TompouceGabriel

Uploadeur
  • Compteur de contenus

    7 013
  • Inscription

  • Dernière visite

TompouceGabriel a gagné pour la dernière fois le 14 août

TompouceGabriel a eu le contenu le plus aimé !


Réputation sur la communauté

3 429

À propos de TompouceGabriel

  • Date de naissance 23/08/1984
  • Genre
    Homme
  • Intérêts
    Juste un ...
  1. Merci Crowyt pour l'info, j'irai voir sa prochainement. Pour rappel, un topic existe afin que vous nous donnez les info sur la présence de mise à jour des différents jeux. Il est préférable de nous donnez les infos sur ce topic une fois que vous connaissez son existance. Le voici: http://www.romstation.fr/forums/topic/57501-mise-à-jour-des-jeux/
  2. Pour rappel les jeux ne seront pas validé si: Aucune Jaquette Aucune description Description seulement en Anglais Description trop courte (Minimum demandé ~300 caractère sauf exeption) Jaquette de mauvaise qualité Jaquette trop petite Description incompréhensible rempli de faute entres autres Merci de faire bien attention à ses différents points.
  3. Warsong

    Ce jeu est un jeu de stratégie (un peu dans le style de Advance Wars sur GBA pour ceux qui connaissent). Vous avez deux personnages principaux et, entre chaque mission, vous pouvez leur acheter des combattants pour les aider. Pour ceux qui ne connaissent pas Advance Wars : c'est un jeu au tour par tour ; vous dirigez vos unités sur la carte et, lorsque vous entamez un combat, l'écran change : vous voyez d'une part vos unités, d'autre part votre adversaire. Au-dessus de chaque groupe se trouve un nombre compris entre 0 et 10, correspondant à la vie des unités. Pour les unités que vous achetez, ce chiffre correspond au nombre de combattants encore vivants. Ce jeu est plutôt riche, grâce à des unités variées (archers, cavaliers, ...), dont l'emploi doit etre réfléchi (contre un magicien à dix points de vie, il faut utiliser des archers, qui lanceront leurs flèches avant d'être atteints par la magie, alors que vos combattants au corps à corps seront terrassés sans avoir pu porter le moindre coup.)
  4. The 3rd Birthday

    Nous sommes à New York en 2012 sur l'île de Manhattan, la veille de Noël, et l'humanité est au plus mal. La fin du monde ne semble jamais avoir été aussi tangible que depuis l'apparition des Twisted, des créatures monstrueuses dérivant d'une forme de vie d'origine inconnue qui menacent la population d'extinction. Les derniers espoirs de la race humaine reposent désormais sur les frêles épaules d'Aya Brea, seul être au monde qui soit compatible avec une toute nouvelle technologie baptisée Overdive et qui lui confère le pouvoir de neutraliser les Twisted. Épaulée par les membres du CTI (Counter Twisted Investigation), Aya est prête à aller jusqu'au bout en dépit de sa peur d'échouer devant l'énorme responsabilité qui lui incombe. Mais elle devra en passer par là si elle souhaite remettre de l'ordre dans ses souvenirs et se débarrasser de cette amnésie qui a soudainement instillé le doute dans son esprit. Bien qu'elle ne requière pas une connaissance poussée des événements narrés dans la série Parasite Eve, l'histoire de The 3rd Birthday se plaît à balader le joueur à travers le temps moyennant de très nombreux flash-back faisant aussi bien intervenir des personnages connus qu'inédits. Mais ces va-et-vient incessants entre le passé et le présent ont un effet déroutant qui se fait un peu au détriment de la compréhension globale de l'intrigue de The 3rd Birthday. Si l'action est omniprésente et toujours survitaminée dans The 3rd Birthday, la progression réserve malgré tout quelques instants de répit où la tension, loin de retomber, s'accentue d'autant plus que l'on ressent l'imminence des cauchemars à venir. L'atmosphère pesante est l'un des points forts de ce titre. Chaque mission est en effet composée de zones connexes qu'il faut systématiquement nettoyer pour accéder à la suivante, et cela passe presque toujours par l'éradication des noyaux qui génèrent les Twisted à l'infini et qu'il convient donc de déceler en priorité si l'on ne veut pas se laisser rapidement déborder. Pour cela, Aya peut compter sur ses alliés du CTI, un groupe de soldats dont la présence va lui permettre d'exploiter au maximum les étonnantes capacités de l'Overdive. Une bonne partie de l'intérêt de The 3rd Birthday réside dans ses nombreux bonus à débloquer et notamment cet arsenal ultra fourni et évolutif que l'on ne fait qu'effleurer durant les quelques heures nécessaires à l'accomplissement des chapitres du jeu. Le petit plus pour notre héroïne, prend la forme de puces énergétiques qu'il faut installer judicieusement pour modifier la structure ADN d'Aya. Cela permet de personnaliser l'évolution des caractéristiques de l'héroïne moyennant quelques tâtonnements. En définitive, même s'il n'est pas sûr que les fans de Parasite Eve se retrouvent dans cet épisode, The 3rd Birthday mérite largement le coup d’œil et tire habilement son épingle du jeu dans une catégorie plutôt crique-craque sur PSP.
  5. International Superstar Soccer 2000

    ISS 2000 conserve tout ce qui a fait le succès de son prédécesseur. Hormis le mode Carrière qui permet de créer puis de faire évoluer son propre joueur, le fond comme la forme d'ISS restent inchangés. Le jeu fait dans l'exhaustif en proposant un mode Training, des matchs en pré-saisons, en ligue, en championnat, coupe du monde ou d'Europe. Malgré tous ses paramètres et son côté un peu technique, ISS 2000 reste bel et bien un jeu d'arcade. La prise en main est immédiate et les buts s'enchaînent assez rapidement. Les commentaires, bien qu'étant entièrement en français, s'avèrent à la longue plutôt répétitifs et manquent considérablement de dynamisme. Des réactions comme «ils jouent bien» ou «c'est vraiment dommage qu'il faille un perdant» ne constituent pas vraiment une analyse très pertinente.
  6. Ayakashi no Shiro

    Ce jeu est un dungeon crawler, dans sa forme la plus basique possible, qui devait déjà paraître archaïque à l'époque de sa sortie game boy. Aucun scénario, aucun effort de mise en scène. On est balancé dans un labyrinthe, et quand on arrive à terrasser le boss on est envoyé dans le labyrinthe suivant sans une ligne de texte. Les combats sont primitifs. On peut attaquer, lancer quelques sorts de base, et c'est tout. Le jeu est simpliste, mais pas vraiment mauvais. Graphiquement c'est correct, la difficulté est bien dosée et supportable, et on peut trouver une carte complète de chaque niveau. Certaines personnes l'apprécieront sans doute.
  7. Ayakashi no Shiro

    Ce jeu est un dungeon crawler, dans sa forme la plus basique possible, qui devait déjà paraître archaïque à l'époque de sa sortie game boy. Aucun scénario, aucun effort de mise en scène. On est balancé dans un labyrinthe, et quand on arrive à terrasser le boss on est envoyé dans le labyrinthe suivant sans une ligne de texte. Les combats sont primitifs. On peut attaquer, lancer quelques sorts de base, et c'est tout. Le jeu est simpliste, mais pas vraiment mauvais. Graphiquement c'est correct, la difficulté est bien dosée et supportable, et on peut trouver une carte complète de chaque niveau. Certaines personnes l'apprécieront sans doute.
  8. Di Dao Zhan

    Très peu d'indication sur ce jeu en dehors du fait qu'il est basé sur le film de 1965 du même nom, sur une petite ville qui se défend des Japonais par l'utilisation d'un réseau de tunnels pendant la Seconde Guerre Japonaise.
  9. Di Dao Zhan

    Très peu d'indication sur ce jeu en dehors du fait qu'il est basé sur le film de 1965 du même nom, sur une petite ville qui se défend des Japonais par l'utilisation d'un réseau de tunnels pendant la Seconde Guerre Japonaise.
  10. Moémon Emeraude PLUS

    Ceci est une modification de la hack-rom "Pokémon Emeraude Plus" où les Pokémon sont remplacés par des versions Moe (Chibi-humanoïde). L'histoire reste cependant inchangée. Les différences donc sont les sprites de Pokémon : ils sont devenus des sprites de petits personnages de manga déguisés en Pokémon (plus communément appelés gijinkas). Dans ce soft, vous incarnez un jeune garçon ou une jeune fille qui va parcourir le monde afin de devenir le plus grand de tous les dresseurs de Moemon, ces petits personnages qui combattent pour les humains et qui constituent de véritables amis. Moémon Emeraude PLUS impose des phases d'exploration dans de très nombreux villages et zones sauvages pour récolter des informations auprès des habitants et glaner de nombreux objets spéciaux. En outre, l'autre composante majeur du soft est le duel de Moemon au tour par tour. Ces personnages disposent d'attaques distinctes selon leur type (feu, eau, etc.) et évoluent au fur et à mesure qu'ils engrangent de l'expérience.
  11. Salamander

    Le système solaire est menacé par Zelos, immense bestiole qui ingurgite galaxie sur galaxie. Deux vaisseaux, vic viper et The Lord British, doivent s'engouffrer à l'intérieur de la créature afin de détruire son centre vital. De ce scénario grandiose on retiendra la principale nouvelle: Salamander est jouable à deux en simultané, et ça c'est bien. Une chose importante au sujet de cette version PC Engine: on ne revit plus instantanément après la perte d'un vaisseau. Avec seulement 3 continues, le challenge est vraiment corsé et jamais Salamander n'a été aussi proche de son père spirituel, Gradius. En dehors de cet aspect, la borne d'arcade est scrupuleusement respectée. On retrouve l'alternance de scrolling, horizontal dans les niveaux impairs et vertical dans les niveaux pairs. Pas de niveau inédit et seulement 6 niveaux: cela fait quand même beaucoup de passage retors à mémoriser et il faut s'accrocher pour en voir la fin. Une conversion de haute tenue.
  12. Greendog : The Beached Surfer Dude!

    Greendog est un jeu de plates-formes développé et édité par Sega, qui vous met dans la peau d?'un surfer possédant un pendentif à la malédiction étrange. Votre but est de retrouver les 6 fragments d'?un bijou qui vous permettra de lever la malédiction. Pour cela 6 niveaux sont à traverser. Les situations sont nombreuses avec des passages en skate, en hélicoptère à pédales ou encore sous l'?eau avec un masque et un tuba.
  13. Et bien écoute profites en bien alors ^^. Je ferme la demande
  14. One Must Fall 2097

    Rien ne va plus aux quartiers généraux du W.A.R., la multinationale bien connue. Le Major Kreissack, sous couvert d'expériences sur la nouvelle génération de robots polyvalents - les HARs -, a pris le contrôle de la lune Ganymède. Son but : faire passer l'humanité au stade d'évolution suivant. Votre mission, si vous l'acceptez : faire tomber Kreissack et détruire son terrifiant HAR, le "Nova". Quel que soit le personnage incarné, quelle que soit votre motivation, le règlement de comptes ne pourra s'effectuer que lors du prochain "WAR Invitational", ce tournoi d'adresse permettant aux combattants du monde entier de s'affronter par HAR interposé. Car le maniement du HAR est aussi un sport. Deux combattants, deux esprits en état de stase, emprisonnés dans deux gigantesques robots de 25 mètres de haut. Tous les coups sont permis... Mais il ne devra rester qu'un HAR à la fin du round. Sorti en 1993, ce jeu de combat fut le premier de son genre à avoir été créé nativement pour PC. Chose inédite pour un jeu de combat, il propose également (en plus du mode histoire classique) un mode "tournoi", permettant au joueur de créer son personnage, de construire son robot pour l'adapter à son style de jeu et de participer aux grands championnats mondiaux de lutte de HAR. Le joueur bloque mal les coups ? Il faudra songer à acheter de l'armure. Sa précédence sur les combos est faible ? Investir dans l'agilité pourrait être utile. Enfin, grâce aux options pas si secrètes de personnalisation à l'extrême du jeu, le niveau de difficulté peut être augmenté quasiment sans limites.
  15. Salut, Et bien écoute, j'ai une bonne nouvelle, je me suis débrouiller pour le rendre opérationnel en version automatique et donc je m'occupe de rendre dispo le jeu d'ici quelque minute .