Aronaar

Membre actif
  • Compteur de contenus

    1 640
  • Inscription

  • Dernière visite

Aronaar a gagné pour la dernière fois le 10 mai

Aronaar a eu le contenu le plus aimé !


Réputation sur la communauté

741

À propos de Aronaar

  • Genre
  • Intérêts
    Divers et variés. Cela vous intéresse-t-il, de toute manière ? Non, c'est bien ce que je pensais. Et vous avez parfaitement raison, ami internaute.
  1. D'accord, mais ce n'est pas vraiment la question. Je sens bien que tout le monde n'a pas la même conception du but d'un groupe, enfin, sur un unique Let's Play, je ne situe pas l'intérêt. Quelle fonction du groupe une fois que le LP est terminé ? Et même là, au début, à part achalander quelques personnes ?
  2. Bizarre. J'étais quasiment certain qu'il y avait une section "Lives" pour ce genre de choses...
  3. Et... Pourquoi ? C'est vrai que le premier opus est relativement brouillon, voir archaïque par rapport à ce que deviendra la série ensuite, mais je suis curieux de savoir comment cela peut constituer la pire expérience de jeu de quelqu'un !
  4. Ou un groupe dédié aux jeux de cartes en ligne en général... Il y a assez "d'offre" pour attirer du monde, je pense (ne serait-ce qu'avec le populaire Hearthstone). Là, en l'état, ce groupe me semble destiné à rejoindre la deuxième page.
  5. Salutations ! Sur la page principal du groupe, tu verras sur la gauche un onglet "articles", clique dessus, puis sur le bouton "ajouter un article". Rédige-le (je te conseille d'en faire une copie sous Word, ou de commencer depuis Word ou un autre logiciel de traitement de texte), envoie, et il sera visible pour les rédacteurs. Nous commenterons ensuite sur le sujet dédié ce qui va et ne va pas. Au bout d'un délai raisonnable, si suffisamment d'avis sont positifs, ton test sera publié.
  6. Hitman : Blood Money

    « Mais Patron, puisque je vous dis que c’est pas fait pour moi, assassiner les gens… - Vous vous sous-estimez, Bob. Vous vous en êtes très bien sorti la dernière fois. Et maintenant, vous allez disposer d’un atout imparable pour gagner encore plus d’argent ! » La Liche ménagea le suspens un moment, puis sortit un coffret qu’elle ouvrit lentement. « Des… Pièces de monnaie ? fit le séide, très incertain sur l’utilité de la chose. - Vous doutez, c’est normal. Enfilez votre costume… » Après un Contracts vraiment pas probant, le tueur au code-barre revient à la charge dans une itération qui se veut plus aboutie. Mais à côté des nouveautés, s’affranchit-elle assez des défauts de ses prédécesseurs pour réveiller l’intérêt de l’assassin virtuel qui sommeille en vous ? Réponse corde de piano à la main.
  7. Je veux bien admettre beaucoup de choses, mais là, c'est fort de café. On croit à la science sans réflexion ? Comme croire aux tenants d'une religion ? Cela fait un moment que j'ai quitté le lycée, mais je pense qu'on y fait toujours des expériences en classe de physique-chimie où l'on peut s'assurer de la véracité de plusieurs principes scientifiques, que chacun peut répliquer. Inutile de croire à la fabrication d'un colorant pour voir comment ça marche soi-même. La science démontre, prouve, explique. La Terre tourne autour du Soleil, je n'ai pas besoin d'y croire : c'est un fait avéré (sur lequel tout un chacun peut se renseigner et y réfléchir, retracer le raisonnement), alors qu'on pensait le contraire il y a plusieurs siècles pour des raisons autres que scientifiques. La science a-t-elle réponse à tout ? Bien sûr que non. Mais ce n'est pas pour autant qu'on peut la substituer à la religion, ou qu'on doit les opposer. A-t-il parlé de l'amour maternel en particulier ? Non. Il y a plusieurs types d'amours, et la notion même a effectivement changé selon les cultures et les siècles, à ce sujet, je vous renvoie à l'excellent ouvrage Philosopher ou faire l'amour. Ce n'est donc pas du tout un non-sens que de parler de facteurs socioculturels par rapport à l'amour, qui influencent différents éléments : la manière de courtiser l'autre - les codes de la séduction au sens large, la fréquence des rapports sexuels, la vitesse avec laquelle on s'engage dans une relation avec un(e) autre, la valeur du mariage, la façon de montrer son amour pour l'autre... Quant à l'instinct maternel chez l'animal, il ne faut pas oublier aussi qu'il soutient une mécanique de survie : la perpétuation de l'espèce. Je pense que je vais sembler déplaisant, mais vu les efforts déployés par plusieurs membres, notamment Itachiaurion, pour prendre du temps à donner de l'info, nourrir la réflexion et fournir des sources, je trouve cette remarque assez déplacée.
  8. Je crois que c'est une citation dans un Civilization qui énonce qu' on a déjà vu des civilisations sans art, mais jamais sans religion. Peut-être un un brin universaliste, mais cela fait toucher du doigt la "puissance" de la religion dans le sens où elle a accompagné les humains au moins depuis les premiers rites funéraires - la croyance d'une forme d'existence après le trépas - et peut donc sembler "naturelle". Dans un monde où longtemps des phénomènes parfait naturels échappaient à la compréhension humaine, il est tentant de l'attribuer à une puissance supérieure. Je me souviens d'un livre de Brussolo se déroulant au Moyen-Age où les prêtres disent que l'état des connaissances était plus ou moins arrivé à son terme. Logique car la roue du progrès était alors très lente à tourner, alors que désormais, de nouvelles connaissances sont acquises, mises à jour, modifiées etc. quotidiennement. Je me rends compte que plus ça dure sur ce topic et plus cela peut ressembler un peu à une remise en question continuelle de la religion... Mais pour des raisons déjà évoquées, je pense qu'elle peut avoir bien du mal à se marier à la philosophie, du moins, si on y fait référence comme une source de réponses que l'on ne peut remettre en question. Je respecte beaucoup les religions pour les vertus qu'elles peuvent véhiculer : solidarité, amour de son prochain, tempérance, sentiment communautaire, morale... Je suis beaucoup plus dubitatif lorsqu'elles servent de base à des schémas de pensée dont il est parfois difficile de s'extraire, comme la justice immanente. J'ai personnellement beaucoup de mal à croire que les malfaiteurs de tout ordre seront forcément punis, ou que les personnes altruistes (étant dans le social, j'en sais quelque chose) sont forcément récompensées. Si c'était le cas, un peu comme la période de pouvoir de Kira dans Death Note pour la partie punitive, les choses seraient bien différentes !
  9. Je vais me permettre de répondre, en bricolant avec mes souvenirs d'étudiant en psychologie et le bon sens... L'argument d'autorité base sa "puissance" sur une entité, une personne, une source au sens large dont on ne cherchera pas à remettre en question le jugement/les dires. L'OMS dresse une liste de 433 médicaments jugés les plus essentiels pour la santé publique : on va lui faire confiance, c'est la plus haute autorité en la matière. Un expert dans un domaine x déclare que le projet y est infaisable, une seconde expertise lui donne raison : on va se fier à son verdict. Quant à Dieu, il est, par nature, infaillible, parfait, non ? Et la Bible rapporte Ses paroles par le truchement des apôtres, en autres. "Dieu a dit " ou "la Bible dit", c'est donc en quelque sorte l'argument d'autorité suprême. On ne peut rien y redire. Je dis la Bible, mais on pourrait évidemment tout aussi bien parler du Coran et du Talmud. Certes, il y a l'interprétation du Livre et de la parole divine, mais encore faut-il y croire. C'est pourquoi il est malaisé d'inclure Dieu dans d'autres domaines qu'un débat théologique. Par exemple, lorsque tu cites ceci : Cela ferme quelque peu le débat : Dieu est parce qu'il est. Le discours que tu retranscris, par ailleurs, se calque bien avec le besoin de croire qu'il y a une logique dans l'Univers, qu'un tel enchaînement de conditions favorables pour que la vie apparaisse sur Terre et se développe jusqu'à l'émergence de l'humain ne puisse être dû au hasard. Et pour autant, les civilisations humaines produisent déjà suffisamment de déterminismes ainsi...
  10. Il y a eu beaucoup de DLC gratuits pour The Witcher III, oui, mais il en existe bien deux payants sous formes d'aventures complètes et individuelles : Heart of Stone et Blood and Wine. J'ai tendance à trouver beaucoup de DLC trop chers pour le contenu apporté, mais là, il y a vraiment à boire et à manger, de plus les intrigues sont de qualité. Cela n'en fait pas le meilleur RPG de tous les temps (il faudrait être oracle pour affirmer cela) mais c'est un beau final, dommage que l'open world proposé ne soit pas toujours passionnant. Je ne sais plus combien j'ai nettoyé de camps de bandits quasiment identiques...
  11. La saga Alien a laissé une grande marque sur le cinéma, ne serait-ce qu’avec la figure terrifiante du xénomorphe rentrée dans la culture. Prédateur vicieux, plusieurs fois qualifié de parfait, hautement adaptable et agressif, empli du symbolisme de la violence sexuelle… Définitivement pas le genre de bestiole qu’on a envie de croiser au détour d’un couloir de vaisseau mal éclairé (ou nulle part ailleurs, en définitive). Inutile de s’appesantir trop longtemps sur le fait que le retour de la saga avec Prométheus a, disons, divisé les fans, lorsqu’il n’a pas créé des réactions très chargées en émotions négatives !
  12. Je crois qu'on peut résumer la chose comme une zone grise n'ayant pas amené à légiférer de façon pointilleuse, probablement parce que les potentielles parties lésées (les détenteurs de la propriété actuelle des jeux) ont d'autres chats à fouetter que des sites comme RS, qui, en tout état de cause, ne leur porte pas réellement préjudice, ou à tout le moins pas un préjudice suffisamment pour les faire intervenir. Sinon, je pense qu'elles ne se seraient pas privé... Je n'ai pas ailleurs pas souvenir que quiconque ait eu un problème par rapport à Hadopi en utilisant RS. Mieux vaut donc faire plus attention à l'utilisation de Utorrent et autre.
  13. " Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout, les malchanceux, ceux à qui tout arrive. "

    - E. Labiche

     

     

  14. Son successeur demeure tout de même plus abouti dans tous les domaines. Dommage que le studio n'a pas duré très longtemps, avant d'être racheté par Crytek...
  15. " Extraordinaire " me semble un brin enthousiaste, mais il est vrai qu'il reste très obscur et à découvrir pour un rétrogamer aimant des ambiances oppressantes. Dommage que la VF n'en soit pas à la hauteur et que quelques puzzles soient vraiment tirés par les cheveux.