Downloadable gameOST availableGameboy AdvanceFire Emblem : The Sacred Stones6 Download
Fire Emblem : The Sacred Stones

Console : Gameboy Advance

Language : GermanEnglishSpanishFrenchItalian

Genre : RPG - Tactical

Multiplayer : 4 players

Year : 2005

Developer : Intelligent Systems

Publisher : Nintendo

Popularity : 159 Decreasing popularity

Par Kratos :

rating

5 /5

In Fire Emblem: The Sacred Stones, you must help protect the nation of Renais from the invading Grado Empire. Plan your strategy, choose your units, and then lead your soldiers in to battle. The more experience your soldiers gain, the more you can upgrade their abilities. This time, your soldiers can gain experience by fighting new monsters in the Tower of Valni.

3 personnes aiment ça

Images

Musics :

In the same series




Avis et commentaires


Certes, les épisodes sur gamecube et wii ont un background et des graphismes magnifiques... Mais à côté de cette épisode, je les trouve moins bien...

 

Pourquoi ?

 

Pour parler strictement du jeu, la possibilité d'affronter des cartes remplies de monstres autant de fois qu'on le souhaite pour monter en niveau est une chose géniale !

Oui, car pour moi, le point faible des Fire Emblem est que une fois que c'est fini, c'est fini. Alors que là, on peut mettre en pause l'histoire du jeu pour juste affronter des cartes sans importances pour le plaisir de combattre avec ses personnages favoris, monter les personnages les moins en niveau pour avoir une belle armée de héros. La Tour de Valmi est aussi une bonne idée. Affronter la tour est un vrai challenge. Un peu comme un jeu de survie par round. Plus on progresse, plus les étages suivants sont durs. Un bon challenge pour la finir et encore plus pour la finir le nombre de fois requis pour débloquer de nouveaux personnages... Ah ! Ce bon vieux temps où on jouait à ce jeu sur nos consoles avec mon meilleur ami... Je me rappelle ce beau jour d'humiliation lorsqu'il a finit pour la troisième fois la Tour de Valmi alors que j'étais qu'à l'étage quatre je crois...

 

Les personnages sont attachants. L'histoire est suffisante, même si en se penchant sur l'histoire, on la trouve assez basique. On s'attache au personnage, on les aide à remporter la victoire pour savoir la suite de leur histoire. (Bon, il y a tout de même les centaines de cadavres qu'on laisse aux corbeaux derrière soi, mais bon... parait que c'était des méchants envahisseurs démoniaques, c'est pas important hein ? Comment ça j'ai aussi causé la mort d’innocents dévorés par des araignées géantes ? Mais si je les avais sauvés, j'aurai ouvert mon arrière garde aux forces ennemis ! Puis, c'était pas des personnages nommés alors on s'en fiche !).

 

Les musiques me rendent nostalgiques... Bon à la longue, vu que c'est presque le même thème qui revient sans cesse, on fait une pause. Un jeu qui nous rend accro mais pas trop. Miracle ?

 

C'est vrai que finir une partie de fire emblem en une journée sans perdre personne est impossible. Bref, voici ma déclaration d'amour à un jeu qui a couté cher au bouton reset de ma console... (La série Fire Emblem est la seule qui m'a fait m'installer une chaise à côté de la télé pour être plus prêt du bouton reset de la console. Heureusement, les raccourcis de reset sur consoles portables demande moins de gym et n'influent pas sur la croissance et la taille de votre bras, adaptation évolutive pour reset une morte sans lire l'affreux au revoir du personnage perdu).

 

Bref, en gros ça c'est un bon jeu !

 

La raison de ma présence sur Romstation de temps à autre, c'est juste ce jeu.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est vraie que 'fire emblem' est une série de jeu tactique à la fois très stratégique et facile à prendre en main, la possibilité de changé de classe afin d'avoir des personnages mixte entre les différentes armes du jeu ou bien de le spécialisé dans un type d'arme en particulier est une chose que 'fire emblem' à su faire avec une main de maître.

Les boss ont chacun leur force et faiblesse, libre à nous de les exploité de la meilleur façon en fonction de nos heros present sur le champ de bataille. Pouvoir avoir des champs de bataille externe à l'histoire est une chose qui nous permet d'améliorer les plus faibles de nos héros afin d'en faire de véritable héros de guerre.

MioChan, le système de reset de 'fire emblem' est pensé de tel sorte de pouvoir reprendre le jeu à l'endroit où l'on s'arrête, si tu arrêtes pour éviter la mort d'un héros, le jeu reprendra en exécutant la même action ce qui entraînera à nouveau sa mort.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

MioChan, le système de reset de 'fire emblem' est pensé de tel sorte de pouvoir reprendre le jeu à l'endroit où l'on s'arrête, si tu arrêtes pour éviter la mort d'un héros, le jeu reprendra en exécutant la même action ce qui entraînera à nouveau sa mort.

 

Euh... Non, pas vraiment en fait, J'ai perdu très rarement des héros sur Fire Emblem, mais j'ai toujours fini le jeu avec tout mes héros en vie !

C'est tout bête en fait... Oui, il y a une sauvegarde auto (sur celui là néanmoins, sur DS y'en a pas), mais on a le choix de conserver la partie avec le héros mort (ce qui est couillon...) ou de recommencer le chapitre depuis le début ! Ainsi, à mes débuts, j'ai recommencé un nombre pas possible de fois le jeu jusqu'à connaitre par cœur toutes les apparitions ennemis et comment déplacer mes héros pour optimiser xp (et voler les ennemis avec mes voleurs). Donc, non, faut juste recommencer le chapitre à partir du début. C'est une perte de temps, mais on le regagne en optimisant ainsi sa stratégie.

 

Quand tu es un vétéran de la série, faut limite le faire exprès pour perdre des personnages tout de même... Si tu calcule toutes les trajectoires ennemies normalement ça passe. Mes 5 dernières heures de jeu, j'ai juste eu une perte et ce fut Eirika, je pensais qu'elle allait s'en sortir, mais dans la brume je n'avais pas vu qu'elle avait pas trois, mais cinq adversaires... Au niveau 8 elle avait que 21 pv max et même si elle a tué ses quatre premiers adversaires, sa rapière a cassé (Je pensais finir les deux chevaliers et les deux mercenaires avec et du coup l'ennemi a prit l'avantage et lui a ôté ses deux derniers points de vies :'(

 

Quand tu as une unité blessée sauvagement sur ce fire emblem, accoste là avec une unité monté et fait "sauver" et repli toi aussitôt.

Les unités montés, même si elles vont loin, je m'en serre pour sauver les unités en difficulté en priorité, donc elles restent en arrière ligne.Je les utilise aussi pour atteindre les objectifs plus vite avec les voleurs ou les paladins pour prendre de vitesse les mages ennemis. Après, pour les unités montés ennemis, vaux mieux les attirer vers des terrains difficiles, elles perdent en mouvement et on a plus qu'à les manger... (Sauf les centaures, eux vaut mieux les éliminer vite fait bien fait car c'est des vicieux ! J'ai du reset de nombreuses fois car ils m'ont chopé mon vicaire).

 

Enfin bref, je suis sensé écrire un roman pour un éditeur pas pour un commentaire. Fire Emblem est vraiment un excellent jeu et je ne cesserai jamais de m’émerveiller devant ce jeu où j'ai passé tellement d'heures à m'acharner sur une carte avant de trouver une stratégie. Un jour je finirai les épisodes next gen, mais malgré mes centaines d'heures de jeu, je refais avant les vieux fire emblem *^*

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euh... Non, pas vraiment en fait, J'ai perdu très rarement des héros sur Fire Emblem, mais j'ai toujours fini le jeu avec tous mes héros en vie !

C'est tout bête en fait... Oui, il y a une sauvegarde auto (sur celui là néanmoins, sur DS y'en a pas), mais on a le choix de conserver la partie avec le héros mort (ce qui est couillon...) ou de recommencer le chapitre depuis le début ! Ainsi, à mes débuts, j'ai recommencé un nombre pas possible de fois le jeu jusqu'à connaitre par cœur toutes les apparitions ennemis et comment déplacer mes héros pour optimiser xp (et voler les ennemis avec mes voleurs). Donc, non, faut juste recommencer le chapitre à partir du début. C'est une perte de temps, mais on le regagne en optimisant ainsi sa stratégie.

Dans ce cas ce n'est plus un reset, c'est un abandon du chapitre en cours afin de pouvoir étudié les force et faiblesse de la tactique ennemi et ainsi être plus performant, après, chacun peut comprendre différemment les choses. Pour moi, utiliser la sauvegarde auto était le reset.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je sais que ces commentaires datent, mais étant grand aficionado des Fire Emblem moi-même, et après avoir minutieusement décortiqué Sacred Stones, je suis toujours surpris qu'on puisse lui attribuer de telles louanges.

Je suis d'accord que la série ne brille pas trop sur le post-game, mais les donjons de FE8 ne sont au final qu'un complément pour une campagne courte et aisée (quelle que soit la voie qu'on choisisse) afin de rallonger la durée de vie et lui insuffler un brin de challenge.

De mon point de vue, les FE ont une place un peu particulière dans les T-RPG dans la mesure où le pendant narratif a une intrication plus prononcée avec le pendant gameplay. Pas comme dans FF Tactics sur GBA, par exemple, où le système de jeu était prépondérant.

 

C'est pour quoi je pense que la comparaison est difficilement soutenable entre cet épisode et ceux sur console de salon. Path of Radiance et Radiant Dawn possèdent une richesse dont ne bénéficie simplement pas FE8.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si un jour quelqu'un me demande pourquoi je préfère les Firem emblem GBA (et notamment ce jeu) à tout les fire emblem plus récents, c'est tout simplement parce que les animations de combat et les sprites en 2D sont TELLEMENT plus jolie que ceux plus récentes en 3D ... De plus, par rapport aux jeux antérieurs, le système d'évolution de classe dans ce jeu en particulier est mieux je trouve, en offrant le choix entre plusieurs évolutions variées.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites