu a une difficulté adaptable, il est possible de réduire, supprimer, augmenter le nombre d'ennemi, et de régler ce qu'il se passe lorsque vous mourrez a la manière de Terraria. Les deux principaux ennemis dans ce jeu c'est vôtre état de santé (affamé, assoifé, intoxiqué, bléssé, infecté,infirme... La vie est cool quoi!) et les monstres.. Pour l'instant je n'ai relevé que deux trois types de monstres a la version Alpha 10.3: Les abeilles géantes, les chiens zombies, et les zombies eux même. Les ennemis le plus commun du jeu, c'est bien évidement les zombies, qui sont très nombreux. Le jour, ils sont calmes, ils marchent, ils ne sont pas suffisament excités pour vous encercler et vous abattre, mais ils sont tout de même assez fort pour casser le mur de vôtre maison pour entrer, ou pour vous surprendre alors que vous pillez une poubelle, un cadavre, ou le coffre d'une épave de voiture, par exemple... Arrivé la nuit, on ne plaisante plus. Les zombies en surnombre sont déjà une plaie la journée lorsqu'il ne font que marcher. Mais la nuit, ces affreuses bestioles se regroupent entre elles et se déplace rapidement, même les zombies obèse n'hésitent pas a piquer un sprint. Chaque zombie est différent. Que ce soit par leur stats ou par les objets qu'ils sont susceptibles de looter. Par exemple un zombie infirmière sera généreux en vous laissant prendre son matériel médical, alors qu'un zombie policier, plus rare et croisable seulement dans les grandes villes, est susceptible de looter du materiel d'armurerie, bien plus interessant. Les zombies ont un comportement très agressif. Là ou dans Minecraft ils risquent de casser vôtre porte si elle est en bois (ce qui de toutes façon n'est as bien grave puisque tuer une armée de zombie a main nue ne pose pas de problème dans Minecraft...) ceux de Seven Days to Die n'hésitent pas a carrément défoncer les murs, les baricades, les portes, tout ce qui se trouve entre eux et ce qu'ils sentent. Je vous ai parlé plus tôt du côté plus hardcore et réaliste de 7 Days To Die. Vous verrez que c'est encore plus poussé. Les zombies (surtout les chiens qui même plus rare sont quand même courrant dans les villes) ont un odorat extrèmement développé. Si vous avez la diarré ils le sentent. Si vous avez une pièce de viande, ils la sentent également, ce qui peut vous trahir parfois, si par exemple la nuit, un groupe de zombie rôdent dans les parages, alors que vous vous pensez en sécurité a l'abris des regards, vôtre odeur trahit vôtre position. Niveau Role Play, le jeu a du potentiel. Autant, voir plus que dans Minecraft. L'ambiance ressemble beaucoup a The Walking Dead, les développeurs avouent s'en inspirer. Mais personnellement je vois une grande inspiration sur Fallout. J'ai commencé a me faire un petit Role Play en imaginant un groupe appellé Necrocide, une millice qui protège les villes et les endroits surpeuplés des zombies. Vu que je joue pour l'instant en Solo, et que le mode créatif (oui il y a un mode créatif!) est détaché du mode survie, je ne peut expliquer le fait que je commence dans la nature sans milice a mes côté. J'ai donc imaginé que je suis envoyer commander et recruter un groupe de milice dans une nouvelle ville pour Necrocide sans me douter que je ne croiserais personne dans ce coin du pays. J'ignore si cela est possible mais il faudrait que Romstation, de par son administration et sa comumunauté s'interesse a ce jeu. Un serveur H24 serait le bienvenu et il nous donnerais les clés pour débuter une aventure tous ensemble, que ce soit en coopération... Ou en adversité. Le liens du site: http://7daystodie.com/ Le trailer du jeu:
  6. CD MAN

    Depuis l’album Jaquettes de jeux #HACK

  7. CD MAN2

    Depuis l’album Jaquettes de jeux #HACK

  8. Chess88

    Depuis l’album Jaquettes de jeux #HACK

  9. Creation

    Depuis l’album Jaquettes de jeux #HACK

  10. bonjour a toute et a tous, voila, quand je télécharge un jeu pc et que je veux y jouer, j'ai une fenêtre qui s'affiche en me demandant de le chemin vers le fichier du jeu ou je ne sait quoi. étant novice dans le domaine de l'informatique je me sens perdu et du coup je cherche des réponses. merci as vous d'avoir lut et n'hésiter pas a me dire comment vous avez fait
  11. Test

    Bayonetta With A Katana Action. METAL GEAR RISING: Revengeance Avec possibilité de Spoil Attention. "Hideo! On a commencé un jeu qu'on trouve cool et qui s'appelle "Metal Gear Solid: Rising" avec le Fox Engine, on est assez fier, surtout que les joueurs attendent impatiemment un jeu d'infiltration avec Raiden depuis Metal Gear Solid 4, pour relever le niveau du 2!" "Ah, cool. Mais j'ai un peu la flemme de bosser là dessus, et puis j'ai d'autres projets que faire du MGS, c'est pas pour m'engouffrer dans des Spin Off. Donnez ça a Platinium Games, ils ont besoin de remonter leurs chiffres après leur premier Bayonetta qui a presque bidé et un Anarchy Reings décevant" "Mais Koji, Bayonetta, ça n'a juste rien à voir avec l'espionnage et la discrétion, c'est même tout le contraire!" "Les fans attendent un Raiden qui pète la classe et qui coupe des trucs comme Sephiroth, pas une copie conforme de Snake... Sauf concernant le cache œil. Oui, c'est con un fan." Bonjour/Bonsoir a tous les loulous, aujourd'hui on va parler d'un des Spin Off de Metal Gear Solid, vous l'aurez compris: Metal Gear Rising: Revengeance. Alors, avant de commencer, il faut savoir ce qu'aurait dû être le jeu avant d'être ce qu'il est actuellement. Le jeu était programmé par Kojima Productions, qui comme le dernier des idiot l'aurais deviné est le studio personnel d'Hideo Kojima - créateur de la série Metal Gear Solid - appartenant actuellement a Konami (qui est l'éditeur du jeu), et devait tourner sur le Fox Engine (le moteur actuel de Metal Gear Solid 5). Le jeu avait l'air de respecter les codes de Metal Gear Solid, proposer de l'action infiltration, c'est a dire une ambiance de discrétion mêlée a une dose d'action bien garnie avec Raiden et son Katana qui coupe tout tel un sabre laser manié avec force par Hulk. Cela dit le jeu a été mis de côté avant d'être confié a Platinium Games, les développeurs de Bayonetta, qui reprennent alors le projet avec leur propre moteur, et accessoirement changent le nom en Metal Gear Rising: Revengeance. Il reste cela dit un trailer du jeu de l'époque de Metal Gear Solid: Rising témoignant de la période "Fox Engine" du jeu. https://www.youtube.com/watch?v=AtM3PGyiQUc Metal Gear Rising: Revengeance, sorti le 21 Février 2013 sur 360, PS3, et PC, développé par Kojima Productions et surtout Platinium Games, édité par Konami. Ici il s'agira de critiquer la version PC, qui d'après la demo PS3 n'est pas très différente des versions consoles, mais qui a le mérite d'avoir un gameplay très correct au clavier souris, même très appréciable, avec le réel sentiment de couper des trucs avec la souris. Dissection d'un spécimen de MetalGearRisingus Ennemicus. L'histoire se déroule quatre ans après Metal Gear Solid 4. Bien entendu l'économie de guerre des Patriotes a été désamorcée, mais l'on apprend ici que les SMP (les fameux groupes armés d'intérêts privés, des sortes de mercenaires en bandes) sont toujours actifs dans le système guerrier et qu'il y a même eu une sorte d'évolution dans la norme des soldats impliqués. Là ou les soldats humains étaient tous dotés de nanomachines dans l'épisode 4 qui leur permettaient de réduire leur douleur, de se synchroniser avec leurs escouades ou encore de réduire voir supprimer les émotions liées à la guerre et au combat tel que le stress, la culpabilité, ou encore la peur, les miliciens de 2018 sont soit équipés d'exosquelettes, soit complètement transformés en Cyborgs, a l'instar de Raiden. Raiden a donc rejoint une SMP: Maverick Security, qui œuvre avant tout pour la sécurité plus que pour le profit qu'apporte la guerre (une sorte de remake de MSF fondée par Big Boss) avec son lot de stéréotype comme équipier, mais on y reviendra. Il se voit alors confié la sécurité d'un ministre africain, alors qu'il expliquait que son groupe œuvre pour le bien et la sécurité, une sorte de groupe a la Zorro ou tout autre super héro naïf armé d'une épée, ils se font attaquer! J'aime la guerre, parce que je suis un méchaaaaant! Nous sommes donc présentés deux cyborgs rivaux de Raiden appartenant a une SMP rivale oeuvrant pour les plus offrants, puissants, qui bien sûr sont pour la perduration de la guerre: Desperado. Paie ton nom de team de méchant. On nous introduit donc celui que l'on interprète alors comme étant le rival de Raiden: Samuel Rodrigues, alias Jetstream, ou Sam pour les intimes, un cyborg plus évolué que Raiden, mais très similaire dans son équipement et son arme, a savoir un Katana, qui blesse Raiden a l'œil (Aaaahh Metal Gear... Créateur de borgnes bad ass depuis 1964) et oblige Maverick Security a sauver Raiden in extremis. Depuis, Raiden cherche à mettre un terme a leur organisation et se venger de Sam. Le Gameplay est assez bon. Reprenant le moteur de Bayonetta sur les bases de concept développés sur le Fox Engine, Metal Gear Rising propose donc des combats nerveux, les contres sont faciles, les combos riches, variés et instinctif, et le mode Katana permettant de couper aussi bien les petits ennemis que les grands c'est bon la vie... et encore le décors, comme les étagères, les cartons, les arbres, les grillages... Tout. Il y a des QTE assez fréquents mais non déplaisants, de bons QTE réussis qui ne nous laissent pas passif tant ils sont courts et adaptés aux mouvements et ne nous donnent pas un sentiment de spectateur qui appuis sur un petit bouton pour déclencher des actions ridiculement impressionnantes. N'est-ce pas Star Wars Le Pouvoir de la Force?! Cela dit, l'ambiance infiltration/discrétion n'y est pas. Non pas faute d'avoirs essayé, il y a possibilité d'éviter certains combats, et la discrétions permets parfois de tuer nos ennemis en un seul coup a la manière d'un Far Cry. Seulement, les combats rapportent des Points Combat servant a améliorer les armes, les stats, acheter des armures, des attaques... Donc aucun interrêt de les manquer, au contraire, certains combats annexes dispensables sont proposés pour gagner plus de PC. Et la possibilité de tuer les ennemis d'un coup discret est rare et la plupart du temps découle sur un combat contre potes du type que l'on vient de tuer lâchement dans le dos. Donc inutile de s'imaginer jouer le Ninja furtif comme laissait suggérer le trailer de Metal Gear Solid Rising, ici on va jouer le Ninja bourrin bad ass emo à la Sephiroth qui adore déchiqueter et trancher en fine lamelle les pauvres soldats qui font leur boulot Et non je n'exagère pas, c'est réellement des cut a ce point! Il y a bien la présence de la légendaire boîte en carton mais même constat, elle ne sert complètement à rien en vue de l'inutilité et la difficulté de la discrétion dans ce jeu. Ahah, moi aussi je peux être très méchant! Je suis, je suis... Jack... L'éventreur! Et, merde, déjà pris et pas subtile... On arrive donc au côté désastreux du jeu. Et quand je dis désastreux, je mâche mes mots. Les personnages... Pour commencer, nous avons le "retour" d'une personnalité de Raiden: Jack The Ripper, ou encore Jack l'Eventreur en français. Pour ceux qui ne le savent pas, le vrai prénom de Raiden est Jack, et fût un temps ou il adorait tuer, déchiqueter, trancher en deux... Ce qui lui valu le beau surnom de Jack l'éventreur. Et on fait quoi quand on veut rendre un personnage dark, sombre et méchant, voir même psychopathe, mais qu'il n'y a manifestement aucun changement de comportement vu que le jeu nous incite jusqu'à dans son concept à trancher des pseudo méchant en 47 alors qu'on est sensé être le "gentil" Raiden? On change la voix du personnage pour lui donner une voix de psychopathe ridicule. Parce que les seuls changement entre "bon" Raiden et "Dark" Raiden, c'est le fait qu'il est plus puissant, qu'il est tout rouge en colère agrougrou, et qu'il a une voix ridicule et forcée qui ne va pas à un supposé Ninja au look emo. Assez parlé de Raiden. Nous allons maintenant jouer a un jeu, comptons ensemble le nombre de stéréotypes lourdingues qui servent de personnages dans ce jeu: Mistral, la française née en Algérie sexy qui ne vas pas cesser de vous rappeler le thème de l'amour; Andrey Dolzaev, le terroriste russe amoureux de Mistral qui n'hésitera pas a se faire exploser pour détruire une usine construite par l'argent de la russie Steve Armstrong, le sénateur Americain de Denver, qui serait prêt à faire un génocide d'enfants pauvres si c'est bon pour l'économie en plus il s'appelle Armstrong qui veux dire "bras fort", c'est drôle parce qu'il est très musclé, ahahah.. ah.. Wilhelm Voigt, le scientifique Allemand chtarbé qui même s'il n'est pas méchant a une certaine attirance ssss...cientifique pour les cerveaux. Vous pensiez a quoi là? Bon, il n'y a pas que des personnages mauvais. Je ne vais pas tous les citer pour ne pas spoiler entièrement le jeu, mais Sam est bien exploité, c'est un rival de Raiden, et n'est pas un méchant sans personnalité qui fait ça pour l'argent ou autre raison prétexte a la méchanceté d'un personnage quand on est mauvais scénariste. De plus il a une histoire touchante. En conclusion, on peut dire que Metal Gear Rising: Revengeance est un jeu qui se veut très porté sur son gameplay, qui lui, mise a part les points de discrétions inutiles hérités du (trop?) regretté Metal Gear Solid: Rising est tout simplement jouissif. Si vous cherchez du contenu impressionnant, jouissif, digne d'un Blockbuster a la Michael Bay visuellement, avec un gameplay qui inspire sentiment de puissance, si vous adorez les épéistes badass nipono-emo a la Sephiroth, vous êtes au bon endroit, ce jeu vas vous procurer beaucoup de plaisir de jeu. Si au contraire vous êtes plus là pour une histoire intéressante et intelligente, des thèmes importants, du développement de personnage, de l'infiltration/discretion, et autres éléments gratifiants présents dans la saga Metal Gear Solid, même si on sent la pate de Kojima Productions, il ne sera pas a la hauteur de vos attentes, surtout si vous le comparez aux autres épisodes de la série. En clair, si vous êtes un néophyte, foncez, si vous êtes un fan hardcore de MGS, testez le, ne serait-ce pour le Gameplay, mais assurez vous de ne pas prendre le scénario trop au sérieux, puisque vous êtes prévenus, Jack l'éventreur incohérant, méchant bateau "agrougrou j'aime la guerre et le pognon", personnages stéréotypés, ce n'est clairement pas a la hauteur des Metal Gear Solid.
  12. Un moyen en lançant un jeu (PC) est d'avoir le choix des "exe" comme les émulateurs, avec une petite liste, car sur certains jeux (PC) j'ai plusieurs "exe" à lancer.. donc j'ai plein de jaquettes. Exemple : 1 Singleplayer, 2 Multiplayer, 3 Choix de langues, 4 Dedicate server, ect.. J'aimerais avoir une seule jaquette de mon jeu, et avoir plusieurs choix de "exe" à moins que cela existe déjà.. mais je n'ai rien trouvé à ce sujet, merci.
  13. Medal of Honor - Airborne 1. Présentation du jeu (source wikipedia) Medal of Honor: Airborne est un jeu vidéo développé par EA Los Angeles et édité par Electronic Arts. Il s’agit d’un jeu de tir subjectif sorti en septembre 2007 surPlayStation 3, Xbox 360 et Windows. Il fait partie de la série Medal of Honor. 2. Synopsis du jeu Le soldat Boyd Travers, après avoir effectué un entraînement de parachutage, sera intégré à la 82e division aéroportée et participera dans un premier temps à l'opération Husky : Travers est parachuté dans un village sicilien du nom de Adanti et détruira 4 canons de Flak pour permettre le parachutage de renforts afin de mener une contre-offensive sur les forces de l'Axe qui se sont retranchées. Après cette première mission dans la 82e aéroportée, Travers sautera à travers la péninsule Italienne afin d'aider les 5e armée US lors de l'opération Avalanche. La 82e devra couper les lignes de ravitaillement et de communication ennemies. Ceci fait, Travers aidera les troupes du Général Clark en détruisant une batterie de canons Flak 88 qui faisait feu sur les soldats qui débarquaient sur la plage. Le Jour J, Travers sautera derrière la plage d'Utah Beach dans le cadre de l'opération Neptune, il devra détruire une antenne radar ainsi qu'une tour de guet allemande, avant d'aller dans les tranchées se trouvant derrière les bunkers qui tirent sur la plage, il faudra alors nettoyer les bunkers de tous les ennemis aux alentours. Une fois cela fait, Travers éliminera les ennemis se trouvant dans les bunkers. Lors de l'opération Market Garden, la 82e sautera sur la ville de Nimègue et la sécurisera en éliminant un Char Tigre qui patrouillait dans la zone, ainsi que plusieurs nids de mitrailleuses. Cela fait, Travers se rendra sur le pont de Nimègue et éliminera des soldats de la Panzergrenadier empêchant le passage des chars US Sherman et ouvrira la Route de l'Enfer. Dans le cadre de l'opération Varsity, la 82e sautera dans un complexe industriel de la Région de la Ruhr, en Allemagne, et détruira une usine de montage de Panzer, une usine de munitions, et quelques chars déjà prêts. Après quoi, des renforts ennemis arriveront en train avec des MG42. Travers devra alors détruire le train et éliminer les renforts ennemis. La guerre est presque finie, mais une dernière mission attend Travers et ses camarades. La 82e à pour ordre final de sauter sur une tour de Flak qui a résisté à des bombardements, et de réduire en miettes ce qu'il en reste. Cette mission est l'ultime mise à l'épreuve de Travers, qui sera aidé par d'anciens camarades des opérations Husky et Avalanche. 3. Système de jeu La principale innovation du titre réside dans l'ajout du saut en parachute : au début de chaque niveau, le joueur effectue un saut et peut librement choisir son lieu d'atterrissage. À chaque fois, deux zones marquées par des fumigènes verts lui indiquent les zones sécurisées, idéales pour se poser en toute sécurité. Il peut néanmoins opter pour une arrivée plus périlleuse en se posant dans un secteur truffé d'ennemis, ou encore chercher les zones d'atterrissage secrètes. Les 3 points ci-dessus sont repris de wikipédia, Pourquoi réinventer la roue ? Maintenant viennent les points de mon test personnel, tout ce qui sera dis sera mon ressenti personnel. 4. La durée de vie La durée de vie dépend de plusieurs facteurs dont : La difficulté choisie (recrue - normal - avancé - expert) Le skill du joueur (êtes-vous un joueur patient ou du genre a foncer dans le tas? avez-vous de bonnes aptitudes au corps a corps et optimisation des chargeurs) Personnellement je pense y avoir passé une quinzaine d'heures. Le contenu des missions n'est pas difficile mais le joueur se heurte au gameplay assez spécial du jeu. 5. Le gameplay Si je devais juger le gameplay de ce jeu, je le qualifierais de médiocre. Pourquoi cette note ? Je m'explique. Cela s'étend sur plusieurs points : Le contrôle du personnage : malgré les graphismes du jeu et les extras liés aux armes (voir points suivants), le joueur se voit heurté à divers obstacles. En général dans tout les FPS récents, le personnage a la possibilité de rester debout, s'accroupir ou s'allonger (je rappelle que le jeu date de 2007 soit bien après les premiers Call of Duty). Dans ce jeu, il est impossible pour votre personnage de s'allonger. Vous pouvez vous accroupir derrière de quoi vous mettre a couvert et ensuite répliquer mais en aucun cas vous ne pourrez vous étendre pour vous mettre a couvert ou bien améliorer la précision de vos tirs. La santé du personnage : Le joueur posséde une barre de vie divisée en 4 segments. Dans MoH - Airborne, il y a un mix entre le système de vie traditionnel et le nouveau système de vie. Tels dégats pris vous enlevera un ou plusieurs segment de vie mais en restant a l'abri, le segment entamé se remplira de lui même. (a savoir qu'une roquette est un oneshot direct) En parlant de la précision des tirs, je pense que ceux-ci ont été codés au random. Je m'explique par une expérience dans le jeu en lui-même : En visant un ennemi immobile a dix mètres avec un fusil aussi précis que le springfield (lunette), vous toucherez la cible au moins une fois sur 2. Ce random s'applique aussi aux armes de poing ou non seulement vous avez ce random d'impact mais aussi la puissance des tirs (avec un mauser c96 il faut au moins 5 coups a bout portant pour tuer un type). Les ennemis. Plusieurs points sont a évoquer ici. Bien que l'intelligence du jeu permet une cohérence dans les actions des ennemis, vous vous heurterez a deux points sensibles. L'apparition des ennemis (parfois les ennemis apparaissent (spawn) juste derrière le joueur ou a proximité) et leur cadence de tir (le fait le plus marquant pour moi est le soldat qui tire au panzershreck : certains soldats peuvent tirer 2 roquettes en deux secondes alors que le temps de recharge varie entre 5 et 10 secondes. 6. Les armes et leurs améliorations Au fur et à mesure de la campagne, le joueur se voit donner la possibilité d'utiliser de nouvelles armes ou d'améliorer celles qu'il utilise déjà. Les améliorations s'obtiennent sur trois niveaux et augmentent en fonction du nombre de kills effectués grâce a cette arme. Voici une petite liste (dont la mise a jour se fera bientot) des armes et de leurs améliorations - M1 Garand : précision du tir (recul réduit) - zoom de tir (hausse réglable) - lance-grenade - Kar 98 : culasse améliorée (cadence de tir améliorée) - clip chargeur (vitesse de rechargement réduite) - lance-grenade - Colt 1911 : dégaine rapide - chargeur amélioré - cadence de tir - MP40 : recul réduit - capacité chargeur - double-chargeur - Thompson 1928 : poignée avant - frein de bouche (recul réduit) - chargeur tambour (50 coups) - d'autres dans une maj du post 7. La qualité des graphismes Les graphismes du jeu sont assez satisfaisant pour un jeu de l'époque, bon rendu de l'environnement, des armes, parachutes et autres. La qualité des graphismes est réglables dans l'onglet options du jeu. En ayant une config avec un core i5 2,5 ghz (3ghz avec le boost) une carte nvidia gt630m on peut faire tourner le jeu a fond et le résultat est très agréable. 8. Quelques images Quelques images sont disponibles ici : http://www.fullgamesfree.net/2010/08/medal-of-honor-airborne.html?m=0
  14. Deadlight

    Survivre face à une invasion de Zombis, voir les gens mourir autour de vous et revenir vous menacer, avoir à prendre des décisions difficiles tel libérer une personne de ses souffrances... Un jeu de Zombi offre des possibilités assez larges, et psychologiquement profondes, et quand le concept du jeu ne peut se démarquer, ou n'est pas son avantage majeur, parfois son histoire, ou les techniques de narration employées, peuvent encore lui faire remonter la pente. Et dans notre cas, c'est un jeu qui monte et qui nous tire vers lui, et une fois que nous avons été infusés par sa morsure, il est difficile de résister ces instincts primaires de gamer qui nous dictent éternellement ce seul précepte : avancer... Avancer... Toujours avancer... Alors venez avec moi, et décidez après si vous souhaitez vous laisser mordre par ce virus addictif...
  15. Assassin's Creed III

    La saga des Assassin's Creed restera sans doute comme l'une des créations majeures de cette génération de console. Depuis le premier épisode en 2007, la série aura accouché de trois épisodes numérotés, deux spin-off majeurs, quelques épisodes anecdotiques (voire complètement nases, au choix...) sur PSP, DS et SmartPhone, sans compter le tout neuf opus sur PSVita... et sont presque tous des succès critiques et commerciaux. Ajoutons à cela les romans, bandes dessinées et autres court-métrages et on pourrait presque parler de surexploitation. Si on était mauvaise langue. L'épisode 3 étant sorti en cette fin d'année 2012, c'est la bonne occasion de démarrer la série pour un quasi-étranger à cette saga comme moi... par le dernier en date. Logique.
  16. BiGFooT 4x4 challenge

    Depuis l’album Jeux que j'ai fini